Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hayley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 7
MessageSujet: Hayley   Mer 1 Mar - 23:46


Hayley Miller
Feat. Evan Rachel Wood

Date de naissance 12.02.1996
Lieu de naissance : New York
Age : 21 ans
Statut : Célibataire
Groupe désiré : Moroï
Elément : Esprit
175*280



Histoire

Ils ont beau tout faire pour cacher de lourds secrets, tôt ou tard la vérité finit toujours par éclater. Les gênes sont ce qu’ils sont, on ne peut rien y faire...

La famille, c’était ce qu’il y avait de plus important chez nous, c’était en tous cas l’image qu’ils voulaient paraître. Une belle et grande famille, un frère et une sœur, des tas de cousins et de cousines, les dîners en famille étaient très animés. On se protégeait les uns les autres du monde extérieur, mais entre nous, on pouvait se faire de sales coups. J’ai failli tuer l’un de mes cousins une fois, sans le vouloir. Je voulais juste qu’il nous rejoigne dans la piscine, il ne savait pas nager, mais je l’ai convaincu de faire un plongeon et il n’est pas remonté à la surface, jusqu’à ce qu’un adulte le sorte de là. Il a fallu lui faire un massage cardiaque pour évacuer l’eau. Moi ? Je regardais juste, je me demandais ce qu’il se passait. Personne n’a réalisé que mon pouvoir commençait déjà à s’exprimer, pas même moi.

Les années ont passé, mon frère et ma sœur s’étaient expérimenté dans leur pouvoir, ma sœur contrôlait la terre et mon frère le feu. Moi je ne parvenais toujours à rien, j’en faisais autant avec le feu, que l’eau, la terre ou bien le vent, donc autant dire pratiquement rien. Ça a commencé à inquiéter mes parents, je ne comprenais pas pourquoi. C’est vers l’âge de quatorze ans que tout à basculer dans ma vie, il faut croire que le premier amour éveille ce qu’il y a de plus profond en nous et dans mon cas il s’agissait de mes pouvoirs. Pendant deux ans je suis restée cette fille discrète, qui se contentait de l’observer du coin de l’œil et de ne jamais oser rien dire. Puis petit à petit, j’ai commencé à avoir tout ce que je voulais, j’ai commencé à m’affirmer.

A seize ans tout était devenu si facile. Il suffisait que je demande pour avoir, alors qu’avant j’avais toujours droit à des non et des tas de questions. Je ne savais pas pourquoi tout le monde avait changé autour de moi, mais après tout ça ne m’empêchait pas d’en profiter. A la maison je me suis imposée, mais aussi à l’académie, passant de la fille discrète au genre de fille populaire que tout le monde veut avoir dans ses amis. C’était amusant, ce basculement. J’ai même fini par avoir le garçon de mes rêves, j’ai eu droit à ma première fois avec lui, puis je me suis rendue compte que je n’en voulais plus. Je n’arrivais plus à être satisfaite, j’avais des demandes trop exigeantes.

C’est quand Evie est venue me parler de ces étranges nouveautés, que j’ai commencé à comprendre. Nous n’étions pas comme les autres, nous bénéficions du pouvoir de l’esprit, forcément. Tout devenait plus clair maintenant. Les inquiétudes de mes parents, tous ces changements de comportement, c’était moi, c’était nous, et personne ne se rendait compte de rien. Dès lors que j’ai su, je me suis mise à en profiter, à en user à tout va. Je pouvais faire le tour du monde si je le voulais. Je pouvais même tenter de réclamer la couronne. J’ai poussé les expériences très loin, jusqu’à un premier mort, je voulais savoir si mon esprit était capable d’en influencer un autre au point de convaincre une personne comblée de se suicider. Ça a fonctionné. Je n’ai même pas culpabilisé. Est-ce que je devenais un monstre ? Peut-être bien. Je devenais surtout insatiable.

C’est lorsque j’ai convaincu mon frère de brûler une maison avec une famille à l’intérieur que mes parents ont fini par comprendre. Ils ont demandé à me parler, ils ont essayé de m’expliquer. Apparemment j’avais les mêmes dons qu’elle. Qui ça elle ? Qui est cette Jane Miller ? Visiblement un ancêtre que l’on a voulu rayer de la famille. L’histoire raconte que Jane usait de ses pouvoirs sans s’en rendre compte et que finalement elle a succombé à la transformation. Quelle idée stupide. Comment peut-on désirer une transformation quand on bénéficie d’un tel pouvoir ? Comment peut-on ne pas apprécier un tel don ?

C’est quand Evie a tué son père et s’est enfuie que j’ai réalisé que je ne pouvais pas non plus rester ici. Ils allaient me remettre la faute dessus, puisque nous étions très proches. De toute façon je n’attendais plus rien de cet endroit, de ces personnes. J’ai décidé de partir avant de leur faire du mal, car même si je ne les aimais plus, je ne les détestais pas non plus. Sauf que ma mère a voulu me retenir, elle m’a supplié de la laisser m’aider, mais cela signifier me faire surveiller constamment et il en était hors de question. Je savais que sur long terme ils m’enfermeraient. Je n’ai pas compris pourquoi elle m’a attaqué, je voulais juste partir sans leur faire de mal, mais elle disait que c’était moi le mal. Alors j’ai fini par laisser la colère m’emporter et user une dernière fois de la suggestion sur elle.

Le lendemain, toute ma famille a été retrouvée morte empoisonnée et moi j’étais recherchée, mais j’avais déjà quitté New-York. Où aller maintenant ? Telle est la question. Je peux aller n’importe où. Je peux tout avoir. Sauf qu’en quittant l’académie j’ai compris à quel point le monde était dangereux, les strigoïs voulaient ma mort et même si je pouvais user de mes pouvoirs contre eux, je savais que tôt ou tard l’un d’entre eux pourrait avoir ma peau en premier. Alors il fallait que je me trouve une nouvelle protection.

Pendant une longue période j’ai réussi à me mettre des strigoïs dans la poche, grâce à la suggestion, ils étaient devenus mes protecteurs. Je leur ai appris à aimer ça. Je leur ai appris à se sacrifier pour ça. Je n’avais plus rien à craindre de rien ni de personne. Sauf que sur les strigoïs ça ne fonctionne pas aussi longtemps que sur les autres espèces. Alors quand ils se sont mis à comprendre, ils se sont rebellés contre moi. J’ai survécu, de peu. J’ai compris mon erreur. Il me fallait toujours des protecteurs, je prenais toujours des strigoïs, mais je ne les gardais jamais plus d’un mois, ensuite je les faisais s’entretuer et je m’en trouvais d’autres. Voilà tout. Aujourd’hui je compte bien réitérer ça mais dans un nouvel endroit. Missoula m’a l’air très divertissante comme ville.


Fiche de présentation réalisée par (c) Va5l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hayley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hayley Williams [Serpy]
» LYSANDRA "LEDA" HICKSON ► HAYLEY WILLIAMS
» Hayley ϟ Il n'y a pas de lumière sans ombre.
» (f) loup-garou - Hayley Marshall
» Hayley, the pregnant wolf. [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Administration :: Présentations :: Moroïs-
Sauter vers: