Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Naomi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 12
Age : 29
MessageSujet: Naomi   Lun 30 Jan - 17:26


Naomi Hawkins
Feat. Emeraude Toubia

175*280
Date de naissance
: 14 novembre
Lieu de naissance :
Missoula
Age :
28 ans
Statut :
Célibataire
Groupe désiré :
Moroï



Caractère & Physique

Décrire mon caractère, c'est quelque chose d'assez difficile, je dois l'admettre, voulez-vous celui de la petite fille, qui adore ces parents, qui aimait, ces sorties en famille, toujours prête à s'amuser de bon cœur, à découvrir le monde, à en apprendre plus, sur cette nature, qui l'entoure, prête à aider les autres, peu importe qu'il s'agisse de connaissance, ou de pure inconnu ? Ou est-ce le caractère de cette jeune femme, que je suis devenue, que vous souhaitez connaître. Là, c'est bien autre. Une jeune femme renfermée, qui n'a d'amour, ou de respect, pour personne, en dehors de sa cousine. Une femme, qui ne supporte pas de perdre le contrôle, sans savoir que ce précieux contrôle, quelle cherche, dans chacune de ces actions, n'a pas lieu d'être. Une femme secrète, qui ne recherche pas l'attention, qui préfère de loin, sa solitude, qui restera toujours dans la réserve, dans ces sombres secrets. Une femme que l'on peut penser innocente, mais qui en a déjà bien assez vu, sur ce monde de fou. Ou bien encore, le caractère, de cette personnalité, que je prends, lorsque je suis sous les ordres de ce Strigoïs ? Parce que je ne suis plus la même, je suis prête à faire des choses, que je ne contrôle pas, des choses que je serais incapable de faire de moi-même. De commettre des meurtres, de détruire des vies, et pire encore. Un conseil, ne vous retrouvez pas dans ma ligne de mire, lorsque je suis sous les ordres de ce type, car je pourrais bien faire désordre. Incontrôlable, impulsive, sans pitié, peu importe le descriptif, je ne réponds plus de moi, quand je deviens cette femme.

Quand au physique, je ne pense pas avoir besoin de vous faire un dessin. Un corps qui en jette, qui ne manque pas d'attirer l'œil des hommes, mais n'ayez pas d'espoir, je suis assez compliqué, en terme de choix masculin. Quand à vous les femmes, inutile de prétendre mieux vous y connaître que moi, en matière de style, je sais ce qui me va, et ce qui ne me va pas. Ce qui me démarque des autres ? Sans doutes ces tatouages, en pagailles, sur mon corps, un pour chaque membre de ma famille exécuté, ou peut-être ces longues bottes, aux talons vertigineux, je vous laisse choisir ce que vous repérer en premier chez moi.


Histoire


Je n'ai pas besoin de vous décrire la vie que je menais, lorsque j'étais jeune. De toute façon, c'est toujours pareil. Faut ce l'admettre, de manière générale, nos vies commencent toujours par un compte idyllique, et se finisse par un véritable merdier. Vous n'êtes pas d'accord ? Ma vie ne fait pas exception. Je vous l'accorde, si aujourd'hui, c'est une véritable merdier, c'est de ma faute, enfin, en grande partie, j'aurais pu passer une vie très agréable, auprès de mes parents, mais voilà, je ne suis pas cette jeune femme douce et timide, typique des grandes familles, lorsque je ne suis pas d'accord avec une décision, je n'hésite pas à porter ma voie, pour faire entendre ma décision. J'accorde à mes parents, que c'était assez inattendu, je n'ai jamais été très proche de ma cousine Effy, malgré notre lien du sang, mais cela venait d'avantage d'eux, que par ma propre faute, parce que moi, ma personne, je me sentais bien plus proche d'elle, qu'il ne pouvait le penser. Vous vous souvenez de son histoire, de la raison pour laquelle elle a été mise à la porte ? Oui, son pouvoir. Vous avez bien étudié vos cours, gentils hypocrites. C'est cette raison, qui me rapprochait d'elle. Cette rumeur, sur son pouvoir de l'esprit, et mon propre chemin, qui suivait ces traces. Capable d'user des quatre éléments, en petite quantité, mais incapable de me spécialiser dans un, en particulier. J'ai bien essayé, d'en parler à mes parents, plusieurs fois, mais à chaque fois que la discussion dérivé sur Effy, la conclusion était toujours la même « Dans ta chambre, je ne veux pas te revoir avant le repas » Alors j'ai fini par garder ça pour moi, surveiller sa propre évolution, dans l'ombre.

Jusqu'à ce fameux jour, où Effy a été mise à la porte. Vous connaissez l'histoire, de son point de vu, selon lequel, personne n'a essayé d'empêcher cela. J'ai bien essayé, mais que voulez-vous que je puisse faire, contre une armée de gardien ? C'est stupide, de vouloir sauver une cousine, que l'on ne connaît pas plus que cela. C'est vrai, mais d'une certaine manière, c'était peut-être la seule, qui aurait pu me comprendre. J'ai bien réussi à échapper à la vigilance de ces gardiens, mais une fois dehors, c'était bien impossible pour moi, de remettre la main sur Effy. Alors j'ai pris une décision, sur un coup de tête. La pire, ou la meilleure, je me demande parfois, mais je ne la regrette pas. Je n'avais qu'un an de moins qu'elle, s'ils la pensaient capable de se débrouiller toute seule, je pouvais aussi en être capable. De quoi leur faire payer leur décision, au passage. Je n'ai jamais chercher à les contacter depuis ce jour, même pas lorsque ça devenait plus compliqué. Et croyez-moi, ça l'a été, un peu plus chaque jour. Quand l'on est jeune, ce n'est pas agréable, de vivre dans la rue, de devoir tous les jours trouver un nouveau moyen de survivre, mais je n'ai jamais craqué. Je ne voulais plus entendre parler de ma famille. La seule chose que je souhaitais, c'était remettre la main sur Effy.

J'ai erré seule, un peu plus de deux ans. Parfois je trouvais refuge dans de vieilles usines désaffectées, parfois je réussissais à me faire accepter dans des familles, pour quelques nuits. Ce n'était pas très glorieux, mais c'était le mieux que je pouvais faire. Un peu plus de deux ans, dans les rues, jusqu'à ce que je tombe face à face avec ce Strigoï. Jusque là, j'avais eu la chance, de ne pas en croiser, j'étais consciente, de cette chance. Mais lorsque j'ai croisé ce regard, j'ai bien cru que mon dernier jour était arrivé. Faut être honnête, quel intérêt, un vampire aurait-il à me garder en vie ? De manière générale, et de ce que j'avais appris, de mes années collèges, nous étions de véritable proie, pour cette espèce. Heureusement pour moi, il avait d'autre plan pour moi. Enfin, j'imagine que si j'étais consciente, de ce qu'il me fait faire, je n'en serais pas si heureuse. Peut-être que j'aurais préféré qu'il fasse de moi son repas. Mais de toute façon, je ne peux pas faire grand chose, contre l'hypnose, alors je suis livrée à son regard hypnotique, et ces paroles envoutantes. Ce n'est que plusieurs jours plus tard, lorsqu'il fut certains, d'avoir le plein contrôle, sur mes actions, que j'ai pu découvrir son nom. Daniel. Il connaît toute mon histoire. J'en connais bien moins sur lui, mais cela ne me semble pas plus important que cela. Ou peut-être n'est-ce qu'une fausse impression ça aussi, à cause de son hypnose. Le jeu a commencé avec ma famille. Reprendre contact avec eux, les uns après les autres, les exterminés, à tour de rôle. Je crois que cela a été le premier véritable dilemme, une façon de me tester aussi. Je me suis exécutée, avec même cette envie, de faire graver ces meurtres sur ma peau, après chacun d'entre eux, grâce à un petit tatouage. Est-ce que c'est vraiment ce que je veux, au fond ? Voir mourir toute ma famille ? Encore une question qui restera sans réponse.

Nous sommes rester de longues années, ensemble, j'ai appris à développé mes capacités, à ces côtés. A me servir de ces pouvoirs, qui me confirmaient, que j'étais comme ma cousine. J'ai peu à peu, appris à détruire des choses, importantes, ou non, pourvu que j'en ai envie, cela s'exécute. La nouvelle lubie de Daniel, était de m'apprendre à user de mon pouvoir, sur des personnes humaines, mais faut dire que c'était un échec, à chaque fois. A côté, en échange de ces cours, qu'il me donnait, pour développer mes capacités, je lui rendais toujours service, même si c'était contre mon grès, puisque sous son hypnose. J'ai récolté une dernière mission, volé, et détruire ce Lucian O'Brien. Mais le temps que je me renseigne sur lui, Daniel s'était volatilisé dans la nature. C'était un coup dure, pour moi, qui m'était réellement lié à lui, qui avait même quelques sentiments naissants à son encontre. Cela a été dure, de tout recommencer, de me retrouver à nouveau, à me débrouiller seule, sans le moindre argent. J'ai pensé plusieurs fois, à quitter la ville, mais ici, pour l'instant, j'avais encore un toit, et je pouvais l'utiliser alors je suis resté.

Petits détails supplémentaires


♣ Pouvoir : Possède le pouvoir de l'esprit, avec capacité suivante :
    • Possibilité de connaître l'histoire passée d'une personne, à travers un simple regard échangé
    • Destruction de manière vivante, ou non
    • Reconstruction, guérison de la matière détruite (Plus tard)

♣ Accroc à la morsure de strigoï


Fiche de présentation réalisée par (c) Va5l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Naomi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naomi Kame [ Terminée ]
» (f) Aja Naomi King (ou Emma Watson) ⍢ Meilleure amie
» ♛ shine bright like a diamond. (naomi)
» Naomi ♦ we accept the love we think we deserve
» Naomi Campbell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Administration :: Présentations :: Moroïs-
Sauter vers: