Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sweet revenge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 24
Age : 39
MessageSujet: Sweet revenge   Lun 6 Mar - 22:38


Sweet revenge
Promesse & Nathaniel

Il semblerait qu’aucun ne soit capable de m’arrêter, ni l’unité, ni Peter, ni même Chloé. Jusqu’où vais-je aller comme ça ? Autrefois je me battais pour l’humanité. Aujourd’hui ? Je n’en ai rien à faire de leur destruction. Chacun pour sa peau comme on dit, je ne vois pas pourquoi des soldats devraient aller se sacrifier pour les minables ignorants qu’ils sont. Tout ça, c’est la faute du gouvernement, les humains ne seraient pas aussi faibles si ils étaient au courant, ils n’auraient pas besoin d’autant de protection, ils pourraient se défendre eux-mêmes. Ce gouvernement qui soit disant se vante de protéger la nation, mais il ne se protège que lui-même. Combien d’expériences ont-ils menés au juste ? Combien de vies sacrifiées juste pour la connaissance ? J’ai moi-même fait partis de ces sujets et j’ai entraîné Peter avec moi là-dedans. Aujourd’hui je nous venge.

Où es-tu passé Peter ? Depuis notre dernière rencontre je n’arrive pas à te remettre la main dessus. Réfléchis-tu à ma proposition ? A l'idée de me rejoindre et de détruire le gouvernement ? Ou bien t’es-tu retourné contre moi pour révéler à l’Etat mes plans de destruction ? Tu vois, même si nous n’avons plus les mêmes principes aujourd’hui, j’ai encore pleinement confiance en toi pour ne pas me décevoir. J’attendrais que tu te décides Peter, mais en attendant il me reste encore du pain sur la planche.

Six humains sont attachés en ligne sur un immense tapis d’usine. Au bout ? Un rouleau compresseur qui se chargera de les réduire en miette pour les achever. Normalement c’est de la nourriture qu’on réduit en bouillis dans cette machine, mais après tout en quoi les humains sont différents ? Ils sont aussi de la viande. Les scientifiques semblent enfin reprendre connaissance petit à petit. Oui encore des scientifiques, c’est qu’ils commencent à être en voie d’extinction depuis que je les pourchasse, je doute que l’unité puisse continuer ses petites expériences très longtemps sans eux. Quel dommage.

- Messieurs, madame, je suis heureux que vous ayez ouvert les yeux pour assister à votre propre fin. J’ai une question scientifique à vous poser : à quel moment exact est-ce que votre cœur lâchera une fois que le travail commencera ?

Car soyons honnête le temps que le rouleau aplatisse les jambes et remonte jusqu’à la tête, ils vont perdre beaucoup de sang et souffrir énormément, pas dit que leur cœur tienne jusque-là. C’est le moment de tester de toute façon. J’active la machine et ils se mettent tous à hurler alors que le tapis avance lentement vers le rouleau. Je crains que le premier ait fait sur lui, mais au fond ça n’a rien de très étonnant. La machine commence à broyer ses pieds, remontant lentement jusqu’à ses genoux et il pousse de tels cris que je me dis que je fais vite finir par me faire remarquer avec tout ce vacarme, d’autant qu’il fait paniquer les autres. J’arrête le rouleau au niveau de ses genoux, me rapprochant du scientifique en larme et en sang. Je vois qu’il me supplie du regard, mais la seule chose que je fais, c’est placer un bâton entre ses dents.

- Mords dedans, ça te fera hurler moins fort, autant mourir avec un minimum de dignité.

Je retourne à ma place et active à nouveau la machine, la laissant cette fois faire son boulot jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien de lui. Il semblerait que le suivant craigne pour sa vie, il a bien raison. La machine continue d’avancer et le suivant essaie de se débattre. Puis mon regard se pose alors sur elle. Etonnant, tu as donc survécu à l’unité. J'arrête la machine, nous redonnant un peu plus de calme en dehors des cris et des reniflements. Un sourire s’affiche sur mon visage.

- Promesse, qui aurait cru que tu t’en serais sortie vivante. Es-tu venue participer à la partie ?

Dans quel camp te placeras-tu, celui des scientifiques ou bien le mien ? A moins que ce ne soit aucun. Reconnais-tu l’un d’entre eux ? Ça ne m’étonnerait pas que l’un d’entre eux soit passé te souhaiter le bonjour lorsque tu agonisais dans leur cellule. Alors Promesse, qu’est-ce que ce sera pour ce soir ? Je suis prêts à t’arrêter, si tu te décides de sortir les crocs contre moi.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sweet revenge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» three cheers for sweet revenge ஐ TIGIRIA
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Missoula :: Quartier Sud :: Usines-
Sauter vers: