Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Draguer, pour mieux duper [Jake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 613
MessageSujet: Draguer, pour mieux duper [Jake]   Jeu 16 Juin - 12:44

Draguer pour mieux duper
Jake & Gabriel


Des semaines que nous cherchions, et nous avions finis par mettre la main sur une piste, une piste sérieuse, pas une petite information sans importance, un nom, pas n'importe lequel, celui d'un des alliés d'Alistair, et Arya.. Après des jours, et des jours de recherche, nous avions aboutis, et les résultats allaient enfin pouvoir tomber. Nous avions hésité durant un temps sur l’utilité de révélé cette information à Effy, après tout, c’était elle la première concernait, mais nous n’avions pas envie qu’elle connaisse de fausse joie dans le triste cas où notre piste n’aboutirait pas, alors nous avions gardé le silence, et prétexté un soirée entre homme, pour nous éclipser. Pour l’instant, cela c’était plutôt bien déroulé, nous n’avions plus qu’à espérer qu’elle ne ferait pas une sortie dans le bar où nous avons rejoins notre acolyte, je comptais sur Bastien pour la retenir au manoir, et faire en sorte qu’elle ne vienne pas nous mettre des bâtons dans les roues. Avec quelques recherches, et les logiciels adaptés, j’avais pu tirer une photo de lui, et son casier judiciaire, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne s’agissait pas d’un ange, mais j’imagine que du moment qu’il fait du bon boulot, qu’il ne s’en prend pas au moroï, le reste n’a que peu d’importance au yeux d’Alistair. D’ailleurs ton avenir ne m’intéresse pas, mais je peux dire avec une certaine certitude, que si tu ne meurs pas ce soir, de ma main, Alistair t’éliminera dès qu’il n’aura plus besoin de toi.

Je me suis séparé de mon fidèle compagnon, Jake, à l’angle de la rue, histoire que l’on ne nous voit pas arriver ensemble et ainsi, que l’on puisse jouer sur deux tableaux. Je savais de toute façon que Jake s’en sortirait très bien s’il devait se retrouver à affronter quelqu’un, pas parce que j’étais son créateur, et donc, celui qui lui avait appris bien des choses, de toute façon, avant même sa transformation, Jake savait manier les poings, mais je savais que les années n’avaient permis que d’améliorer ces tactiques, alors je ne me fais pas de soucis pour lui. J’entre, et n’essaie même pas de le repérer dans la salle, je ne sais pas à quoi m’attendre de notre acolyte, alors je préfère rester discret, et ne pas me faire surprendre avec des comportements suspects. Je crois que notre petite proie n’est pas encore arrivée, du moins, je ne la repère pas, alors je m’installe dans un coin de la pièce, d’où ma vue jusqu’à la porte d’entrée est parfaite. Je ne tarde pas à le voir arriver, j’aurais peut-être du sortir une photo entière de lui, cela m’aurait évité d’être surpris par son look, plutôt hors du commun.. Tout de noir vêtu, des piercings et des tatouages un peu partout, ferais-tu dans les jeunes recrues qui pourraient t’apprendre le sens du look, Alistair ? Tu es plein de surprises, mon vieux. Maintenant qu’il se trouve dans la même pièce que moi, je peux deviner que ce n’est pas un Strigoï, ce qui est plutôt une bonne chose pour moi, je n’aurais pas souhaité me retrouver face à plus vieux que moi, et partir avec un désavantage. Mais d’une certaine façon, il aurait été plutôt contradictoire que Alistair s’entoure de Strigoïs, alors même que c’est l’espèce qu’il chasse.

Je suis cet homme du regard, jusqu’au comptoir sur lequel il s’installe. Je l’entends commander un verre, puis son regard se met à fouiller dans la salle, à la recherche d’un rendez-vous ? D’une fille ? Aucun des deux, puisque son regard s’attarde sur Jake. Pendant un instant, je me demande s’il sait de qui il s’agit, si Alistair à pu lui montrer une photo de nous.. Ce serait plutôt mauvais, du moins pour l’instant, il n’a pas l’air de m’avoir perçu, je pourrais toujours fais diversion, et l’empêcher d’arriver a ces fins, mais je ne souhaitais pas qu’il arrive quelque chose à Jake. Mais alors que je m’attends à ce qu’il prépare un mauvais plan contre lui, je le vois se mordre la lèvre inférieur.. Et bien, mon grand, semblerait que t’es un faible pour les hommes, et pour Jake ce soir. A mon avis, cela ne vaut même pas le coup que tu tentes ta chance, tu risques de prendre un brutal arrêt. Je le vois s’agiter sur son siège, ne sois pas aussi impatient, le calme est maître de toute chose. Je savais de quoi je parlais, car c’était une chose que j’essayais de garder en toute circonstance. Une idée, sans doute très mauvaise germe dans mon esprit, et pour une fois, je ne prends pas la peine de réfléchir pendant des heures pour savoir si mon plan est le bon. Je m’avance jusqu’à la table de Jake, pour m’installer face à lui, le dos tourner à notre ennemi, pourtant je sens tout le poids de son regard. Est-ce que tu l’as vu, Jake ? Est-ce que tu as vu à quel point tu lui fais de l’effet ?

« Alors mon mignon, on avait prévu de passer la soirée seul ? Je t’offre la première tourné, et si tu le mérites, je pourrais bien t’offrir beaucoup plus que ça »

Je parle bien de mon corps, mais ne vous en faite pas, je ne suis pas sérieux, d’un, je suis en couple, de deux, je ne fais pas dans les hommes, et de trois, ça ne me viendrait pas à l’idée d’entamer ce genre de relation avec mon frère, de cœur certes, mais mon frère tout se même. Est-ce que tu vois ou je veux en venir ? Que je cherches à attirer notre proie dans un pièges, en lui montrant ce qu’il désire, deux hommes ensemble ? J’espère que tu entreras dans mon jeu, que ce soit en acceptant ma drague, ou en me renvoyant boulé, les deux marcheront je pense, mais rentre dans mon jeu, sinon c’est foutu pour nous.

« J’espère que tu n’es pas un grand timide, parce que je ne fais pas dans la douceur lorsque je baise, je suis un homme très sauvage, d’ailleurs, j’ai tendance à attacher mes amants, j’espère que ça ne te dérange pas ?

Je l’admets, m’adresser de manière si direct, sur un thème aussi libre avec Jake est assez étrange, mais lorsque l’on souhaite quelque chose, faut savoir mettre toutes les chances de son côté, et pour Effy, je veux mettre la main sur ce type, et qu’il nous conduise jusqu’à Alistair.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Draguer, pour mieux duper [Jake]   Lun 19 Déc - 18:58



Draguer, pour mieux duper
Gabriel & Jake

Est-ce qu’imaginer ce qui se passera quand on aura mis la main sur ce petit con fait de moi un psychopathe ? Je suppose que oui et j’en suis plutôt fier ! Oh mon coco, tout ce que tu vas subir… Certes, tu n’es pas celui qui a capturé ma princesse ténébreuse mais ce n’est pas grave, tu feras passer le message à ton maître. Le Clan est à tes trousses et on ne s’arrêtera pas avant d’avoir fait un exemple de ta poire ! Je jette un regard à Gabriel avant de le laisser partir devant, m’adossant à cette ruelle. Tic tac, tic tac, le compte à rebours est lancé pour certaines personnes… Et bientôt, il y aura des membres qui voleront. Je profite de ce petit temps pour jeter un regard à la photo. Une gueule comme doivent l’aimer les midinettes en manque de sensation, sauf que j’imaginais juste mon poing dans sa face… Oui, j’avais le sang chaud ce soir, et je le revendiquais.

« Et mec ! T’es sur notre territoire ! Dégage ! »

Je range lentement la photo dans la poche de ma veste, levant le regard sur celui qui a causé, entouré de trois potes. Un strigoï avec ses suivants, de simples humains avec des armes blanches en main. Oh les garçons, vous ne savez pas à qui vous vous adressez, vous avez choisi le mauvais mec à emmerder.

Il m’a fallu cinq minutes pour régler le problème et une de plus pour me réarranger et traverser la rue. J’adresse un sourire sombre à celui qui garde l’entrée et il me laisse passer avec un petit frémissement dans son corps. Bien, mon gars, t’as compris que les chasseurs étaient de sortis et qu’il ne fallait pas les emmerder. Tu vas peut-être survivre finalement. Ou pas. Qui sait comment se terminera cette délicieuse soirée. Que ce soit Gabriel ou moi, nous avions tous les deux les nerfs ce soir.

J’entre dans le bar, immédiatement envahi par cette odeur de sueur et d’alcool. Et bientôt, il y aura aussi l’odeur du sang, je n’en doute pas. Je me dirige directement vers un coin de la salle et mon avancée chasse le petit couple qui se pelotait sous la table. Bons chiens. Je m’adosse à la banquette, passant un bras derrière et cette fois, je passe au crible la salle du regard. L’avantage d’être un strigoï, c’est de pouvoir bouger tellement vite que l’œil humain ne perçoit rien. Ainsi mon scan ne paraît pas très minutieux et pourtant… J’aperçois notre cible qui m’a apparemment repéré, ce qui m’amène à reconsidérer mes options. Est-ce que j’aurais déjà été cramé face à ce mec ? J’ai pas pour habitude de laisser mes victimes survivre pourtant… En tout cas, ça ne m’ait pas souvent arrivé ces dernières années et ce mec n’est pas si vieux que ça, il a quoi ? Trente-cinq ans ? Ouais, je crois que je m’en souviendrais, malgré mon peu d’intérêt pour les humains.
En détournant le regard, je tombe sur celui de Gabriel et je dois retenir mon expression de surprise. Mec, je t’ai déjà vu avec cette allure et c’était il y a bien longtemps, pendant ses soirées où on chassait des midinettes pour les séduire et ensuite, soit les manipuler, soit coucher avec. Et je doute pas de ton sex-appeal, coco, mais si c’est pour le tester sur moi, tu risques de te prendre un vent. Malgré tout, j’attends, histoire de voir ce qu’il compte faire… Et parce que je suis curieux. C’est quoi encore le plan qui a jailli de son cerveau tordu ? Oh et après, interdiction de dire que c’est moi qui ait le cerveau tordu !

Il prend la parole, m’offrant apparemment la première tournée. Oh, trop gentil mon chou ! Et au-dessus de Gabriel, je croise le regard furieux de notre proie. Furieux ? Et qui fixe Gabriel ? Oh mec, dis moi que je me goure… Quoi qu’en fait non, dis moi que j’ai raison ! Ca sera tellement amusant de piétiner ses sentiments, sa fierté, puis son corps. On va s’éclater. Gabriel reprend la parole, attirant de nouveau mon regard sur lui. Et en même temps qu’il parle, je vois sur sa figure qu’il est mal à l’aise. Oh, c’est à peine perceptible mais qui peut cacher ce genre de chose à un mec qui vit avec vous depuis 5 siècles ? Gabriel, je suis certain que tu pries pour que je te repousse puis que je parte au comptoir… Mais rien que pour ce malaise, je suis obligé d’entrer dans ton jeu… mon mignon. Rien que cette pensée amène un sourire prédateur à mes lèvres. Certains penseront que c’est parce que je suis attiré par Gab… Mais lui comprendra que c’est un sourire prédateur et joueur. Je vais te rendre mal à l’aise mon ami et tu vas regretter d’être entré dans ce jeu, tu partiras en premier, j’en suis sûr. Vu que notre ami a une belle vue sur nous, je tends mes jambes, laissant la matière de mon jean frotté contre le pantalon coûteux de Gabriel. Jouons mon ami, que je te mette à l’aise et que nous rendions fou notre proie.

« C’est étrange mais quand je te regarde, je me vois pourtant très facilement t’attacher et prendre la position de dominant. Mais qui sait, si t’es intéressant, joli cœur, je te laisserais peut-être me dominer une fois. »

Mon sourire s’agrandit, découvrant mes dents mais heureusement, assez loin pour que l’humain ne voit pas mes crocs. Quoi que c’est peut être son délire, à ce mec. Enfin, cette situation commençait à m’amuser énormément. Une jolie serveuse se ramène pour nous demander notre commande, amenant un autre rictus amusé à mes lèvres. Allez Gabriel, vu que tu veux absolument me payer cette première tournée…

« Amenez-nous deux verres de votre alcool le plus cher et le plus vieux, ma chère. C’est mon ami qui nous régale. »

Je la vois rougir avant de partir et je reporte mon attention sur Gabriel, voyant au passage que notre proie était de plus en plus agitée. Décidément bien trop simple. Ne te lève pas trop vite, mon coco, j’ai d’abord un ami à rendre bien mal aisé ! Je prends un peu plus mes aises contre ce dossier bien confortable, ma foie, tout en fixant Gabriel avec un sourire provocateur. A toi de répliquer… Joli cœur. Rien que de penser à ce surnom, je n’empêche pas un éclat de rire de me venir. Oh que cette soirée va être intéressante ! Autant le before que l’after ! J’ai hâte.
Revenir en haut Aller en bas
 
Draguer, pour mieux duper [Jake]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Séduire pour mieux détruire ... :)
» -[ Les chemins se séparent pour mieux se recroiser ? ]-
» Il faut tomber pour mieux se relever

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Laure-
Sauter vers: