Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Redonne-moi mes souvenirs [Rick]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 7
Age : 20
MessageSujet: Redonne-moi mes souvenirs [Rick]   Ven 24 Fév - 13:43

Redonne moi mes souvenirs
Ezra & Rick

A quoi est-ce que ça rime, ces souvenirs, qui ne me rappelle rien ? C'est comme si j'avais vécu une seconde vie. J'ai des souvenirs pleins la tête, cette académie, où je suis presque sûr, de ne jamais avoir mis les pieds. Cette femme, aussi, avec cette couronne sur la tête. A vrai dire, c'est comme si je suivais ma vie, d'un point de vu extérieur. C'est assez étrange, et je n'arrive pas à comprendre. J'essaie. Je me suis même rendu jusqu'à l'hôpital du coin, pour savoir si je n'avais pas été hospitalisé, quelques jours plus tôt, pour cause de coup, sur la tête, qui m'expliquerait cela. Mais si c'était le cas, je ne me souviendrais plus de rien, non ? Même plus de mon enfance, de mon père, de ces coups, de ces attouchements. Alors que là, il s'agit plutôt d'une mémoire partielle. Je ne comprends rien, et lorsque j'avais donné mon nom, à l'hôpital, il m'avait affirmé que personne, à ce nom, n'avait été ramené ici, dans les jours passés. C'était à ne rien comprendre. Vraiment. Plus étrange encore, parfois, j'ai ses images d'hommes, ou de femmes, avec des crocs, du sang, qui coule sur leurs mentons. N'est-ce pas bête ? Des personnes avec des crocs. Comme si c'était possible. Les vampires n'étaient que des fictions pour enfants, rien d'autre. Et à mon âge, se serait stupide de croire en une telle invention, non ? Ou d'en avoir peur.

Assis, sur un banc du parc, c'est étrange, mais je ne parviens pas à quitter cet homme des yeux. Ce jeune homme, installé sur le banc, face à moi. Rien de très spécial. Il semble juste être en train de réfléchir, lui aussi. Comme moi. A quoi ? Je n'en sais rien. Mais je continues à le fixer, sans savoir pourquoi. J'ai l'impression d'avoir déjà vu, cet homme. J'en suis même sûr, mais j'ai toujours eu une bonne mémoire, des visages, alors je m'en souviendrais, si nous nous étions croisé, non ? A moins que je ne l'ai vu dans un film ? Non, je ne suis pas un très grand amateur de cela. Je le fixe, encore et encore, et c'est au bout de plusieurs longues minutes, qu'il finit par se rendre compte que je le dévisage, et qu'il relève la tête sur moi. Et c'est lorsque je croise son regard, qu'un déclic se fait, que cette image s'impose à moi, comme dans un souvenir. Encore une fois, c'est comme si je voyais une scène de ma vie, mais en étant un téléspectateur, pas un acteur. Je suis assis là, sur un tabouret, et je vois cet homme, s'approchait de moi, s'installer à mes côtés, comme si c'était normal. Je le vois se pencher sur mon cou, et le souvenir s'arrête là. Étrange, très étrange. Qu'est-ce que cela signifie, au juste ? Je me fais peut-être des idées, je me monte sans doute la tête, mais en dehors du sexe, pour quel raison, quelqu'un s'approcherait de moi, comme ça ? Pour poser ces lèvres sur mon cou, en plus ? Je me lève, pour m'approcher de lui, et pointer un doigt, un peu accusateur sur lui.

« Est-ce qu'on a couché ensemble ? Dîtes moi que non »

Dîtes moi que je n'ai pas fais une connerie comme ça ? Une connerie que je ne me souviendrais plus, en plus. J'ai toujours refusé, que l'on s'approche de moi, depuis que mon père, a commencé à me battre. J'ai toujours refusé de me laisser atteindre. La plupart du temps, je fuis au premier contact, au premier rapprochement, pour justement, ne pas en finir là. Alors pourquoi est-ce que j'aurais cédé, face à toi ?

« Pas que vous n'êtes pas très sexy, bien au contraire, ne vous en vexez pas, mais.. »

Mais quoi, au juste ? Je ne vais pas lui déballer ma vie comme ça, même pas en rêve. Et s'il est si sexy que ça, comme je viens de lui balancer, de manière assez stupide, alors pourquoi cela me choque autant ? A cause de mon père, bien entendu. Mais m'engager sur ce sujet, et hors de question. Surtout, face à un pseudo inconnu. Je me suis promis de ne plus jamais raconté cette histoire, ce n'est pas pour recommencer, à la première occasion. Je l'observe, et au vu de son visage, il a l'air aussi paumé que ça. Est-ce que tu me prends pour un fou ? Je ne suis pas fou, ce n'est pas pour rien, que c'est ton visage, et pas celui d'un autre, que j'ai vu. On se connaît. D'une manière ou d'une autre, on se connaît forcément, alors toi, tu dois t'en souvenir. On ne peut pas avoir oublié tous les deux.

« Vous vous êtes rapproché de moi, je m'en souviens, vous vous êtes penché sur mon cou ! Dîtes-moi ! Dîtes-moi ce qu'on a fais tous les deux »

Je ne peux pas rester dans l'ignorance, comme ça, alors il faudra bien que tu me dises. De toute façon, je ne vois pas pourquoi tu resterais dans l'ignorance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 20
Age : 20
MessageSujet: Re: Redonne-moi mes souvenirs [Rick]   Sam 25 Fév - 13:26

Redonne-moi mes souvenirs
J’ai beau chasser le mal, essayer de le repousser de cette ville, il y en aura toujours d’autres pour venir remplacer les anciens. Est-ce une guerre qui se finira un jour ? Je n’ai pas de grands espoirs à ce sujet, mais je n’abandonnerais pas, après tout sauver des vies fait partis de ma rédemption pour toutes celles que j’ai lâchement trahies, même si je ne me contrôlais pas. J’avançais tout de même mieux quand Gallen chassait à mes côtés, mais il a dû s’en aller pour raison familial. Je ne lui en veux pas, même si d’une certaine façon je me retrouve seul à nouveau, c’est quand même moi qui lui ai conseillé de foncer. Profite de pouvoir encore être auprès de ta sœur tant que tu as en l’occasion, car le jour où elle te filera entre les doigts ce sera trop tard.

Je me dirige vers ce parc. Pourquoi cet endroit ? Je ne sais pas, peut-être parce qu’il y a encore du monde à une heure pareille et que je tiens à protéger toutes ces vies si jamais un monstre se ramenait par ici. Alors je m’assois sur ce banc et je guette les alentours, me moquant bien des heures qui passent. Sauf que je ne suis pas un très bon gardien tout compte fait, car autrement je ne me serais pas perdu dans mes pensées, je n’aurais pas baissé ma vigilance. Je repense à ma conversation avec Clary, à ces révélations sur Emrys. Je ne sais pas pourquoi je me remémore cette soirée, j’aimerais mieux l’oublier et la laisser de côté, mais c’est plus fort que moi. C’est un cri d’enfant qui finit par me tirer de mes pensées, je tourne la tête vers la source du cri et me rend compte que ce sont finalement juste des gosses qui s’amusent.

Puis mon regard finit par se poser sur cet homme assis sur un banc en face de moi. J’avais cette étrange sensation d’être fixé, maintenant je sais d’où elle vient. Que fais-tu là Ezra ? Pourquoi me fixes-tu comme ça au lieu de venir me rejoindre ? Car aux dernières nouvelles, on s’entendait plutôt bien. Ça fait d’ailleurs longtemps que je ne t’ai pas vu. Je voulais venir te remercier une nouvelle fois, pour m’avoir offert ton sang quand j’en avais cruellement besoin, pour m’avoir aidé à me remettre sur pieds et m’avoir même offert tes précieux conseils. Mais tu as disparu de l’académie, je pensais que tu avais quitté le pays, alors je suis un peu étonné de te trouver ici. Je suis encore plus étonné lorsqu’il se met à me vouvoyer et me poser sa question. Je fronce les sourcils, intrigué. Est-ce qu’il se moque de moi ?

- Très drôle Ezra, je vois que ton humour est toujours aussi amusant.

Après tout ça ne peut-être que ça, non ? J’ai toujours très bien remarqué les avances d’Ezra à mon sujet et même si j’apprécie cet homme, ce ne sera jamais de cette façon. Enfin je veux bien reconnaître l’originalité de cette nouvelle approche, c’est assez différent de ce à quoi j’ai l’habitude, mais toujours pas assez pour me convaincre d’une aventure, encore moins avec Clary dans ma vie. Sauf qu’Ezra ne s’arrête pas, il continue de me vouvoyer et se met à partir dans des délires très étranges. A quoi est-ce que tu joues au juste ? Il a l’air presque paniqué et c’est ce qui me fait me poser des questions... Que t’est-il arrivé Ezra ? Je me lève et place une main amicale sur son épaule pour le calmer.

- Ecoute, calme-toi, nous n’avons pas... Couché ensemble.

Rien que de devoir me justifier à ce sujet me paraît étrange, mais si au moins ça peut le rassurer alors autant qu’il l’entende. Est-ce que ça va mieux maintenant ? Non, il semblerait que tu sois confus dans tes souvenirs et c’est seulement à ce moment-là que je réalise. Quelqu’un s’est introduit dans ton cerveau pour te faire oublier, forcément, ça ne peut être que ça, n’est-ce pas ? Autrement il se souviendrait de moi, de ce que je suis, de cet autre monde. Au fond je ne peux m’empêcher de culpabiliser un peu pour lui car je connais très bien cette sensation de perte de mémoire et c’est désagréable à vivre, on a juste l’impression d’être fou et de ne plus rien contrôler.

- Dis-moi, à quelle date remonte ton dernier véritable souvenir ?



- crooner curves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Redonne-moi mes souvenirs [Rick]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rick Roll de la nouvelle star !
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Rick Nash fait ses bagages!
» Les Limbes des souvenirs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Laure & Liora-
Sauter vers: