Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ivresse d'un temps | Gallen & Promesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: L'ivresse d'un temps | Gallen & Promesse   Jeu 16 Juin - 1:31

L'ivresse d'un temps
Gallen & Promesse

Comment j’avais atterris là déjà ? Je crois qu’il était question d’une… Non deux. Ou peut être trois ? Bref quelques bouteilles d’arrache-moi-la-gueule-je-suis-de-l’alcool-bonsoir ! Je ne savais même pas comment j’avais atterris dans cette soirée ? Je ne me rappelais même plus avoir passé la porte d’entrée pour me retrouver dans cette maison, par contre mon souvenir bien clair, c’était mon au-revoir à Effy dans un bar où j’avais déjà commencé à me saouler… Et dire que j’avais toujours détesté les ivrognes en plus. Bah c’était bien beau quand on voit comment j’avais fini, rond comme une asperge, euh… un piano ? Ah non, rond comme une courgette ! Non toujours pas… Bref, totalement bourré, bonjour, bonsoir, c’est moi.

Je jette un coup d’œil devant moi, j’ai encore un verre à la main, je ne sais même pas ce qu’il y a dedans. Surement de quoi assommer un cheval, ils lésinent pas sur les moyens dans le coin. Je m’éloigne d’une femme, je suis incapable de me rappeler de sa tête, je sais juste qu’elle m’a servi un autre verre et que non, décidemment, je n’en voulais plus. Il va me falloir des heures pour revenir à la normale et redescendre niveau alcool… Mais pour la beauté du geste, je finis tout de même mon verre.

Y a combien de temps qui est passé depuis mon dernier verre ? Aucune idée… Des heures ? Des minutes ? Ou des secondes ? Bon peut-être pas la dernière idée, je pense que je m’en serais rendu compte. Zor-El me l’aurait dit ! Tiens pourquoi c’est lui qui me l’aurait dit d’ailleurs ? La demoiselle à la barrette surveille bien mon verre, elle serait capable de me donner l’heure non ? Sauf que je me rappelle plus de l’heure précédente… Assez con comme truc tout de même. Décidemment, doit y avoir un peu de kryptonite dans leur verre, pas possible autrement !

« Hey mec, tu sais où y a un volcan dans le coin ? Faut que j’y balance mon oncle, tu vois il est légèrement… Timbré ? »

Je l’entends murmurer que c’est moi le timbré mais c’est surement parce qu’il connait pas méchant tonton, sinon il changerait sans problème d’avis ! Enfin je ne peux pas lui en vouloir, c’est parce qu’il ne le connait pas que tonton lui a pas fait de bobo.
Bref monsieur se casse et me laisse tout seul, je me sens un peu con du coup, avec mon verre en l’air, à attendre sur place. Un peu hors de ma place aussi mais bon, ça je suppose que c’est normal dans un lieu où tout le monde est humain, sauf soi-même !

Enfin bon, du coup je reste pas trop au rez-de-chaussée, où se déroule la plus grosse partie de la fête et je préfère monter. Le lieu s’est transformé en baise-o-drome et j’ai pas besoin de ma vision X pour le savoir, les bruits sont assez explicites ! Du coup, je trouve un autre moyen pour me casser de là en voyant une fenêtre ouverte sur un bout de toit, de quoi m’assoir quelques minutes dans le calme et avec un peu d’air frais. Je me permets d’observer la nature… Enfin la nature, c’est vite dit. Une forêt d’arbres… Ouais enfin je suppose qu’on fera pas une forêt de marshmallows de toute façon dont c’est assez logique ! Bref, la forêt et la maison, y a que ça à perte de vue. Ah et l’allée princière qui conduit à la maison, le petit chemin qui est entouré de dizaines de colonnes, en mode, je suis dans une villa romaine… Ou grecque… Ou Egyptienne. Bref l’un des peuples qui utilisaient beaucoup de colonnes dans leurs maisons ! Enfin bon, le plus amusant est surement de voir un mec tituber puis se prendre une colonne en pleine poire… Désolé mec, je suppose que je devrais pas rire comme ça mais faut avouer que c’est assez tordant comme mésaventure, non ?
Enfin ce qui est moins tordant, c’est de voir qu’il ne se relève pas, ça ce n’est pas cool du tout. Il a peut être une commotion ? Je dois avouer que je sais pas trop, j’arrive pas à trop voir de là. Du coup, je suppose qu’il va falloir que je descende, surtout que les potes du mec ont continués leurs chemins sans lui, ce pauvre humain, il est à deux doigts de se faire abandonner à son triste sort !

« SuperGallen vient te sauver des ténèbres insondables de l’oubli ! C’est con comme slogan… Faut que j’en commande un nouveau pour Noël… Ou les grandes vacances, les grandes vacances sont plus proches… »

Je marmonne dans ma barbe inexistante, en me mettant debout même s’il me faut un temps pour ne pas me fracasser la gamelle. Et puis… Je fais un pas en avant, vers le vide. J’arrive toujours plus facilement à voler quand j’ai pas d’appuis sur le sol ! Sauf que là… Je crois pas que je vole. Enfin ça a pas l’air d’être la bonne sensation en tout cas. Allez, vole, vole, tout de suite petit Gallen…

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ivresse d'un temps | Gallen & Promesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (f) pietra capone ◮ l'amour est ivresse et il est temps pour nous d'aller vomir
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Laure-
Sauter vers: