Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le temps des explications [Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 14
Age : 27
MessageSujet: Le temps des explications [Alex]   Jeu 29 Déc - 12:28



Le temps des explications


Je devrais être concentrer sur chacun de mes pas, sur mon avancée, à travers la forêt, parce que je sais, qu'ils sont encore là, je sens leur présence, et je sais que je ne tarderais pas à arriver à leur niveau. Je sais, qu'il faudra que je sois prêt à détourner leur attention, à faire mon devoir, qu'ils ne devront pas avoir un seul doute, sur la mort de Alex, que je devrais être un excellent menteur, mais au lieu de penser à toutes ces choses, je repenses à ces paroles à elle. A cette couverte conversation, au sujet de ces pouvoirs, que l'on a eu. Je continuais à être persuadé que c'était une bonne chose, qu'elle pourrait faire bien des évolutions, avec, à condition que ça ne tombe pas entre de mauvaise main, comme à l'unité.Pourtant, elle, a l'air convaincu de l'inverse. A vrai dire, c'est surtout sa dernière phrase, à ce sujet, qui me perturbe. Je savais qu'elle ne parvenait pas à les contrôler, c'est la raison pour laquelle elle est à mes côtés, après tout, la raison pour laquelle je la cache. Mais j'ai l'impression que cette phrase signifie bien plus. Est-ce que je devrais comprendre autre chose ? Est-ce que cela a un véritable impact sur toi ? Un impact négatif ? C'est tellement dur de savoir, avec toi. Faut dire que tu n'es pas très expressive, comme femme. Et que cela ne m'aide pas à comprendre ce qui ne va pas, ce qui joue contre toi. J'imagine que c'est une conversation qu'il me faudra avoir avec toi, ou essayer d'avoir.

Un tire me ramène à la réalité. Encore heureux que ces crétins ne sachent pas tirer. En même temps, je savais moi-même que j'aurais dû être plus attentif à mon avancée, alors je ne peux me reprocher qu'à moi ce tire de surprise. J'apparais dans le dos, de celui qui semble être le chef, de ce petit bataillon, et passer une main autour de sa gorge. Je n'ai pas l'intention de le tuer, bien que cela ne serait pas une grande perte, mais je ne crois pas que cela nous avancerait, avec Alex. Non, il me servira juste de bouclier, si jamais ces idiots décident de tirer à nouveau, parce que je sais que pour eux aussi, je suis une cible. Cela ne m'empêche pas de croiser tout leur regard. Enfin, autant que je peux en croiser, puisque certains portent des visières, mais l'essentiel est là, je leur prouve que je n'ai pas peur d'eux, qu'ils ne m'effraient pas, et qu'ils n'ont pas intérêt à jouer au con avec moi. Je suis loin d'être leur plus grand ennemi, contrairement à beaucoup de personne de mon espèce, je ne commets pas de massacre, juste quelques meurtres, par si, par là, pour faire tourner mon marché.

« Je suis navré de vous apprendre une si mauvaise nouvelle, je vous assure, ça me brise le cœur, mais votre petite humaine, est morte. Très franchement, c'est face à quelqu'un comme ça, que vous galérez ? Je n'ose même pas imaginer face à des strigoïs expérimentés.. Tenez, c'est cadeau ! Quand au reste de son sang, si vous voulez le récupérer, ce ne sera pas gratuit.. Et je suis très difficile en affaire »

Je laisse tomber deux fioles, dans la main du chef, agite les deux autres, sous son nez, et disparaît. Je sais, je n'ai pas été très tendre, avec Alex, dans mes paroles, mais je devais bien montrer que cette femme n'avait aucune importance pour moi, et que je n'ai eu aucun mal à la tuer. Si j'avais fais preuve de la moindre faiblesse, je sais qu'ils ne m'auraient pas cru, et alors, nous n'aurions pas été plus tranquille. Mon plan n'aurait servi à rien, il aurait fallu en chercher un autre, et nous n'aurions pas été avancé, et toujours en danger. Maintenant, nous serons tranquille. Avec un peu de chance, ils n'apprendront jamais que Alex est en vie. Je sais, qu'en offrant ce sang, je leur offre la possibilité d'analyser, et de recommencer la même chose sur une autre, mais en même temps, sans ces fioles, je n'aurais eu aucune crédibilité. Je ne m'arrête pas sur le chemin du retour. D'un ce n'est pas dans le plan, deux, je préfère m'assurer qu'elle est parvenu à rejoindre mon appartement, trois, je compte bien la rassurer sur ma réussite, et avoir cette fameuse discussion avec elle. Je risque avoir un certain mal à la faire parler, mais je ne perds rien à essayer, et à un moment ou un autre, il faudra bien qu'elle s'ouvre à moi, si elle veut continuer ainsi, parce que continuer à s'aider, et se protéger, en continuant à être de véritable inconnu, l'un pour l'autre, ce n'est pas une possibilité. Peut-être qu'il serait temps que tu comprennes que je ne suis pas contre eux, oui, tu es un sacré spécimen, avec tes pouvoirs, beaucoup voudrait t'utiliser rien que pour cela, moi, ce n'est pas dans mes plans, alors il serait peut-être temps que tu me fasses un peu plus confiance. J'entre, et la trouve à m'attendre à l'intérieur, sur le canapé, où je finis par la rejoindre.

« Tu es tranquille, pour quelques temps, je crois que j'ai été assez convaincant »

Oui, j'en profite un peu pour me vanter, mais que voulez-vous. Devant une belle femme, c'est normal que je fasse ressortir mes atouts, non ? D'un rapide regard, je m'assure quand même qu'elle va bien, qu'elle n'a pas rencontrer de galère, sur le chemin du retour, et suis assez rassuré de ne rien trouver de grave. Bien, au moins, nous allons pouvoir discuter, maintenant, nous risquons pas d'être découverts tant que nous sortons pas d'ici, de toute façon, alors nous avons tout notre temps. Je la rejoins, m'installe à ces côtés, sur le canapé, à mon aise, avant de la questionner.

« Si tu me parlais un peu de tes pouvoirs ? Je te protège depuis des semaines, et je ne sais quasiment rien de tout ça, si ce n'est ce que tu es capable de faire »

Oui, ça, je suis assez au courant, tu en as usé contre moi, et puis, j'ai pu te voir agir, à mainte reprise, alors ce n'est pas ça, que je veux savoir, mais ce que cela, à comme conséquence chez toi. Ou même ce qu'il s'est passé, pour que tu arrives à avoir tous ces pouvoirs. Tout ce que tu sais là dessus, en bref.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le temps des explications [Alex]   Dim 1 Jan - 22:28


Le temps des explications


Nohlan & Alex


Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi tu t’étais donné pour mission d’être mon ange gardien, malgré tes explications. Est-ce que tu tiens à moi ou à mes pouvoirs ? Peut-être les deux. Ou peut-être que je ne comprends pas parce que je ne pense pas comme la plupart d’entre vous, avec des sentiments. Est-ce que j’aurais été très attachée à toi si je ressentais réellement quelque chose ? Peut-être, je n’en sais rien. Comment pourrais-je le savoir de toute façon ? Pour l’instant tu fais partis de ma vie, mais peut-être que demain ce ne sera plus le cas. Au final tous les êtres ne sont-ils pas juste passagers ? Des visages que l’on croise, avec qui on peut partager certaines choses, puis de nouveaux apparaissent pendant que d’autres disparaissent. Autrefois il n’y avait que les visages des hommes de l’unité, aujourd’hui il y a surtout le tiens, peut-être que demain il n’en restera plus aucun.

Après m’avoir donné son adresse et les clés, je quitte la forêt en direction de son appartement, le laissant gérer mes propres affaires. Est-ce qu’il va s’en sortir ? Il vaudrait mieux, surtout pour lui, car si l’unité lui met la main dessus, je ne suis pas sûre que qui que ce soit puisse le sauver. Il a l’air confiant de toute façon et je le pense suffisamment compétent pour s’en sortir. J’arrive dans l’appartement et l’examine d’un rapide coup d’œil, pas trop grand, assez d’espace tout de même, surtout pour une personne, bien rangé, pas vraiment décoré. Je me dirige vers le canapé et prends place dessus, attendant le retour de Nohlan sans rien faire, me perdant simplement dans mes pensées.

Finalement il n’aura pas été très long. Je tourne mon visage vers lui lorsque je l’entends entrer, l’écoutant me dire que je ne devrais plus avoir de problèmes pendant un certain temps. Tant mieux, ça me facilitera la tâche, et puis je n’ai pas besoin de tellement de temps que ça de toute façon. Il me faut juste trouver cet Alec, le convaincre de mon plan, l’organiser et le mettre en pratique. Ensuite je ne serais plus un problème pour personne. Je ne dis rien, me contentant de le regarder s’approcher et s’asseoir à mes côtés. Tiens, le retour des questions, au fond je crois que je me doutais que je n’allais pas y échapper. Que veux-tu que je te dise à propos de ces pouvoirs au juste ? Tu devrais savoir que je préfère lorsque les questions sont plus précises, mais il semblerait que je dois faire avec ça.

- Je ne suis pas la bonne coquille pour ces pouvoirs, je crois que personne ne peut l’être. Pourtant j’étais leur meilleur sujet, la seule humaine qui réagissait à peu près à tous les éléments, sauf que nous ne sommes pas faits pour contenir ces pouvoirs, encore moins les cinq à la fois.

Est-ce que c’est ce genre d’informations que tu as envie de connaître Nohlan ? Je ne suis pas sûre de réellement deviner où tu veux en venir avec ta question, d’autant que tu as bien remarqué que la conversation et moi ce n’est pas trop ça. Est-ce que je suis censée te parler de mes mésaventures à l’unité ? A quoi bon ? Ta question évoquait mes pouvoirs de toute façon, alors je te parlerais uniquement de mes pouvoirs.

- Ça a dérapé lorsqu’ils ont voulu ajouter le pouvoir de l’esprit à mon ADN, tous leurs tests, tous les pouvoirs enfouis en moi se sont éveillés et tout a été détruit. Je suis devenue à la fois leur plus gros échec et leur meilleur résultat.

Oui, ils avaient enfin leur humain avec des pouvoirs de moroïs, tous qui plus est, j’aurais pu devenir leur meilleur espoir, si tout n’avait pas été détruit, s’il n’y avait pas un tel manque de contrôle. Sauf que les humains sont entêtés, ils ne voient que par la puissance, ils ne pensent jamais à toute la destruction que ça pourrait engendrer.

- Sauf que comme je te l’ai dit je ne suis pas la bonne coquille et je n’arrive pas à contenir tous ces pouvoirs. Je sais que ma fin est proche, d’où ma présence ici, une personne va m’aider à apporter la paix à ce monde.

Est-ce que j’en ai trop dit ? Peut-être bien, mais après tout il voulait savoir, maintenant c’est le cas. As-tu obtenu les réponses que tu voulais Nohlan ? Parce qu’il faudra te contenter de ça, j’ai déjà bien trop parlé à mon goût et tu sais bien que je n’aime pas ça. En fait c’est plutôt à mon tour de te poser une question.

- Est-ce que je peux habiter avec toi ?

Car soyons honnête ton appartement est bien mieux que les chambres d'hôtel et le canapé m'irait très bien. Je sais que la question sort un peu de nulle part, mais pour ça aussi, je ne sais pas vraiment faire de transition d'un sujet à un autre. A quoi bon se compliquer la tâche de toute façon ? C'est mieux d'aller droit au but.


black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
Age : 27
MessageSujet: Re: Le temps des explications [Alex]   Mar 17 Jan - 22:09



Le temps des explications


Je sais que tu n'as jamais aimé t'exprimer, parler, ressentir, mais aujourd'hui, j'ai dû mal a accepter ton silence, j'ai besoin de comprendre. Je veux bien t'offrir ma protection, je veux bien me mettre en danger pour cela, mais tu me dois l'honnêteté en échange, c'est la moindre des choses, je pense. Tu t'es lancé dans cette discussion un peu plus tôt, mais tu es resté vague. Je ne l'accepterais pas. Pas alors que cela peut jouer sur ta sécurité. Plus je te mets à l'abri, plus tu es en danger, et j'ai besoin de comprendre pourquoi, malgré le calme, tu n'arrives pas gérer tes pouvoirs. Nous sommes tranquille, ensemble, tu ne cours plus aucun risque, pour quelques jours, du moins, alors nous pouvons prendre le temps, de discuter quelques minutes, ensemble, pour comprendre, ou du moins, pour que je comprenne ce spécimen que tu prétends être. Tu vois beaucoup de chose négative en toi, alors que moi, je vois des choses positives, des choses qui pourraient aider bien des personnes, à de bonnes fins, mais pas entre les mains de l'unité, c'est certain. Mais je ne suis pas stupide, j'ai compris ce que tu sous entendais lorsque nous étions encore dans la forêt. Ces pouvoirs ont des effets négatifs sur toi, mais j'aimerais que tu m'expliques à quel point, parce que je ne peux pas savoir, si tu ne m'expliques pas. Je peux voir les conséquences, mais je ne peux pas comprendre les dégâts intérieur, et si tu parais toujours aussi solide, je ne pense pas que tu puisses l'être, autant que tu le parais. Qu'es-tu en train de me dire, au juste ? Que ces pouvoirs pourraient te tuer ? Est-ce que j'ai bien compris ? Pourquoi les utiliser alors ? Pourquoi ne juste pas les mettre en stand by ? Ne serait-ce pas plus simple ? J'ai toujours été pour l'utilisation de compétence qui peuvent être utile au monde, mais au prix de ta vie ? Non, je ne suis pas en accord avec cela. Je n'essaie pas de te protéger, pour que tu laisses la vie, à la prochain usure de tes pouvoirs.

« Tu es en train de me dire que ça pourrait te tuer ? »

J'ai bien compris, au fond, qu'il s'agissait de cela, mais je préfère en avoir l'explication d'elle, l'assurance. Peut-être que j'ai mal compris. Ou peut-être qu'on peut faire les choses autrement. Tu n'es pas obligé d'utiliser ces pouvoirs, personnes ne peut te forcer à cela. Plus tu parles, et moins j'aime ça. Je comprends pourquoi tu restes toujours aussi silencieuse, au final, quand tu ouvres la bouche, ce n'est que pour dire de mauvaise chose. Ne peux-tu pas voir un point positif, dans tout ça ? Ne peux-tu pas essayer, comme moi, de trouver des solutions. Enfin, une solution, tu as l'air d'en avoir une. Mais une, qui ne me plaira pas, si j'en comprends bien tes paroles. J'essaie de te sauver, de te protéger depuis des semaines, et la seule chose que tu cherches à faire, dans mon dos, c'est trouvé une personne, pour aller mourir ? Tu es égoïste, Alex. Ne penses-tu pas que tu aurais du commencer par là, le jour où je t'ai offerts ma protection ? Ne penses-tu pas que tu aurais dû être honnête, envers moi ? Tu es capable de rester détacher, à croire que le monde ne compte pas pour toi, mais ce n'est pas le cas de tout le monde ici.

« Qui ? »

Je sers les dents, pour poser cette question. Crois-moi, que je ferais en sorte que tu ne trouves pas ce type, peu importe qu'il faille que je me mette en travers de ta route, ou pas. Je ne te laisserais pas aller te condamner comme ça. Et pour cela, j'ai besoin d'en savoir un maximum. D'un, je n'ai aucune envie de te voir mourir. Deux, si tes pouvoirs peuvent être mortel, au vu des risques que j'ai pris pour toi, tu me dois au moins de mourir en suivant mes plans. Égoïste ? Et alors, elle ne fait pas mieux, en ne pensant qu'à ces propres intérêts. Tu me lâche cette bombe, et tu changes de sujet, comme ça ? Tu n'as pas cru que j'allais me contenter de ce peu d'information. Tu en as trop dis, ou pas assez, mais tu ne peux pas juste t'arrêter là. Peu importe que cela ne te plaise pas, tu vas être obligé de continuer.

« Que comptes-tu faire ? »

Je suis sans doute un peu plus sec que je devrais l'être, mais c'est au dessus de mes forces de garder une voix plus calme. Je veux connaître ton plan exact, et je ne te lâcherais pas, tant que je ne saurais pas tout. Chaque détail, chaque centimètre du plan, je veux tous, et j'aurais tous, d'une manière ou d'une autre, pour faire capoter votre plan. Ton plan, puisqu'il s'agit de ton idée, si j'en crois tes paroles. Je n'arrive pas à croire que tu sois prête à sacrifier ta vie, pour une cause, qui ne t’apportera rien, du coup.. Je croise son regard, et si j'avais espoir de trouver quelques doutes, sur lesquels j'aurais pu m'appuyer, je ne trouve rien d'autre, qu'une assurance.

« Tu pourras prendre ma chambre »

Je réponds à sa question précédente. De toute façon, tu n'avais pas réellement besoin de poser la question, c'était une évidence, que je n'allais pas te laisser repartir à l'hôtel. Tu es trop dangereuse, encore plus si tu montes tes plans, dans ton coin. J'ai beau essayer, de me convaincre, c'est peine perdu, je ne te laisserais pas te sacrifier. Sais-tu ce que cela impliquerait, que tu meurs pour cette cause ? Peut-être que cela pourrait arranger les choses, mais il faudrait déjà que ton plan soit infaillible, est-ce le cas ? J'en suis moins certaines.

« Pourquoi devrais-tu laisser ta vie dans cette guerre ? Ne pourrait-on pas trouver une meilleure idée ? Une idée qui n'impliquerait pas tes pouvoirs ? »

Je cherche une solution, mais tant que tu ne te seras pas confié à moi, ce sera difficile de t'aider à trouver une véritable solution envisageable. Cette pensée me fait perdre mon calme, je me retrouve mon visage, tous prêt du sien, alors que le canapé bascule sous ma force, mais peu importe, cela ne sera pas son premier bobo.

« Ce n'était pas dans mes plans. Je ne t'ai pas protégé, toutes ces semaines, pour que tu ailles te faire buter, à cause d'un plan suicide »

Et crois moi, que s'il faut que je t'enferme ici, à double tour, ou que je te trouve une occupation, que je te tiennes assommer, durant des jours, et des jours, je le ferais, mais tu n'iras pas rejoindre cette personne que tu cherches.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le temps des explications [Alex]   Mar 17 Jan - 23:16


Le temps des explications


Nohlan & Alex


Est-ce que tout ça est vraiment nécessaire Nohlan ? Est-ce que cette conversation est utile ? Qu’est-ce que ça changera au fond ? Tu sauras, voilà tout, et peut-être que tu regretteras. J’essaie de déchiffrer ses émotions, mais soyons honnête, je ne suis pas très douée pour ça. A vrai dire je ne suis pas douée pour grand-chose, je ne comprends pas les humains, je ne comprends rien à ce monde, aux autres ou à moi-même, je comprends seulement quel est mon but et c’est uniquement pour l’accomplir que je me bats. Il reste silencieux, impassible, ou du moins il essaie, mais je ne peux m’empêcher de remarquer cette légère plissure sur son front. Inquiétude ? Enervement ? Je ne sais pas. Il me pose alors une question mais je pense qu’il n’a pas vraiment besoin d’une réponse pour comprendre. Je ne te dis pas que ça pourrait me tuer Nohlan, je te dis que ça va me tuer.

Le problème vient avec sa prochaine question : qui ? Est-ce que je dois vraiment répondre à ça ? Je n’ai pas envie de te dire qui. Je n’arrive pas à savoir si tu voudras m’aider ou m’empêcher d’accomplir mon but, alors je ne veux pas trop en révéler. J’ai confiance en toi Nohlan, mais cette mission je dois l’accomplir seule. Sauf que je sais qu’il n’en démordra pas si facilement, alors il faut que je trouve un nom à donner à la place de celui d’Alec. Je réfléchis aux noms d’alchimistes dont j’ai pu entendre parler, n’importe lequel suffira.

- Shawn Stark.

Je n’en dis pas plus, je n’en dis pas moins, il m’a demandé un nom alors je lui en donne un. Il aurait en revanche pu répondre à ma question, au lieu de l’ignorer, mais tant pis, j’ai survécu plusieurs mois dans la rue et les hôtels, je peux y survivre quelques semaines de plus. Il me pose une nouvelle question, encore une, à croire qu’il ne connaît plus que ça. Je ne sais pas vraiment quoi répondre à cette question, je sais ce que j’ai l’intention de faire, j’ignore encore comment, c’est bien pour ça que j’ai besoin de l’aide d’Alec, peut-être que lui saura. J’hésite encore à lui offrir un mensonge, je ne pense pas que la vérité lui plairait, je pense qu’elle ne plairait à aucun strigoï, mais après tout il m’a sauvé la vie alors je lui dois bien la vérité.

- Je vais vous rendre votre humanité Nohlan, je vais vous sauver de leurs griffes. Si tous les strigoïs reviennent à leur état d’origine, il n’y aura plus d’expériences, plus de cobayes, plus de guerres entre espèces.

Est-ce que c’est vraiment possible de tous vous atteindre ? Je l’ignore, mais même si ça ne touche que les Etats-Unis, ce serait déjà immense. N’as-tu jamais souhaité redevenir celui que tu étais avant ta transformation ? Je ne t’ai jamais demandé si tu t’étais transformé par choix ou par obligation. Imagine que ce soit possible Nohlan, imagine que je puisse accomplir cet exploit, ne serait-ce pas le rêve, une vie sans guerre ? Le problème c’est que ce sera quitte ou double, soit ça vous sauve, soit ça vous tue, mais cette autre possibilité je préfère la garder pour moi. J’aurais aimé savoir ce que Nohlan peut bien penser de cette idée, sauf qu’il se contente de me répondre que je pourrais prendre sa chambre. Je n’ai pas vraiment besoin d’une chambre, pour le peu que je dors, mais il semblerait que je n’ai pas l’air d’avoir mon mot à dire à ce sujet, en tous cas il ne me laisse pas le temps de répondre cette fois.

On en revient forcément aux questions, encore et toujours. J’ai l’impression que tu n’approuves pas Nohlan, pourquoi fais-tu ça ? Pourquoi voudrais-tu détruire l’objectif de ma vie ? Si je ne suis pas née pour ça alors pour quoi d’autre le serais-je ? Ne cherche pas une meilleure idée Nohlan, il n’y en a pas et cette fin me convient très bien. Je me retrouve soudain à basculer en arrière avec le canapé, bloquée entre le parterre et son corps. Tu as le droit de t’énerver, mais tu n’as pas le droit de gâcher ce plan. Sans vraiment savoir pourquoi je porte une main vers son visage, la posant doucement contre sa joue alors que mon regard est plongé dans le sien.

- Je vais mourir Nohlan, que j’utilise ou non ces pouvoirs, ils aspirent mon énergie. Je ne veux pas mourir sagement en restant assise sur un canapé. Je veux que ma mort puisse être utile. Je veux que ma vie ait servit à quelque chose.

Le comprends-tu ? Tu ne peux pas me sauver, ces pouvoirs sont trop puissants. Pour survivre il faudrait qu’on me les retire et je ne connais personne capable d’un tel exploit, ou peut-être l’unité, mais rappelle-toi qu’ils sont nos ennemis. Je ne les laisserais pas avoir ce qu’ils veulent. Au moins ma mort pourra t’offrir une nouvelle vie, si elle ne tue pas.


black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
Age : 27
MessageSujet: Re: Le temps des explications [Alex]   Mar 28 Fév - 19:02



Le temps des explications


Te rends-tu compte, de ce que tu es en train de m’annoncer ? Je ne me suis pas battu toutes ses semaines, pour rien. Tu ne peux pas m'annoncer ce genre de chose, aujourd'hui, après toutes ces semaines. Ne crois-tu pas que c'est le genre de chose que tu aurais dû mettre au claire, depuis le premier jour ? Lorsque je t'ai proposé mon aide, ma protection. J'ai quand même miser gros, en me liguant contre l'unité, pour toi. Tu arrives peut-être ç rester détaché, mais ce n'est pas mon cas. Je n'ai pas fais cela, que pour tes beaux yeux. Je ne nierais pas, qu'au début, j'ai fais cela d'avantage pour tes pouvoirs, mais au vu des problèmes, des risques, si cela n'avait été que cela, je crois que j'aurais déjà baissé les bras, depuis longtemps. Tu te serais retrouvé seule. Tu ne connais peut-être pas l'attachement, mais cela ne signifie pas que tu n'es pas une femme attachante, pour autant. Tu mets une distance, avec les gens, mais cela ne nous empêche pas d'approcher. Tu devais te douter, que je n'accepterais pas ta décision comme ça. Ou alors, c'est que tu n'as rien compris à la manière de fonctionner d'un homme. Je suis désolé, mais tant que je serais de ce monde, je ne te laisserais pas risquer ta vie de manière inutile. Tu ne vois peut-être pas de manière pour te débarrasser de ces malheurs. Moi, je t'en trouverais une, je t'assure, même s'il faut que je consacre mes soirées à cela.

Tu as besoin d'aide ? Qui, au juste ? L'as-tu déjà trouvé ? Peut-être que si tu ne trouves pas cette personnes, tu abandonneras l'idée de tenter une mission suicide. Je te vois hésiter. Tu n'as pas intérêt de garder cela pour toi, parce que je n'hésiterais pas à forcer tes barrières pour avoir ces réponses. Et comme je n'ai aucune envie que le ton monte entre nous, ce serait pas une bonne chose. Et j'ai besoin de cette information, pour t'empêcher de faire une connerie. Shawn Stark. Un nom que l'on connaît bien, dans notre monde. Que je connais assez pour avoir fouiller dans les dossiers alchimistes pour retrouver les Blacks. Un arnaqueur. Je n'ai déjà pas confiance en ton plan, mais s'il s'agit là de ton seul allié, tu n'as aucune chance. Et ne crois pas qu'il tournera pas cela à son avantage, dès qu'il ne aura l'occasion. Non, ton plan ne me plaît pas. Et t'en que tu seras sous ma protection, je ne te laisserais pas faire. Et avant que tu arrives à me berner pour réussir à continuer cela, sans que je m'en rende compte. Bonne chance ne serait-ce que pour essayer.

« Tu ne peux pas lui faire confiance, ce type ta trahira à la première occasion. Aucun d'eux, n'est fiable »

Ces alchimistes, prétendent être du bon côté, mais ce n'est qu'un mensonge de plus. Peut-être que si tu connaissais mon histoire, tu comprendrais que l'on ne peut pas se fier à eux, mais je ne te le raconterais pas aujourd'hui, je suis sans doute à bout de nerf, alors ce ne serait pas une bonne idée. Un jour peut-être, mais pour cela, il faudrait déjà que tu vives. Que tu survives, et ce n'est pas ce que tu souhaites, on dirait. Pourquoi, au juste ? Qu'est-ce que cela t'apporterait, de te sacrifier de la sorte ? Est-ce que c'est au moins pour une bonne raison ? Tu as intérêt, que cela vaille le coup, parce que je t'assure, que je n'hésiterais pas à t'enfermer ici, si ce n'est pas le cas. Alors dis-moi, pourquoi, et ne penses même pas me mentir. Et enfin de compte, je reste sur le cul, lorsqu'elle me donne sa réponse. Nous retransformer ? Es-tu tombé sur la tête, Alex ? Si une telle chose, était possible, ne crois-tu pas que l'on serait au courant ? C'est du délire. De la pure folie, cela ne peut pas en être autrement. Dis-moi, qui a pu te faire rentrer une idée comme celle-là en tête. Pour le coup, j'aurais bien l'envie de te secouer, pour que tu te rendes compte de l'absurdité que t'es en train de dire.

« En imaginant, ne serait-ce qu'une seconde, que cela puisse être possible, à quoi cela servirait-il ? Tu ne pourras jamais tous nous éliminer. Pour une personne comme moi, qui était moroï, il suffirait d'un corps, pour repasser ce cap. Et tu trouveras toujours des personnes, qui préfère cette condition là, qui préfère l'immortalité. Tu te lances dans un combat perdu d'avance, Alex »

Tu sembles persuadé, que d'une manière, ou d'une autre, tu mourras, moi, je ne peux pas être en accords avec ça. Tu ne peux pas me demander de te laisser partir, comme ça, sans me battre. Tu ne peux pas faire ça. Tu ne peux pas te comporter, d'une manière aussi égoïste. Il ne s'agit pas juste de toi. Tu te bats, dans un mauvais combat. Tu ignores toutes l'étendu de l'unité, ce n'est pas parce que nous, nous existerons plus, qu'ils arrêteront leurs expériences. Que crois-tu qu'il se passera, lorsque nous serons redevenu, à notre état d'origine ? Nous serrons une expérience, d'autant plus intéressante, à leurs yeux. Alors au final, cela n'arrêtera rien. Je retire sa main de ma joue, sans douceur.

« Tu ne peux pas te comporter de cette manière, avec moi, Alex. Tu ne peux pas m'annoncer une telle chose, et user de tes charmes, pour me convaincre. Tu ne peux pas jouer de mon attache envers toi pour arriver à ta fin »

J'ignore pourquoi tu fais ça. Tu n'as jamais vraiment eu de geste tendre, envers moi, alors pourquoi commencer aujourd'hui, si ce n'est pour me prendre au piège. C'est assez déloyale, et dégueulasse d'agir de cette manière. Je finis par me redresser, sans chercher à l'aider pour autant. Je préfère mettre autant de distance que possible, entre elle et moi. Je ne resterais pas là, à me battre avec toi, alors que tu n'es pas disposé à m'écouter, que tu préfères rester butter sur tes positions, alors que tu as tords. Je croise son regard une dernière fois.

« Tu peux sacrifier ta vie, si c'est ce que tu souhaites, mais ne compte pas sur moi, pour rester là, sans rien faire. Je ne te perdrais pas, pour si peu »

Bien au contraire, tu peux compter sur moi, pour te mettre des battons dans les roues. Autant pour trouver cet alchimistes, que pour monter ton plan. Sur ces derniers mots, je tourne les talons, pour rejoindre ma chambre, et claquer la porte derrière moi. J'ai besoin de me calmer. De réfléchir à tout ça, sans croiser son regard, sur d'elle, et de son plan.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le temps des explications [Alex]   Lun 6 Mar - 23:21


Le temps des explications


Nohlan & Alex


Pourquoi es-tu autant en colère Nohlan ? Je ne comprends pas ce que tu me reproches. Je ne comprends pas ce que tu attends de moi. Pensais-tu que tu allais t’occuper de moi pour le reste de mes jours ? Pourquoi faire ? A quoi bon ? Pourquoi ferais-tu cela Nohlan ? Cette histoire ne nous mène à rien, je te parle de changer le monde et tu me parles de survivre, sauf que je suis condamnée et toi comme moi ne pouvons rien changer à ça. Je me moque bien que tu n’aies pas confiance en les alchimistes, moi je connais la réputation d’Alec et je sais que si les autres ne sont pas fiables comme tu le prétends, lui l’est, justement parce qu’il se bat en dehors du système. Sauf que je ne peux pas te donner son nom, je ne tiens pas à ce que tu le trouves et le tue, car quelque chose me dit que tu en serais capable pour arrêter mes plans.

Je ne comprends pas pourquoi tu me cries dessus Nohlan, pourquoi est-ce que tu ne crois pas en moi ? Tu penses que mes plans sont insensés, mais moi j’ai besoin de croire en leur possibilité. Que me reste-t-il sinon ? A quoi aurais-je servi autrement ? Plus il me donne ses arguments et plus il détruit mes espoirs. Pourquoi fais-tu ça Nohlan ? Pourquoi ne crois-tu pas en la chance d’une vie meilleure ? Je ne veux pas t’écouter, tu as tort, on peut y arriver, je peux le faire. Sauf que moi je n’ai pas d’arguments à lui offrir en retour, je ne sais pas réellement comment fonctionne la transformation, ni même ce monde. C’est vrai Nohlan, je ne sais rien, on ne m’a rien appris ici, mais j’espérais être capable de changer les choses. Maintenant ? Je ne sais plus trop quoi penser.

Pourquoi ne comprends-tu pas que je vais mourir Nohlan ? Pourquoi viens-tu gâcher le seul but que j’ai trouvé à ma vie ? Tu auras beau chercher des solutions, tu ne trouveras rien. Tu ne peux pas me retirer ces pouvoirs, tu n’es pas scientifique et les scientifiques eux-mêmes ne pourraient plus retirer ce qu’ils ont créé. Je place ma main contre sa joue, j’ignore vraiment pourquoi, j’ai cru comprendre que ce genre de geste pouvait apaiser, mais ça ne semble pas l’aider, à la place il rejette ma main et reprend de plus belle. Je reste là, allongée au sol, silencieuse à l’écouter. Attache envers moi ? De quoi parles-tu au juste ? Il y a quelque chose qui m’échappe...

Je le vois se lever, m’adresser ces dernières paroles avant d’aller s’enfermer dans sa chambre. Je finis par me relever à mon tour, replaçant le canapé, réfléchissant à ce qu’il vient de se passer, à ce qui a été dit. Il y a quelque chose en moi qui ne va pas. J’ai la gorge serrée. J’ai l’impression d’être... Frustrée ? Je ne sais pas ce que c’est. Je porte alors ma main à mon visage lorsque je sens quelque chose d’humide couler dessus. Une larme. Je n’avais encore jamais pleuré. Est-ce donc ça la tristesse ? Je ne sais pas. Tout comme je ne sais pas pourquoi je me rapproche de la chambre de Nohlan et ouvre la porte.

- Tu n’as pas le droit de faire ça... Tu n’as pas le droit de me dire que ma vie n’aura servi à rien parce que ce but est irréalisable.

Ma voix sonne étrangement, je ne la reconnais pas, c’est comme s’il y avait de l’émotion dedans, mais je ne saurais pas identifier laquelle. C’est assez perturbant, mais ça ne m’empêche pas de reprendre.

- Je n’ai pas voulu de cette vie Nohlan. Je n’ai pas voulu grandir pour ne connaître que l’unité. Je n’ai pas voulu qu’ils fassent ces tests sur moi pour me donner ces capacités. Alors peut-être que je ne ressens rien, peut-être que je ne comprends rien, mais au moins j’avais un espoir de pouvoir accomplir quelque chose.

Alors est-ce vraiment moi qui suis égoïste dans cette histoire ? J’avais un seul espoir, un seul objectif, et il a fallu que tu remettes tout en question. Je ne peux pas abandonner maintenant Nohlan, je ne veux pas abandonner, parce qu’en dehors de ça, que me reste-t-il sinon ?

- Toi tu as encore toute ta vie pour trouver comment t’accomplir. Moi je n’ai que quelques semaines. Je ne veux pas quitter ce monde en ayant juste été un cobaye en fuite.


black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
Age : 27
MessageSujet: Re: Le temps des explications [Alex]   Jeu 9 Mar - 16:43



Le temps des explications


Tu ne comprends rien à ce qui se passe, n'est-ce pas, Alex ? Tu ne comprends pas, à quel point, je suis impliqué, dans toute cette histoire. Tu ne comprends pas, qu'à force de temps, ce n'est plus juste une protection, à des fins personnelles, que j'ai, à ton égards. Tu ne comprends peut-être pas, que l'on puisse s'attacher, à quelqu'un, c'est peut-être stupide, pour toi ? Tu mérites peut-être que haine, d'après toi, mais c'est loin d'être le cas. Tu es une femme merveilleuse, qui donne envie de se battre, pour elle, de lui offrir notre protection, peu importe les risques. Tu es une femme attachante, et si tu ne t'enfermais pas dans ta solitude, je ne serais pas le seul, à pouvoir en dire de même. Et je ne veux pas croire, que tu es aussi insensible, que tu prétends. Tu ne chercherais pas à me protéger, comme tu l'as déjà fais, plus d'une fois, tu ne t'inquiéterais pas, pour moi. Alors c'est vrai, c'est peut-être pas dans les mêmes degrés que moi, mais c'est déjà pas mal. Sauf que tu ne t'en rends pas compte.T u penses juste être insensible. Ce n'est pas mon cas, alors non seulement, tu n'as pas le droit de jouer avec moi, avec une quelconque tendresse, mais tu ne compteras pas non plus, sur moi, pour te laisser faire, comme si tu n'allais pas te condamner à mourir, avec cette idée stupide. Si c'était ton plan, tu aurais dû le mettre en place plus tôt, je t'aurais laissé faire, mais aujourd'hui, c'est pas possible.

Je m'écarte, et la laisse là, face à ces actions, face à mes paroles. Cogite donc là-dessus, peut-être que tu comprendras mieux, ce que je peux ressentir ensuite. Je ne prends même pas la peine de remettre le canapé en place. Elle le fera, ou alors je m'en chargerais plus tard, ça ne presse pas, pour l'instant. Et je ne suis pas assez calme, pour rester en sa compagnie. Et je n'ai pas envie de faire quelque chose que je regretterais, parce que je suis sous le coup de la colère. Je claque la porte derrière moi, pour venir m'allonger sur mon lit, mes mains sur mon visage. Merde, mais à quel moment, est-ce que ça à pu dégénérer, pour que je ne me rende pas compte de ces plans ? A quel moment elle est parvenu à monter tout ça, dans mon dos. A peine cinq minutes doivent s'écouler, avant que ma porte s'ouvre. C'est une mauvaise idée, Alex, tu aurais mieux fais de me laisser me calmer, au lieu de venir poursuivre, et faire monter ma colère d'autant plus. J'arrive à encaisser ces premiers mots, mais lorsqu'elle reprend la parole, ces mots m'arrachent le cœur, autant qu'il me rende fou de rage. Je me redresse, renversant mon bureau, pour éviter de m'en prendre directement à elle. La seconde suivante, je suis près d'elle, à la bloquer entre mon corps, et le mur de ma chambre, mes mains appuyées contre celui-ci, pour l'empêcher de fuir. Je tape une fois de mon poing, avant de croiser son regard.

« Tu ne comprends rien ! Tu ne comprends vraiment rien, Alex ! Je ne peux pas te laisser faire ça, parce que je ne peux pas te perdre »

C'est aussi simple que ça. Si tu m'avais parler de ton plan, plus tôt, je ne t'aurais pas retenu, je t'aurais juste dis que j'allais perdre un bel atout, un bel avenir, grâce à ces pouvoirs. Mais aujourd'hui, c'est plus juste ça. Ton comportement, qui t'éloigne de tous, m'attire bien plus que tu ne le penses. Je n'arrive pas à comprendre que tu ne t'en sois pas rendu compte, plus tôt. Est-ce compliqué à voir. Tu es une arme redoutable, mais je n'aurais jamais mis ma vie en danger pour toi, si tu n'étais que ça. Alors si tu veux vraiment te montrer utile, on trouvera autre chose, on fera en sorte que tu aides, mais pas de cette manière, pas si cela est risquer pour ta vie. Comprends, que je ne peux pas te laisser partir, te voir mourir, sans rien faire. Je me détourne d'elle, quelques minutes, le temps de reprendre mon calme, et lorsque je me tourne à nouveau vers elle, je suis déjà moins en colère. Je pose une main sur sa joue, pour qu'elle relève le visage vers moi, et sur un coup de tête, sans savoir si ce sera bien accueilli, au vu de notre discussion, je pose un baiser au coin de ces lèvres. Je me fiche un peu, que ma manière de faire puisse être déloyale, si ça peut la convaincre de ne pas ce jeter dans cette mission suicide, je n'hésiterais pas à jouer contre elle. Je caresse ces lèvres, de mon pouce, mais ne va pas jusqu'à lui offrir un véritable baiser. Au fond, je suis presque sur, que ça me toucherait bien d'avantage qu'elle, et c'est pas le but.

« Tu n'es pas juste un cobaye en fuite, Alex »

Tu es loin d'être que ça. C'est juste toi, qui a une image négative, de toi, qui n'a appris à vivre, que par l'unité, mais tu peux aussi apprendre à vivre, sans cela. Tu peux apprendre à vivre pour toi, juste pour toi, à ne pas laisser tes pouvoirs te gâcher la vie. Ma main caresse ces cheveux avec délicatesse. Une délicatesse qui m'étonne moi même, vu ma colère encore visible.

« Je ne veux pas croire, qu'il te reste aussi peu de temps.. Mais ne la gâche pas, profites-en, jusqu'aux derniers instants »

A supposer que tu dois mourir, pour de vrai, ne gâche pas ces dernières semaines, à réfléchir, à des plans, qui ne donneront rien de bon, profites-en, jusqu'au bout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le temps des explications [Alex]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps des explications [Alex]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est le temps des explications... (Hope et Warren ♥)
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Laure & Liora-
Sauter vers: