Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Toujours dans les ennuis [Christian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Xéna (Xhexna) des temps modernes !
Messages : 29
Age : 26
MessageSujet: Toujours dans les ennuis [Christian]   Lun 6 Fév - 18:45

Toujours dans les ennuis   Chloe et Christian
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.

I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.


Je n'avais jamais été une très grande adepte des guerres, entre espèce, à vrai dire, jusqu'à aujourd'hui, je m'étais bien plus battu contre un système, que contre une espèce, en particulier, c'est vrai, j'étais née pour protéger nos chers moroïs des strigoïs, mais j'avais appris, avec mon histoire, que ce n'était pas une question d'espèce, mais d'avis. J'avais connu des strigoïs, du bon côté, comme j'avais fais la guerre au gardien, lorsqu'ils s'étaient ligué contre moi. L'espèce ne faisait pas l'ennemi. J'avais passé de longue année, amoureuse d'un strigoï, à vrai dire je l'étais encore, malgré les saloperies qu'il avait pu faire. C'était ce qui m'avait poussé à avoir un tel avis, sur la question, parce qu'après avoir vécu à ces côtés, je savais que certain de son espèce, était capable de faire le bien, de rendre des personnes heureuses, de ce battre pour de bonne cause, et pas juste, faire le malheur. Et puis, ça avait merdé, sans que je m'en rende compte, j'avais perdu le contrôle, et je m'étais retrouvé avec un monstre sur les bras, un monstre incontrôlable, qui a changé d'otique, du jour, au lendemain, et qui, aujourd'hui, ne souhaite plus qu'une chose, faire le mal. Et c'était ce qui me perdait un peu, aujourd'hui. Je ne savais plus sur quel pied danser. Je ne savais plus quoi penser. N'était-ce qu'une façade, pour me faire comprendre que j'étais naïve ? Que tous strigoïs, avaient mauvais fond, au bout du compte, même s'il parvenait à prétendre le contraire ? Parce que si Nathaniel, était capable de détruire tout ce qui passe sous son passage, comme il le faisait aujourd'hui, alors que j'avais cru en ces balles paroles, en ces sentiments, qui pouvait être vraiment bon, dans cet espèce ?

J'étais en plein doute, et c'est ce qui m'avait poussé à prendre mon rôle de gardienne, un peu plus au sérieux. Ne comptais pas sur moi, pour rejoindre les rangs, des gardiens confirmaient, qui se retrouvent avec la protection d'un moroï sur le dos, je me contente juste d'en protéger un, de temps en temps, lorsque je me rends compte qu'il a besoin d'aide, et le reste du temps, je traque ces monstres. Je ne m'en prends pas à tous, juste à ce qui ceux montrent mauvais, qui attaquent, peu importe l'espèce en question. Je fais encore cette distinction, entre bien, et mal, mais plus je vois les carnages, qui se passe, dans cette ville, plus je commence à douer, que ces monstres, puissent avoir bon fond, pour certains. Est-ce que c'est possible, de changer sa véritable nature ? Est-ce que c'est possible, de garder cette mauvaise partie de soi, enfui, jusqu'à la fin des jours, ou est-elle toujours obligé de ressortir, à un moment donné, comme cela a pu être le cas, avec Nathaniel ? J'aurais pu aller chercher l'avis de quelqu'un d'autre, mais de qui ? Je n'étais pas du genre à avoir beaucoup de connaissance, et le peu que j'avais, je savais déjà l'idée qu'ils se faisaient des strigoïs. Ensuite, je n'avais pas particulièrement l'envie de me rendre dans cette académie, pour entendre en boucle, leurs cours, et l'effet malfaisant, d'une transformation. Parce que ce genre de chose, je pouvais avoir la même idée, grâce à des bouquins, trouver à la bibliothèque, ce que je voulais, c'était un véritable avis, de quelqu'un qui avait déjà été en contact avec des strigoïs, et qui pouvait me dire ce qu'il pensait de ça.

Mais en attendant, je continuais d'essayer de comprendre. D'essayer de comprendre ce qui avait pu pousser Nathaniel, a agir de la sorte, à changer, à ce point, à devenir mauvais, comme il l'était. Je n'étais pas contre quelques petits changements, je n'aurais même pas été contre quelques meurtres. Je l'aurais accepté, puisque cela fait partie de son histoire, mais à ce point, au point de créer plusieurs meurtres en une soirée ? J'avais plus de mal à comprendre. Est-ce que c'était cette soirée, ou on s'était disputé, à cause de ces gardiens ? Puisque tout, avait l'air d'être parti de là. Ce soir, j'ai juste décidé, d'aller faire une ballade, sur la plage, pour être tranquille, mais puisque la chaleur est encore là, il semblerait que bien d'autre, et décidé d'en faire de même. Une bonne trentaine de personne, semble être là, parfois seul, parfois en couple, parfois en petit groupe, sans doute pour s'amuser. Je marche, tranquille, sur la plage, et tout semble dégénérer d'un coup. J'entends ces cris, les premiers, et plusieurs s'en suivent derrière. Après quelques secondes de recherche, je découvre, d'où viennent ces cris, du petit groupe d'ami, qui s'amuser, et qui avait l'air de bien rire, et qui est maintenant au prise, avec un groupe de strigoï.. Enfin, au prise, ce n'est pas vraiment le cas, puisqu'il s'agit d'humain, et qu'ils se sont pas capable de se défendre. Je me mets alors à courir, dans leur direction, aussi vite que c'est possible, dans le sable, et m'arrête de justesse, avant de percuter quelqu'un qui se retrouve au milieu de mon chemin. Quelqu'un que je reconnais aussi vite.

«  Qu'est-ce que tu fais là ? La dernière fois ne t'a donc pas suffit ? »

A croire que tu attires les problèmes, toi aussi. Mais je ne sais pas si tu es capable de te défendre, autant que la dernière fois. Ou si c'était juste une chance, la dernière fois.

code by lizzou × gifs by tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Toujours dans les ennuis [Christian]   Ven 17 Fév - 11:46




Toujours dans les ennuis
Chloé & Christian

Qu’est-ce qu’ils foutent à l’Académie, ces couillons ? J’en reviens, j’accompagnais Jill lors d’une petite soirée et elle m’avait raconté ce qui se passait à l’Académie. Autant dire que ça ne volait pas bien haut, le fait d’avoir changé pour la troisième fois de directeur en deux ans, je suppose. Enfin, ils enchaînaient les conneries mais surtout, les gosses se trouvaient incapables de se défendre et les plus vieux étaient soient en colère, soient des crétins arrogants. C’était de mieux en mieux, j’étais bien content d’avoir quitté l’Académie avant que tout cela n’arrive.

Enfin j’ai quitté l’Académie fissa et je compte pas y revenir de si tôt. Je croise en même temps les regards méprisants des gardiens mais c’est presque un plaisir. Au moins quelque chose qui ne change pas, dans ce lieu à la con. Je me donne même le luxe de leur faire un petit signe de la main avant de les dépasser et de reprendre le taxi pour me casser d’ici. Ouais, un jour je passerais mon permis mais en attendant, franchement, j’en trouve pas l’intérêt. Je préfère encore marcher quand j’ai pas le choix. Je demande au chauffeur de me conduire loin d’ici, à la plage. Ouais pas le genre de lieux où j’irais habituellement mais je veux m’éloigner un peu alors autant aller dans un lieu inédit. Au moins je saurais s’il vaut le coup.

Je finis par sortir du taxi et par avancer dans ce lieu. Malheureusement pour moi, on dirait que je tombe sur une fête. Putain quelles sont les chances que ça arrive ? Je suis certain que je défierais tous les statistiques si on faisait une étude sur mon cas. Je fronce les sourcils mais je continue à avancer, les dépassant pour aller un peu plus loin. Sauf qu’en arrivant à une certaine distance, je ralentis le pas, regardant cet être penché au cou de la femme. Une fête de moroïs ? Le corps tombe et je vois ses yeux à jamais ouverts sur le vide, même à cette distance. Puis les premiers cris d’horreurs. Non, une fête de strigoïs.

Pendant une seconde, je me demande ce que je vais faire, surtout en voyant quatre autres strigoïs se dévoiler et commencer à attraper les humains. Non parce que mine de rien, les humains qui s’en sortiront, ils seront au courant de cet autre univers. Mais je finis par me décider quand je vois une jeune fille de l’âge de Jill en train de pleurer. Je laisserais les alchimistes faire le ménage avec les gardiens, en attendant, y a du cochon grillé au menu. J’avance rapidement à leur rencontre, ne cherchant pas à courir, sachant que dans le sable, la différence entre la marche rapide et la course est presque négligeable et au moins, je ne m’épuise pas. Par contre, j’entends une voix qui me fait me retourner en sursaut, des flammes au bout des doigts, je ne l’ai pas entendu s’approcher avant la dernière seconde. Mes sourcils se froncent quand je croise son regard. C’est pas le temps de me réprimander ma grande, il s’est passé bien des choses depuis la dernière fois donc chut.

« Tu ne sais pas ce qui s’est passé depuis la dernière fois, ma dhampir adorée. Mais tu tenteras de m’engueuler plus tard, si tu veux sauver du monde, c’est maintenant. »

J’ai à peine le temps de finir ma phrase que je me retrouve sur le sol, un strigoï sur moi tentant de me bouffer. L’une des premières choses que j’ai appris en observant Nayla, c’est de me servir de mon environnement. Alors j’attrape une poignée de sable que je jette derrière moi. J’entends un grognement et la prise se relâche, ce qui me permet de reprendre le dessus. Cette fois, je me retourne et je l’éjecte loin de moi, voyant le strigoï se frotter les yeux. Je ne lui laisse pas le temps de bouger que déjà, j’active mes flammes et voilà un autre strigoï grillé, ma petite spécialité. Et pendant qu’il hurle sa douleur et sa mort, les autres strigoïs s’arrêtent de bouffer pour nous regarder fixement de leurs flippants yeux rouges. Ouais, y a pas à réfléchir, on est vraiment dans la merde jusqu’au cou. Mais ça sera amusant quand la situation se renversera. Je me lève d’un bond, étant toujours aux côtés de Chloé et je la regarde avec un petit sourire. Je suppose que si t’es là, si près du conflit, c’est que tu voulais jouer au chat avec eux, bah vas-y, transformes les en souris, ils n’attendent que toi.

« J’espère que t’as pas oublié tes petites armes, ce soir, on a pleins de strigoïs à faire roussir. Et ils ont l’air bien volontaires. »

Oublie le moi plein de doutes que t’avais rencontré la dernière fois. Les hallucinations m’avaient retournés le cerveau. Et j’ai grandi depuis, j’ai appris à me battre. Je ne serais plus la charge, mais plutôt un coéquipier, enfin si tu as confiance. On avait bien fonctionné ensemble la dernière fois, il serait temps de retester tu ne crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Toujours dans les ennuis [Christian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» j'ai stoppé la verdure et pourtant j'ai toujours la tête dans les vappes.
» C'est toujours la p'tite bête qui mange la grosse !
» Parce que les amis ça sert lorsqu'on a des ennuis [ Wilhelm Murnau ]
» Quelqu'un faussement oublié reste toujours dans notre cœur [ PV : SANI ! ]
» Du sang de la rivière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Liora-
Sauter vers: