Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vente et marchandisage [Lyudmila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 14
Age : 27
MessageSujet: Vente et marchandisage [Lyudmila]   Mer 1 Mar - 19:14



Vente et marchandisage


Parti, au bout du monde, voilà une solution, qui m'avait paru plausible pour tourner la page, aujourd'hui, je me rendais compte que mettre, toute cette distance, entre Missoula, et moi, ne changeait pas grande chose. J'avais toujours cette haine, envers ma mère. Pourquoi ? Parce qu'aujourd'hui, Isallys s'était perdu, bien loin, pour que je la récupère. Est-ce que cela serait arrivé, si j'étais resté ? Si je n'avais pas dû fuir ? Est-ce qu'elle aurait rencontré ce strigoï, qui ne pourra jamais la rendre heureuse. Qui ne la connaîtra jamais, comme je la connais. Est-ce qu'elle serait tombé dans ces bras ? Bien que cela n'arrangeait rien, à la rage, que j'avais pour ma mère, j'aimais me dire, que si j'étais resté, c'était dans mes bras, qu'elle aurait continué à être heureuse. Que c'est pour moi, que son cœur aurait continué à battre. C'était peut-être un peu hypocrite, de voir cela, de cette manière, mais je ne pouvais toujours pas comprendre, ce qu'elle pouvait trouver à ce strigoï. Qu'était-il d'autre, si ce n'est un bourreau des cœurs, ce genre d'homme, qui prend plaisir, à faire souffrir les autres ? Je n'arrivais pas à comprendre qu'elle n'est pas vu, par elle-même, que ce type, n'avait aucun respect, pour la vie humaine. J'avais eu tords de croire que partir effacerait mes sentiments pour elle. Des mois plus tard, alors même que je m’efforçais de l'oublier, elle était toujours bien encré dans ma tête. J'avais besoin de trouver quelque chose dans laquelle l'oublier. Quelque chose dans quoi m'occuper l'esprit.

J'ai eu, quelques idées, qui ont germé, lorsque j'ai vu cette baraque sautée, sous ma direction, avec ma mère à l'intérieur Lorsque je me suis rapproché, plus tard, pour constater les dégâts, et voir tous ce sang, qui s'étaient répandu. Le sang, notre ressource, à nous, Strigoï. Combien d'entre nous, se nourrissent, sans même faire attention à la qualité du sang ? Combien se nourrissent sur de minable être humain, à défaut de pouvoir trouver mieux, avec des moroïs ? Quand à moi ? Je connais le monde moroï, mieux que personne, pour avoir vécu parmi eux, de nombreuses années. Je n'ai quitté cette espèce que depuis peu, alors beaucoup d'entre eux, ne sont même pas au courant de ma transformation. De quoi me permettre d'approcher, sans me faire remarquer, et de trouver le meilleur des sangs. Vous voyez où je voulais en venir ? Un pari risqué, mais qui, s'il fonctionne, m'attirera bon nombre d'argent. C'est pas vraiment ce qui m'intéresse le plus, à vrai dire, mai si cela marche, je devrais être occupé, pendant un sacré bout de temps. Assez pour ne plus me prendre la tête, avec ma mère, pour ne plus penser à Isallys. C'était ce que j'avais besoin.

Et vous savez quoi ? J'ai moi-même été étonné de voir, que cela fonctionnait plutôt bien. Du moins, en parti. Disons que le marché fonctionne, mais n'est pas encore assez enrichissant, pour réussir à me tenir occupé, toute mes nuits. Alors j'offre, j'attire la clientèle. C'est mon objectif de la nuit. J'ai stationné ma voiture, pas très loin, pour pouvoir aller chercher ce qu'il me faut, sans perdre trop de temps. Et jusque là, je me baladais dans différents quartiers de la ville, jusqu'à ce que je tombe fasse à cette boite. Du moins, un mélange entre bar branché, et boite. Ce n'est pas tant l'ambiance, qui m'accroche, mais le nombre de strigoïs, qui passe le pas de la porte. A croire que c'est le club de réunion. Ou quelque chose du genre. Quoi qu'il en soit, cela pourrait me permettre d'encaisser un sacré paquet de clientèle. Alors, même s'il faut que j'attende quelques longues minutes, pour entrer, je patiente. J'aurais aussi pu usé de l'hypnose, mais j'avais pas forcément l'envie de me faire repérer aussi tôt. Une fois la porte passé, je me suis installé, au comptoir, un verre à la main, pour observer la foule, et de potentiel, futurs clients. J'en ai attrapé plusieurs, des jeunes. Ce n'était pas très compliqué, il m'a suffi d'agiter les fioles sous leur nez. Et puis, finalement, mon regard c'est posé sur cette jeune femme. Enfin, jeune femme, plus âgé que moi, de ce que je pouvais voir. Mais j'avais comme cette impression, que si j'arrivais à l'attraper elle, dans mon trafic, je pourrais ensuite attraper les plus gros poissons. Je libère ma place, au comptoir, pour m'approcher d'elle, qui trône, au milieu de la piste de danse. Je vois bien un homme, s'approcher, un humain, mais je prends les devant. Tu ne seras de toute façon, pas à la hauteur. Je glisse une main sur sa taille, et glisse ma fiole sous son nez, avant de murmurer quelques mots, à son oreille.

« Pur sang royal de moroï, très rare à trouver. Du Zeklos, si je peux me permettre »

Je ne cherche pas à me venter, ce n'est que pure vérité. Il suffit de bien s'y prendre, et on peut ramener autant de sang qu'on le désire. Ce cher Zeklos, ne se souvient de rien, aujourd'hui, et lorsque je reviendrais le voir, il me tendra son bras, de lui même, pour que je le saigne.

« Premières gouttes, offertes par la maison »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vente et marchandisage [Lyudmila]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» remise en vente des maisons abandonnees
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» [VENTE] Divers : Codex , Rackham , GW , JDR ...
» Interdiction vente chats et chiens en magasin Belgique
» Vente Elysien Forge World (GI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Autres pays :: Roumanie-
Sauter vers: