Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coup de gueule, ou coup de poing pour une trahison [Lucian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 612
MessageSujet: Coup de gueule, ou coup de poing pour une trahison [Lucian]   Ven 3 Fév - 18:58


Coup de gueule, ou coup de poing pour une trahison

J'avais choisi cette destination, pour amener Effy, alors qu'elle était faible, parce qu'elle avait besoin de repos, et parce que je n'avais plus confiance en personne d'autre, qu'en Lucian. Nous n'avions pas eu beaucoup de contact, depuis ces dernières mésaventures, mais cela ne changeait rien à la confiance que je lui accordais. Il n'avait pas hésité à ce sacrifier pour moi, à l'époque, et c'était une preuve suffisante, pour que je lui accorde toute ma confiance. Du moins, ça l'était.. Je savais que d'une certaine manière, même si, aujourd'hui, Emma connaissait la vérité, j'avais une dettes envers lui, mais je pensais aussi qu'il n'hésiterait pas à m'aider, lorsque j'ai frappé à sa porte. D'une certaine façon, j'ai reçu son aide, puisqu'il nous a accueilli chez lui, le temps qu'Effy reprenne des forces, qu'elle retrouve sa vue. Ça n'aura pas été facile, d'autant qu'à côté, je devais gérer la capture de Jake, et trouver un moyen, pour qu'il sorte de là-bas, ou pour que moi, je puisse rentrer. L'un d'en l'autre, cela n'avait pas une grande différence. Le problème étant que même si j'avais voulu lui faire passer un message, cela se serait avérer compliqué, et si je décidais moi-même d'aller le chercher, il fallait que je réussisse à mener mon plan, en quelques heures à peine, puis qu'il fallait rentrer, et sortir, avant que le jour ce lève, puisque dans le cas où je resterais enfermé une journée entière à l'intérieur, je serais pris par l'unité. C'était ces petits détails, qui rendaient les choses difficiles, mais lorsqu'Effy, s'intéressait à ce sujet, je préférais prétendre que je gérais la situation, que j'avais un plan, et que Jake serait bientôt à nos côtés. Je n'aimais pas lui mentir, j'avais même une horreur certaine de cela, mais je n'avais pas d'autre choix, je n'avais aucune envie qu'elle se retrouve dans un nouveau combat, d'aussi tôt.

Et c'est parce que je n'avais aucune envie, qu'elle risque sa vie, encore une fois, que j'en veux, à Lucian, que ma seule envie du moment, et de voir sa tête, reposer dix mètres plus loin que son corps. Bien entendu, je ne le ferais pas, du moins, je crois. Je suis en colère, même bien au-delà, mais cela n'enlève pas notre passé commun, et c'est sans doute la seule raison pour laquelle tu finiras par être pardonné, avec le temps. Mais il te faudra être patient, et racheter ta dette, parce que t'en prendre à Effy, la mettre en danger, en position de faiblesse, comme tu l'as fais, si peu de temps après sa dernière attaque, c'est la pire erreur que tu pouvais faire. Je ne te tuerais pas, en mémoire du bon vieux temps, peut-être un peu pour Emma, aussi, mais fais attention à tes prochains actes, parce que tu es en convalescence, pour récupérer la place que tu as perdu, avec tes actions stupides, et irraisonnable. Dis-moi, Lucian, de quelle manière suis-je censé protéger Effy, de quelle manière je suis censé la convaincre de ne pas foncer tête baisser, si mes plus proches alliés, la pousse à agir à l'inverse ? Est-ce que tu as au moins conscience du risque, que tu lui as fais prendre, ou même cela, ça te passe au dessus de la tête ? A plus je réfléchis à cela, à plus je m'approche de sa villa, à plus mon niveau de colère augmente. J'étais venu dans l'intention d'avoir une conversation raisonnable, avec lui, pour mettre au point, quelques désaccords de jugements, à première vue, mais j'aurais peut-être dû attendre quelque temps, histoire de me calmer les nerfs, avant.. Je frappe à la porte, j'ai encore ma politesse, qui me pousse à agir d'une manière raisonnable, mais lorsque je vois son visage apparaître, je ne peux m'empêcher de laisser exploser ma colère. Je l'attrape par la gorge, pour le menacé. J'ai beau savoir qu'il pourrait me dégager, en une seconde, ça me passe au-dessus de la tête, pour l'instant.

« Tu mériterais que je te fasse la peau, elle aurait pu mourir »

Je me doute, que tu avais un plan, mais pour te battre, toi-même, contre Alistair depuis des années, tu savais à quel point il était redoutable, n'es-tu pas passé à deux doigts de la mort, à cause de lui ? Alors avec une telle expérience, dis-moi, qu'est-ce qui a pu te convaincre d'amener Effy, droit dans ces filets ? Sais-tu à quel point je t'en voudrais, si elle était morte ? D'ailleurs, je pense que si une telle chose était arrivé, nous n'aurions pas cette discussion, les choses se passeraient de manière très différentes, et peu importe les risques, je serais en train de te faire payer tes actes. Je finis par le relâcher, sachant tous les deux, que je ne lui ferais rien.

« Ne t'approches plus d'elle, plus jamais »

Et je suis très sérieux, si tu t'approches d'elle, ne serait-ce qu'une fois, tu peux dire adieu à toute supposition, selon laquelle je pourrais un jour pardonner tes erreurs. Je croise son regard, et je ne retiens pas mon poing qui vient cogner contre sa mâchoire. Tu ne peux pas m'en vouloir, tu le méritais celui-là. J'espère au moins que ça fait mal.  

acidbrain

_________________
I would find you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 48
Age : 817
MessageSujet: Re: Coup de gueule, ou coup de poing pour une trahison [Lucian]   Sam 4 Fév - 15:00

Coup  de gueule ou coup de poing pour une trahison
Gabriel & Lucian
Est-ce que la colère aurait dû se calmer avec les heures ? Avec les jours ? Normalement oui, pourtant elle est toujours là, si présente, si oppressante et je n’ai personne sur qui l’évacuer. Je n’ai plus Alistair pour me défouler, je n’ai pas non plus Effy pour lui faire payer, il n’y a que moi et ma frustration. Alors c’est le monde entier qui va en pâtir, tous ces humains, tous ces moroïs, tous ces strigoïs, n’importe qui qui croisera mon chemin et dont la tête ne me reviendra pas. Combien de cadavres ai-je déjà laissé derrière moi ? Beaucoup trop et ce n’est pas prêt de s’arrêter. En général je sais contrôler mes pulsions, ma soif de vengeance, ma rage, mais pas maintenant, pas si tôt.

Quelqu’un sonne à la porte d’entrée et je m’apprête déjà à lui arracher la tête quand je tombe nez à nez avec Gabriel. Merde. Sa main agrippe ma gorge, me poussant à reculer et lui à avancer à l’intérieur de la villa, tant mieux, avec ce qui risque de suivre, ça alertera moins les voisins que tout se passe à l’intérieur. Je m’apprête à reprendre le dessus sur lui, l’envoyer au sol lorsqu’il prend la parole. Aurait pu mourir ? Est-ce que j’aurais loupé un épisode ? Mon regard est troublé le temps d’une seconde à peine, je ne veux pas qu’il remarque mon incompréhension, après tout s’il croit qu’elle est encore en vie ça m’arrange. Il finit par me relâcher, me menaçant de ne plus m’approcher d’elle.

- Oh crois-moi je ne risque plus de demander une faveur à ta petite moroï après ce qu’elle vient de faire.

Je ne sais pas si c’est le petite moroï qui l’a énervé ou autre chose, mais je ne manque pas de me recevoir le poing de Gabriel en pleine mâchoire. Cette fois c’est trop, je veux bien que cette fille soit sous ta protection, mais ce n’est pas pour autant que je te laisserais avoir le dessus sur moi. A peine ai-je remis ma mâchoire en place que j’attrape Gabriel par le col et le fait voler tout droit vers la table en verre qui se brise sous la violence. J’ignore comment mais il semblerait que ta moroï soit en vie Gabriel, alors réjouis t’en, car pour ma part je ne peux pas en faire de même concernant Alistair et ça, ta précieuse moroï me le paiera.

- Crois-tu que je l’ai forcé ? Elle voulait sa vengeance et apparemment tu n’étais pas apte à la lui offrir, tout comme tu n’es pas apte à lui offrir la libération de son amant.

Moi je lui ai offert cette vengeance et tu sais quoi, je suis pratiquement sûr que je pourrais aussi lui rendre Jake, mais je ne le ferais pas, ni pour toi, ni pour lui et encore moins pour elle. Si la disparition de Jake la détruit alors crois-moi, je ferais tout pour qu’elle dure. En me défiant ta moroï vient de se mettre un mauvais ennemi à dos et peu importe que tu te retrouves entre nous Gabriel, je ne manquerais pas de la détruire maintenant que je la sais en vie. Toi et moi assisterons à sa chute, je te le promets. Je le vois se relever et je suis prêt au combat si c’est ce qu’il faut, mais sache que cette fois je ne te laisserais pas me porter des coups aussi facilement. J’élève la voix, cette fois c’est à mon tour de laisser exprimer ma colère.

- Tu devrais déjà être reconnaissant que je ne l’ai pas tué ! Elle a eu sa vengeance et elle m’a prise la mienne ! Alors que toi mieux que personne sait tout ce que cette guerre m’a pris !

Après tout n’es-tu pas mon meilleur allié ? Ou l’étais du moins. Tu connais Alistair, tu connais mon passé, tu connais mes pertes. Tu sais tout probablement mieux qu’Emma et John, alors oui, sois heureux que je n’ai pas tué Effy, car crois-moi je ne me serais pas juste contenté de lui arracher le cœur, j’aurais pris soin de la torturer, de la briser encore et encore avant qu’elle donne son dernier souffle. Je l’aurais détruite et je t’aurais fait croire que l’unité en est responsable. Oui, ça aurait pu se passer comme ça si je ne l’avais pas vu mourir sous mes yeux. J’ignore quel miracle l’a sauvé et d’une certaine façon j’en suis reconnaissant, ça me permettra au moins de pouvoir rattrapé les choses avec Gabriel, mais n’espère pas pour autant que je la laisserais en paix après ce qu’elle a fait.

- Tu perds ton temps à protéger cette fille, car même si ce n’est pas moi qui la détruit, même si ce n’est pas un autre ennemi que sa prétention lui aura mis à dos, elle se détruira elle-même avec ses pouvoirs.

Et ce jour-là je serais aux premières loges pour assister à sa chute. Tu devrais réserver ta place, car à mon avis avec le nombre d'ennemis qu'elle doit avoir, les réservations risquent vite de partir.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 612
MessageSujet: Re: Coup de gueule, ou coup de poing pour une trahison [Lucian]   Lun 6 Fév - 12:09


Coup de gueule, ou coup de poing pour une trahison

Je sais, que me rendre, de suite, chez Lucian, alors que la colère guide encore mes gestes, n'est pas une bonne idée. Je sais, que je me laisserais entraîner par mon impulsivité, mais face à ces actions, je ne peux pas lui laisser croire, que je peux passer là-dessus, sans rien dire. J'avais confiance en toi, Lucian, c'est pour ça, que j'ai amené Effy ici, parce que je savais que pour moi, tu assurerais sa protection, jusqu'à ce qu'elle se remette en forme, jusqu'à ce qu'elle récupère toutes ces capacités. Je ne pensais pas que tu aurais la stupidité, de l'entraîner dans tes plans foireux. Je comprends, que cette vengeance, envers Alistair, puisse être importante pour toi, je t'ai toujours soutenu là-dessus, et j'aurais trouver n'importe quel moyen, pour t'aider, mais tu savais qu Effy, ça aurait été non, que je n'aurais jamais accepté, quel prenne ce risque, et c'est pour cela, que tu as décidé d'agir dans mon dos, de ne pas m'en parler, et c'est ce qui rend cette trahison, encore plus difficile à digérer. Je peux accepter beaucoup de chose, Lucian, mais pas que tu mettes Effy en danger. Tu as intérêt à ne plus jamais t'approcher d'elle, je peux te pardonner une erreur, pas deux, je sais ce qu'elle t'a pris, j'imagine que cela n'est pas facile à accepter, mais si tu cherches à t'en prendre à elle, nos prochaines rencontre risque de se passer de manière très différentes, et tu risques de perdre un allié précieux. Sous la colère, je ne peux pas empêcher mon poing, de ce précipiter contre sa mâchoire. Ça à l'air d'être un coup de trop, pour qu'il l'accepte, mais je m'en fiche pas mal, au moins, cela aura réussi à me calmer, un peu. Du moins, jusqu'à ce que Lucian me provoque à nouveau. J'aurais pu passer sur le vol plané, après tout, avec les coups que je lui ai mis, je l'ai cherché, mais ces paroles, c'est la provocation de trop. Est-ce que tu peux encore te venter d'être mon allié, après un coup bas comme celui-ci.

« Ne dépasse pas les bornes, Lucian. Toi, mieux que personne, c'est qu'une vengeance, ne se prévoit pas sur un coup de tête »

Je serre les mâchoires, pour m'empêcher de venir lui casser la gueule, une nouvelle fois. Oui, Lucian, tu ferais mieux de t'arrêter là, avant de dépasser les bornes, parce que je ne me laisserais pas faire. Bien entendu, que si on écoute Effy, je ne peux pas lui offrir ces vengeances, parce qu'elle souhaite toujours, tout avoir dans la minute. Combien de temps as-tu mis, pour monter cette vengeance, contre Alistair, combien de temps est-ce que votre guerre à durer, avant que tu décides de passer à l'action pour de bon ? Alors tu es mieux placé que n'importe qui, pour comprendre que je ne peux pas agir sur un coup de tête.

« Tu t'es fais prendre à ton propre jeu, ne t'ai-je pas assez parler d'Effy ? Ne prétends pas, que je n'ai jamais évoqué son impulsivité avec toi. Tu savais, qu'elle était incontrôlable, cela ne t'a pas arrêté. Tu as pris le risque, tu as perdu, tu ne peux t'en prendre qu'à toi »

Est-ce que j'étais censé prendre pitié de ta situation ? Peut-être, c'est ce que ferait n'importe qui, mais je ne crois pas que c'est ce que tu as besoin, et ce n'est pas ce que je t’offrirais, de toute façon. Tu as voulu jouer, prendre Effy de ton côté, malgré ce que j'aurais pu te dire, pour t'en dissuadé, tu as perdu. A vrai dire, j'ai du mal à croire, que quelqu'un comme toi, n'as pas analyser toutes les situations. Tu aurais dû prévoir, qu'elle ne se garderait pas d'achever Alistair, et c'est la raison pour laquelle, tu n'aurais pas dû venir chercher son aide à elle, si tu n'étais pas capable de la laisser en sécurité pour moi. Des moroïs aux pouvoirs de l'esprit, j'admets, que cela ne court pas les rues, mais Effy n'est pas la seule, dans cette ville, alors tu aurais très bien pu en trouver un autre. Est-ce que je perds mon temps, à protéger Effy ? Oui, tu as raison, je sais que je n'arriverais jamais à avoir la paix, que rester tranquille, c'est au dessus de ces forces, peut-être même que je perdrais la vie, en cherchant à la protéger, mais cela ne me fera pas changer d'avis, pour autant.

« Cette fille, est ma famille, Lucian »

Comme Jake l'est, comme tu l'es aussi. Je n'hésiterais pas à me jeter dans une guerre pour toi, si tu venais de demander mon aide, alors je n'hésiterais pas à en faire de même pour elle. Tu devrais comprendre, que coûte que coûte, je continuerais toujours d'assurer sa protection. Tu n'abandonnerais jamais Emma, peu importe ce qu'elle décide de faire, peu importe ces ennemis, je n'abandonnerais pas non plus Effy, peu importe ce qu'il faut que je fasse, pour la maintenir en vie, peu importe que ça me coûte.

« Laisse-la tranquille, Lucian, parce que si tu t'en prends à elle, je serais dans l'obligation de la venger, et tu sais de quoi je suis capable, lorsque je perds la tête »

Oui, tu sais, tu es l'une des rares personnes, qui connaît mes extrêmes, et ce serait stupide que l'on en arrive là, tous les deux. Ce n'est pas une menace, contrairement à ce que tu pourrais penser, juste une mise en garde, pour que tu ne fasses pas d'erreur.

acidbrain

_________________
I would find you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 48
Age : 817
MessageSujet: Re: Coup de gueule, ou coup de poing pour une trahison [Lucian]   Mer 8 Fév - 0:31

Coup  de gueule ou coup de poing pour une trahison
Gabriel & Lucian
Je me doutais que cette confrontation arriverait bien assez vite, le problème dans cette situation, c’est que nous sommes tous les deux en colère alors forcément ça ne donnera rien de bon. Tu m’en veux d’avoir risqué la vie d’Effy ? Je lui en veux de s’être foutu de moi. C’est justement parce qu’elle est ton alliée, que j’espérais pouvoir me fier à elle pour cette tâche, ne pas recevoir de trahison de sa part. Après tout ne l’ai-je pas aidé durant toute une semaine ? Ne t’ai-je pas aidé à prendre soin d’elle ? A lui offrir mon sang et ma protection pour qu’elle récupère vue et force ? Je l’ai fait sans broncher, alors j’avais bien le droit de demander un petit service en échange, d’autant que vu son enthousiasme, c’était plutôt moi qui lui rendait un service en lui faisant une telle proposition.

- Justement Gabriel, cette vengeance était bien planifiée et elle était destinée à nous libérer tous les deux. En général je ne laisse pas passer les trahisons.

Après tout je n’ai pas épargné John lorsque j’ai découvert sa relation avec Isallys alors qu’en soit il n’était même pas au courant de mon lien avec elle à ce moment-là. Mais elle ? Elle savait parfaitement le rôle qu’elle devait accomplir. Elle savait où était sa place. Alors à ton avis Gabriel, quel genre de punition devrais-je mettre en place pour une trahison pareille ? Je ne serais pas aussi clément que pour John tu peux me croire. Est-ce que j’aurais dû prévoir sa trahison ? Peut-être, mais je pensais pouvoir compter sur tes alliés pour devenir les miens et on dirait que je me suis trompé. Ta nouvelle famille n’a rien à voir avec celle que l’on formait nous-même autrefois, on ne peut pas compter sur eux.

Je finis par me calmer, un minimum du moins, parce que finalement c’est bien plus la déception que la rage qui me traverse maintenant. Je contourne Gabriel, me dirigeant vers mon propre bar pour attraper une bouteille de Rhum et en servir deux verres. A toi de voir si tu voudras en prendre un mais moi je ne m’en priverais pas. J’ai bien compris que cette fille était ta famille Gabriel et je dois dire que tu ne sais pas les choisir. Combien de fois cette fille t’a désobéi au juste ? Combien de fois est-ce qu’elle a attiré les ennuis sur vous ? Si elle ne mène pas à sa propre perte, c’est à la tienne qu’elle mènera et ce serait un spectacle bien désolant à observer.

- Et bien ta nouvelle famille n’est pas digne de confiance Gabriel. La prochaine fois que ta moroï se trouve en danger, ne compte pas sur moi pour venir la sauver.

Car tu ne seras pas toujours là pour elle, tu ne peux pas être à ses côtés à chaque seconde de son existence. Si je la voyais lancée dans un combat perdu d’avance et que je pouvais l’aider, je ne le ferais pas. Si je la voyais agoniser sous mes yeux et que je pouvais la sauver, je ne le ferais pas non plus. Voilà ce qu’elle vient de perdre en agissant avec impulsivité. Mon verre en main, je bois une longue gorgée alors qu’il me demande de la laisser tranquille. Non, ce n’est pas une demande en fait, c’est une menace. Tu sais bien que j’ai horreur de ça Gabriel. Mon regard se plante dans le sien juste après avoir claqué mon verre sur la table du comptoir.

- Tu me menaces moi ? Dis-moi Gabriel, à quel point ta nouvelle famille t’est montée à la tête pour que tu en oublies la première ?

Car après tout ta première famille en tant que strigoï, c’est moi qui te l’ai offerte. Je t’ai traité au-delà d’un frère. Je t’ai accepté dans ma vie et même dans celle d’Emma. J’ai accepté que tu puisses devenir cet homme pour elle, même s’il semblerait que vos chemins aient pris des routes différentes. Ne me menace pas Gabriel, plus jamais, parce que si tu en viens toi aussi à me trahir, je ne suis pas sûr que l’on puisse un jour revenir en arrière.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 612
MessageSujet: Re: Coup de gueule, ou coup de poing pour une trahison [Lucian]   Jeu 16 Fév - 22:03


Coup de gueule, ou coup de poing pour une trahison

Est-ce que tu es fier de toi, Lucian ? J’avais confiance en toi, j’ai remis Effy entre tes mains, pour que tu prennes soin d’elle, que tu m’aides à la remettre sur pied. Sais-tu pourquoi je t’ai choisi toi ? Parce que tu as toujours eu toute ma confiance, mon respect. Tu étais cette personne, la seule à qui j’aurais accepté de remettre Effy, alors qu’elle n’était pas en mesure de ce défendre. Avec ce geste, je t’ai donné tous ce que j’avais, et tu n’as pas hésité à me planter un couteau dans le dos. C’était ce qu’elle voulait ? Oui, peut-être. Est-ce une raison pour l’entraîner la dedans ? D’autant plus, sans m’en parler ? Non, définitivement pas. Tu ne te rends même pas compte de l’effort que je fais, vis-à-vis de toi, pour m’empêcher de t’arracher la tête. C’est ce que j’aurais fais, avec n’importe qui d’autre, allié ou non, alors au lieu de t’enfoncer, tu ferais mieux de mettre reconnaissant.. Je ne te demanderais rien d’autre, que lui foutre la paix. Saisis ta chance. Tu ne laisses pas passer les trahisons, moi non plus, alors tu devrais comprendre, que si je fais ce geste, pour toi, tu devrais en faire de même, pour moi.

« C’est toi qui me parle de trahison ? Mais quel est la plus grosse trahison, Lucian. Une inconnue, qui se joue de toi, ou un frère, qui te plante un couteau dans le dos ? »

J’aurais tendance à dire la seconde, mais bien entendu, tu ne seras pas d’accord avec moi. Cela me donnerait raison. En revanche, je serais toi, j’essaierais de ne pas me menacer, parce que j’ai bien compris que ta remarque, était une menace voilée, pour Effy, mais sois certain que je ne la laisserais pas t’approcher. Et si jamais tu t’approches d’elle, je n’hésiterais pas à la défendre. Je ne te laisserais pas la détruire sous mes yeux.  Est-ce qu’on en a fini ? J’aimerais mieux que cette discussion ne dégénère pas, mais non, c’est pas fini. Ce n’est pas une question de confiance, Lucian. Tu l’as toi-même dis, cette vengeance, elle désirait l’avoir autant que toi, tu désirais voir la fin de ton père. Ce n’est pas étonnant, quelle t’ai fais faux bon. Tu aurais même du t’en rendre compte, en discutant avec elle. Mais tu étais impatient, tu as voulu précipiter les choses, ça a jouer contre toi. Mais ne t’en prends pas à ma famille, Lucian. Tu me connais, et tu sais que je les défendrai, peu importe ce qui m’en coûte. Comme je l’ai toujours fais pour toi. Tu ferais mieux de faire attention à tes paroles, Lucian, parce que je pourrais m’énerver. Est-ce que tu crois que nous serions en train de discuter ? Tu seras morts, ou alors, ce serait moi, je n’en sais rien. Mais crois moi, aussi désagréable soit cette discussion, elle prouve que je n’en ai pas oublié ma famille. Toi en revanche, j’aurais tendance à dire que la perte de ta dulcinée, ne t’as pas réussi, à moins qu’il s’agisse de ta propre mort, que tu as frôler ? Je n’en sais rien, mais ce n’est pas une réussite.

« De quelle famille est-ce que tu me parles ? Cette famille n’existe plus, Lucian, plus depuis que ta petite protégée, à saisi la première occasion de fuir, alors que j’avais remis tous mes sentiments entre ces mains. Et après ça, tu me parles de confiance ? Cette famille n’existe plus, c’est juste toi et moi »

Tu vois, la différence, Lucian ? Peut-être qu’Effy n’a pas toujours répondu à mes ordres. L’inverse est plus souvent vrai, à vrai dire. Mais la différence, c’est qu’elle, n’a m’abandonnera pas. On ne peut pas en dire autant d’Emma. Et c’est même pire de sa part. Est-ce qu’elle t’a dis que je lui avais révélé la vérité, que je lui avais aussi confié tous mes sentiments ? Et pourtant, elle n’a pas eu le moindre remords, à partir, sans même un message d’adieu. Alors je crois que la confiance, à bien plus été brisé du côté, d’Emma, que celui d’Effy. Crois-tu que je suis du genre, à passer sur ce genre de trahison ? T’es-tu déjà demander, pourquoi je ne me suis jamais venger d’Emma ? Pour toi, parce que peu importe ce qu’il se passe entre elle et moi, je sais qu’elle reste ta création, ta protégée. Alors tu pourrais avoir le même égard envers Effy.

« Nous ne sommes pas du même sang, mais tu as toujours été un frère, pour moi. Mais Effy n’en reste pas moins ma famille, elle aussi, alors j’espère que tu comprendras, que je défendrai toujours sa peau, face à n’importe qui »

Même face à toi. Je suis désolée, mais c’est quelque chose qu’on ne pourra pas changer. Aloès ne prétends pas que je suis celui qui ne pense pas à sa famille, qui ne pense pas à toi. Parce que tu as le choix. C’est toi, qui décidera de mettre de l’eau dans le gaz, ou de respecter mon choix, et de passer l’éponge.

acidbrain

_________________
I would find you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 48
Age : 817
MessageSujet: Re: Coup de gueule, ou coup de poing pour une trahison [Lucian]   Ven 24 Fév - 23:16

Coup  de gueule ou coup de poing pour une trahison
Gabriel & Lucian
A quoi va nous mener cette conversation Gabriel ? En fait ce n’est pas une conversation, c’est une confrontation. Tu penses que je vais la laisser gagner après ce qu’elle m’a pris ? C’est mal me connaître. Cette gamine mérite de souffrir et je me réjouirais face à son corps torturé. Tu le sais pourtant bien Gabriel, je ne laisse jamais passé les trahisons, je ne le fais pas quand il s’agit de proches, alors cette moroï ? Elle vient de se mettre le pire ennemi à dos. Je n’ai pas besoin de la tuer pour la détruire et je pourrais même me débrouiller pour faire en sorte de lui faire du mal sans que personne ne sache que ça vient de moi. Ta précieuse moroï est une cause perdue, tu devrais déjà commencer à te détacher d’elle, ça te fera moins mal le jour où tu la perdras. Est-ce que ma trahison est pire que la sienne ? Tout dépend du point de vue je suppose. C’est vrai que se faire trahir par une inconnue est pire que se faire trahir par un frère, mais tu n’exposes pas là tous les éléments.

- Ton discours se vaut, mais vois maintenant les choses de mon point de vue, qu’est-ce qui est le pire entre une vie en danger et une vie volée ?

Tu vois Gabriel, dans tous les cas nous ne serons pas en accord, selon moi Effy est en tort, selon toi je suis en tort, et c’est que ainsi la boucle continuera éternellement de tourner. Ce n’est pas à toi que je fais des reproches mais à ta moroï indigne de confiance. Je ne comprends pas comment tu as pu recruter une fille pareille. A ton avis, à quel moment se retournera-t-elle contre toi ? Peut-être l’a-t-elle-même déjà fait. Au moins notre famille était bien plus soudée à l’époque, elle aurait pu continuer de l’être, si les choses s’étaient mieux passées. Sauf que tu as raison, cette famille n’existe peut-être plus après tout, brisée de tous les côtés. Tu penses qu’Emma est fautive ? Tu penses qu’il ne reste plus que toi et moi ? Pourtant ces derniers mois Emma a été un bien meilleur soutien que toi.

- Les sentiments ont toujours été une faiblesse, Emma l’a compris, tu devrais en faire autant.

Oui j’ai peut-être changé de discours, je me souviens encore de cette fois où Emma m’a demandé des conseils et que je lui ai conseillé de ressentir à nouveau, que cela lui apporterait une libération. J’ai forcément dû prendre un coup sur la tête à ce moment-là, autrement ce n’est pas possible. Quand je repense à l’ancien Lucian que j’étais, l’homme amoureux, je me donne presque envie de vomir. Emma a bien fait de couper rapidement court au retour de ses émotions, avant que ça ne la détruise. Tu devrais probablement en faire autant Gabriel, mais je suppose que ton avis est tout autre à ce sujet.

Au final n’est-ce pas tes sentiments qui ont gâché notre famille ? Tout se passait pour le mieux avant que tu ne ressentes, avant que tu ne tues pour elle et que je doive prendre la faute pour toi. Quand je te dis que l’amour n’apporte que destruction, tu en es la preuve vivante. Peut-être que tu t’en rendras compte lorsque ça détruira ta nouvelle famille, car visiblement c’est à elle que tu te voues entièrement désormais. Comment une fille pareille a pu me dépasser dans tes préférences ? J’admets avoir de quoi me poser la question, mais après tout ce n’est pas si étonnant, tu as toujours été faible envers la gente féminine. Je termine mon verre d’une traite avant de le poser sur table et plonger mon regard dans celui de Gabriel.

- Alors défends-la bien, déploie de nouvelles stratégies pour sa protection, cache-la, fais-la passer pour morte, mais sache que d’une manière ou d’une autre, Effy aura ce qu’elle mérite.

On ne peut pas duper le diable éternellement. Combien de personnes a-t-elle trahit au juste ? Je suis sûr que je ne suis pas le premier. Si ce n’est pas moi qui la détruis, je ne doute pas que quelqu’un d’autre le fera à ma place, mais de toute façon je vais te dire une chose, je suis persuadé d’y arriver en premier.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Coup de gueule, ou coup de poing pour une trahison [Lucian]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coup de gueule, ou coup de poing pour une trahison [Lucian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coup de gueule
» Coup de gueule
» poeme coup de gueule
» COUP DE COEUR / COUP DE GUEULE
» Un nonos pour eux un nonos pour moi :3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Missoula :: Les alentours de Missoula :: Villa de Lucian-
Sauter vers: