Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A ton bon plaisir, ma douce | Jake & Promesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: A ton bon plaisir, ma douce | Jake & Promesse   Jeu 16 Juin - 1:39



A ton bon plaisir, ma douce
Jake & Promesse

Laisses tes sens guider tes pas vers le chemin du désir. Laisses ton sang brûler dans tes veines sous le poids du plaisir. Laisses-moi le contrôle de ton corps pour ton plus grand bonheur.

Être social sans qu’il n’y ait d’intérêt derrière, ça ne me définit pas. Être social tout court d’ailleurs, voici la raison pour laquelle je provoque légèrement ce Sebastian, sachant que Babydoll et lui sont proches. Suicidaire ? Non si peu, juste terriblement amusé. On s’amuse comme on peut en attendant l’action après tout. Sauf que je n’aurais pas à attendre tant que ça. Visiblement, ce n’est pas un massacre qui m’attend mais plutôt un corps à corps endiablé. Tout du moins si ma partenaire est en accord avec mes projets mais je ne doute pas que je réussirais à la convaincre.

Je profite du fait de l’avoir repéré  à l’avance pour me positionné sur son chemin et pour regoûter de nouveau à son délicieux petit corps. Goûter ses lèvres en caressant sa peau. Je mets toutes les chances de mon côté mais que peut-on m’en dire ? Au moins, je lui laisse le choix. Si elle souhaite repartir vers les autres, ainsi soit-il, je lâcherais son corps pour m’intéresser au sang qui promet d’être versé ce soir. Heureusement, elle prononce les bons mots, ceux qui amènent un sourire sur mes lèvres avant qu’un autre baiser commence, un baiser qui nous promet une soirée endiablée. J’en profite pour presser une dernière fois son corps contre la pierre, contre le mien, mes mains caressant la courbe de ses seins, glissant contre sa taille, avant que je n’agrippe ses fesses pour nous sortir de ces grottes.

Le chemin nous menant jusqu’au château est à la fois très rapide et trop peu, heureusement, nous ne croisons personne, rien qui ne nous arrête ou nous empêche d’avancer. Trouver l’étage des chambres n’est guère compliqué, il suffit de suivre les odeurs de sexe. On dirait que j’ai retrouvé mon compatriote… Mais je ne compte certainement pas taper la bavette avec lui, il y a une femme dans mes bras qui méritent ma pleine attention.
J’entre dans la première chambre que je trouve et qui ne contienne aucune odeur définitive. Je ne tiens pas à être dérangé par le propriétaire des lieux au plus mauvais moment, nous avons quelques heures à tuer après tout et je ne sais pas si nos retrouvailles s’arrêteront avant le levé du soleil, alors je préfère prévenir que guérir, comme disent les mortels.

Je referme la porte et nous allonge sur le grand lit au milieu de la pièce, remontant la robe de Promesse le long de ses cuisses tout en détachant nos lèvres l’une de l’autre pour prendre la parole avec un léger sourire aux lèvres.

« On dirait que la soirée vient enfin de prendre sa tournure la plus intéressante. Prête à faire entendre ta douce voix sous le coup du plaisir, Promesse ? »

Ou tiendras-tu à garder ta fierté en te retenant ? Dans ce cas, sache-le, je ne compte pas t’en laisser une miette. S’il faut que je te fasse supplier cette nuit, je le ferais.
Je me détache de ton corps pour remonter ta robe jusqu’en haut de tes cuisses, en profitant pour faire glisser mes lèvres contre cette douce peau découverte. Trop rapide ou trop lent ? Allez savoir. Je vais au plus proche de l’essentiel tout en gardant une assez grande lenteur pour frustrer ses nerfs… Mais ne crois pas que cela durera. D’ailleurs, je compte bien te le montrer, maintenant. Mes crocs s’enfoncent dans ton artère fémorale, laissant le sang jaillir entre mes lèvres et imprégner ma bouche. Voici de quoi nous donner envie d’accélérer la cadence, ne trouves-tu pas, ma douce ?
Finalement, je remonte le long de ton corps, laissant nos lèvres se rencontrer de nouveau en un baiser sulfureux pendant que mes mains étalent doucement ton sang contre tes cuisses. Ne trouves-tu pas cette odeur délicieusement tentante ? Moi, si. Et je compte bien te goûter de nouveau, de toutes les façons ma douce. Cette soirée commence sous de bonnes hospices, à toi de voir si tu comptes continuer sur cette lancée, Promesse…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mignonne petite poupée blonde
Messages : 58
Age : 27
MessageSujet: Re: A ton bon plaisir, ma douce | Jake & Promesse   Jeu 16 Juin - 13:16




A ton bon plaisir, ma douce
Jake & Promesse


Le sang, ou le sexe, voilà un choix crucial, que je me serais bien passé de faire. Je ne peux même pas prétendre choisir le sang, pour cause d'un doute face à ces capacités, puisque j'ai eu l'occasion de gouter à celle-ci, et prétendre qu'il n'est pas à la hauteur aurait été un gros mensonge. M'offriras-tu un repas, après cette partie de jambe en l'air pour compenser ? Car je le sais, après cette soirée avec toi, j'aurais bien besoin de me ressourcer.. Je le fais patienter, pourtant, je sais déjà qu'elle sera ma décision finale.. Je peux commettre des massacres tous les soirs, en revanche, profiter de son corps, je n'en ai pas tous les jours l'occasion, alors je ne laisserais pas passer celle-là. Peut-être que le trajet aurait été moins long si je ne l'avais pas encombrer de mon poids, mais de toute façon, je n'ai aucune envie de m'écarter de son corps, et puis, j'ai la chance de commencer à lui faire perdre un peu de son précieux contrôle, alors je ne vais pas m'en priver. Je n'hésite pas à mêler mon sang à notre baiser, je crois que lors de notre dernière rencontre, tu avais apprécié le goût de celui-ci, alors si cela peut m'aider à te faire basculer, je n'hésiterais pas, ce soir, je n'aurais aucun scrupule pour te faire chavirer, et crois-moi, tu seras le premier à passer ce cap.

Après notre entrée dans le château, j'aurais peut-être dû lui indiquer l'emplacement de ma chambre, mais cela m'aurait forcée à me détacher de ces lèvres, alors je préfère le laisser faire, et puis, ne dit-on pas que coucher dans la chambre de quelqu'un d'autre est excitant ? J'imagine que nous le découvrirons ce soir.. D'une certaine façon, la dernière fois, nous avions déjà tenter cette expérience, mais nous savions très bien que nous ne serions pas dérangés.. Aujourd'hui, nous ne pouvons pas en être assuré, depuis que je vis ici, j'ai pu constaté que n'importe qui pouvait rentrer dans ce château, exactement comme Jake venait de le faire, alors nous n'avions aucune garanti que quelqu'un ne finirait pas par pousser la porte, et nous surprendre, mais de toute façon, le danger ne nous à jamais arrêté, n'est-ce pas ? Je le laisse m'allonger sur le matelas, et ces mots font naître un doux sourire sur mes lèvres. Tu m'envoies ravi d'être plus intéressante qu'un bain de sang à tes yeux, je ferais en sorte d'être à la hauteur de tes attentes, mais tâche de ne pas jouer avec ma patience, tu as dû remarquer la dernière fois, que ce n'était pas l'une de mes meilleures qualités.

« Cela ne dépendra que de toi, tu crois pouvoir combler mes attentes ? Saches qu'elles ont augmenté d'un cran depuis la dernière fois »

Ce qui veut dire qu'il faudra que tu augmentes tes capacités toi aussi.. Voyons de quoi tu es capable.. Bien vite, ces lèvres retrouvent ma peau, et je suis bien heureuse de constater qu'il a accéléré le mouvement d'un cran, je n'étais déjà pas très patiente la première fois, je le serais moins encore cette fois ci, alors tu as intérêt à te dépasser. Sa morsure me surprend, en partie parce que je ne m'attendais pas à ce qu'elle arrive aussitôt, aussi vite.. Pourtant, j'en profite pleinement, je redécouvre cette sensation qui m'avait fais succomber la dernière fois, et elle n'est que meilleure aujourd'hui.. Ces lèvres remontent contre les miennes, alors que sa main étale le sang sur mes cuisses, on dirait qu'il te faudra tout nettoyer avant de me laisser repartir, mais après tout, il n'y a pas de raison que je sois la seule à perdre du sang, tu ne crois pas ? Ma première morsure est pour son cou, après tout, c'est l'endroit habituel pour une morsure, et je n'ai même pas eu l'occasion de te mordre là, la dernière fois, mais je ne referais pas la même erreur.. Ma deuxième morsure en revanche, ce fait bien plus bas sur son corps, une fois son jean retirer, je laisse mes lèvres trainer sur ces cuisses, avant de venir mordre à la base de son entre jambe.. Qu'est-ce que tu ressens ? Est-ce que cela te plait ? Fais attention, ma prochaine morsure pourrait être carrément pour ton membre, alors choisi avec soin tes prochaines actions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A ton bon plaisir, ma douce | Jake & Promesse   Mar 23 Aoû - 13:53



A ton bon plaisir, ma douce
Jake & Promesse

Laisses tes sens guider tes pas vers le chemin du désir. Laisses ton sang brûler dans tes veines sous le poids du plaisir. Laisses-moi le contrôle de ton corps pour ton plus grand bonheur.

Alors ma douce, qu’est-ce qui te tentera le plus ? Le sang ou le sexe, le sexe ou le sang. Un cruel dilemme pour des êtres comme nous mais qui peut si vite être résolu… Certes il n’y a pas d’humains aux alentours mais il n’est pas dur de trouver des proies, il faudrait par contre nous résoudre à arrêter le début de ce corps à corps si prometteur. Est-ce réellement ce que tu souhaites ? La lueur dans tes yeux m’affirme le contraire, même si tu prends ton temps pour prétendre aller dans mon sens. Il va falloir que je sois toujours plus… persuasif avec toi apparemment. Ça ne me gêne pas du tout. J’aime le défi que représente cette reconquête de ton corps, pendant que tu prétendras me résister avant de céder de nouveau contre moi.

Je nous amène en arrière, de nouveau dans ce château, pressé de pouvoir profiter de ton corps contre le mien, de nos corps liés pendant que je nous mènerais au plaisir ultime. Je ne recommence que peu souvent à la même veine, les femmes perdent de leurs intérêts, de leurs couleurs. Je les amuse, je les flatte, parfois, je flirte toujours mais je n’ai jamais comme projet de recommencer. Tu as pourtant laissé une petite marque dans ma tête qui me pousse à consommer une seconde fois. Et pour ce privilège, pour cette surprise, pour cette transgression à mes règles habituelles, je compte bien te le faire payer et en même temps… Te faire crier bien plus fort que moi. Que tous les habitants à des kilomètres à la ronde soient encore plus marqués que nous deux, par notre jouissance commune.
Je nous amène dans une chambre. A qui est-ce qu’elle appartient ? Je m’en fous. Je ne compte pas résider dans ce château aux allures prétentieuses, je ne serais jamais mieux qu’avec mon groupe, qu’avec les seuls qui comptent à mes yeux. Mais ce n’est pas le temps de penser à eux, c’est le temps pour penser à ton corps et aux piments que je compte ajouter à ta soirée. Fais attention à ne pas te piquer, ma douce, qui sait comment je pourrais réagir face à ton sang. Je taquine, tu le fais également. Rien d’étonnant. Rien d’étonnant à ce que je rie également avant de te répondre avec un sourire plein de promesse, de promesses de péchés, que tu connais déjà… Mais que tu vas redécouvrir, avec plus de force encore et avec une pointe de surprise, je te le promets.

« Voyons ma douce, tu le sais, si la luxure devait définir une relation, ça serait la notre. Et malgré ça… Tu doutes. Je vais finir vexé. »

Ne t’inquiète pas, je ne fais que te répondre avec autant d’effronterie, car pour être vexé, il m’en faut bien plus. Il faudrait que notre relation soit bien plus intense également.
Mes mains dénudent tes jambes et tes hanches avant que mes crocs ne s’approprient ta chair. Pas besoin de tourner autour du pot ce soir… Ou peut-être plus tard. Pour l’heure, profitons de cette ambiance, ne tardons pas, je compte bien profiter de ton corps avant que quiconque est l’idée de chercher notre présence. Mes lèvres reviennent contre les siennes avant qu’elle ne reprenne le contrôle pour le court instant que je lui offre. Une morsure, deux morsures… Le mélange de douleur et de plaisir me fait décoller assez haut tout de même mais je lui ai dis, et promis. Ce soir, elle décollera encore plus haut que la dernière fois et je compte bien rester en contrôle jusqu’à l’avoir fait hurler. Alors je la pousse à s’écarter avant de l’embrasser de nouveau avec passion, dans un mélange de nos sangs assez additif. Je ne perds pas de temps avant d’enlever sa robe et de déchirer le dernier rempart de tissus. Le sang coule, mais il est temps que toi aussi, tu fondes de désir et de plaisir, ma douce.
Ma main appuie contre son ventre, pour qu’elle ne bouge pas, pendant que je me laisse glisser contre son corps. A la rencontre de son intimité soyeuse et de son plaisir. Prêt à l’amener encore plus loin et bien plus vite. N’ais pas peur ma douce, tu n’en ressentiras qu’un plaisir extrême, je te le promets… Même si je ne serais pas aussi lent et doux que la première fois. Je compte bien agrémenter ton plaisir de quelques morsures avant de te posséder réellement. Voyons combien de temps tu tiendras avant de perdre le contrôle de ta voix, ma douce… Laisses-moi donc t’entendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mignonne petite poupée blonde
Messages : 58
Age : 27
MessageSujet: Re: A ton bon plaisir, ma douce | Jake & Promesse   Mer 24 Aoû - 17:00




A ton bon plaisir, ma douce
Jake & Promesse

Une bonne soirée, c'est ce que je voulais, juste passer une bonne soirée, de détente, dans la bonne humeur, et dans le sang, je ne m'étais pas doutée que je passerais une excellente soirée, plus agréable que je ne l'aurais pensée.. Je dois admettre que je ne m'attendais pas à croiser Jake, aussi, et encore moins, qu'il puisse être d'humeur aussi coquine que la dernière fois. Ce n'est pas moi, qui m'en plaindrait, j'aime l'idée qu'il me réserve un tel accueil, en même temps, n'importe qui serait dingue, de laisser passer une telle chance, homme, comme femme. Je ne me suis jamais imaginée, en temps qu'homme, et je ne compte pas le faire aujourd'hui, mais une chose est certaine, je ne me serais pas privé d'un homme comme celui-ci, à cause de la barrière des sexes. J'ignore encore si tu auras la chance de te caser un jour, Jake, mais cette femme sera une sacré chanceuse. Je ne sais pas quel genre d'homme tu es, une fois amoureux, mais elle aura au moins la chance d'avoir un dieu au lit, c'est déjà une bonne partie.. Enfin, tu n'es pas casé, je ne suis pas casée, alors profitons de ces heures qui nous sont offertes, avant que quelqu'un vienne nous déranger. Je vois que tu es d'attaque à me faire passer une soirée inoubliable.. Comme la dernière fois, ou comptes-tu faire en sorte que celle-ci puisse être meilleure, encore ? J'espère que tu opteras pour cette dernière option, parce que mes attentes, depuis la dernière fois, on doublait, c'est le cas, lorsque je consomme deux fois, de la même personne. Cela n'est pas qu'un désavantage, ne penses pas ainsi, grâce à cette première fois, tu connais tous mes points faibles, de quoi me faire craquer comme tu l'espères. Mais j'espère que tu ne penses pas que je me laisserais faire, parce que ce ne sera pas le cas.

« Cesse donc tes bavasseries, et ne laisse pas le doute s'installer, tu n'auras pas à te sentir vexer »

Je provoque, comme toujours, c'est presque une seconde nature, chez moi, je ne peux m'en empêcher, mais je ne pense pas que Jake m'en tiendra rigueur, au dernière nouvelle, c'est aussi un type du genre à provoquer, à m'amener jusqu'à mes limites.. En faite, c'est pour cette raison, que je n'aurais pas dû le provoquer, parce que je sais, que c'est de cette manière, qu'il se vengera, que je n'aurais pas le moindre répit, entre chacun de ces assauts.. Ce n'est pas grave, je suis prête à les recevoir, et à chaque fois que tu me feras craquer, je ferais en sorte de te rendre la pareille. Je sais, qu'après la dernière fois, après la façon dont j'ai réussi à te faire craquer, tu ne me laisseras que peu la main, mais je ferais en sorte d'user à bon terme, de ce peu de temps. Commence donc les provocations, je ne serais que de meilleure humeur, pour te rendre la monnaie de ta pièce.. En revanche, je ne m'attendais pas à ce qu'il rentre direct, dans le vif du sujet.. Tu ne veux pas perdre de temps ? Très bien, je m'adapterais, mais si tu veux mon avis, ne tire pas trop sur la corde, je pourrais être bien plus sauvage, que tu ne l'as jamais vu, et, si je me souviens bien, je crois que tu n'aimes pas perdre ton précieux contrôle. Profite de chaque précieuse seconde, où tu garderas se contrôle, parce que bientôt, tu le verras disparaître, et tu m'offriras, toi aussi ta jouissance, aucune raison pour que ce ne soit pas le cas. Tu m'as interrompu, la dernière fois, avant que je parvienne pleinement à te faire craquer, tu ne parviendras pas à une telle chose, cette fois-ci.

Je me rends compte, à quel point, lors de notre première rencontre, il c'était retenu.. Ces morsures m'ont déjà fais perdre un degré de conscience, m'amenant direct sur le chemin de la plénitude. Je regrette d'ailleurs presque qu'il soit obligé d'arrêter cette morsure, pour poursuivre sur sa lancé, mais sa peau, qui rentre en contact avec la mienne, alors qu'il descend vers un lieu bien plus intime, m'empêche de regretter cette idée bien plus longtemps. Tu ne perds définitivement pas de temps aujourd'hui, ce n'est pas grave, je n'en serais que plus cruelle avec toi, lorsque je reprendrais la main, et ne t’inquiète pas, cela viendra plus vite que tu ne peux le penser. C'est un nouveau plaisir, qui s'offre à moi, mes premiers gémissements m'échappent, mais je n'irais plus loin. Tu veux que je cris pour toi, faudra m'offrir bien plus que cela, mon chou. Dans ma courte vie de Strigoï, j'ai connu des amants, bien doué, et il faudra que tu les mettes tous au tapis, avant de réussir à attendre ces cris, que tu espères.

« Tu devrais passer à la vitesse supérieur, je m'ennuie »

Je sens ces yeux se poser sur moi, et lui offre un magnifique sourire. Oui, je te provoque encore, mais c'est au dessus de mes forces, je ne peux m'en empêcher, tu sais à quel point j'adore ça. Alors cesse de faire la fine bouche, lâche les chevaux, et dépasse-toi, sinon, je vais sérieusement reprendre le dessus, et tu regretteras, je te le promets. J'espère que tu ne prendras pas mal mes paroles, je ne veux pas te vexer, juste te pousser à te dépasser, comme tu ne l'as jamais fais, jusqu'à aujourd'hui. Je ne doute pas que tu as fais plaisir à plus d'une fille, mais je veux être cette fille, à qui tu auras tout donner, pour l'amener jusqu'au septième ciel.


_________________

THE QUEEN AND HER KNIGHT ⊹ YOU’RE BRAVE, AND KIND, AND HONOURABLE. ANY WOMAN WOULD BE FORTUNATE TO BE LOVED BY YOU— Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A ton bon plaisir, ma douce | Jake & Promesse   

Revenir en haut Aller en bas
 
A ton bon plaisir, ma douce | Jake & Promesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Praline douce caniche moyen 10 ans SPA DE PLAISIR (78)
» Partie de plaisir
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Laure-
Sauter vers: