Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vol interrompu [Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 12
Age : 29
MessageSujet: Vol interrompu [Logan]   Sam 25 Fév - 14:02



Vol interrompu

Est-ce que j'ai été stupide, de croire que Daniel, s'était un peu, rien qu'un peu, attaché à moi ? J'ignore même pourquoi je pose cette question, à vrai dire. Cela semble une évidence. Je me suis trompée sur lui. J'avais pensé pouvoir lui faire confiance. J'avais pensé pouvoir compter sur lui. Je pouvais dire, sans exagérer que j'avais pris, un sacré risque, à ces côtés, même plus d'une fois, et, pour quoi ? Pour qu'il se casse, à la première occasion ? Pour qu'il se tire, lorsque j'ai le dos tourné ? Je ne pensais pas qu'une chose comme cela, pourrait lui ressembler, mais je prends peu à peu conscience que je me suis trompée sur toute la ligne, avec lui. Vous pouvez me croire, malgré toute l'adoration, et la tendresse que j'avais pour lui, je ne souhaite qu'une chose, lui faire la peau. Je n'étais peut-être rien, lorsque tu m'as trouvé, Daniel. Cela ne signifiait pas que tu pouvais t'amuser avec moi, et me jeter derrière. Je ne suis pas une vielle chaussette. Je te prenais pour un gars bien, au final, tu n'es qu'un enfoiré, même pire que les autres. Au moins, ceux qui cherchent à m'attaquer, ne prétende pas quelque chose de faux. Ils montrent leurs véritables visages, dès le début.. Je te jure, Daniel, que si tu remets les pieds dans cette ville, je te ferais la peau, d'une manière ou d'une autre. Alors reste loin, aussi loin que tu peux. Le pire, c'est que grâce à toi, je n'ai plus rien. J'ai encore cet appartement, jusqu'à la fin du mois, mais après, je n'ai plus rien. Je me retrouverais de nouveau à la rue. Je devrais de nouveau me débrouiller, pour survivre, comme par le passé, et c'est quelque chose que je n'avais pas envie de retrouver. Tu me condamnes presque à la mort, Daniel. J'espère que tu en avais conscience, lorsque tu es parti. Toi qui discrédité, bien de tes confrères, parce qu'ils n'étaient pas digne de confiance, regarde-toi, tu n'es pas mieux.

J'ai dû recommencer à zéro. J'ai usé le peu d'argent qu'il me restait, pour faire un double des clés de l'appartement, histoire d'avoir de quoi me retourner, lorsque le propriétaire me foutra à la porte. Au moins, si j'ai un double des clés, je pourrais toujours revenir, ici. Ce ne sera pas le grand luxe, pas de lumière, ni rien, mais au moins, j'aurais un lit, pour dormir, ce sera toujours mieux, que le trottoir. Surtout que pour l'avoir déjà fais, on ne peut jamais dormir sur ces deux oreilles. Les strigoïs ne sont pas les seuls danger de cette ville, pas lorsque l'on est une femme. Sans argent de côté, j'avais dû repartir sur mes anciennes habitudes. Je devais me remettre à voler. Cela aurait été bien, que je n'ai que de la bouffe, à voler, mais il fallait aussi que je m'habille, ce n'était pas en option, que je me trimbale à poil, dans les rues. Je sais, d'autres moyens, moins risquer existent, mais d'un, je ne suis pas du genre à faire la manche, toute la journée, sur un trottoir, sans compter que je ne supporterais pas le soleil aussi longtemps, de toute façon. Et deux, tous ces trucs, de restos du cœurs, et autres, ce n'est pas pour moi. Je comprends l'utilité, mais je ne suis pas comme ces gens. Alors voler, reste la dernière option. J'avais attendu, je m'étais occupé, toute la journée, jusqu'à ce que la nuit tombe. Je me suis vêtu des vêtements les plus sombres que j'avais, histoire de moins me faire repérer, même si, normalement, si j'avais bien fais mes calcules, il ne devrait y avoir personne, au centre commercial, à cette heure. Minuit passé, les derniers clients ont déguerpi depuis longtemps, comme les vendeurs.

A l'aide d'un coup de coude, je brise la vitre principale, et termine le travail avec des coups de pieds. Oui, faut qu'en même que le trou puisse être assez grand pour que je passe. Les centres commerciaux, c'est pas comme les maisons, où il suffit d'une petite ouverture, pour atteindre la poignée. Une fois passée, je marche, dans le hall, sans bruit, ne sait-on jamais, si quelqu'un est là, j'ai déjà fais assez de vacarne, avec ma vitre cassé. Et je me dois encore dans cassé une, fasse à cette boutique de fringue. J'ai moins de mal, avec celle-là, et je me retrouve face à la grille, que je soulève. C'est dans ces moments là, que je suis bien heureuse, d'avoir quand eu quelques entraînements, avec Daniel, parce que je n'aurais pas été capable de faire grand chose. Les premières coupures, à cause des vitres brisées, m'auraient déjà arrêté. Une fois dans la boutique, je fais le tour du magasin, pour repérer quelques vêtements, mais ce n'est qu'après un tour complet, que mon regard se porte sur cette caméra.

« Merde, pourquoi je n'ai pas pensé à ça ? »

J'aurais dû me douter, qu'il y aurait des caméras de surveillances. C'était de plus en plus connu, aujourd'hui, on ne voyait plus un seul magasin, sans cela, de nos jours. Je reste là, à fixer cette caméra, de longue minute. Il faut que je détruise, cette caméra. Je dois la détruire, sinon, demain, je suis fichue. Mais comment est-ce que je suis censé la détruire, au juste ? Je me rapproche, avec cette idée en tête, mais avant que je l'atteigne, elle explose de l'intérieur, détruite sous mes yeux, alors que je me couvre derrière un présentoir de manteaux. C'est quoi ce délire, encore ? C'est la deuxième fois, que quelque chose explose, proche de moi. A croire que quelqu'un me surveille, et souhaite me tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 15
Age : 30
MessageSujet: Re: Vol interrompu [Logan]   Dim 5 Mar - 18:09


Vol interrompu
Naomi & Logan

Je me suis trouvé un petit groupe de strigoïs avec qui faire mumuse aujourd’hui, deux filles et trois garçons. Enfin en réalité c’est l’une de ces strigoïs qui a flashé sur moi, mais après tout ils m’ont l’air sympathique, alors autant en profiter, d’autant que je pourrais faire d’elle mon petit quart d’heure à la fin de la soirée, peut-être. Pour l’instant je les suis et attends de voir leur programme. Il semblerait qu’ils en aient marre du bar, tant mieux, parce que clairement l’ambiance craignait un peu, en fait je suis rarement allé dans un bar si merdique. Non franchement les gars, vous ne savez pas vous amusez, c’est déprimant. En quittant le bar j’attire la strigoï contre moi alors que les autres se retournent vers nous. Sourire aux lèvres, c’est à mon tour de leur faire une proposition.

- Et si on allait s’amuser autrement ? Faire le tour des bars c’est du revu, il est temps d’innover un peu.

- Et que proposes-tu beau gosse ?

- Suivez-moi.


A vrai dire je n’ai pas spécialement d’idée précise derrière la tête, mais en général je suis bon pour innover sur l’instant. Il nous suffit de traverser quelques rues et l’idée germe dans ma tête. Je m’arrête devant le centre commercial fermé, les autres strigoïs derrière moi qui attendent de savoir ce que je compte leur proposer. Je me retourne vers eux, sourire aux lèvres.

- J’ai entendu dire que ce centre commercial avait été explosé par l’un de nos congénères. Prouvons-leur qu’on est capable de mieux.

Au moins on ne pourra pas nier que les humains ne sont pas rapides pour la rénovation. Le centre est déjà remis comme neuf, mais il ne le sera pas pour longtemps. Laissez votre inspiration vous submerger mes amis et vous verrez que la bonne idée germera dans votre esprit. Au moment de briser la barrière, je me rends compte qu’un peu plus loin, une vitre a été brisée. Il semblerait que nous ne soyons pas les seuls à avoir fait du centre commercial notre terrain de jeu ce soir. Je brise la barrière et la soulève aussi facilement qu’une plume pour nous permettre à tous d’entrer à l’intérieur. On commence à s’aventurer dans l’immense centre, je les vois regarder autour d’eux comme des enfants émerveillés, ravis de pouvoir jouer dans un tel endroit. Sauf que comme je m’en doutais c’est autre chose qui attire leur attention.

- Il semblerait que nous ne soyons pas seuls, sentez-moi cette odeur de moroï.

- C’est l’heure d’aller à la chasse !


Qu’est-ce qu’un moroï peut bien être venu faire ici à une heure pareille ? Je m’interroge, curieux, contrairement à eux je ne cherche pas l’intrus pour en faire mon repas mais pour savoir s’il sera plus intéressant que ces strigoïs un peu idiots sur les bords. Je dis il, mais tout compte fait il semblerait que ce soit elle. J’aperçois cette moroï dans une boutique de fringue, mais je ne suis pas le seul à l’avoir repéré. Je la vois regarder cette caméra et l’instant suivant elle explose. Intriguant. L’un des strigoïs saute sur la caisse et s’accroupit pour se retrouver juste devant elle, dévoilant ses canines.

- En voilà un bien joli repas.

Il s’apprête à se jeter sur elle sous les acclamations des deux filles mais à peine s’est-il élancé que j’interviens, l’attrapant par la gorge pour l’arrêter juste avant qu’il ne l’atteigne. C’est à moi qu’il montre les crocs désormais, mais je ne suis pas vraiment impressionné.

- Allons, ne laissez-vous donc jamais une chance à vos proies de vous prouver ce qu’elles valent ?

Je me retourne vers la moroï, sourire aux lèvres, je plonge mon regard dans le sien et la prend sous mon hypnose.

- Montre-moi ce que tu vaux jeune demoiselle, si tu parviens à tuer l’un de ces strigoïs, je te sauverais de leurs griffes.


acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vol interrompu [Logan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Logan Echolls
» Alice Logan [validée]
» Logan Wright
» Logan(X)
» [Mariage/ Interrompu] Ashmael et Didjou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Missoula :: Quartier Nord :: Centre commercial-
Sauter vers: