Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alistair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Alistair    Jeu 16 Juin - 11:34




Alistair O'Brien



feat. Sebastien Roché

Date de Naissance : 6 janvier de l'an de grâce 1171 ~ Lieu de Naissance : Suède
Âge : 844 ans ~ Statut : Veuf~ Groupe désiré : Strigoï
Elément (pour les Moroï) : Terre



Concentré, ambitieux, réfléchi, travailleur. Ce que je veux, je l’obtiens. Je veux ta mort, je l’aurais. Je veux ton sang, je t’en priverais. Je veux que tu hurles, tu le feras. Mais soyez rassurés mes mortels adorés, ce ne sont pas vous mes cibles. Ce sont Eux que je briserais, eux que je ferais supplier, eux qui verront à quel point je peux être violant, clinique ou presque doux selon la situation mais toujours un but en tête : vaincre. Écraser l’autre de ma domination…

Cette étape sur le physique est vraiment obligatoire ? Si c'est le cas, seuls quelques petits trucs sont à savoir. Cheveux blonds, yeux bleus profond. Une taille d'un mètre quatre-vingt. Une peau pâle mais qui a été tâchés du sang de mes victimes Strigoïs un nombre incalculable de fois. Des mains fortes, prête à arracher votre cœur. Des bras solides prêts à vous arracher à votre foyer pour vous emporter dans la mort. Un cœur de glace caché sous un torse recouvert de beaux tissus. Je me promène peut-être trop souvent sur mon trente et un mais chacun ses goûts. Je ne critique pas les vôtres, je vous laisse cette dignité dans la mort. Je vous prie donc de me laisser ce plaisir dans ma vie... De toute façon vous n'aurez pas le choix.



Son Histoire

Honneur. Loyauté. Ingéniosité.
Tant de mots qui peuvent définir notre famille. Tant de mots qui ont été bafoué au fils des siècles depuis que je L'ai laissé s'échapper. Mais je ne recommencerais plus cette faute. Il a survécu trop longtemps.


Retour en arrière pour tout comprendre, bien que vous n'ayez pas besoin de tout savoir.
J'ai 844 années de vie. Et seulement 29 ans de tranquillité. Les premières années de ma vie, j'ai fais parti de la basse noblesse mais j'ai vite compris que pour pouvoir agir, il fallait être puissant et redoutable. Nous avions tout à portée de main dans la famille, mais pas l'énergie suffisante pour tout mettre en œuvre. Dès mes 5 ans, caché sous l'identité de mon père malade et à l'aide de lettres, j'ai commencé à bâtir l'empire O'Brien. Il ne m'a pas fallu bien longtemps avant que la famille O'Brien ne trouve une certaine grandeur... Mais aussi quelques ennemis. Je me suis montré bien trop empressé, bien trop maladroit. Mon père s'est fait tuer pour une de mes actions. Une mauvais erreur de calculs qui m'a coûté quelques années car j'étais encore trop jeune pour pouvoir agir en mon nom.
Heureusement pour ma sœur, il a eu le temps d’engrosser notre mère, me donnant une petite sœur qui a été la seule personne que j’aurais pu aimer dans notre famille mais… Je ne me laissais pas aller à l’amour, même familial.

À mes 18 ans, je reprends le titre de noblesse. Ses quelques années sans rien faire m'ont appris la patience et que le temps nous permettait de bien meilleurs plans et taux de réussites. J'ai attendu mes 23 ans avant de me marier, les propositions étaient auparavant inutile. Mais Anna O ‘March était le bon parti à avoir. Une femme qui possédait de bonnes relations, qui m’a permis de monter plus haut dans la société. Les bases de notre réputation étaient déjà solides quand Alex est naît. Mon aîné a toujours été ma plus belle réussite, calme, pondéré, un parfais fils. Sauf que mon cadet n’a pas été pareil… Totalement libérée, sans règles et sans gêne. Plus je tentais de le retenir et plus il me filait entre les doigts. Anna est morte et personne ne pouvait le contenir. Je me suis assuré que la garde s’occupe de son éducation, de le contenir et j’ai continué à œuvrer pour notre famille… Mais Il a tout détruit.

Je savais qu’il aimait sa liberté plus que sa famille, mais je ne pensais pas qu’il l’aimerait plus que cette nature que nous chérissions tant. Etre un Moroï était le plus parfait accomplissement de ma vie même si je ne m’en rendais pas compte. Je ne regrettais pas pour autant ma transformation, je suis devenu assez fort pour survivre aux autres épreuves de ma vie. Kelvin, je crois que c’était le nom de celui qui m’a transformé, de celui qui a périt sous ma main quand il ne m’a plus été d’aucune utilité. Chaque personne a une date de péremption, un moment où il ne sert plus à rien de garder ses relations en vie.

J’aurais pensé que ma relation commerciale qui fonctionnerait le plus longtemps serait celle de mon neveu, mais non. J’ai supporté que ce gamin fasse ses dents sur mon médaillon familiale, qu’il se déshonore en fréquentant de trop près la basse population et il a décide de me trahir. Alors que j’étais sur le point de mettre fin à la vie de l’erreur que j’avais engendrée, il m’en a empêché. John, mon cher, tu as perdu toute chance de t’en sortir en vie. Tu es depuis ce jour sur ma liste de noir, je te tuerais, peu importe le temps que ça prendra. A cause de toi, je me suis pris un coup de pieu, de l’argent a circulé dans mon corps pendant des années, me rendant faible et malade. Tu m’as obligé à me nourrir sur mon ancienne race pour rester vivant. Ta mort sera lente et douloureuse mais d’abord, je m’assurerais de briser tes rêves…

Mais je m’égare, j’en étais donc à ma presque mort. J’ai compris que je m’étais montré trop empressé, trop peu réfléchi, j’y ai repensé, j’ai appris de mes erreurs, je me suis entraîné. Des Strigoïs pris au hasard mais qui méritait de mourir… Puis j’ai commencé à réfléchir à ma prochaine action, il me fallait être sûr qu’elle serait la bonne, trop d’année étaient passés depuis que j’avais connu Lucian. Mon fils était surement devenu un autre homme, j’avais besoin de renseignements sur ses faiblesses, sur sa vie, sur ce dont j’aurais besoin pour détruire sa volonté avant de détruire son corps, de libérer son âme…
Alors je l’ai trouvé, ma parfaite cible… Emma Spencer. Je l’ai observé un long moment, j’ai appris ses habitudes, j’ai appris sa manière de combattre. J’ai tout appris sur elle, mais elle avait des choses à m’apprendre sur mon fils. Alors je me suis lancé, je l’ai capturé. Encore une mauvaise erreur de calcul de ma part, je l’avoue. C’est elle qui de nous deux en a appris le plus. Encore une autre personne à tuer dans un avenir plus ou moins proche, dommage pour elle, elle s’est ajoutée toute seule sur ma liste en ne se laissant pas faire.

Je me suis senti bien trop fébriles, y avait eu bien trop d’échecs dans mes plans. J’arborais l’échec, la défaite, c’était le signe des faibles et je ne l’étais pas. Je me refusais à l’être. Je me suis éloigné, je me suis isolé, je n’ai gardé qu’un œil sur Lucian, le reste de mon attention était concentré à devenir plus fort, toujours plus fort. J’ai appris un peu plus sur ces gens possédant un 5e élément, j’ai commencé à m’intéresser au possibilité que cela m’ouvrait. J’ai revu tous mes plans, ça m’a pris des décennies mais j’ai tout reconstruit de A à Z. Et je suis tombée sur la perle rare, ma parfaite partenaire. C’est avec Elle que j’ai pu tout construire, c’est avec Elle que j’ai repoussé mes limites, c’est Elle dont j’ai repoussé les limites. Et c’est Nous qui allons enfin nous occuper de ce centre névralgique qu’est Missoula. Les immortels y sont bien trop nombreux. Il est l’heure de frapper, de leur rappeler que la mort peut toujours les toucher… Et il est l’heure que nous mettions nos plans en pratique. En frappant fort, nos retrouvailles seront superbes Lucian, Emma, John… Je les attends avec hâte.



Tellement d'objectifs, tellement de monde à tuer, à faire prisonnier, à torturer. Missoula sera la ville de nos retrouvailles, la ville du meurtre. La fête commence et j'en serais le chef d'orchestre avec cette magnifique assistance à ma droite. Et vous ? Vous serez mes sacrifices chers Strigoïs ou mes spectateurs chers Moroïs et Dhampirs, je m'assurerais que vous viviez, mais pas que vous vous en sortiez intact d'esprit. A vous de me montrer que notre race n'a jamais perdu de sa grandeur...





Qui se cache derrière ?
Prénom/Pseudo : J'aime détester mon chou, Lio.
Age : J'aime détester ma puce, Mie.
Comment es-tu arrivé ici ? J'aime détester ma déesse, Laure.
Un avis sur le forum ? J'aime détester ma cinglée, Emma.
Tes petits hobbies ? Qui suis-je ? ^^
Avatar : Sebastien Roché







Codage par Slana
Revenir en haut Aller en bas
 
Alistair
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alistair Souleater
» Quelqu'un m'a dit ♦ ft Alistair & Ambroise
» On ne dérange pas un serpent • Alistair
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» "Le sublime touche, le beau charme." (Alistair M. Fitzbern)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Fiches de présentation-
Sauter vers: