Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une trahison qui brise des coeurs [Gaby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 613
MessageSujet: Une trahison qui brise des coeurs [Gaby]   Lun 6 Fév - 0:47


Une trahison qui brise des coeurs

J’avais toujours été claire, depuis que j’ai ramené Jane, au manoir. Je savais que ce n’était pas une joie pour tous, que je ramène Jane avec nous, je savais que certains étaient contre, face aux attaques que l’on doit paraît, mais j’avais été claire, je n’accepterais pas qu’une quelconque personne lève la main sur elle. Je l’avais dis à l’ensemble de mes hommes, je ne pensais pas que c’était une règle, qu’il fallait que je rappelle à Effy, pour lui faire comprendre qu’elle non plus, n’était pas permise de lever la main sur Jane. Je ne comprenais pas ce qui s’était passé, je pensais avoir été assez claire, avec elle, la dernière fois, je pensais l’avoir rassuré, au propos de Jane. Je pensais qu’elle avait compris, que peu importe, que Jane puisse être présente à mes côtés, ça ne changeait en rien, sa place dans ma famille, mais à croire que ça n’a pas été assez claire. Pourtant, je ne pense pas avoir laisser penser que je pourrais la délaisser, même une journée, bien au contraire, je crois avoir saisi la manière de penser d’Effy, lorsqu’une femme s’approche de ce groupe, et j’ai bien pris garde à départager mon temps de manière équitable, pour éviter la crise de jalousie, comme cela avait pu se passer avec Emma, j’ai même passé des jours entiers, avec elle, après ce qu’il s’est passé avec l’unité, j’en passe encore, pour trouver une manière de sauver Jake, et ça n’a pas l’air d’être assez, pour la rassurer.

Pourquoi elle s’en est pris à elle ? J’aimerais bien en connaître la cause. Est-ce juste par jalousie ? Est-ce autre chose ? D’après Jane, Jake aurait aussi un rôle là-dedans, et c’est peut-être ce qui a augmenter ma colère, envers Effy. N’as-tu donc pas confiance en moi, pour trouver une solution ? Surtout que je t’ai bien demander de rester en dehors de ça ? Je crois que ce qui a suivi, dans les révélation de Jane, n’a fais qu’empirer les choses. C’était une chose, qu’Effy remette en cause la place de Jane, face à moi, mais qu’elle s’adresse à elle, direct, pour lui dire cela ? S’en était une toute autre. Je ne pouvais pas permette que quelqu’un, même Effy, remette en cause sa place, et mon autorité, du même coup. Je peux être cool, Effy, je peux passer sur beaucoup de chose, mais je ne peux pas te laisser remettre en cause mes ordres, jour après jour, parce que si toi, je te laisse faire, qui me dit que quelqu’un d’autre, ne fera pas la même chose ? Et là, je n’aurais plus aucun contrôle sur la situation. Alors tu vois, peut-être que ça ne te semble pas très important, de ne pas m’écouter, mais quand tu verras cette famille, partir en miles morceaux, tu ne pourras t’en prendre qu’à toi, parce que c’est toi, qui les aura pousser à désobéir. Si tu ne voulais pas avoir d’ordre, Effy, il ne fallait pas accepter cette place, depuis le début. C’était la règle, pour que je t’accepte, tu le savais, et tu l’avais accepté. Alors oui, notre relation a changé, elle a évolué, mais cela ne veut pas dire que tu es dispensé d’obéir.

J’ai demandé à tous, de sortir ce soir, ce n’est pas la meilleure des décisions, pour la sécurité des gars, mais au vu de la discussion qui m’attend avec Effy, je préfère que personne ne se retrouve au milieu. J’aurais peut-être du prendre le temps de me calmer, avant de la rejoindre, mais c’est au dessus de mes forces. Je t’ai toujours tous offerts, tous donner Effy, et t’en prendre à Jane, c’est une véritable erreur, une trahison. J’ouvre la porte, faisant sauter le verrou, au passage. Je me fiche bien, que tu avais envie d’être seule, aujourd’hui, j’ai une histoire à régler avec toi. Je retiens mon envie de frapper, et me mets à lui hurler dessus.

« Dis-moi, quand est-ce que j’ai merdé, Effy ? Quand est-ce que j’ai merdé, pour que tu te retournes contre moi ? »

Parce que c’est ce que tu as fais, en t’en prenant a Jane. Tu t’en ai aussi pris à moi, indirectement. Ça a toujours été comme ça, quand on s’en prend à un membre de ce groupe, plus s’en prend à moi. Alors dis-moi, ou est-ce que j’ai fauté pour que tu cherches à m’atteindre de cette manière.

« Je vais te montrer quelque chose »

J’attrape son bras, et me fiche, de serrer un peu trop ma poigne, je tiens à ce qu’elle me suive, je tiens à lui montrer quelque chose, que je n’ai pas trouver nécessaire de lui montrer jusque là, mais qui aujourd’hui, l’est. Je l’entraîne avec moi, peut-être un peu trop vite pour son propre rythme, mais là aussi, je m’en fiche. Je la pousse à me suivre, jusqu’au sous sol, où on a installé plusieurs prisons, et la lâche devant une prison en particulière, celle qui contient l’un de nos anciens hommes. Te rappelles-tu de lui, Effy ? Celui qui t’avait trahi, pour te balancer au allié d’Alistair, celui à cause de qui tu as perdu ton bébé, d’une certaine façon. Tu vois, même après tout ce temps, ma colère envers lui, n’a toujours pas faibli, et je continue à le maintenir en vie, pour le torturer, encore, et encore.

« Après ce que tu as fais aujourd’hui, c’est toi, qui devrait être derrière ces barreaux, à sa place »

Je hurle, une fois encore, mais j’ai du mal à contrôler ma colère, sans doute parce que cette nouvelle trahison, vient d’Effy, et que c’était une situation que j’imaginais pas avoir à gérer un jour. Je l’attrape a nouveau pas le bras, et la plaque contre les barreaux d’une autre cellule.

« J’ai été claire, celui qui s’en prendrait à Jane, en paierait les conséquences, tu ne faisais pas exception »
acidbrain

_________________
I would find you


Dernière édition par Gabriel Connor le Lun 6 Fév - 11:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Re: Une trahison qui brise des coeurs [Gaby]   Lun 6 Fév - 1:54





Une trahison qui brise des cœurs
Gabriel & Effy

Sais-tu à quel point les choses ont merdé Gabriel ? En partie, mais tu n’es pas au courant de tout. Sais-tu toutes les émotions qui me traversent en ce moment ? Ça aussi tu l’ignores. C’est ma faute, je devrais en parler, mais je n’arrive pas à poser de mots sur ce que je ressens et crois-moi tout a empiré depuis qu’Adrian m’a ramené à la vie, depuis que j’ai autant usé de mes pouvoirs. Je perds la tête Gabriel, littéralement, je n’ai jamais eu autant les idées embrouillées. Et puis il y a ce sang que je perds parfois, comme ça, sans raison apparente, de mes lèvres, de mes narines, parfois de mes yeux. Je crois que c’est à cause de mes pouvoirs, mais ça aussi c’est un problème que je n’ai pas envie de régler, un problème qui me rendrait folle.

Tu veux savoir ce qui me rend le plus dingue ? Que Jake soit toujours enfermé là-bas. Tu n’as pas vu que ce Promesse m’a montré, tu n’es pas au courant de ce qu’ils font endurer à leurs prisonniers, moi je le sais, alors peut-être qu’un jour de plus n’est pas grand-chose à tes yeux, mais aux miens c’est un jour de plus où on m’enfonce un couteau dans le cœur. Je n’arrive plus à supporter tout ça Gabriel, tout ce qu’il se passe, c’est trop pour moi. Alors forcément c’est sur elle que je me rabats, la seule sur qui je peux vraiment. Je n’avais pas l’intention de lui faire du mal à la base, je voulais juste qu’elle me donne plus d’infos pour secourir Jake, peut-être qu’elle a une idée de là où il pourrait se trouver. Elle a bien aidé Promesse à faire sortir son ami, alors pourquoi est-ce qu’elle n’aiderait pas Jake ? C’est le moment de prouver que tu nous es utile Jane.

Sauf que tu ne l’es pas. Tu n’es là que pour distraire Gabriel alors qu’il devrait passer tous son temps à la recherche de Jake, c’est ce qu’il m’a promis et pourtant il continue de se laisser distraire par ta présence. Alors la dispute finit par éclater, d’abord au sujet de Jake, ensuite sur Gabriel. Pourquoi es-tu ici Jane ? A quoi nous sers-tu exactement en dehors de ramener un peu plus de danger sur nous ? Tu n’as été d’aucune utilité jusqu’à aujourd’hui. Ils t’ont même utilisé pour attirer l’attention de Gabriel vers toi alors que j’avais besoin de lui. Oui, je ne l’ai pas oublié, je pensais que cette pétasse m’avait menti, mais il semblerait qu’il soit réellement venu te secourir alors que je perdais la vue ce soir-là.

Alors quand la claque de Jane part, je n’arrive pas à me contrôler davantage, j’expulse son corps tout droit vers les escaliers et la regarde tomber. Je vois son sang couler et j’en suis fière, mais mon sourire disparaît lorsque je la vois se relever. Tu ne devrais pas Jane, tu aurais dû rester par terre. Du haut de l’escalier, je n’ai qu’à me concentrer sur elle pour lui tordre la jambe, son os se retournant et lui arrachant un hurlement qui attire toute l’attention, surtout celle de Gabriel. Alors je disparais et m’enferme dans ma chambre avant que ça ne dégénère. Sauf que je n’arrive pas à me calmer, je hurle, j’envoie tout balader sur mon passage, jusqu’à ce que je sente de nouveau ce liquide couler au-dessus de mes lèvres. Je me regarde dans le miroir, encore ce maudit sang. J’attrape un mouchoir et l’essuie, c’est ce qui me pousse à me calmer.

Plusieurs minutes se sont écoulées, je me suis assise sur mon lit, laissant ma chambre en désordre. J’observe une photo de Jake et moi, ça m’aide à garder mon calme, puis alors le verrou saute. Gabriel. Je savais que mon affrontement avec Jane ne lui plairait pas mais je n’avais pas spécialement envie d’en arriver à cette confrontation. Je ne réponds rien à Gabriel, je ne pense pas qu’il apprécierait ma réponse de toute façon, alors mieux vaut le silence. Sauf qu’il attrape violemment mon bras et me force à sortir de cette chambre pour m’entraîner avec lui vers les sous-sols. Pourquoi m’emmènes-tu là-bas Gabriel ? Tu as l’intention de m’enfermer c’est ça ? Tu crois que je te laisserais faire ?

J’aperçois alors Nigel, lui que je croyais mort depuis longtemps et pourtant il se trouvait juste en dessous. Faut dire que je ne vais jamais au sous-sol, alors je ne pouvais pas m’en douter. Tu aurais mieux fait de le tuer. Mon silence perdure toujours, même lorsqu’il me dit que c’est moi qui devrais me trouver derrière ces barreaux. Peut-être bien, mais moi je ne suis pas aussi fragile que Nigel. Ou peut-être que je te sous-estime. Mon dos cogne violemment contre les barreaux et je dois bien reconnaître que c’est assez douloureux, j’aurais sûrement quelques bleus après ça. Alors on en est venu aux mains Gabriel ? Dans ce cas je pense qu’il est temps pour moi de répliquer.

- Et que comptes-tu me faire Gabriel ? M’enfermer dans une cage et me torturer comme Nigel ? Et elle, qu’est-ce que tu lui feras pour la gifle ? Rien évidemment, comme madame est fragile elle a le droit à des privilèges. Après tout c’est bien elle que tu as choisis d’aider lorsqu’on était toutes les deux en danger. C’est bien elle que tu continues de protéger alors que c’est Jake qui a besoin de ton aide.

Depuis quand as-tu décidé de la faire passer avant nous tous Gabriel ? Pourquoi elle ? En général au moins tu as tendance à nous ramener des personnes compétentes, alors que cette fille n’est bonne à rien à part se faire blesser. J’ai toujours promis de ne jamais user de mes pouvoirs contre toi Gabriel, mais il semblerait que tout compte toi j’ai décidé de ne pas respecter mes promesses. Je le propulse en arrière pour qu’il me relâche et que ce soit son propre dos qui cogne contre les barreaux. Tu vois, ce n’est pas très agréable comme sensation.

- La seule personne que tu protèges maintenant c’est elle. Alors ne compte pas sur moi pour suivre les règles pendant que Jake agonise dans leur foutu prison.



codage by jacks ღ gifs from tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 613
MessageSujet: Re: Une trahison qui brise des coeurs [Gaby]   Lun 6 Fév - 11:28


Une trahison qui brise des coeurs

Qu'en as-tu décidé de perdre la tête, Effy ? Je savais, que tu n'aimais pas Jane, mais je ne pensais pas que tu t'en prendrais à elle, de cette manière. Qu'a-t-elle fais, pour que tu décides de l'attaquer ? Est-ce que tu penses que s'en prendre à elle, parce qu'elle ne peut pas t'aider à sortir Jake de l'unité, était une bonne idée ? Ne te rends-tu pas compte, de ce que tu lui demandes ? De ce que cela pourrait lui coûter ? J'ai toujours été là, pour toi, Effy, même lorsque tu avais tendance à me faire sortir de mes gongs, à me désobéir, je m'énervais, quelques minutes, mais tu finissais toujours par trouver un moyen de me faire céder. Parce que j'ai toujours été faible, face à toi, parce que je n'ai jamais été en mesure de te refuser quelque chose, mais aujourd'hui, je ne peux pas passer au dessus de ton erreur. Tu aurais dû comprendre, savoir, mieux que personne, que je ne passerais pas au dessus de cette règle, pour toi, parce que je ne suis passé au dessus de cette règle, pour personne, lorsqu'elle s'appliquait à toi. Nigel en est la preuve, mais tu découvriras ça, bientôt. Je n'ai jamais été un homme, avec une grande patience, tu sais cela, mieux que n'importe qui, Effy, alors lorsque je débarque dans ta chambre, que je te hurle dessus, et que tu ne réagis pas, cela ne fait qu'un peu plus me mettre hors de moi. Qu'est-ce qui ne va pas, au juste, chez toi, Effy ? Tu n'étais pas comme ça, au début, tu n'étais pas aussi ingérable. Est-ce à cause de ton pouvoir ? Je t'avais mis en garde, pourtant, pourquoi n'as-tu pas voulu m'écouter, pourquoi n'es-tu pas rester en retrait, lorsque je te l'ai demandé, tu n'en serais peut-être pas là, aujourd'hui. Mais comme d'habitude, tu en as fais qu'à ta tête, et tu es en train de tous détruire. De te détruire toi.

Mes nerfs lâchent, j'attrape son bras, et je l'entraîne avec moi. Je sais que c'est une mauvaise idée, une très mauvaise, que lorsque nous aurons passé cette porte, je n'aurais plus de retour en arrière, tu comprendras toute ma cruauté, et jusqu'où je suis prêt à aller, pour venger les miens. Tu fais partie de cette famille, Effy, mais aujourd'hui, tu as aussi fais l'erreur de t'en prendre à quelqu'un, qui en faisait aussi parti. C'était l'erreur de Nigel, et regarde, ce que cela lui a coûter, sa liberté, sa place parmi nous, sa fierté, et bien d'autre, parce que je suis encore loin de l'avoir brisé, jusqu'au bout. Je n'arrêterais pas, de m'en prendre à lui, tant que j'entreverrais encore une petite partie de vie, de survie, en lui. Je le briserais, jusqu'à l'état de non retour, et si je m'écoute, Effy, c'est aussi ce que j'ai envie de faire avec toi, pour avoir commis une telle erreur. Je contrôle encore, pour ne pas en arriver là, pour ne pas passer ce point de non retour, avec toi, parce que tu es loin d'avoir la même place que Nigel, tu n'es pas juste l'un des membres de cette famille, que l'on pourrait remplacer, par n'importe qui. Parce que je sais aussi que lorsque nous aurons céder à la colère, ce sera une vrai guerre qui éclatera, entre nous. C'est la raison pour laquelle je souhaitais me retrouver seule avec elle, parce qu'il vaut mieux que personne ne se retrouve au milieu de ce conflit. Alors j'essaie de contrôler, de me calmer, malgré mes gestes, qui montrent l'exact opposé, mais crois-moi, Effy, si je n'essayais pas de me contrôler, tu serais déjà dans un état bien plus douloureux. Ton silence, me rendait fou, mais en fin de compte, tu aurais mieux fais de le garder, pour que cela ne dégénère pas. Es-tu vraiment en train de comparer une minable claque, aux dégâts que tu as causé chez elle ? C'est presque minable. Quand au reste de tes accusations. Ou es-tu aller chercher des conneries pareils ?

« N'as-tu donc rien trouver d'autre, qu'inventer des conneries, pour te défendre ? Je n'ai jamais choisi aucune de vous deux »

Je n'arrive même pas à croire que tu puisses inventé une stupidité pareil. Quand à Jake, tu te trompes, si tu penses que je l'oublie, mais peu importe ce que tu peux penser, on infiltre pas une unité, comme on souhaite. J'ai conscience que cela n'est pas facile, et crois-moi, moi aussi, cela me rend dingue, mais suivre ton impulsivité, pour nous pointer là-bas et espérer que cela passe, ce n'est pas une solution. Malgré tes accusations, tes doutes, à mon sujet, même s'ils m'énervent, auraient pu finir par me calmer, mais lorsque tu m'envoie valser dans le décor du sous sol, s'en est trop pour que je garde mon calme. J'accuse le coup, et me redresse, la seconde suivante, pour me précipiter vers elle, et l'attraper par la gorge, la soulever, et l'envoyer cogner contre l'un des murs, à mon tour.

« Tu es si impulsive, Effy, j'ai toujours dis que c'est ce qui mènerait à ta perte »

Aujourd'hui, ou un autre jour, ça ne changera pas grand chose, ton impulsivité, c'est ce qui finira par te tuer, parce que tu agis toujours, sans réfléchir, tu ne penses jamais, à essayer d'arranger les choses, tu ne fais que les empirer. Ce n'est pas sans raison, que je souhaite que tu ne te mêles pas de cette histoire avec Jake, parce que tu ne ferais qu'empirer les choses, mais dire que cela signifie que je ne fais rien, tu as tords, tu n'imagines pas à quel point. Je m'approche d'elle, refermant la grille de cette prison, derrière moi. Tu as décidé d'user de ton pouvoir sur moi, qu'il en soit ainsi, mais je ne t'ai jamais crains, Effy, ça ne changera pas aujourd'hui. Cela aurait sans doute eu plus de chance, sur l'un des gars, mais pas sur moi.

« Quelques jours, Effy. Tu aurais attendu quelques jours, et tu aurais pu retrouver Jake, tu te serais rendu compte que tu n'es pas la seule, à d’inquiéter pour lui, que je ne reste pas sans rien faire, mais comme d'habitude, tu n'en as fais qu'à ta tête »

Je brise les os de son bras, sous la colère, sans m'être rendu compte l'avoir attraper. Depuis quand est-ce que tu n'as plus confiance en moi, Effy ? Tu tiens à Jake, je le conçois, mais tu as sans doute oublier que tu es arrivé dans notre vie, que bien plus tard, que je le connais bien d'avantage que toi. Jake est comme un frère pour toi, alors tu te fourvoies, si tu penses que je pourrais le laisser mourir là-bas, sans lever le petit doigt. Je n'aurais pris le risque de me rendre dans cette fichu unité, en dernier recourt, que pour peu de personne, mais pour Jake, je l'aurais fais, alors n'insinue plus jamais que je ne fais rien pour lui, parce que la prochaine fois, cela risque de ce faire ressentir de manière bien plus douloureuse, que quelques os briser.

« Ton problème, Effy, c'est que tu mélanges tous, mon intérêt pour Jane, ne m'empêche en aucun cas, d'exécuter mes devoirs de chefs, ta jalousie te rend stupide »

Ça pourrait être mignon, ça l'était, en petite quantité, mais là, c'est devenu stupide. Ce n'est pas parce que tu as toujours été la seule femme ici, que tu seras toujours la seule. Tu me reproches de ne penser qu'à mes intérêts, mais penses-tu, une seconde, à mon bonheur, toi ? Tu ne vois pas, une seconde, que Jane est importante, à mes yeux, que c'est peut-être la femme qu'il me faut.
acidbrain

_________________
I would find you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Re: Une trahison qui brise des coeurs [Gaby]   Lun 6 Fév - 15:30





Une trahison qui brise des cœurs
Gabriel & Effy

Cette dispute était à prévoir, avoir tout ce qu’il se passe en ce moment. Tout le monde est tendu, tout le monde est poussé à bout, sans doute toi et moi plus que tous les autres. Pourtant j’aurais préféré que nous n’en arrivions jamais là tous les deux. J’aurais préféré qu’on reste cette famille unie et soudée du début, mais voyons les choses en face, depuis qu’on a débarqué dans cette ville, plus rien n’est comme avant. Est-ce que c’est moi qui ai dégénéré Gabriel ? Est-ce que c’est moi qui ai tout fait foirer ? Je sais que souvent je suis en tort, mais tu vois je ne me rends pas compte quand je dépasse les bornes parce que mon impulsivité est plus forte que tout et ça je ne le contrôle pas. Après tout j’ai été banni par ma propre famille à cause de ça en partie, ce ne serait pas étonnant que tu me bannisses de la tienne toi aussi.

Est-ce que tu crois que m’enfermer ici règlera tous les problèmes ? Bien sûr que non, tu sais au fond que faire une chose pareille détruirait tout entre nous, quand bien même je le mérite. Mais est-ce que notre relation n’est pas déjà détruite au fond ? On passe notre temps à nous engueuler et nous réconcilier, ce n’était pas comme ça avant, on avait bien plus de meilleurs moments alors qu’aujourd’hui on accumule les mauvais et celui-là n’en sera qu’un de plus, mais sans doute le pire. Est-ce que j’invente des conneries pour me défendre ou est-ce plutôt toi qui n’assume pas tes choix Gabriel ? Je sais très bien que tu es allée la secourir ce soir-là et je sais aussi que tu avais le choix entre elle et moi.

- Des conneries ? Pourtant tu étais bien avec elle ce soir-là. Quand cette humaine m’a dit que tu avais accouru à son secours sans hésiter, je n’ai pas voulu la croire, je n’ai pas voulu douter de toi Gabriel. Pourtant c’était vrai, tu étais bien avec elle alors que tu m’avais promis de ne jamais m’abandonner.

Je ne devrais pas chercher à te faire culpabiliser en évoquant cette promesse, mais après tout pourquoi serais-je la seule à avoir mal ? Parce que crois-moi, quand j’ai su que c’était vrai, je l’ai senti comme une trahison et tu ne t’imagines pas à quel point ça m’a fait mal. Alors maintenant lâche-moi, tu n’as pas à me faire la morale alors que toi-même tu ne respectes pas tes paroles. Si tu ne veux pas me lâcher de ton propre fait, alors je le ferais pour toi. Je l’envoie voler contre les barreaux d’une autre prison, violemment. Moi aussi je peux me montrer dangereuse Gabriel. Sauf que l’instant suivant je me retrouve avec sa main autour de ma gorge et la respiration coupée quelques secondes, avant que mon dos cogne à nouveau contre l’un des murs.

Je me relève avec un peu de difficultés, plus choquée par son action que par la douleur qui me traverse à cause de lui. Tu vois Gabriel, sur le moment j’en viens même à te détester. Tu as raison, peut-être que mon impulsivité me mènera à ma perte mais tu sais quoi ? J’ai déjà essayé de changer et je n’y arrive pas, cette fille-là c’est moi Gabriel, ça a toujours été moi, alors si elle t’insupporte tant que ça, ne te force pas à m’accueillir chez toi. Je le vois refermer la grille de la prison derrière nous. Parce que tu crois que ça m’empêchera de sortir d’ici si j’en ai envie ? J’ai déjà détruit un bâtiment, alors cette porte sera très simple à retirer à côté.

Est-ce que tu aurais vraiment ramené Jake dans quelques jours ? Le problème c’est que je ne te crois plus Gabriel, parce qu’à fois tu me dis d’attendre et d’être patiente, mais bien trop de jours se sont écoulés sans lui à mon goût. A ton avis Gabriel, comment est-ce qu’on le récupèrera aujourd’hui ? Chaque jour qu’il passe là-bas est un jour de plus où son esprit et son corps s’éloignent de nous. Sauf que ça tu ne le comprends pas, et je n’ai pas le temps de te l’expliquer de toute façon, puisque tu m’attaques à nouveau. Un hurlement s’échappe de mes lèvres lorsque l’os de mon bras se brise sous sa poigne. J’aime peut-être la violence, mais je reste une moroï tout aussi sensible que les autres face à la douleur. Je sens même les larmes me monter face à la douleur, face à cet acte de sa part.

Je n’en peux plus qu’on me dise comment je dois me comporter, qu’on me punisse à chaque fois. Tu veux savoir un truc Gabriel ? Tu deviens comme eux, comme ceux de l’académie. Mon regard croise le visage de Nigel quelques secondes et je suis presque sûre l’avoir vu sourire face à la situation, face à ma souffrance, face à la destruction de notre relation. Je n’arrive plus à retenir les larmes de couler sur mon visage, mais ça ne m’empêche pas d’être toujours aussi violente et crue dans mes mots.

- Je ne suis pas stupide Gabriel ! Je ne veux pas perdre Jake c’est tout, et je n’ai pas non plus envie que tu me le ramènes légume ! J’aurais réagi pareil pour toi parce que j’ai vu dans les souvenirs de Promesse ce qu’ils leur font subir là-bas et ils sont capables de briser même les plus hargneux !

Tu veux savoir quelle est ton erreur là-dedans ? M’avoir mise de côté dans cette affaire, parce qu’au moins j’aurais été au courant du plan, de ton avancée, et j’aurais respecté les règles du jeu pour le sortir de là. Sauf que là tu me demandes toujours d’attendre encore et encore et tu vois je ne peux plus faire ça. Je ne peux plus rester dans ce manoir et attendre indéfiniment alors que je suis en train de perdre la tête.

- Alors ne compte pas sur moi pour rester enfermée là-dedans pendant qu’il souffre.

Oui Gabriel, je te le dis clairement, cette fois je refuse de me soumettre à tes ordres, je refuse de suivre les règles et je ne ferais pas d’efforts contrairement aux autres fois. J’ai toujours mal au bras, mais je n’ai pas besoin de mes muscles pour attaquer. Je sais que je ne devrais pas utiliser ce pouvoir-là, ce pouvoir que j’ai découvert lors de la mort d’Alistair, celui qui a les plus mauvais effets sur moi mais tant pis. Sens-tu ton épaule se déboîter Gabriel ? Oui ça vient de moi. C’est douloureux n’est-ce pas ? Tu comprends mieux les larmes qui ont coulé sur mon visage quand tu m’as brisé l’os maintenant.

- Laisse-moi passer Gabriel, je n’ai pas envie de me battre avec toi.



codage by jacks ღ gifs from tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 613
MessageSujet: Re: Une trahison qui brise des coeurs [Gaby]   Lun 6 Fév - 16:41


Une trahison qui brise des coeurs

Je devrais me calmer, parce que je sais, que s'affronter, ce soir, c'est inévitable, mais c'est aussi ce qui risque de détruire ce qu'il reste encore entre nous. Mais tu vois, Effy, j'aurais pu supporter bien des erreurs, j'aurais pu supporter que tu remettes d'autres ordres, en cause, mais celui de t'en prendre à Jane ? Non. Tu pourras me sortir toutes les raisons du monde, que je ne reviendrais pas sur ma décision. Tu t'en es pris à elle, alors que tu savais, que c'était interdit, tu t'en es pris à elle, alors que j'ai essayé de te rassurer, à son sujet, de te faire comprendre que tu n'étais pas mis de côté. Tu aurais dû me faire confiance, et me croire, au lieu d'agir, ou alors, tu aurais dû venir me voir, pour discuter, mais pas t'en prendre à Jane de cette manière. Est-ce que tu ne te doutais pas, des conséquences, quand tu as agis contre elle ? Est-ce que tu ne te doutais pas, que je n'allais pas te laisser impuni ? A vrai dire, au vu de la situation, tu ne te rends peut-être pas compte de ta chance, mais je t'assure que quelqu'un d'autre que toi, aurait vécu pire. Alors, je ne suis peut-être pas compréhensif, face à ce que tu peux ressentir, mais je ne peux pas l'être, alors que tu ne cherches pas, toi non plus, à comprendre ce que je ressens face à tous ça. Tes accusations, ne font qu'empirer les choses. Dis-moi, Effy, combien de fois, est-ce que je me suis mis en danger, pour toi ? Combien de fois j'ai accouru, juste pour sauver ta vie ? Tu sembles oublier tous ça, en un clin d’œil, face à ce qui t'as été répété. Si tu avais des doutes à ce sujet, pourquoi est-ce que tu n'es pas juste, venu m'en parlé ? Tu aurais connu la vérité. A quel moment, Effy ? A quel moment, tu as cessé de me faire confiance, pour remettre mes actions, et mes paroles en doute ?

« Depuis quand est-ce que tu laisses ces humains t'atteindre, Effy ? Elle t'a détruite, elle t'a pris tout ce que tu avais, et tu préfères encore te fier à elle, qu'à moi ? »

Ta jalousie te rend aveugle, au point que tu ne vois même pas que cette humaine, essaie de nous monter, les uns contre les autres. Tu ne te serais pas laisser avoir, par si peu, à l'époque, ou alors, tu serais venu me voir, pour connaître la vérité, au lieu de te baser sur des à priori. Tu t'en prends à Jane, et en plus, tu remets en cause mes actions. C'est beaucoup pour une seule soirée, Effy. D'autant plus que tu uses tes pouvoirs contre moi, que tu m'accuses de ne rien faire pour Jake. Je réagis de manière violente, mais il ne fallait pas me pousser à bout. Pas ce soir. Je ne réalise pas vraiment que si je ne me calme pas, je suis capable de m'en prendre à elle, pour de bon, lui faire du mal. Disons que peut-être que j'aurais réussi à canaliser ma colère, dans une autre situation, mais aujourd'hui, alors que nous sommes en guerre avec l'unité, alors que j'ignore encore, sur quel allié je peux me fier, ou non, j'ai du mal. Alors quand tous ce mélange dans ma tête, ça ne m'aide pas à me calmer. Pourquoi n'as-tu pas juste voulu me faire confiance, au sujet de Jake ? Est-ce que tu crois que je serais capable de le laisser là-bas ? Je n'aurais peut-être pas essayer de sauver un autre, des gars, mais Jake, bien entendu, que j'essaie de faire tout ce qui est en mon possible, pour lui venir en aide, et je ne comprends pas que tu puisses douter de moi, à ce sujet. Je t'ai aussi promis une vengeance, Effy, et tu l'auras, mais pour cela, il faudrait déjà que tu comprennes qu'une vengeance, ne se construit pas en quelques minutes, qu'il faut parfois des mois entier. Alors pour l'instant, la priorité est à Jake, et après, je trouverais un plan, pour que tu es une vengeance, contre cette femme, je t'assure. Mais tant que tu n'auras pas compris ça, tu continueras à être impulsive, tu continueras à agir sur un coup de tête, sans plan, programmer, pour nous permettre de gagner, et tu feras tout merder.

Je brise ces os, sous l'énervement, et même après ça, je ne réalise pas, je ne culpabilise pas, même lorsque j'entends son cri, même lorsque je vois ces larmes, ce n'est pas assez pour me faire redescendre, pour calmer ma colère. Tu m'as poussé à un point de non retour Effy, et malheureusement, c'est toi qui en pâtit, au point que même ta douleur, n'a aucun effet sur moi, pour l'instant. Te rends-tu compte, à quel extrémité, nous en sommes arrivé, tous les deux, pour que ce genre de situation se produise ? A quel moment ça a pu déraper à ce point ? Je hurle, tu hurles, et c'est comme ça, à chacune de nos réponses, à celui qui blessera le plus l'autre. Ce n'était pas ça, notre relation, autrefois, Effy. C'était bien plus agréable, bien plus calme.

« Est-ce que tu crois que moi, j'ai envie de le perdre ? C'est mon bras droit, Effy, mon frère. Je ferais n'importe quoi, pour le sortir de là. Je prendrais même sa place, si je pouvais »

Alors cesse de m'attaquer là-dessus, parce que je t'assure que cela est en train de me rendre dingue. Je n'ai peut-être pas vu, ce qu'ils sont capable de faire, mais je sais très bien, qu'ils ne se priveront pas. Et je fais mon maximum, pour essayer de sortir Jake de là, tu peux me croire, mais foncer là-bas, n'est pas une solution. Oui, on pourrait foncé, comme tu as l'habitude, peut-être qu'on réussirait à le délivrait, mais contre lequel d'entre nous ? Contre moi ? Ça passerait, je l'accepterais. Contre toi ? Ne crois-tu pas que cela le détruira plus que n'importe quoi, qui puisse se passer là-bas ? Je fais aussi vite que je peux, je t'assure, mais si Promesse, a été capable de sortir son ami de là-bas, tu devrais peut-être aller la voir elle, pour qu'elle te fasse comprendre que ça ne se fait pas en une heure. Tu ne sortiras pas d'ici, Effy, ou alors, il faudra que tu t'en prennes clairement à moi. A vrai dire, j'ai l'impression qu'elle n'hésite même pas une seule seconde, mais j'imagine que je le mérite, après m'en être pris à elle, moi aussi. Je sens les os de mon épaule se brisait, et même si ma propre douleur n'est pas comparable à celle d'un humain, je la sens tout de même passé, et c'est à ce moment, que je prends conscience que je m'en suis vraiment pris à elle, que je prends conscience de son visage, ravagé par les larmes. Ça ne me calme pas, pour autant. J'en ai toujours après elle, pour ces paroles, pour ces actes, mais je prends conscience que j'ai été trop loin avec elle. Est-ce pour autant que je la laisserais passé, comme elle me le demande ? Certainement pas, elle est encore bien plus en sécurité ici, avec un bras cassé, qu'à l'extérieur. Je n'ai pas non plus envie de me battre avec toi, Effy, je crois que l'on a déjà été assez loin ce soir, mais je ne peux pas te laisser partir comme ça, comprends-moi.

« Je regrette, mais non, tu ne sortiras pas d'ici. Tu ne l'aideras pas, en te mettant en danger »

Et tu ne m'aideras pas non plus. Tu ne connais pas mon plan, et ce serait stupide que tu tentes de le gâcher, sans en prendre conscience. Surtout que tu serais capable de me le reprocher. Je m'approche d'elle. Je suis désolé, Effy, que les choses est tourné comme ça, entre nous, mais je ne peux pas te laisser te mettre en danger. Je croise son regard, ces larmes, et même si cela me fait regretter d'avance mon geste, et lève quand même mon poing, prêt à l'abattre contre son crane. Je sais que t'enfermer ici, ne suffira pas à ta retenir, alors la seule solution que j'ai, c'est t'assommer.
acidbrain

_________________
I would find you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Re: Une trahison qui brise des coeurs [Gaby]   Lun 6 Fév - 19:23





Une trahison qui brise des cœurs
Gabriel & Effy

Pourquoi est-ce qu’on en est arrivé là Gabriel ? Pourquoi est-ce qu’on en est arrivé aux mains toi et moi ? Rien de tout ça ne se serait passé si cette fille n’avait pas été là. Ça ne se serait pas non plus déroulé ainsi si Jake avait été là, j’aurais été moins sur les nerfs. Alors tu vois, le problème c’est que tous ces événements s’accumulent, Jane, Jake, Alistair, ma mort, et toutes ces choses me font craquer. J’aurais préféré que ce ne soit pas contre toi, mais si tu n’avais pas levé la main sur moi, je ne t’aurais jamais blessé non plus. Ce n’est pas parce que je tiens à toi plus que tout que je te laisserais me faire du mal pour autant sans rien dire. Autrefois je n’aurais jamais douté de toi, mais aujourd’hui ? Je ne sais plus trop quoi penser Gabriel.

Tu as peut-être raison, je ne devrais pas laisser cette humaine m’atteindre, mais c’est trop tard de toute façon, je l’ai quand même laissé faire. Elle a déjà tout pris, elle m’a déjà détruite et elle continuera de le faire parce qu’elle sait que vous êtes mes faiblesses. Tu vois le problème c’est que je ne sais pas quoi faire pour gagner cette guerre contre eux et ça me rend folle parce que j’ai l’impression que tu es aussi paumé que moi dans cette histoire. On est tous les deux largués par les événements alors que Jake est toujours prisonnier là-bas. Ce n’est pas à elle que je me fie Gabriel, mais aux faits qui se sont produits, au fait que tu étais à ses côtés avant d’être aux miens. Est-ce que je devrais vraiment te le reprocher après tout ce que tu as fait pour moi ? Probablement pas, mais quand je suis énervée je dis aussi des choses que je ne pense pas.

Je ne réponds pas à sa question, je ne sais pas quoi répondre de toute façon. Non Gabriel, je ne préfère pas me fier à elle plutôt qu’à toi, jamais de la vie, mais ce n’est pas pour autant que je ne suis pas en colère contre toi. Tu aurais mieux fait de me laisser me calmer plus longtemps dans ma chambre plutôt que de débarquer et de chercher l’affrontement, on n’en serait jamais arrivé là sinon, d’autant qu’aucun ne nous deux ne semble vouloir lâcher l’affaire. A ton avis, lequel de nous aura le dernier mot ? Si tu frappes je frapperais en retour, ne doute pas de ça. Tout comme si tu me provoques je provoquerais en retour, d’abord sur Jane, maintenant sur Jake. Est-ce que tu fais vraiment tout ce qui est en ton pouvoir pour le sortir de là Gabriel ? Parfois je n’en suis pas sûre.

- Pourtant tu es là alors que lui se trouve toujours là-bas.

Je regrette avoir prononcé cette phrase dès l’instant où elle a échappé à mes lèvres. Je ne te demanderais jamais de prendre sa place Gabriel, mais je n’arrive pas à rester aussi impassible que toi face à son emprisonnement. Je ne souhaite pas que tu te retrouves là-bas à sa place, jamais de la vie, je souhaite seulement que lui nous revienne. Je sais que mes mots vont le blesser et me faire culpabiliser d’autant plus, mais c’est trop tard pour revenir en arrière de toute façon. Laisse-moi passer Gabriel, ne me force pas à me battre contre moi, je trouve qu’on s’est déjà fait bien assez de mal comme ça et tu ne me retiendras pas ici. Sauf que tu refuses et je me doute parfaitement de ce que tu t’apprêtes à faire pour me garder prisonnière, je te connais toujours aussi bien.

C’est moi qui regrette Gabriel, mais je ne te laisserais pas avoir le dernier mot. Son corps se retrouve à nouveau propulsé avant qu’il ne puisse me porter ce coup à la tête. Je le maintiens ainsi bloqué contre les barreaux, incapable de se défaire de ma prise, tout comme je l’avais fait l’autre fois avec Lucian. Excuse-moi Gabriel, mais je ne peux plus rester ici. Je sens une autre larme couler sur mon visage alors que son regard croise à nouveau le mien. Je déteste ça Gabriel, je déteste ce qu’on se fait subir ce soir.

- Pardonne-moi Gabriel...

Pardonne-moi pour tout ce que j’ai dit, pour tout ce que j’ai fait, pour ce que je vais encore faire. J’accentue toute mon énergie sur lui et la barrière dans son dos, assez pour détacher les barreaux du sol et du mur et les envoyer tous les deux valser un peu plus loin. Sauf que je sais que Gabriel a toujours la rapidité de son côté, alors je détache l’un des barreaux pour venir l’enfoncer dans son torse et tordre le bout afin que ça lui soit plus difficile de le retirer. D’autres larmes coulent sur mon visage alors que je me rapproche de lui, me détestant pour ce que je lui ai fait.

- Je t’en prie ne me déteste pas...

Sauf que je vois parfaitement toute la déception dans ton regard. Je t’ai trahi ce soir. Je t’ai fait du mal. Qu’est-ce que j’ai fait ? Je recule d’un pas, puis finalement je me mets à courir vers la sortie, à fuir ce manoir, Gabriel, Bastien, les garçons. J’ai détruit notre famille ce soir.



codage by jacks ღ gifs from tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une trahison qui brise des coeurs [Gaby]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une trahison qui brise des coeurs [Gaby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mysterieux temple des gemeaux
» caillou dans pare-brise
» Un trahison qui n'a jamais éxister
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» Des nouvelles de Gaby DEVILLONI ?????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Laure & Liora-
Sauter vers: