Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 M'accepteras-tu avec mes différences ? [Kya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Calamity Jane is there !
Messages : 51
Age : 24
MessageSujet: M'accepteras-tu avec mes différences ? [Kya]   Jeu 16 Juin - 10:35




M’accepteras-tu avec mes différences ?
Kyara & Callie


Est-ce j’étais pour, ou contre cette transformation ? Je ne sais pas, je ne sais plus.. Être de nouveau humaine, je n’aurais jamais cru qu’une telle chose pourrait m’arriver.. J’imagine que d’un point de vu extérieur, ce serait plutôt une bonne chose, après tous, je n’aurais plus à subir ces pertes de contrôle infernales, je ne serais plus un danger pour mon entourage, j’allais pouvoir reprendre une vie normale, et notre différence de race, avec Alec, n’aura plus lieux d’être.. Mais est-ce que cela est sans conséquence pour autant ? Je ne cesse d’avoir ces flash, ces moments où je perdais le contrôle, et m’en prenais à des innocents, je revois toutes ces morts que j’ai infligé, parfois par plaisir.. Comment est-ce que je pourrais reprendre une vie normale avec tous ces souvenirs en tête, avec toutes ces disparitions sur la conscience ? J’étais devenu un vrai monstre, j’avais détruis des vies, et cela allait détruire la mienne. Comment est-ce qu’Alec avait pu accepté d’être avec moi en sachant tous les crimes que je pouvais commettre ? Comment avait-il pu me laisser faire une chose pareille ? Je pensais que tu étais contre toutes ces choses, Alec ? Je croyais que tu te battais contre ces monstres, pour qu’ils ne triomphent pas ? Alors si pourquoi m’as-tu laissé faire, moi ? C’est vrai, je t’en aurais sans doute voulu sur le moment de me rejeter, mais cela aurait été la meilleure solution.

J’ignore pourquoi j’ai été choisi, plus qu’un autre Strigoï, mais je ne suis pas certaine de pouvoir dire que c’est une bonne chose, je ne suis pas certaine de pouvoir vivre avec ce changement, et tout ce que cela implique.. Je ne comprends même pas pourquoi ils m’ont relâché, ils avaient l’air de bien s’amuser à me faire toute une batterie de test, plus incompréhensible les uns que les autres. J’ai pu constater que mes réflexes que j’avais acquis avec ma transformation n’avait pas en totalité disparu, mais qu’en revanche, j’étais considérablement moins rapide, et si j’arrivais à garder le dessus sur un combat contre un humain, je ne valais pas grand-chose contre un Strigoï, à moins que ma défaite vienne du fait que j’étais très épuisé.. J’avais aussi pu constater que mes blessures ne cicatriser plus, j’allais gardé de belle cicatrice de celles qu’ils m’avaient infliger. Mais j’imagine qu’à côté des pertes qu’ils avaient subi lors de ma capture, c’était un bon retour des choses. Enfin, j’imagine que l’essentiel c’est que je sois libre de mes mouvements, et de pouvoir aller où je le souhaite, même si je me doute que mes mouvements seraient surveillé dans les prochains jours, après tout, j’étais leur premier cobaye, du moins à ma connaissance, puisqu’ils n’étaient même pas certain que le processus fonctionne.. J’aurais aussi bien pu perdre la vie, mais puisque j’étais un monstre, j’imagine qu’il n’aurait pas eu le moindre regret, et que d’autre aurait connu la même triste fin..

Faudrait d’ailleurs que je pense à retrouver ce jeune moroï, la moindre des choses seraient de le remercier, il a tout de même risquer sa vie pour moi, pourriez-vous me permettre de revenir moi-même, mais avant toute chose, je devais mettre la main sur Alec, je pense qu’il méritait de savoir ce qu’il m’était arrivé, et par-dessus tout, j’avais besoin de retrouver l’espace réconfortant de ces bras. Encore heureux que je connaissais son adresse, bien que je n’avais jamais eu l’occasion de mettre les pieds là-bas, à cause de sa sœur.. Valait mieux éviter que l’on se rencontre, je n’avais pas envie d’entrée en guerre contre elle. Mais aujourd’hui c’était un peu différent, pas vrai ? Je n’étais plus un monstre, plus un danger pour son frère, j’avais même retrouvé mon état naturel, c’est-à-dire, d’alchimiste comme elle. Elle n’allait quand même pas tenter de me tuer, ou de me mettre à la porte si je tombais sur elle ? Même si j’avais une petite préférence pour qu’Alec m’ouvre la porte. Je crois que je mets plus longtemps à rejoindre sa maison, qu’un autre humain l’aurait fais, mais c’est en partie à cause de ma faiblesse, je n’aurais pas pu aller plus vite de toute façon. Je parviens tout de même devant la porte, et appuyer sur la sonnette, pour signaler ma présence. C’est Kyara qui ouvre, et si mon plaisir à mitiger, je suis tout de même heureuse de voir que quelqu’un est là. Je lève aussitôt les mains, en signe de paix

« Ne m’attaques pas, j’ai à te parler, à toi, et à ton frère, est-ce qu’il est là ? »

Est-ce que tu accepteras que je le vois ? Tu dois bien te rendre compte que je ne suis plus la même, et je que je n’ai de toute façon pas la force de me battre contre toi, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 57
Age : 26
MessageSujet: Re: M'accepteras-tu avec mes différences ? [Kya]   Jeu 16 Juin - 17:18


M'accepteras-tu avec mes différences ?
Callie & Kyara

Je suis plongée dans un aquarium de fumée, fenêtres fermées, porte fermée et enchaîner joint sur joint. Ça doit probablement sentir dans toute la maison mais je m’en fiche, de toute façon Alec n’est pas là, il m'engueulera lorsqu’il rentrera mais j’aurais au moins le temps d’aérer un peu d’ici là. J’ai un sourire niais sur le visage, des veines de sang qui ressortent sur le blanc de mes yeux, du noir autour des yeux et les cheveux en pétard, en gros une véritable tête de déchirée. La musique résonne à fond, du bon rock pour faire fuir la plupart des fantômes et ramener les plus sympas. Oui, je dois être complètement à l’ouest car j’ai l’impression d’en voir danser derrière toute cette fumée. Ils sont là eux aussi, mes amis d’autrefois, ceux qui ont été tués, je savais que le rock les amènerait à moi, le joint aussi. C’est l’occasion pour nous de passer une soirée comme au bon vieux temps. Il ne manque plus que Declan et Adrian à vrai dire, mais tant pis, je ferais sans eux.

- Et là boum ! Ça lui explose à la figure ! Il se met à hurler à cause de l’argent qui lui brûle le visage et alors mon frère lui dit d’un ton sérieux : « game over petit, j’ai remporté la partie » et il lui enfonce son pieu dans le cœur. T’aurais dû voir ça Jacks, tu aurais adoré !

Jacks, ou le diminutif de Jackson, l’un de nos amis dont je n’ai que peu parler jusqu’à présent, peut-être parce qu’il est souvent plus discret que les autres, mais très bon délire en tous cas. On rit de bon cœur ensemble et je ne sais par quel miracle j’entends la sonnette retentir parmi tous ce bruit. Je regarde mes camarades qui ne disent rien, se contentant de me fixer en silence. Alors j’éclate de rire et me lève, m’imaginant que ce sont des voisins venus me gronder pour le bruit, ou des flics venus m’arrêter pour la drogue. J’en sais rien et je m’en fiche, je veux juste continuer de rire avec mes amis. Alors je baisse la musique et me traîne jusqu’à la porte, me moquant bien d’être juste habillée d’un tee-shirt long et d’une culotte lorsque je vais ouvrir. Ce visage apparaît alors devant moi, celui de cette fille que j’ai attaqué et que j’aurais dû tuer. Celui de cette strigoï qui ne semble plus en être une, ou alors j’ai peut-être trop fumé.

- Où est passée l’ancienne toi ?

Pas très commode pour des premières paroles mais tant pis. Je l’attrape par le bras et la tire à l’intérieur de la maison avant de refermer la porte derrière nous puis je me mets à lui tourner autour, me demandant si je ne suis pas en train d’halluciner parce que là, c’est quand même assez fort ce que je vois. Depuis quand un strigoï peut redevenir humain ? Elle est passée où ta peau blanche ? Elles sont où tes canines ? Pourquoi est-ce que tes yeux ne sont plus cerclés de rouge ? Ouais, je dois être plongée dans un vrai trip autrement c’est pas possible, pourtant j’ai bien senti sa peau sous ma main lorsque je l’ai tiré à l’intérieur, d'ailleurs elle n'était pas si froide... Vraiment louche tout ça.

- Regardez-moi ça, un mort-vivant revenu d’entre les morts, encore. Je ne saurais même pas dire ce que ça fait de toi. Une miraculée ? Un ange ?

J’éclate de rire avant de m’éloigner d’elle, la laissant se mettre à son aise alors que je reporte le joint à mes lèvres le temps que mes mains attrapent une bouteille de Whisky et deux verres que je viens ensuite poser sur une table. Je sers les verres avant de m’asseoir sur le canapé, lui faisant signe de se joindre à moi si elle le veut. Je me mets alors à la fixer, verre d’alcool dans la main gauche, joint dans la droite avec pour seul bruit la musique, jusqu’à ce que je décide de reprendre la parole pour répondre à sa question.

- Alec n’est pas là, comme tu peux le voir, mais je serais curieuse de connaître ton histoire avant lui.

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Calamity Jane is there !
Messages : 51
Age : 24
MessageSujet: Re: M'accepteras-tu avec mes différences ? [Kya]   Mer 2 Nov - 22:34




M’accepteras-tu avec mes différences ?
Kyara & Callie

Libre, une simplicité alarmante, mais qui m'interloque quand même, après cette – mauvaise – expérience, je ne m'attendais pas à me retrouver en liberté aussi vite, à vrai dire, j'étais presque certaine que j'allais passée toute ma vie entre quatre murs, sans revoir une once de lumière naturelle, j'avais bien l'impression d'être un spécimen de foire, que chacun s'empresse de venir manipuler, vérifier de ces propres yeux que je suis bien vivante, et humaine.. Humaine.. J'ai encore un peu de mal à croire à une telle possibilité.. De ce que j'avais compris, c'était une grande première, j'étais donc une exception, parmi toutes ces personnes, l'unique monstre, redevenu humaine.. Ce qui signifie aussi que je n'avais aucune idée, des effets secondaires, qui pouvaient me tomber dessus.. N'est-ce pas chouette ? J'avais l'impression que l'on m'avait arrachée tous mes repères, puis, si beaucoup de personnes dans mon cas, j'entends, transformées de force, souhaite redevenir à leurs états d'origine, si je l'ai moi-même souhaitée dans certaine situation, je ne suis pas certaine qu'au fond, cela puisse être une bonne idée.. Vous n'imaginez pas toutes les horreurs que j'ai sur la conscience, aujourd'hui.. Ma première pensée aurait dû être pour ma famille, mais en vérité, ma seule, mon unique pensée, à ma sortie, va vers Alec, j'ignore ce qu'il pensera de tous cela, mais j'ai besoin de sa présence.

Je me dirige jusqu'à chez lui, de manière presque automatique, quelque peu étonnée, de retrouver mon chemin, alors que je suis à moitié sonnée. Je dois admettre que je suis bien heureuse d'arriver, je ne suis pas certaine que j'aurais pu aller bien loin encore, pas alors que j'ai l'impression que chacun de mes pas, pèse une tonne, pas alors que j'ai l'impression de donner toute l'énergie que j'ai en moi, à chaque fois que je me rapproche un peu plus de ce que je vise. J'appuie sur la sonnette, presque certaine que je ne trouverais pas Alec, je ne crois pas qu'il aurait accepté un telle vacarne, mais même sa sœur, sera une bonne nouvelle. J'ai besoin de reprendre un peu d'énergie, et sans doute de dormir, plusieurs jours d'affilés, mais pour cette partie, nous verrons un peu plus tard. C'est bien Kyara, qui m'ouvre, et j'engage la conversation pour éviter qu'elle me saute au cou, je n'ai aucune envie de me battre avec elle aujourd'hui, et faut dire que notre relation à assez mal commencer. La faute à une mauvaise coïncidence, je pense, ou à Alec, et ces secrets.. Enfin, je suis ravi de voir qu'elle n'a pas l'air de vouloir m'attaquer, qu'elle a même compris que je n'étais plus la même, que je n'étais plus l'une de ces ennemis, bien que en dehors de ma race, je n'ai jamais été ennemi avec elle, mais elle n'avait pas l'air d'en penser la même chose, la dernière fois, peu importe ce que je pouvais représenter pour Alec. J'ai une étrange impression de me retrouver une fois de plus, à l'unité, à être observer de la sorte, je me dis qu'elle serait bien capable de m'attacher à une chaise, elle aussi, pour pouvoir m'observer sous tous les angles, et me faire je ne sais combien de test.. mais elle n'en fait rien, à mon plus grand plaisir.. Qu'est-ce que cela fait de moi ? Voilà bien une bonne question..

« Une épave »

Non, je n'essaie pas une mauvaise blague, voilà juste l'impression que j'ai de moi, l'image que je renvois.. Pas glorieux, pas vrai ? Faut dire que ces enfoirés, n'ont pas jugé utile de me laisser recharger mes batteries, avant de me foutre à la porte. A quoi bon ? C'est vrai, j'ai l'air en pleine forme, j'ai pas dormi... depuis quoi.. ma transformation ? Sans exagéré, je n'ai pas dû dormir bien longtemps, depuis que j'étais strigoï, je n'en avais pas besoin, et c'est à croire que toutes ces heures de sommeil manquées, me rattrapent aujourd'hui que je suis redevenu humaine. Est-elle vraiment, en train de m'inviter à prendre un verre ? Sérieux ? Alors que tu as essayé de me tuer la dernière fois ? Je veux bien admettre que j'ai changé d'espèce entre temps, mais quand même.. Enfin, je ne ferais pas la difficile, et puis, même si je n'ai jamais été une grande consommatrice d'alcool, lorsque j'étais encore humaine, un remontant, me fera sans doute un grand bien. Avec hésitation, je m'assoie à côté d'elle, attrape mon verre, et si, elle-même, ne touche pas au sien de suite, je descends le mien immédiatement, en un record pour moi, je crois. Oui, je sais ce que vous allez me dire, l'alcool n'a jamais été la solution à nos problèmes, mais vous pouvez me croire, vous n'avez jamais eu un problème comme j'en ai aujourd'hui, ça se serait, sinon. Est-ce une bonne idée, que je lui raconte ce qui m'est arrivée, alors qu'Alec n'est même pas là ? Qu'est-ce que je risque, de toute façon ? Je hausse les épaules, puis me lance.

«Pour cela, faudrait déjà que je comprenne moi-même ce qui m'arrive.. J'ai juste l'impression d'être passé dans un broyeur, j'ai mal à chacun des membres, j'ai l'impression de ne pas avoir dormi depuis une éternité.. Je ne sais même pas de quelle manière je peux être encore en vie, alors qu'on m'a poignardé d'un pieu en plein cœur »

Je louche une fois ou deux, sur son joint, pendant mon récit, et au bout du compte, je finis par lui voler, pour le porter à mes lèvres. Je n'ai jamais essayé un truc pareil, mais d'après ce que j'ai entendu, on a une certaine impression de plané, après, et je crois que j'en ai bien besoin ce soir. Je ne peux m'empêcher de tousser, après, mais ça ne m'empêche pas d'en reprendre une seconde fois, avant de lui tendre ce qui reste.

«Un autre type était là, un moroï, avec une particularité avec son pouvoir, je crois, c'est grâce à lui, qu'une telle chose est possible, si j'ai tous compris, j'en sais rien, en faite »


_________________


Quand votre raison de vivre, n'est plus, deux choix s'offrent à vous, abandonner, baisser les bras, ou recommencer, repartir à zéro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 57
Age : 26
MessageSujet: Re: M'accepteras-tu avec mes différences ? [Kya]   Ven 11 Nov - 16:40


M'accepteras-tu avec mes différences ?
Callie & Kyara

Qui sonne à la porte ? C’est étonnant finalement, d’entendre la sonnette retentir, Alec et moi n’avons pas vraiment d’amis, on ne s’entend déjà pas forcément avec le peu qu’on a. La preuve, c’est à Callie que je fais face, une proche d’Alec que je ne porte pas personnellement dans mon cœur. Ne crois pas que j’ai oublié la fin de notre rencontre. Qui sait, je me vengerais peut-être ce soir, ou peut-être un autre jour, lorsque tu ne t’y attendras pas. Toujours se méfier des Mcdowell. Ce qui me retient d’attraper un pieu pour te l’enfoncer dans le cœur est sûrement ce changement d’état, ou aussi mon propre état actuel, mais quoi qu’il en soit cette nouveauté m’intrigue. Qu’es-tu donc à présent Callie ? Une épave, telle est ta réponse. Intéressante.

- Bienvenue au club.

J’espère que tu en t’attendais pas à ce que je te plaigne et te réconforte, car je ne serais pas cette personne-là. Strigoï ou alchimiste, je ne serais pas ton amie. Sois déjà contente que je ne te claque pas la porte au nez, je ne me serais pas gênée si tu étais venue ici en tant que strigoï. On finit par s’installer dans le salon, où la musique résonne toujours aussi fort et où je nous sers un verre d’alcool. Apparemment petite Callie est en forme ce soir puisqu’elle le termine d’un trait. Doucement beauté, n’oublie pas que ton corps de mortel ne supporte pas aussi bien l’alcool. Enfin, puisque je ne veux pas forcément son bien, je me contente simplement de la resservir. Non je ne suis pas mauvaise, après tout je ne lui mets pas le verre à la bouche pour la forcer à boire, mais je serais là pour remplir son verre à chaque fois et qui sait, peut-être l’étouffer lorsqu’elle ne sera plus en mesure de se défendre.

En attendant je lui demande ce qui lui arrive, oui, même dans les pires moments j’arrive encore à être courtoise. Vous voyez, je ne suis pas un cas si désespéré que ça. Je l’écoute, tout en buvant une gorgée de mon verre puis en tirant sur mon joint. Récit qui ne s’avère pas être si passionnant finalement, puisqu’elle ne comprend pas elle-même ce qu’elle vit. Toutes ces sensations beauté, elles prouvent que tu es mortelle, humaine, normale. Bon retour parmi les vivants, ça craint je sais, mais tôt ou tard on finit par s’y faire, ou alors on s’autodétruit. Elle me parle d’un moroï avec une particularité, j’ignore pourquoi je pense tout de suite à Adrian, même si je ne bondis pas forcément sur ses paroles parce que je suis persuadée qu’au fond il s’agit d’un autre. Peut-être quelqu’un aux mêmes particularités que lui. Je ne l’arrête pas lorsqu’elle me prend le joint des mains, si j’avais été une bonne amie je l’aurais empêché de prendre cette merde, mais je ne suis pas son amie et je suis loin d’être une bonne personne.

- Si tu vomis autant te prévenir que je ne nettoierai pas derrière toi. Quant à tes folles histoires, je dois bien admettre que je n’y comprends pas grand-chose. Et toi Jacks, tu as compris quelque chose ?

Il me répond avec son fameux humour qui déclenche une certaine hilarité en moi, je suis ravie de deviner que Jacks non plus, ne l’aime pas vraiment, même s'il la complimente sur son physique. Je finis par me calmer au bout de quelques secondes, pas parce que je veux paraître saine d’esprit, je sais que je ne le suis pas alors à quoi bon faire semblant, mais simplement parce que je finis par penser à d’autres choses qui me font passer toute hilarité. Oui, parfois on pourrait croire que je suis une fille complètement bipolaire.

- J’ignore qui sont ces personnes qui t’ont soigné, mais il faudra leur dire que j’ai un vieil ami strigoï à leur présenter.

Oui, je ne considère pas que ce soit quelque chose de mal qui te soit arrivé, bien au contraire, tu devrais être ravie de cette chance. Quant au vieil ami que je voudrais leur présenter, il s’agit bien évidemment de mon pire ennemi John. Imaginez un peu sa tête s’il redevenait mortel, ce serait bien amusant, ce serait un beau cadeau. Oui, je serais ravie de tout lui prendre et l’embrocher ensuite. Je termine mon verre cul sec avant de me tourner vers Callie, m’avançant tout à coup vers elle sur le canapé, laissant nos visages à quelques centimètres à peine l’un de l’autre. Je caresse sa joue, un sourire étrange sur mon visage, un sourire vide et fou à la fois, tout comme mon regard.

- Jacks te trouve vraiment belle, je lui ai dit pourtant que tu étais à mon frère, mais je crois qu’il confond avec mon frère adoptif, personne n’avait peur de ce taré de junkie ! Je ne sais même pas ce qu’il est devenu d’ailleurs, peut-être mort, comme tous les autres. Je garde espoir qu’Alec survive. Je n’ai pas encore estimé si la nouvelle toi est un potentiel risque pour lui à éliminer, plus tard. Là j’ai envie de danser.

Toujours collée à elle, je lui prends doucement le joint calé entre ses lèvres avant de le porter aux miennes, tout sourire alors que je lui souffle la fumée au visage. Je lui redonne le joint avant de finalement me lever d’un bon, augmentant le volume pour me mettre à danser et à boire sous le rythme de la musique.

- Rejoins-moi et lâches-toi. Tu verras, c’est tout de suite plus facile quand on ne pense plus à rien.

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: M'accepteras-tu avec mes différences ? [Kya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
M'accepteras-tu avec mes différences ? [Kya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Missoula :: Les alentours de Missoula-
Sauter vers: