Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Piscine Party [Bastian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Piscine Party [Bastian]   Lun 19 Déc - 17:23


Piscine Party


Madeleine & Bastian

Est-ce que cette ville  comble mes attentes ? A première vu, j'aurais tendance à dire que je pourrais faire de grande chose, ici, mais reste encore à voir si l'ambiance s'adapte à mes attentes, aussi. J'ai une horreur de l'ennui, alors si je ne trouve pas une quelconque distraction ici, je serais que je n'ai pas à m'attarder plus que nécessaire.. Mais avec ce que j'ai entendu dire, de Missoula, je ne crois pas que je m'ennuierais. Je pense même que l'action, pourrait venir à moi, plus vite que je ne l'espère. Est-ce que j'ai abandonné toutes mes convictions, pour cette ville ? Non, j'ai bien l'intention de reprendre à Adalrik, ce qu'il m'a volé.. Enfin, volé, c'est sans doute pas un mot exact, puisqu'il n'a pas réussi à prendre ma vie, comme il pense, mais je compte bien prendre ma vengeance, et prendre la sienne. Je lui ai laissé sa chance, je lui ai offerts un cadeau précieux, l'immortalité, pour pouvoir passer de nombreuse année à mes côtés, ce manipulateur, à, non seulement voulu prendre ma vie, mais en plus, vivre son immortalité avec d'autres femmes. Une chose que je ne peux laisser faire. J'ai entendu dire que malgré son long arrêt à Missoula, il n'était plus ici, ce n'est pas grave, peut-être reviendra-t-il, pour que je puisse accomplir ma vengeance, peut-être partirais-je à sa poursuite, lorsque je me serais lassé de cette ville, mais pour l'instant, je compte bien m'arrêter quelques mois ici, et voir ce que l'on peut m'offrir. Il se laisse entendre que bien des strigoïs, savent profiter d'une longue nuit.. J'espère qu'il n'est pas entendu par là, du sang, et du carnage, je sais en profiter, bien entendu, mais lorsqu'il est question de bel apollon, je préfère autant avoir l'occasion de profiter d'un corps à corps, un peu plus enflammé. C'est pour cette raison, que je n'ai aucune honte, à paraître folle, à avoir envoyer une vingtaine d'invitation, à des strigoïs, homme, comme femme, pour me rejoindre ici même, dans ce qui est devenu, depuis peu, ma nouvelle demeure. Est-ce que j'aurais des réponses, j'imagine que je n'ai plus qu'à attendre ? Cela me donnera une idée assez précise, pour savoir si cette ville est faite pour moi, ou si je ferais mieux de prendre mes bagages, et me tirer de là, de suite.  

Mais je n'ai pas l'intention de perdre mon temps, à attendre comme une femme docile, sur une chaise, que l'un d'entre eux daigne bien pointer son nez. Ou autre chose, pour le coup, je prends aussi. J'ai trouvée une idée, un peu plus réjouissante, pour cette fin d'après midi, qui, j'en suis certaine, m'ouvrira l’appétit, pour la soirée qui se déroulera, par la suite, alors celui qui se pointera aujourd'hui, sera un sacré petit veinard, et aura même une sacré chance, de ne pas avoir le seul luxe, de goûter qu'à mon corps. J'avais eu la chance, lors de mon arrivée, en ville, et lorsque j'avais découverts cette magnifique villa, de tomber en plein milieu de festivités, avec des centaines, et des centaines d'invités. Bon, j'avais aussi eu une sacré chance, que la maison comporte une immense cave, où loger ce beau monde, en attendant que je leurs trouve une utilité. Une utilité, qui n'aura pas mis bien longtemps, à faire son chemin dans ma tête. Vous voyez, cette gigantesque piscine d'intérieur, non loin de l'entrée ? Vous suivez mes idées ? Non ? Alors c'est que vous n'avez pas la moindre imagination. Je vous conseille de ne pas passer cette porte, dans ce cas là, parce que vous ne survivrez pas à la soirée. Je veux bien vous accordez que je suis le genre de femme, qui peut sauter sur n'importe quelle occasion, pour le corps d'un mec, mais quand même, j'ai besoin d'un peu inattendue. Or, si vous n'êtes pas capable de suivre mes idées, avec  la piscine, c'est que vous n'êtes pas très inattendu. Laissez-moi vous expliquer, du coup, rien de bien compliqué. Une piscine vide, sans la moindre goûte d'eau. Des cris, beaucoup de cris, parce que tuer ces humains, avant de les vider de leurs sang, ça n'aura pas été très drôle, vous n'êtes pas d'accord ?  Vous avez compris mes intentions, maintenant ? Oui, vous ne rêvez pas, une immense piscine de sang. Certain revisite l'idée, avec du chocolat, moi, j'ai une préférence pour le sang, d'autant plus que cela aide à garder ces traits de jeunesse, d'après ce que j'ai entendu, au cours des siècles que j'ai traversé.. Bon, j'en ai pas besoin, je resterais à jamais, avec mes traits de jeunesse, mais ce n'est qu'un plus, à ma beauté, et je suis sur qu'une piscine de sang, ne pourra que mettre mon corps en valeur.

Cela m'aura pris un certain temps, faut dire que même en m'occupant de plusieurs corps à la fois, tous les vider, jusqu'à la moindre goutte, dans cette piscine, se n'est pas une tâche facile, mais j'ai fini par réussir, il ne reste que deux centimètres, pour que cette piscine ne déborde, alors je ne crois pas avoir besoin d'en rajouter. Est-ce que je suis censé devoir attendre mes invités, avant de me rendre dans cette piscine ? Peut-être, mais cela n'est-il pas encore mieux, que je les accueille nu, sous cette masse de sang ? Oui, vous n'avez quand même pas cru que j'allais prendre la peine d'enfiler un maillot de bain ? Cela n'a pas son utilité, avec moi, je vous assure. J'ai posté un humain, à l'entrée, de manière à ce qu'il redirige toute personne qui passerait la porte jusqu'à moi. Je crois que j'ai dû passé une vingtaine de minute, seule, avant que la sonnerie retentisse. Une voix grave, d'homme. Pour mon plus grand plaisir. Je n'ai rien contre les femmes, je suis même très ouverte à tout ce que je peux faire avec le corps d'une femme, mais disons qu'un homme, et quand même plus à même, de m'offrir ce que je souhaite. En plus, le moins que je puisse dire, lorsque je le vois apparaître, c'est qu'il est loin d'être dégueulasse. Et bien, beau gosse, je sens qu'une longue nuit nous attend, n'es-tu pas d'accord avec moi ?

« Enfin un peu de compagnie, je commençais à désespérer de recevoir un bel homme ce soir.. Ne me dis pas que tu es, dans toute cette ville, l'unique personne capable de m'apporter une distraction ? »

Pas que cela me dérange, qu'il s'agisse de toi, bien au contraire, mais j'aimerais bien avoir une compagnie agréable, à chaque soir de la semaine, et j'ai bien peur qu'à force, tu ne finisse par te fatigué, il te faudra donc un remplaçant. Mais peut-être seras-tu m'offrir des noms qui pourront me venir en aide, à ce niveau là ?

« Je t'en pris, ne reste pas planté là, la piscine est ouverte à tous, une seule restriction, interdiction de rentrer avec ces vêtements »

Autant que j'en profite pour marquer mon autorité, et à la fois, peut-être pouvoir contempler son corps, avant qu'il ne s'engouffre dans la piscine. A condition, bien sur, qu'il accepte de m'y rejoindre. Dans le cas contraire, tu pourrais me vexer, et je serais bien moins agréable.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le diable au corps, le coeur en fusion
Messages : 41
Age : 244
MessageSujet: Re: Piscine Party [Bastian]   Lun 26 Déc - 19:35

Piscine party × Madeleine & Bastian
Est-ce que je suis censé devenir méfiant après ce qu’il s’est passé à l’unité ? Probablement. Est-ce que je le suis pour autant ? Pas vraiment, un peu tout de même. Disons surtout que j’ai plus de problèmes à faire confiance, mais je ne laisserais pas ces maudits humains changer l’homme que je suis. Je tue, sans jamais être rassasié. Plus je tue d’humains et plus je suis satisfait. J’ai du mal à combler ma faim depuis mon retour en ville, malgré mon âge et expérience, j’ai toujours cette soif qui continue de me ronger, faisant de moi pire monstre que je ne l’étais autrefois. J’ai du mal à tout contrôler à vrai dire, ma soif, ma rage, mes pulsions, mes envies, et même ces sombres souvenirs qui parfois reviennent me hanter.

Un cadavre de plus tombe à mes pieds, un parmi tant d’autres. Il n’y a pas assez de divertissement ce soir, personne qui ne tienne suffisamment la route. Comment suis-je censé tenir jusqu’au matin si rien n’est digne d’intérêt ? C’est alors que mon regard se pose sur cette carte d’invitation ensanglantée, une fête surprise, ce soir, dans le coin. Tentant ou inintéressant ? Je suppose que je ne le découvrirais qu’en allant y mettre les pieds. Je note l’adresse sur le gps de mon portable et ne tarde pas à arriver à destination. A peine arrivé que je sens déjà cette odeur délicieuse de sang. Enormément de sang. Il y a eu un carnage ici, c’est une évidence. Je pensais néanmoins entendre plus de cœurs battre. Seulement deux ? Je m’attendais à une véritable fête.

J’hésite à faire demi-tour, mais finalement la curiosité l’emporte sur le reste. Je sais, la curiosité joue parfois contre moi, mais ce soir on dirait qu’elle est de mon côté. Je suis les indications de l’homme d’accueil, me dirigeant vers le jardin, immense, luxueux, le genre d’endroit qui me plaît bien, encore plus lorsque je vois l’une de mes congénères baigner dans une piscine de sang. Voici donc d’où provenait l’odeur. Je remarque les vêtements posés sur une chaise, probablement les siens puisqu’on dirait qu’elle ne porte rien, si ce n’est cette épaisse couche de sang.

- Disons que je suis connu pour être l’homme de la situation.

Suis-je le seul capable à lui offrir satisfaction ? Peut-être pas, certains savent se débrouiller par ici, peut-être pas aussi bien que moi, mais elle pourrait toujours leur laisser une chance et juger par elle-même. En revanche je suis le genre d’homme qui sait arriver au bon endroit au bon moment, je suppose que c’est un plus. Surtout pour moi, je dois dire que j’aurais été bien déçu qu’un autre arrive avant moi ici et me vole cette distraction, après tout tu n’es pas la seule à en rechercher. Elle me propose de la rejoindre dans l’eau, enfin le sang, à condition de ne pas porter de vêtements. Et bien, voilà le genre de femme qui me plaît, j’ai toujours aimé celles qui savent ce qu’elles veulent. Je prends quand même mon temps, peut-être pour le simple plaisir de la faire patienter. Je contourne la piscine, me dirigeant vers le buffet mis à disposition pour ouvrir une bouteille de champagne. Je sers deux coupes et me rapproche du bord de la piscine pour lui en tendre une.

- J’ai une autre proposition à te faire. Sors de là et retire un seul de mes vêtements, en fonction du choix et de ta technique, je déciderais d’entrer ou non dans cette piscine.

Oui c’est une provocation, un jeu. Tu voulais de la distraction après tout, non ? Alors je t’en donne. Ça me permettra aussi de pouvoir juger la marchandise qui s’offre à moi une fois que tu sortiras de tout ce sang qui couvre ton corps. Alors, entreras-tu dans mon jeu ? Sinon je peux tout aussi bien faire demi-tour et me trouver une autre distraction, même si tu as l’air des plus délicieuses. Voyons voir ce que tu vaux.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Piscine Party [Bastian]   Lun 2 Jan - 12:07


Piscine Party


Madeleine & Bastian

Est-ce que j'aurais une chance, de trouver mon plaisir, ce soir ? Avec toutes ces invitations que j'ai lancé, j'ai bon espoir qu'au moins une d'entre elle, puisse être parvenu à un membre de mon espèce, qui sera se montrer assez intéressant, et digne de mon intérêt.. Je n'ai rien livré, sur ce carton d'invitation, après tout, c'est la meilleure façon de découvrir ce qui se montreront assez curieux, pour venir me rejoindre, et découvrir ce que je leur réserve. Une bonne surprise, je trouve. Une piscine entière de sang humain, je trouve cette idée pas mal. En même temps, plutôt normale, puisqu'elle vient de moi.. Alors j'attends, j'attends de voir quel petit curieux s'avancera jusqu'ici, en attendant, et bien, il s'agit de ma fête, et je compte bien en profiter, même si personne ne décide de venir. Après tout, si aucun d'eux ne voit l'intérêt de profiter de la vie, moi je vois l'intérêt, et puis, les bains de sang sont toujours bon pour la peau, non ? Alors j'en profite, même si je suis seule, de toute façon, cela ne pourra que motiver mes invités de venir me rejoindre très vite, dans cette piscine, sans traîner. J'entends frapper à la porte. Serait-ce mon heure de gloire ? J'entends cette voix, et je suis bien ravi de voir qu'il s'agit d'un homme. Bon, une femme aurait fais l'affaire, mais c'est toujours mieux d'avoir un homme, qui soyons honnête, et bien plus en mesure de nous offrir le plaisir que l'on souhaite.

J'attends qu'il s'approche, et à voir son corps, je suis encore bien plus heureuse qu'il s'agisse d'un homme, et non d'une femme. Est-ce que tu es la seule personne, à avoir reçu mon invitation, ou peut-être es-tu le seul, capable de prendre un peu de risque, pour te pointer ici ? Je n'ai jamais été contre l'attention de plusieurs hommes à la fois, mais disons que pour ce soir, tu me conviendras. L'homme de la situation, et bien j'imagine que je me rendrais comme de moi-même très vite, si c'est en effet, le cas. A ton avis, es-tu capable de m'apporter toute la distraction que j'ai besoin de trouver ce soir ? Je n'aimerais pas être déçu. Mais j'ai comme l'impression que tu as l'air d'être le genre d'homme que j'aime. Je me trompe ? Je ne crois pas. Ta seule présence ici, me prouve que tu n'as pas peur des risques, et c'est ce que je cherche. Je ne veux pas un petit trouillard de première, mais un véritable homme, qui assure, et qui n'a pas peur de le dire. Oui, en temps normal, les femmes n'aiment pas les hommes qui se vantent, mais moi, j'en ai rien à foutre. Au contraire, du moment qu'ils sont capable d'assurer derrière, et qu'ils ne me déçoivent pas, je n'ai rien contre cela. Je l'invite à me rejoindre, après tout, à quoi bon perdre plus de temps. C'est ce que je veux, et au vu du regard que tu poses sur moi, et sur cette piscine, cela te tente plutôt bien aussi, alors pourquoi ne pas venir me rejoindre, de suite ? Nous gagnerons tous les deux du temps, tu ne trouves pas ? Sauf qu'au lieu de me répondre tout de suite, ou, à défaut de parole, passer à l'acte, se déshabiller, et me rejoindre, je le vois s'approcher du buffet. Est-ce obligé ? D'accord, j'ai prévu ce buffet pour que l'on s'en serve, mais nous aurions pu en trouver l'utilité, plus tard, lorsque nous aurions fini nos petites affaires, non ? Tu es chez moi, je t'offre ce qu'il te faut, et tu retournes mon propre défi, contre moi ? Et bien, voilà ce que je cherchais, quelqu'un qui a du cran, et qui n'a pas peur de s'en servir. Cette soirée promet enfin d'être intéressante. Il était temps.

« Si tu voulais voir mon corps, suffisait de me le demander »

Je lâche un rire, attrape cette coupe, pour en boire quelques gorgées consécutives. Est-ce que je vais décidé d'entrer dans son jeu ? Est-ce que ce serait à mon avantage ? Disons que cela nous aurait fais gagner du temps, qu'il décide de se déshabiller par lui-même, mais je crois que c'est une tâche que je suis capable de relever, sans grand mal. Je dépose la coupe au bord de la piscine, pour me retourner vers lui, et enfin décider de sortir de cette piscine. Sais-tu que même si ainsi, tu pourras avoir l'occasion d'observer mon corps, ce ne sera qu'en partie ? Faut dire que le sang, ça colle à la peau, quand même. J'aurais donc un avantage, sur toi, puisque le tien sera propre, et livré à mon regard expert. J'emprunte les marches, pour sortir de la piscine, sans le quitter des yeux, alors que le sang coule le long de mon corps. Est-ce que, de ce que tu peux en voir, mon corps te plaît ? J'en suis sur, je n'ai jamais eu le moindre doute, sur mon corps. Faut dire que tu n'es pas le premier homme à poser ton regard dessus. Tu ne seras pas le dernier, non plus, alors je n'aurais jamais le moindre doute là-dessus. Je ne m'arrête que lorsqu'un ou deux centimètres nous sépare l'un de l'autre, pour glisser mes doigts sur son torse, laissant quelques traîner de sang, sur ses vêtements.

« Voyons voir, un seul ? Je choisi le pantalon »

Bien entendu. Tu n'as pas cru que j'allais choisir autre chose ? Au vu du genre d'homme que tu es, le choix n'est pas très difficile. Tu ne vas pas me faire croire que tu es le genre d'homme a t'embêter avec des couches superflu, qui ne servirait à rien, pas vrai ? Enfin, j'imagine que je vais vite le découvrir, puisque c'est à moi de te le retirer. Mais ne crois pas que je serais très tendre. Ce n'est pas dans mes habitudes. J'attrape le haut de son pantalon, pour le lui arracher.  Ne t'en fais pas, si jamais tu ne souhaite pas repartir nu, on te dégotera des vêtements plus tard. Je suis ravi de découvrir que tu ne portes en effet, rien de plus que ton pantalon, et je ne me prive pas d'en admirer la vue.

« Le genre d'homme que j'aime, qui ne s'encombre pas de chose inutile. Alors, qu'est-ce que tu en dis, tu me rejoins ? Ou est-ce qu'il faut encore que je te prouve quelque chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Piscine Party [Bastian]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Piscine Party [Bastian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée 2 ♣ Pool Party
» PREVAL EST CONTRE LA RECONSTRUCTION DA LA PISCINE DE MONTANA AU CAP-HAITIEN ...
» Dans la piscine de GENK
» 03. ♠ Une petite fête bien arrosé ♠ PV Taylor
» Bisounours Party | V. 2.0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Laure & Liora-
Sauter vers: