Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un fantôme | Lyana & Brent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Un fantôme | Lyana & Brent   Jeu 22 Déc - 18:29



Un fantôme
La vie est faite de cycles, qui jamais ne se brisent, car jamais ne se terminent.

Revenir dans cette ville était synonyme de souffrance autant que de bonheur. J’avais vécu bien des choses dans ce lieu qui n’aurait du être qu’un arrêt parmi tant d’autres. Ma mère, mon père, je les croisais, je les perdais, je les retrouvais. Jamais de lieux n’avaient signifié quelque chose à mes yeux. Seul l’Angleterre m’avait marqué, mais car c’était le lieu où j’étais né. Le lieu où j’étais mort. Et le lieu où j’avais eu une nouvelle vie. Mon état d’humain ne me manquait pas, car c’était avec cette nouvelle vie que j’avais pris les devants. J’ai pu devenir un homme meilleur. Certains trouveraient que c’est incompatible avec le statut de strigoï, pas moi. Pour moi, rien ne pouvait prévaloir à la nuit éternelle et bienfaitrice que je vivais maintenant.

Je lève le regard, croisant l’enseigne lumineuse qui avait été mon quotidien pendant près d’une année. Un bar où j’avais vécu de belles rencontres. Tessa, Adrian, Alianova… Penser à cette dernière me fit prendre une profonde inspiration. Qu’en serait-il advenu de nous si j’étais resté, plutôt que parti retrouver ma mère qui avait besoin d’aide ? Y aurait-il pu avoir un avenir entre nous ? Ou étions-nous déjà condamnés ? En tout cas,  je savais que je n’aurais pas pu la laisser m’accompagner dans mon voyage pour sauver Marie. Je n’aurais pas pu briser sa dernière part d’innocence en la laissant découvrir que non, je n’étais pas le gentil garçon, pas toujours. J’avais aussi des démons, que je savais lâcher sur les autres quand il le fallait.

Je me secoue pour me sortir de mes pensées, avant de finir par m’approcher de l’entrée. Je sors ma main de la poche de ma veste en jean, poussant la porte et entrant dans une ambiance qui ne m’était pas inconnu. Cette pensée amène un sourire à mes lèvres. Toujours cette ambiance enfumée, ce côté bar et cette piste de danse. Toujours le même uniforme. Toujours les sourires, les pervers, les enjoliveurs, les fous et les folles. Rien de nouveau, si ce n’est la tête derrière le bar. Dire que c’était moi auparavant… Cela me change. Je deviens le client.

J’avance jusqu’au bar et je vois au loin une chevelure qui me dit quelque chose. Ces cheveux, presque couleur argent… Est-ce que je rêve ? Etait-ce une chance ou une malchance ? Je ne sais pas, mais pour une fois, les miroirs derrière le barman m’aideront, je vais pouvoir voir son visage. Je m’approche un peu plus et à mesure, je me retrouve à me demander si je deviens fou. Enfin, ne l’étais-je pas dès ma naissance ? Mais on dirait réellement Alianova…

« Une bière, s’il vous plait. »

Je croise le regard de cette fille dans la glace et je contrôle difficilement les expressions de mon visage. Elle était très semblable à Alianova, presque trop. Mais son visage portait une expression qui ne correspondait pas à ce que je me rappelais de cette femme qui était douce, presque trop douce pour ce monde. La fille que j’avais pu observer avait une expression bien plus dure, bien plus prudente. Un même corps de poupée, mais une volonté de fer. La main qui apparaît devant moi, me déposant ma bière, me détourne de mes pensées et je détourne le regard pour croiser celui du barman qui me parlait sans que je ne l’écoute vraiment.

« C’est offert par la maison. »
« Depuis quand ce genre d’initiative ? »
« Depuis qu’Amanda me le dit. »

Amanda ? La serveuse ? Elle était toujours là ? Je détourne le regard, croisant le sien et son grand sourire, que je lui rends, en plus petit. Oui elle était toujours là. J’avais espéré qu’elle avait quitté cette ville dangereuse mais après tout… Je ne pouvais pas contrôler les autres. Je détourne le regard vers cette femme sosie et en même temps si différente… Cette ville était décidément pleine de surprises. Un peu trop de surprise même.

« Bonsoir mademoiselle. Vous allez me trouver étrange mais… Est-ce que vous connaîtriez une certaine Alianova ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Age : 24
MessageSujet: Re: Un fantôme | Lyana & Brent   Jeu 29 Déc - 14:40

Un fantôme
Lyana & Brent

Est-ce que je peux dire que ma vie est redevenu calme, depuis que je suis parvenu à me débarrasser de cette puce ? Non, ce serait un gros mensonge quand même. Je ne sais même plus à quoi m'en tenir, à qui je dois faire confiance. De nouvelle donnée dans ma vie, que je ne pensais pas découvrir, et j'ignore si je suis censée en profiter, ou ne pas laisser ma garde s'abaisser ? Au fond, je sais que je ne peux pas faire comme si de rien n'était.. Je sais que les hommes de la secte, sont toujours à ma recherche, même sans cette puce, je sais qu'ils n'abandonneront jamais de me mettre la main dessus. Je suis un danger pour eux, je sais des choses, que je devrais ignorer, et c'est ce qui me rend si essentiel, à leurs yeux. Ils craignent que je parle, peut-être le ferais-je un jour, pour éviter que d'autre se retrouve à ma place, mais pour l'instant, faire de ce monde, un monde meilleur, n'est pas dans mes projets, la seule chose qui m'importe, c'est de venger ma mère, puis de me venger moi. Une fois que j'aurais accompli cela, je pourrais retourner à une activité normale. Kyara, avait raison sur une chose. Je n'aurais pas du me mêler à un monde comme celui-là, malheureusement, je n'ai pas eu cette chance, je suis humaine, cela ne signifie pas que je ne suis pas impliqué dans toutes ces merdes d'entrée.. Au contraire, je ne connais pas mon père, mais ma mère est une gardienne, donc je n'aurais de toute façon pas pu éviter éternellement ce monde, même si je l'avais voulu. Mais est-ce une mauvaise chose ? C'est vrai, c'est pas mal d'ennui, mais je plains, tous ces humains, qui vivent dans l'ignorance. Qui pourrait voir leur vie basculer, du jour au lendemain, sans être capable de se défendre, parce qu'il ignore le véritable ennemi.

C'est agréable, de pouvoir se poser, tranquille, au coin d'un bar, sans avoir cette peur aux trips, que l'on vous tombe dessus. Vous n'imaginez pas à quel point s'est rassurant, de pouvoir se poser, et se dire qu'ils leurs faudra plusieurs semaines, pour parvenir à me mettre la main dessus, sans cette puce, et que d'ici là, j'aurais bougé. Parce que oui, malgré cela, je ne relâcherais pas ma vigilance, je continuerais à changer, encore, et encore, de vie, de lieu, j'aurais juste à le faire moins souvent. Et c'est déjà beaucoup. Quand j'aurais trouvé ce Gordon, que j'aurais fais la peau à ce Bastian, je pourrais me permettre d'exécuter tous les membres de cette secte, et enfin, pouvoir être tranquille, pour de bon. Est-ce que je me fais trop d'espoir ? J'en sais rien, après tout, peut-être que je perdrais la vie, entre temps, ce serait triste, mais au moins, tous mes problèmes seraient envolé.. Donc pas une si mauvaise chose, en fin de compte. C'est peut-être pour cette raison, que je n'ai pas paniqué, toutes ces fois où j'ai failli y passer. N'allait pas croire que je souhaite mourir, je suis d'avis a dire que je suis encore un peu jeune, pour mourir, et j'ai encore des missions, à accomplir. Disons seulement que le jour où la mort se présentera à moi que cela soit dans trois ans, un mois, demain, je ne supplierais pas ! Mon verre à la main, je profite de ma liberté, je la fête, avec ce verre d'alcool, en prenant garde à ne tout de même pas abuser, ne sait-on jamais ce qui pourrait me tomber dessus. Je croise le regard de cet homme, à travers le miroir. Que me veut-il, à me regarder comme ça ? Je n'en ai aucune idée, mais je me rends compte, assez vite, que cet homme n'est pas humain. D'ailleurs, je ne comprends pas vraiment la raison pour laquelle il s'approche de moi. Je préférerais autant éviter son contact, même de faire connaissance, ça ne m'intéresse pas.

« Bien étrange, en effet. Non, je ne connais pas cette femme. Je ne connais personne »

C'est la vérité, je ne connais personne ici, juste des noms, rien de plus. Lucas ? Non, je ne crois pas pouvoir le connaître, lui non plus, c'est comme les autres, juste un nom, rien de plus. De toute façon, je ne suis pas là pour ça, je ne sais même pas si je resterais ici, une fois que j'aurais accompli ce que je souhaite, alors à quoi bon apprendre à connaître les habitants ? Je le regarde, de haut en bas, pour l'analyser. Oui, je ne me suis pas trompé, un strigoï, par contre, je ne comprends pas bien sa manière d'être. Ni sa manière d'agir avec moi. Je le regarde, un regard désintéressé, et perdu.

« Tu es l'un des leurs, alors expliques moi, pourquoi est-ce que tu ne m'as pas encore sauté à la gorge ? Pourquoi prétendre être différent des autres? »

Je suis direct, je vais droit au but, mais après tout, je sais ce qu'il est, alors pourquoi prétendre le contraire ? Vous êtes tous les mêmes, vous, tous des Strigoïs, tous des mauvais. Je sais, la race ne fait pas l'identité, mais je n'ai pas encore croisé l'un d'entre vous, qui ne fait pas le mal, alors pourquoi est-ce que ce serait différent avec toi ? J'avale le fond de mon verre, avant de le faire glisser jusqu'au bar man.

« Un autre »

Finalement, laissons tomber pour les bonnes résolutions. Je verrais bien comment se déroule la soirée, et comment faire pour m'en tirer, au fur et à mesure.  


_________________
we're meant to be
mais lorsque nous sommes perdues, lorsque la terreur, l'horreur, vous abreuve de son sang, qui sommes nous..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un fantôme | Lyana & Brent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gâteau des fantômes
» Cédric Diggory [ Pouffy-Fantôme ]
» Carey Price vs Brent Jonhson
» Brent Sopel signe a Dallas
» Un fantôme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Laure-
Sauter vers: