Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En mémoire de la moroï qu'elle était

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 8
MessageSujet: En mémoire de la moroï qu'elle était   Sam 4 Mar - 16:41


En mémoire de la moroï qu'elle était

Adalrik & Lorenzo

Je leur avais dit que je me chargerais moi-même d’elle. Je me suis engagé auprès de l’académie pour tuer Promesse. Je n’en ai pas été capable. Au fond j’aurais dû m’en douter, malgré cette nouvelle nature de strigoï, je serais incapable de lui faire le moindre mal, telle est ma faiblesse. Je sais que bientôt ils reviendront vers moi, l’académie me demandera de rendre des comptes, d’expliquer pourquoi Promesse continue de vivre, continue d’être libre. A ce moment-là ils confieront sûrement son cas à d’autres dhampirs et alors je me retrouverais pris au piège entre mes principes et mon attachement. Sauf que d’ici là je compte bien mener mon enquête sur tout ce que j’ai manqué.

J’ai fini par me dégoter le rapport qu’on a rédigé à son sujet. Les détails de la mort de sa sœur, tragique. Le résumé de sa transformation. Un choix ? Non, c’est impossible, Promesse n’aurait jamais choisi cette vie d’elle-même. Quel est donc l’idiot qui a écrit ce rapport ? Il est faux, ça ne peut pas en être autrement, je connais bien trop Promesse pour savoir qu’elle aurait préféré mourir, plutôt que de choisir la transformation. C’est alors que je tombe sur ces noms qui me sont inconnus, Adalrik Turquetil et Emma Spencer, les deux strigoïs qui ont commis ce massacre, qui sont responsables de sa transformation.

Je passe mes jours et mes nuits à mener mon enquête sur ces deux personnes, à réunir le plus d’informations à leur sujet, à tenter de trouver leur faiblesse. J’ai fini par abandonner le cas d’Emma lorsque j’ai découvert qu’elle n’était plus en ville et complètement disparue de la surface. Peut-être qu’un jour je reviendrais à son sujet, mais pour l’heure cet Adalrik est celui qui m’intéresse le plus, puisqu’il semblerait que sa prétendue mort ne soit pas réelle. Je me remets à l’entraînement chaque soir, j’ai toujours eu un très bon niveau, mais je sais que le temps m’a fait perdre en énergie, ça ne m’empêchera pas de la retrouver pour tuer celui-là. Ma volonté a toujours surpassé tout le reste.

Je finis par trouver une adresse et me rend au quartier nord, ne cherchant pas à m’introduire chez lui, sait-on jamais si d’autres strigoïs vivent avec lui, je préfère garder les chances de mon côté dans un combat seul à seul. Je vérifie les armes que je porte sur moi puis je me mets en mission espionnage, le suivant en restant le plus loin possible pour ne pas me faire remarquer. Je le vois finalement entrer dans ce bar et je me doute qu’il a l’intention d’y passer une partie de sa soirée, mais ce n’est pas le lieu qui m’empêchera de venir l’affronter. J’entre dans le bar discrètement, faisant mes premiers repérages, comptant le nombre de strigoïs présents ici. Seulement trois, facile à éliminer. Je ne tiens pas à ce que l’un d’entre eux se mêle du combat en prenant sa défense. Alors je m’occupe d’eux, les attirant un par un, les tuant l’un après l’autre avant de balancer leur cadavre dans une benne à ordure derrière le bar. Maintenant il ne reste plus que lui et moi.

Je remets ma veste en place, essuie cette tâche de sang qui a giclé sur ma joue, puis je retourne à l’intérieur du bar, me rapprochant du comptoir, me rapprochant de cet homme. J’attrape un pieu et m’apprête à le planter dans sa main posée sur le comptoir, mais visiblement il s’attendait à mon intervention, puisque je me retrouve désarmé et bloqué contre l’un des murs, une main autour de ma gorge. Est-ce que tu crois vraiment que c’était ma seule arme ? Mon regard plongé dans le sien, je n’ai aucun doute à son sujet. Cet homme est un monstre.

- Considère ta mort comme une vengeance à la transformation de Promesse.

Elle n’est peut-être pas morte, mais d’une certaine façon c’est comme ci tu l’avais tué, alors en mémoire de la Promesse moroï, elle mérite d’être vengée. Je me défais de sa prise et le repousse en arrière avant de parvenir à planter cet autre pieu dans son torse, pas loin du cœur, mais il n'en faudra qu'un peu plus pour l’achever.

- Je n’étais peut-être pas présent à l’époque, mais aujourd’hui j’ai bien l’intention de remettre un peu d’ordre dans sa vie.

Et sur ces mots j’enfonce un peu plus le pieu, prêt à atteindre son cœur. Je ne suis pas fou au point de vouloir le capturer vivant pour mieux la venger. Je suis un homme réfléchi, je sais qu’un strigoï aussi vieux, il vaut mieux le tuer dès que l’occasion s’y prête, au risque de manquer son unique chance.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
En mémoire de la moroï qu'elle était
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle était si belle, la poupée... Amaryllis pour vous servir !
» Les cicatrices [réflexions d'Eileen : ce qu'elle ressent et ses "pistes d'enquête"]
» Elle est où ta soirée ? Chez toi ? Je peux venir ? ❤ ▬ Reyna A. Malbhoro
» Elle était si belle, la poupée, elle que les anges avaient oubliée ✕ Heaven
» (01/01 LIBRE) elle était si belle que tu n'aurais pas osé l'aimer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Missoula :: Quartier Centre :: Rue piétonne :: Bars et cafés-
Sauter vers: