Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 C'est l'heure des présentations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 4
MessageSujet: C'est l'heure des présentations   Lun 13 Mar - 19:28


C'est l'heure des présentations
Naomi & Matthew

C’est l’heure de déplier bagages camarades et même si j’aurais pu me trouver une petite villa sympathique, je me dis que ce sera bien plus amusant de vivre avec Gabriel et tout ce petit groupe, d’autant que je n’ai envie de manquer les potins pour rien au monde ! Alors mieux vaut être présent pour être au courant. De toute façon il semblerait qu’il y ait une chambre de libre pour moi, alors adieu Jake et bienvenue Matt ! Une progéniture s’en va et une autre débarque, sauf que cette fois vous n’êtes pas prêt d’être débarrassé de moi, j’ai déjà pris une très longue pause alors maintenant je compte bien rester un certain temps. Sauf que prendre cette chambre s’est avéré être un peu plus compliqué qu’il n’y paraissait, apparemment je devais d’abord convaincre Effy.

Il est l’heure de sortir le grand jeu dans ce cas, car il est hors de question que cette chambre me file entre les doigts. Je me suis renseigné un peu à droite à gauche pour connaître ses goûts et finalement je lui ai dégoté une superbe robe de soirée hors de prix, croyez-moi ce sera une vraie princesse là-dedans, qui se transformera sûrement en animal sauvage quand elle retirera cette robe pour se retrouver dans les sous-vêtements que je lui ai pris pour aller avec. Et bien quoi ? J’ai bien le droit de l’imaginer et au mieux peut-être que je le verrais un jour. En tous cas elle semble avoir apprécier le cadeau et l’audace. Elle me laisse droit à une période d’essaie, d’après elle Jake ne méritait pas une telle chambre, alors faisons en sorte de la mériter dans ce cas.

Il ne me faut pas beaucoup de temps pour déballer mes affaires et me mettre à mon aise. De toute façon en général je voyage léger, je suis un homme qui sais apprécier les achats, alors je trouverais de nouvelles choses à acheter ici pour remplir un peu plus les placards et mieux décorer cette chambre qui est un peu... Vide. Au moins elle a un lit confortable. Je me dirige ensuite vers la cuisine pour me dégoter une poche de sang, à défaut d’avoir des humains à me mettre sous la dent. Je commence à boire une gorgée avant de me mettre à grimacer. Et bien, ça faisait longtemps que je n’avais pas bu dans une poche et maintenant je me rappelle pourquoi, c’est infecte ! Je balance la poche encore pleine dans une poubelle avant de me mettre à soupirer. J’ai promis à Gabriel de ne pas trop me faire remarquer, ce qui signifie qu’on laisse de côté ma réputation d’Eventreur pendant un certain temps. Ce n’est vraiment pas amusant.

Mais ça pourrait bien le devenir un peu plus avec la nouvelle présence que je sens dans l’entrée. Une autre moroï ? Est-ce qu’on fait dans la charité ou est-ce que les strigoïs n’effraient plus du tout cette espèce ? Curieux, je me dirige moi-même vers l’entrée pour accueillir cette demoiselle avant qu’un autre ne s’en charge. J’ouvre la porte avant même qu’elle n’ait le temps de toquer et quel délicieux lot je vois là. Il n’y a pas à dire, les moroïs sont toujours autant à croquer. Sourire aux lèvres, je m’appuie contre l’encadrement de la porte avant de prendre la parole.

- Gabriel ne m’avait pas dit qu’on recevait de la visite, si j’avais su je me serais mis sur mon trente et un pour vous accueillir comme il se doit.

Oui c’est assez ironique que je dise ça sachant que je suis torse nu et en jean, donc pas vraiment dans mon plus moche accoutrement, bien au contraire. Alors ma belle, qui es-tu venue voir ? Es-tu encore l’une des intouchables de Gabriel ? Car si j’ai bien compris il vaudrait mieux que j’évite de m’approcher de Jane et Effy, mais il n’a rien dit à ton sujet, d’ailleurs j’ignore même ton nom.

- Quel nom peut bien porter une si délicieuse créature et que peux-tu bien venir faire ici ?

Oui je laisse rapidement de côté le vouvoiement pour la tutoyer, ça met moins de distance entre nous et croyez-moi, j’ai bien l’intention à ce qu’il y en ait le moins possible.

code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 12
Age : 28
MessageSujet: Re: C'est l'heure des présentations   Mar 14 Mar - 22:49



C'est l'heure des présentations

Je n'ai pas abandonnée cette idée, de m'approcher d'Effy, et je n'abandonnerais pas, peu importe l'enjeu. J'ai pris des risques conséquents, pour venir jusqu'à elle. D'abord, parce qu'elle se trouve vivre, avec pour unique garde du corps, des Strigoïs, bien plus compliqué à passer, que de simple gardien. Mais aussi parce que j'ai quitté une place certaine, auprès de ma famille, pour ces angoisses, à vivre à la rue, à se retrouvait vulnérable. D'autant que lorsque je suis partie, après toi, moi, je n'avais pas encore développer ces pouvoirs, qui pouvaient me sauver la vie. J'étais faible, devenu la proie de certains monstres, et je ne pouvais compter que sur moi-même, pour m'en sortir. J'ai risqué gros, pour quoi ? Pour que tu ne daignes même pas me calculer ? Que tu ne veuilles pas de moi ? Crois-moi, je ne suis pas prête de partir comme ça. Tu t'attends peut-être à ce que je fasse comme notre famille, que je baisse les bras, à la première complication, que j'abandonne, mais je ne suis pas comme eux. Je te ressemble bien d'avantage, Effy, et tu finiras par le comprendre, nous sommes pareil. De toute façon, tu n'auras bientôt plus à haïr notre famille, bientôt, nous serons plus que deux représentantes, et pas des moindres. Comme quoi, même si tu ne me juges pas à ton niveau, je sais me débarrasser des problèmes, de manière bien plus efficace que toi. A croire que tu es toujours attaché à notre famille, ça pourrait être touchant, mais c'est surtout hypocrite de croire qu'il existe encore un espoir pour eux. Peut-être que je devrais te rappeler de qu'elle manière ils t'ont traiter, mis à la porte, abandonnés.

J'ignore encore de quelle manière je vais te faire changer d'avis, mais tu finiras par m'accueillir dans cette famille fictive, qui semble bien plus importante que moi, à tes yeux. Tu as tords, parce que moi, j'ai été là, depuis le début, je me suis toujours senti proche de toi, combien de personne ici, peuvent en dire autant ? Combien de personne, peuvent se venter de s'être approcher de toi, juste pour toi. Pas pour ce que tu es capable de faire, pas pour tes compétences, juste pour toi ? Sans doute qu'un faible nombre. Mais après tout, libre à toi, tu n'en seras que déçu, lorsqu'ils te tourneront le dos, un à un. Et moi, je serais là, ce jour là, et j'en profiterais à mon avantage. Ne crois pas, que je ne suis pas au courant, pour Jake. Tu sais un grand avantage, de cette ville ? C'est que les rumeurs vont vites. Je finirais toujours par apprendre ce que je veux, sur toi, même si tu souhaites me tenir à distance. Mais aujourd'hui, je compte utiliser une façon différente, plus en douceur. Peut-être que ainsi, tu accepteras de me parler. Si je me montre honnête avec toi, que je t'explique en détail, ma présence ici, comprendras-tu ? Je ne suis pas très convaincu, mais nous verrons bien ce que cela donne. De toute façon, ce n'est pas maintenant, que je pourrais faire demi tour, je m'apprête même à frapper à la porte, lorsqu'elle s'ouvre, pour laisser apparaître un homme. Cela ne m'étonne pas, vu que dans cette maison, le sexe masculin l'emporte. En revanche, celui-ci à l'air bien avare, en compliments. C'est agréable, je dois bien l'admettre, d'autant plus, lorsque l'on passe ces journées, et ces nuits à se débrouiller comme s'est possible, pour survivre. Mais je suis loin d'être une femme facile, alors ne crois pas que cela suffira à me faire succomber, peu importe ta carrure avantageuse, et mes yeux qui se perdent sur ton corps.

« Je ne suis pas là pour Gabriel, mais pour Effy »

Alors j'ai bien peur que tu ne puisses pas compter sur Gabriel, pour appuyer ta candidature auprès de moi. Et puis, ne compte pas non plus sur Effy, puisque nous ne sommes pas en bonne entente, je doute qu'elle sera heureuse que j'approche quelqu'un ici. Elle est plutôt du genre à vouloir que je me tienne éloigné de cette maison. De nouveaux compliments, mais qui me laisse toujours aussi froide, malgré un faible sourire, qui persiste sur mon visage. Je dois bien admettre que tu as une manière de faire, bien particulière, qui fait ton charme, mais je ne suis pas du genre à croire au beau parleur.

« Tu n'arriveras à rien, avec tes belles paroles. Je n'ai pas besoin d'un gros dragueur bien lourd, à ajouter à mon tableau de chasse. Tu aurais bien plus de chance, à me laisser entrer, au lieu de me faire poireauté sur le paillasson »

Parce que ma beauté, je la connais, je n'ai pas besoin de toi, pour me rassurer à ce niveau là. Je sais ce que je vaux, et c'est aussi pour cela, que je ne m'abaisserais pas au gros lourd, qui ne savent pas draguer d'une autre manière, qu'avec des compliments, parfois exagérer. Il faudra que tu te montres plus fin, et élégant, si tu veux avoir la moindre chance, mais je ne suis pas certaine, que cela puisse être dans tes compétences.

« Quand à savoir comment je m'appelle, tu auras peut-être cette information, si je juge que tu en vaux la peine »

D'un, je ne souhaite pas que tu fasses de suite le lien, avec Effy. Et comme je suis seule, sans la moindre défense, à l'extérieur, je n'ai pas envie que mon prénom, traîne un peu partout, que l'on me recherche, et veuillent me tuer, je m'en passerais. Oui, comme tu peux voir, je suis ce genre de femme, qui peut user de ces charmes, pour arriver à ces fins, mais que l'on doit charmer, à la longue, pour faire succomber.

« Peut-être que tu devrais réfléchir à une meilleure technique d'approche, le temps que je monte voir Effy »

A condition qu'elle soit là, bien entendu, mais contrairement à vous, je n'ai aucune ouïe, assez sensible, pour entendre ce genre de détail, et l'odeur ne m'aide pas non plus.

_________________


En amour, il n'y a ni vice ni vertu. C'est un combat où l'on sort toujours à la fois vainqueur à la fois vaincu. Mais ce qu'il y a de plus terrifiant lorsqu'on cherche la vérité en amour, c'est qu'on finit toujours par la trouver..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
C'est l'heure des présentations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Missoula :: Les alentours de Missoula :: Manoir C.G.H-
Sauter vers: