Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Juste une soirée entre frères | Gabriel & Jake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Juste une soirée entre frères | Gabriel & Jake   Jeu 16 Juin - 1:37



Juste une soirée entre frères
Gabriel & Jake

L'amitié est une notion abstraite dans un monde de liberté. Chacun se sent en droit d'abandonner l'autre au moindre problème. Plutôt que de se serrer les coudes, on s'oublie, on s'ignore, on revient avec le sourire quand la vague est passé. C'est pour ça que ce n'est pas l'amitié, l'engagement le plus important, c'est la fraternité...

Beaucoup, beaucoup trop de changements dernièrement. Des changements par rapport à avant mon départ, des changements depuis mon retour. Notre groupe était en perpétuel évolution, des morts, des arrivées, des nouveaux liens. Et même parmi ceux qui ne bougeaient pas, qui restaient dans notre groupe, ils vivaient des changements. Effy, ces changements de comportements, son enfant… Je ne savais pas quoi penser de ce dernier, je suppose que je verrais à la naissance. Et Gabriel également avait changé, perdues entre deux femmes. Avais-je suivi le même chemin ? Aucune idée, j’aimais toujours me battre, j’aimais toujours faire couler le sang. Je posais des limites que je transgressais allégrement. Oui, je ne pensais pas avoir tant changé que ça mais je suppose que seul un point de vue extérieur pourrait être objectif. Je tends l’oreille au bruit de pas et j’entends Effy sortir, je suppose pour aller rejoindre l’Académie. Ce n’était pas à mon tour de l’y conduire alors je ne fis que l’écouter bouger. Seul et Mark sortaient, tout le monde était au manoir sinon, je les entendais piailler de ma chambre, pire que des femmes dans un salon de thé…

Finalement, je me lasse de les écouter, sachant qu’il me fallait agir pour ne pas replonger dans mes réflexions. Encore une fois, je suppose que je ne peux pas sortir nu de ma chambre alors j’en profite pour m’habiller. Jean, débardeur, basket et je suis prêt. Pas besoin de faire un grand effort pour une soirée à la maison, juste de quoi me couvrir. Je pousse la porte de ma chambre et je traverse le couloir, non pas en direction de la chambre de Gabriel ou d’Effy mais plutôt en direction du bureau de ce dernier. Je sais qu’il s’y trouve, écrivant je ne sais quoi frénétiquement. Fais-tu la comptabilité ou alors écris-tu une lettre pour une des dames de ton cœur l’ami ? Quoi qu’il se passe, ce soir, tu peux oublier toute idée d’écrire quelque chose, à part ton testament car je t’entraîne dans une nuit de loisirs et de folies, peu importe ton avis. Je pousse rapidement la porte qui claque contre le mur, apparemment trop d’entrain d’un coup pour cette pauvre menuiserie et je croise le regard de Gabriel, un regard assez noir d’ailleurs. Je ne sais pas si c’est dirigé contre moi… Faut dire qu’il aurait des dizaines de raisons de m’en vouloir, entre mes taquineries constantes, nos bêtises avec Effy, le fait que j’ai parlé à sa belle alors qu’il n’avait pas encore réussi à initier le contact… Ou peut être que c’est dirigé contre celui qui l’empêche de noircir ses feuilles. Allez savoir avec cet homme.

« Pas besoin de me faire ce regard noir, tu sais que je suis plus intéressant que tes papiers. »

Trop d’arrogance peut être ? Oui, mais on ne me changera pas. Je suis du genre trop sur de moi, trop sur de notre groupe et de notre cohésion. Gabriel est mon mentor dans cette vie, mon plus vieil ami, il sait que je ne dépasserais jamais les limites… Sauf quelques fois bien sûr, il fallait bien que je rendes sa vie d’immortel intéressant. Et moi-même, je sais qu’il y a certaines choses dont je ne dois pas parler pour rendre la soirée un peu plus calme alors je vais me taire… Jusqu’au moment où les choses deviendront tellement ennuyantes qu’il faudra pimenter la soirée. Question de principe, une soirée avec moi ne peut pas se terminer sans une bonne bagarre.
Je lui adresse un sourire narquois avant de me laisser retomber sur le canapé, juste en face de la cheminée, ce qui lui laissera le temps de ranger ses papiers si jamais il s’agit d’une lettre d’amour ou quelque chose de ce genre… Non définitivement, je ne souhaitais pas savoir ce qu’avais bien pu écrire Gabriel, pour ma santé mental, je préférais oublier sinon je serais capable d’imaginer beaucoup de choses…

« Et si tu me rejoignais ? Je suis sûr que notre discussion pourrait être plus intéressante que tes bouts de papiers ? Ou sinon, tu pourrais décider de prendre une meilleure décision encore et on sortirait. Les rues de Missoula sont magnifiques de nuits et les habitants n’y attendent que nous. »

Gabriel est plus… Raffiné que moi niveau mise à mort alors cette fois encore, ça sera ça passe ou ça casse. Veux-tu parler ou te défouler ? J’ai cru comprendre que tu avais beaucoup de choses à oublier, une rivière de sang, il n’y a rien de mieux que ça pour se calmer, je te le promets. Mais cette fois ça sera ton choix, je m’adapterais sans trop me plaindre… Enfin je tenterais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 613
MessageSujet: Re: Juste une soirée entre frères | Gabriel & Jake   Jeu 16 Juin - 12:43

Juste une soirée entre frèress
Jake & Gabriel


La porte s'ouvre brutalement, venant cogner contre le mur violemment, m'interrompant dans mon travail. Je n'ai pas besoin de redresser la tête pour comprendre de qui il s'agit. Seul deux de mes partenaire se permettrait une telle entrée, Jake et Effy. Etant donné que cette dernière était partie il y a une bonne demi heure, cela ne laissait qu'une hypothèse plausible. Cette journée promettait d'être intéressante, et je n'étais pas certain que cela soit dans le bon sens du terme. Nous ne pouvions jamais prévoir comment une nuit passer en sa compagnie se déroulerait. Et au vu de son sourire, je m'attend à tout de sa part. Pourrais-tu pour une fois, m'épargner ? J'ai bien d'autre pensées en tête, sans avoir à me préoccuper des piques que tu pourrais me lancer. Mais tu n'as pas l'intention de ma lâcher, n'est-ce pas ? Tu n'as pas l'intention de me foutre la paix avant d'avoir obtenu ce que tu veux, pas vrai ?

« Détrompes-toi, ces papiers sont des plus intéressants »

A condition de connaître la raison pour laquelle j'écris dessus, et même si tu l'as compris, tu n'es pas celui avec qui j'en parlerais aujourd'hui. Mes papiers sont bien plus silencieux à ce sujet, et avec eux, j'étais certain de ne pas recevoir de piques. Et tu es sans doute bien heureux que nous évitions ce genre de conversation. Qu'as-tu de mieux à me proposer ? Tu sais déjà que je n'accepterais pas cette soirée de confidences à cœur ouvert, alors qu'as-tu d'autres à me proposer ? Qu'as-tu en réserve ? Une soirée à l'extérieur ? Quel genre de soirée ? De l'amusement ? De la chasse ? Autres ? Tu sais que j'apprécie particulièrement ce genre de soirée, mais que nous n'avons pas vraiment la même façon de faire. Tu es du genre à foncer dans le tas, alors que je réfléchirais davantage à la situation qui serait le plus en notre faveur. Autrefois j'appréciais ces quelques laisser aller en ta compagnie, mais autrefois, le poids sur mes épaules n'était pas le même, notre groupe n'était pas aussi étendu. Autrefois, il n'y avait pas Effy, et je ne pouvais pas me permettre de mettre sa vie en danger en agissant sans réfléchir.

« Quel genre de soirée me proposes-tu exactement ? »

Une tuerie ? Penses-tu que cela est sans risque ? Je réfléchis peut-être trop, c'est vrai mais je tente d'agir au mieux pour la sécurité de tout le groupe. Ce poids ne pèse pas sur tes épaules, mais peut-être un jour cela sera-t-il le cas, et tu comprendras alors mieux toutes ces questions qui me passent pas l'esprit. Je repousse toutes ces pensées. J'imagine qu'une soirée entre frère, entre homme ne pourra que me faire du bien. A toi de me prouver que j'ai raison, et que tu serais agir sans mettre le groupe en danger. Je referme le journal devant moi, et me lève pour le rejoindre, attrapant ma veste de cuir au passage pour l'enfiler, bien qu'elle soit totalement inutile

« Allons-y, avant que je ne change d'avis »

Je quitte mon bureau, sans aucun mal puisque la porte est resté grande ouverte depuis l'entrée de Jake. Et maintenant ? Que faisons-nous ? Où allons-nous ? Que me proposes-tu ? Avais-tu une idée bien précise de ce que tu souhaitais faire en venant me chercher ? En fin de compte, laissons les conséquences de côté, nous verrons ça plus tard, cette tuerie m'intéresse bien. Cela ne pourra me faire que du bien. Je me suis montré bien trop sentimental ces derniers temps, il était plus que temps que nous changions cela. Tu ne crois pas ? Alors je t'écoute, proposes-moi le pire carnage que cette ville n'ai jamais connu. Je me ferais un plaisir de t'accompagner dans une boucherie de cadavre humain. Ne sommes nous pas venu ici pour cette raison ? Faire connaître la pire douleur à cette ville ? Je devrais cesser de réfléchir , et revenir à mes instincts naturels. J'étais le seul à ne pas le faire. J'étais le seul à me préoccuper de la sécurité de tous. A croire que je m'étais ramolli et ce n'était définitivement pas possible. Nous devons changer cela ce soir, Jake, et montrer à cette ville qui sont les patrons

« J'espère que tu ne t'es pas ramolli avec le temps.. Voyons ce que tu vaux »

Je me fous de lui, parce que si quelqu'un à changer de nous deux, c'est définitivement moi, mais tu prends plaisir à m'envoyer des piques à longueur de journée, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas te rendre la pareille. Alors ? Qu'as-tu à me proposer ? J'ai moi-même ma petite idée sur la question. Je connais sans doute cette ville mieux que toi, mais je tiens à connaître tes propres idées, elles étaient toujours intéressantes, si je me souviens bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Juste une soirée entre frères | Gabriel & Jake   Jeu 16 Juin - 12:43



Juste une soirée entre frères
Gabriel & Jake

L'amitié est une notion abstraite dans un monde de liberté. Chacun se sent en droit d'abandonner l'autre au moindre problème. Plutôt que de se serrer les coudes, on s'oublie, on s'ignore, on revient avec le sourire quand la vague est passé. C'est pour ça que ce n'est pas l'amitié, l'engagement le plus important, c'est la fraternité...

Que fais-tu encore Gabriel ? A quoi occupes-tu ton temps dans ce bureau ? A remplir des dizaines de feuilles, à quoi ça te sert ? Tu tiens donc à maintenir une trace écrite de ta présence ou tu dois parler à quelqu’un ? Quoi qu’il se passe, ça peut attendre, ça fait bien trop longtemps que nous ne nous sommes pas amusés ensemble, il est l’heure de changer cela.
Quand j’ai poussé la porte, je n’ai même pas cherché à être discret, de toute façon Gabriel doit avoir l’habitude avec moi, tant que je n’ai pas cassé cette fichu porte, il n’y a rien d’important. Ces propos sont tous aussi sarcastiques que les miens même si le ton n’y ait pas. Fais gaffe, je vais finir par me vexer en te voyant aussi sérieux. Je lui lance un regard mais ne répond rien à sa dernière remarque, si nous commençons à débattre sur l’intérêt de ses papiers, il risque de m’entraîner dans sa prochaine journée de paperasse et si y a bien un truc que j’évitais, c’est les papiers.

Je m’installe donc sur le fauteuil face au feu tout en lui proposant de passer la soirée avec moi. Caches donc ta joie Gabriel, je vais finir par croire qu’on vient d’enterrer ton clebs. Et je sais très bien que tu n’en as donc ça devient vexant pour nous. Ou plutôt pour moi car je suis le seul à avoir le droit à autant d’amour de ta part si je ne me trompe pas… Non pas que ça me dérange vraiment, tu sais très bien que je te rendrais coup pour coup. Je lui adresse un sourire amusé en l’invitant à ma façon à venir faire la fête avec moi… Pardon, à passer la soirée avec moi. Avec lui, qui sait comment ce genre de propositions sera prise ? Mais ça ne me dérange pas, j’aime être surpris et je sais que je réussirais à convaincre Gabriel quoi qu’il se passe. Il me le confirme d’ailleurs quand il ne lutte pas vraiment contre ma proposition, y réfléchissant à peine quelques secondes.

« Le genre de soirée où nous pouvons être tout le monde ou personne. On peut être les rois du monde ou des mecs lambda… Mais je t’avoue avoir un faible pour la première proposition, même si j’ai toujours trouvé que la couronne t’irait mieux qu’à moi, c’est trop clinquant sur ma tête. »

Je le sais, je devrais mettre le holà sur les provocations, ça me jouera des tours un jour… Mais pour l’heure, je m’amuse bien trop. Surtout quand je vois que Gabriel est définitivement convaincu et prend sa veste en main. Ah mais c’est qu’on est d’accord pour se lâcher ? Ca fait trop longtemps en même temps qu’on ne s’est pas amusé, je parie que tu vas être encore plus sanguinaire qu’habituellement… Je sens que je vais adorer cette soirée !
Je me relève d’un bond quand je le vois quitter la salle après sa dernière parole, on va s’éclater, je ne peux pas en rater une seule minute. Disons que je cours presque sur ses traces, l’impatience me saisissant. Les partenaires de jeu ne sont que peu nombreux dernièrement et aucun ne sera aussi bien que Gabriel pour moi. C’est tout de même de mon créateur dont on parle… Et je suppose que je pourrais l’appeler mon frère, même si parfois, je l’appellerais plutôt tête à claques… Mais ça varie assez souvent mes mots d’amours à son égards alors bon. Ne nous précipitons pas. Et arrête donc avec toutes ses preuves d’amours Gabriel, je vais finir par croire que tu ne pourras plus te passer de moi. Je lui offre une légère bourrade dans son épaule tout en conservant un grand sourire.

« C’est plutôt à toi qu’il faut que je pose la question, après tout, j’ai eu le temps de m’exercer dernièrement. Tu verras que j’ai légèrement monté le niveau, j’espère que t’arriveras à tenir la distance. »

Ouais, tu n’es pas le seul à pouvoir provoquer mon gars, on peut être deux à ce jeu et tu sais très bien que je suis le meilleur. Certes, tu manies les mots comme personne mais je manie le sarcasme et les taquineries avec brio… Alors ne t’attends définitivement pas à gagner !
Je vais chercher les clés, revenant ensuite vers lui, j’ai pris le temps de réfléchir quelques secondes à quelques idées. Je préfère me la jouer feeling mais je sais que ce n’est pas forcément le cas de Gabriel… Alors il va falloir proposer une idée constructive… Fais donc chauffer tes petits neurones Jackson, tu pourras les rafraîchir dans une bonne rasade de sang… Et je détestais me parler à moi-même en usant de mon nom… Bref !

« Que dirais-tu de bien se faire connaître et de faire le plein en proies ? Apparemment, y a une petite fête qui s’organise dans le quartier Nord pour fêter la reconstruction partielle du quartier… Et si on leur faisait un petit coucou ? J’adorerais choquer tous ses bourges, ça me rappellerais de vieux souvenirs… Y a moyen de s’amuser… »

Après tout, nous ne nous sommes jamais plus amusés que quelques décennies auparavant, quand il suffisait de passer sa main sous le jupon d’une femme pour choquer et faire s’évanouir des tas de personnes… Les bourges sont toujours les plus amusants à côtoyer, si mesquin et si facile à choquer… C’est un délice quand ils se rendent compte qu’ils ne sont que de faibles personnes et qu’ils commencent à tout vendre pour leurs survies… Alors Gabriel, une meilleure idée ou tu es partant également ? Allons nous amuser… C’est à toi que reviens le choix de la destination, c’est tout…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 613
MessageSujet: Re: Juste une soirée entre frères | Gabriel & Jake   Jeu 16 Juin - 12:43

Juste une soirée entre frèress
Jake & Gabriel


Etais-tu obligé de venir m'emmerder aujourd'hui, Jake ? N'avais-tu donc rien de mieux à faire ? Comme tu peux le voir, je me trouvais en pleine réflexion avant ton intervention, et je n'aurais rien contre l'idée de retourner dans mes tracas quotidien.. Entre Effy, Jake, Emma, les problèmes du groupe, j'avais l'impression de ne pas trouver une seule seconde pour me détendre et penser à moi, mais j'imagine que c'était le rôle d'un leader, prendre toutes ces responsabilités sur mes épaules, et ne parler à aucun d'entre eux de mes propres inquiétudes. Je connaissais assez bien chaque personne de cette petite bande pour savoir que s'ils se laissaient aller à leurs appréhensions, ce serait une véritable foire.. Pour le bien être de tous, valait mieux que j'évite ce genre de situation, bien que je l'admette, cela m'aurait fais le plus grand bien de pouvoir en parler à quelqu'un, peut-être que Jake sera cette personne, je le connais assez bien pour savoir qu'il gardera cette information sous ma demande, et après tout, c'est à lui que reviendra le rôle de leader, si jamais je devais disparaître, alors valait mieux qu'il soit au courant de ce genre de chose. Je prends bien trop d'attention à toutes ces histoires en ce moment, il serait peut-être temps que je délègue, et que je profite d'une bonne soirée entre frère, alors j'imagine qu'une bonne soirée, quoi qu'il puisse avoir en tête, ne peut pas être une mauvaise chose, pas vrai ? Je pose une main sur son épaule

« Même si nous le voulions, je crains que nous ne pourrions être des gars lambda.. Et cesse de me provoquer, ou je pourrais te faire manger le béton, ce serait dommage de devoir dire adieu à une soirée qui s'annonce si merveilleuse »

A vrai dire, je ne sais même pas si mes paroles ressemblent d'avantage à une mise en garde, ou a une provocation, et connaissant Jake, ce n'est sans doute pas cela qui allait l'arrêter, mais vous ne pourrez pas dire que je ne les pas prévenu. Et pour ceux qui croirait que je ne suis pas en mesure de m'en prendre à l'un des miens, je n'aurais aucun regret à encastrer la tête de Jake dans le sol, de toute façon, ces blessures ne resteront que quelques heures, alors ce ne serait pas très grave, cela lui montrerait juste que jouer avec le feu n'est pas une bonne idée, pas lorsque je suis en cause. J'attrape ma veste, que je jette sur mon épaule. Ce n'est qu'un reflexe stupide, puisque je n'en aurais de toute façon pas besoin, c'était l'avantage d'avoir cesser de vivre depuis des années, nous étions certes, blanc comme un cul, mais nous ne risquions pas d'attraper froid, ou une quelconque autre maladie, bien pratique me direz-vous, je nous voyais mal, agonisant, avec trente-neuf de fièvre, alors même que très peu de chose pouvait nous atteindre. Et puis, notre corps guérissait toutes sortes de blessures, pourquoi ne le ferait-il pas avec des virus ?

Revenons aux choses sérieuse, ce n'est pas le moment de déblatérer sur les maladies, et tous les avantages que peut procurer notre nature, vaut mieux que je suive Jake à l'extérieur, et que je commence à préparer un plan, parce que ce ne serait pas la première fois qu'il décide d'une chose, sans le moindre plan au préalable, son truc, c'est de foncer dans le tas, et de réfléchir après. J'accepte de me laisser aller, mais ce n'est pas pour autant que je prendrais des risques inutiles, je me dois d'assurer mes arrières, même lorsque je commets des carnages. Si j'étais certain que cela me retomberait dessus, je n'aurais pas le moindre scrupule, mais je connais nos ennemis, quoi de mieux que de s'en prendre à mes proches pour mieux m'atteindre. Et bien que je sache qu'une grande partie des mes plus proches alliés sont en mesure de se défendre seul, je ne prendrais pas ce risque, alors Jake, je profiterais de cette soirée pour t'apprendre à perdre le contrôle, tout en assurant tes arrières. Oui, cette soirée pouvait devenir très intéressante.

« Je ne voudrais pas te décevoir, mais j'avais déjà une large avance sur toi, alors que tu n'étais qu'un gamin, tu as encore quelques années devant toi avant de pouvoir dépasser le maitre »

Encore une fois, ne me provoque pas de trop, Jake, car je n'aimerais pas te mettre la misère, et que tu rentres déçu de t'être fais laminer, car tu sais très bien que si tu me défis vraiment à ce jeu, je relèverais le défi avec grand plaisir, mais cela risque d'être plus douloureux pour toi, que pour moi. Si, à la place de me provoquer, tu me disais plutôt ce que tu as prévu pour la soirée ? Peut-être m'étonneras-tu à avoir un plan, pour une fois ? Ou as-tu encore l'intention de errer dans les rues, à la recherche d'une distraction, et d'innover sur l'instant ? J'admets que pour une fois, je ne serais pas contre un peu d'innovation, mais je tiens tout de même à savoir où l'on se rend, ce serait tout de même un bon départ, pour m'aider à assurer nos arrières, juste au cas où. Je me plante près de la voiture, puisqu'on dirait qu'il a l'intention de prendre ce moyen de locomotion, en attente de sa réponse, presque sur qu'il n'a aucun plan en tête. Sauf qu'il me surprend en me proposant une petite fête. Pourquoi pas, je ne dis jamais non pour aller faire la fête, surtout si celle-ci contient une grande partie des bourges de la ville. Tu as raison, cela devrait être très distrayant. Qu'attendons-nous pour nous mettre en route ?

« En effet, il serait grand temps que tous prennent notre arrivée au sérieux.. Nous sommes une menace, pour chaque habitant, ils ne tarderont pas à le savoir, surtout ces jeunes demoiselles »

Oui, c'est bien connu, les hommes préfèrent de loin s'en prendre aux femmes, qu'il s'agisse de leurs corps, ou de leurs sangs, et nous ne faisons pas exception. Je grimpe dans la voiture, attendant qu'il me rejoigne, et lui laissant le volant. Les voitures, ce n'est pas spécialement mon dada, personnellement, j'avais une préférence pour les grosses motos hors de prix, mais j'avais tendance à faire le chemin à pieds, j'étais toujours plus rapide que n'importe quelle machine.

« Je doute que notre princesse serait très heureuse d'apprendre que nous allons fricoter avec d'autres femmes, mais après tout, elle n'a pas besoin de le savoir. Nous n'aurons qu'à lui ramener un petit quelque chose, elle en sera heureuse »

Oui, je parle bien d'Effy, la jalousie d'une femme n'était jamais une bonne chose, et en l'occurrence, elle n'était pas très partageuse, mais d'une certaine façon, je la comprenais, je détestais voir d'autres hommes s'approcher d'elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Juste une soirée entre frères | Gabriel & Jake   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste une soirée entre frères | Gabriel & Jake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Soirée entre coloc's » ♣ Jaelyn, Mattei & Candice
» Une petite soirée entre amis histoire de décompresser enfin ! { Siloé & Liam
» Une soirée entre filles {Alexis}
» Soirée entre célibataire [ PV maxime ]
» Soirée entre amoureux (pv Gaël)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Laure-
Sauter vers: