Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Toute histoire a une fin [Jake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Quand y en a plus, on en demande encore !
Messages : 28
Age : 22
MessageSujet: Toute histoire a une fin [Jake]   Lun 30 Jan - 11:00


Toute histoire a une fin


Jake & Clary

J'ignore, si repartir à la chasse, aussi peu de temps après l'attaque que j'avais subi la dernière fois, était une bonne idée, mais qu'est-ce que je risquais, de toute façon ? Je n'avais eu aucune prescription pour arrêter les activités sportives, et même si, mes chasses s'avéraient être, de manière générale, bien plus sportive que n'importe qu'elle autre activité, cela entrait dans cette catégorie. Certes, cela tire encore un peu, sur mes points de suture, mais vous pouvez comprendre que je ne peux pas rester inactive, même dans ces conditions. Encore moins après m'être laisser surprendre de la sorte, dans ce manoir hanté. C'était une faute que je ne pouvais pas me pardonner, même si j'étais venu là-bas, dans l'intention de m'amuser, d'oublier quelques instants mes soucis, au côté de Rick, je n'aurais pas du baisser ma garde à ce point là.. J'avais beau savoir que ce type, qui m'avait attaqué, n'était plus de ce monde, que ce n'était en aucun cas Emrys, comme j'avais pu le penser, je n'arrivais pas à me sortir cette image de la tête. J'avais comme une mauvaise impression que sa venue en ville, n'était pas juste une hallucination que j'avais eu, par manque de sang.. Après tout, n'avait-il pas de bonne raison, de revenir ici ? Il n'a pas manqué de laisser pas mal de monde derrière lui, ici. Amaëlle, Rick, moi, et allez savoir si cette liste ne s'étend pas encore. Je suis presque certaine que cette première serait ravi de revoir son ancien amant.. Peut-être même qu'elle se précipiterait dans ses bras, comment savoir ? En revanche, Rick et moi, nous passerions bien de son arrivée. Alors je me contentais d'espérer dure comme fer, que c'était faux, en imaginant, quand même, que c'était vrai à cause de cette foutu impression.

Et ce n'était pas que pour moi, que je n'avais pas envie qu'il revienne. Certes, j'en avais déjà assez baver, par le passé, sans qu'il me remette la main dessus, mais c'était d'autant plus pour Rick, que je n'avais pas envie de le revoir. La révélation de mon lien avec lui, avait déjà assez foutu le bordel entre nous, alors même que j'ignorais où me positionner par rapport à notre relation, sans que sa présence en ville, n'aggrave les choses. C'était aussi pour cette raison, que j'étais pressé, de reprendre la chasse, pour me retrouver face à lui, avant qu'il ne foute d'avantage de bordel ici. J'avais beau savoir que je n'avais que très peu de chance de vaincre, dans un combat contre lui, c'était peut-être ce qui me donner le plus de courage, de me battre, jour après jour. En faite, c'était la raison pour laquelle, je continuais encore, et encore de me battre, c'était la raison qui m'avait poussé à tuer mon premier strigoï, pour un jour être capable de le tuer lui. J'en étais peut-être loin, mais cela ne m'empêcherait pas de tenter ma chance quand même. J'avais envoyer un rapide message à Rick, pour lui signaler que je faisais un détour, au cimetière, avant de le rejoindre, plus tard, dans la soirée. Bien entendu, je n'avais pas préciser la raison de ce détour, je n'avais aucune envie qu'il vienne se mettre en travers de mon chemin, parce qu'il me pensait encore trop faible, pour déjà, repartir à la chasse. Je n'avais pas laissé un seul homme me rabaisser, depuis Emrys, et même si je tenais de tous mon cœur à Rick, je n'allais pas lui laisser ce pouvoir. Pourquoi le choix du cimetière ? Parce que c'est un lieu simple, pour trouver des proies, pour ces vampires, logique, non ? Lorsque l'on vient ici, on est rarement en état de se défendre, puisque c'est pour pleurer des proches, en temps normal. Ce qui les arrange bien. Mais aujourd'hui, je compte bien leur tomber dessus. Du moins, s'était mon intention, avant que mon regard ne tombe sur ce strigoï, en particulier, pas encore au cou d'une victime, mais ça ne tardera sans doute pas. J'aurais dû partir, j'en ai conscience. Si j'ai appris une chose, dans notre dernière rencontre, et des vagues souvenirs que j'en ai, c'est que c'est loin d'être un jeune strigoï, qui n'a pas un poil d'intelligence dans la caboche. Mais c'est aussi parce que ce soir là, je n'étais pas en état de me défendre, parce que ce soir là, je l'ai laissé maltraité mon corps, que je me dois de l'affronter ce soir.

« C'est une habitude, chez toi, de t'en prendre au plus démuni »

A croire que vous ne savez faire que ça, vous, les vampires. C'est minable, j'en aurais presque pitié. Presque, cela ne m'empêchera cela dit, pas de te tuer, pas alors que tu le mérites, sans doute autant que le connard que je cherches. J'ai du mal à prononcer ces paroles, parce que cela signifie que d'une certaine manière, je me considère comme démunie, lorsque je l'ai rencontré, mais en même temps, j'étais complètement saoule, alors je ne pense pas être très loin de la vérité, c'est juste difficile à admettre. Mais au moins, aujourd'hui je sais qu'elles sont mes limites, en matière d'alcool, et je sais qu'il ne faut plus que j'aille aussi loin, pour éviter de me retrouver dans ce genre de situation. Sais-tu que je garde certaines cicatrices, de notre rencontre ? Faut dire que tu n'y es pas allez de main morte, mais de toute façon, ce serait un peu dure que tu réussisses à trouver lesquels t'appartiennent, au milieu de toutes les autres, que je dois à Emrys, et certaines à Amaëlle.

« Pourquoi tu ne viendrais pas me voir plutôt ? Je t'offre un verre, si tu veux. Je crois que le cru t'a bien plus, la dernière fois »

Je parle de mon sang, bien entendu, mais je pense que je n'ai pas besoin de préciser, pour qu'il comprenne. Sauf que je serais toi, je ferais attention, parce que ce soir, je ne suis ni saoule, ni démunie, bien au contraire, j'ai plus d'une arme, pour t'accueillir.  

_________________

Du creux de mon corps je ne donnerais que mon cœur. dans ma perte je t'offrirais tous mes mœurs. Dérobe toi de tes maux, je veux combler ce vide par des mots. Tout ce qui est désormais de moi est en toi.— Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Toute histoire a une fin [Jake]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» "Ce que l'homme retiendra de moi, si il retient quelque chose, ce ne sera qu'une infime partie de la vérité." ||DANSEUSE||
» Histoire et...Pleurs ? [PV Casey-Lee]
» Notre Histoire en 2 minutes
» L'histoire des instruments de musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Laure-
Sauter vers: