Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jouons, joli cœur, la nuit ne fait que commencer ! | Kyle & Sélène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Jouons, joli cœur, la nuit ne fait que commencer ! | Kyle & Sélène   Dim 11 Déc - 18:03



Jouons, joli cœur, la nuit ne fait que commencer !

Kyle & Sélène


Allez mes mignons, ce soir on sort ! Fini de fainéanter dans le QG, on part s’amuser ! Je sais qu’Aizen a prévu quelque chose ce soir, alors je ne lui prendrais pas ses trois meilleurs hommes… Juste ceux qui ne peuvent pas détourner le regard de mes jambes dès que je les montre. Quoi ? On ne peut pas m’en vouloir de chercher à faire monter la morsure de la jalousie en mon homme, c’est là qu’il devient le plus acide et le plus délicieux !
Je jette un regard dans le miroir, critiquant du regard mes cheveux décolorés rejeté en arrière, libre, et réajustant une dernière fois ma tenue composée d’un tee-shirt mordant et de mon short-combi préféré. Un dernier coup de rouge à lèvres rouges sang et je suis prête à sortir ! J’attrape au passage mon collier que je passe, avant de quitter la chambre. Petite particularité de ce collier, les petits crocs qui le sertissent sont réels. Et peut-être que j’en aurais d’autres ce soir ? Cela serait tellement amusant ! Je dévale les escaliers, Cynthia en main, attirant l’attention pendant que je gardais un grand sourire. On allait pouvoir s’amuser ! Il y avait de telle possibilité dans une nouvelle ville !

« Allez les gars, on va s’éclater ! Amusez-vous bien les autres ! »

Je reçois des réponses auxquels je ne prête pas attention. Un regard dans la salle et je sais qu’Aizen n’est pas là. Eh bien tant pis ! Il ratera le plus amusant ! Qu’il fasse sa petite combine, je l’aurais au matin et je lui apprendrais ce qu’il a manqué. Je sais que derrière moi se trouve les triplets. Yeux bleus, yeux verts, yeux noir ! Pour tous les goûts. Mais j’ai pas leurs prénoms, je les ai encore oubliés. Bof, faudrait déjà qu’ils survivent plus d’une semaine pour que j’éprouve de l’intérêt pour les connaître ! En attendant, on prend l’une des voitures et c’est parti !

J’ai entendu parler de cette fête, ce soir, en dehors de la ville et à la tombée de la nuit. L’idée la plus parfaite, surtout quand on veut le maximum de fun. Peut-être y aura-t-il même quelques tripes ? Je n’aime pas l’odeur mais la couleur est intéressante ! J’émets un petit rire en appuyant sur le champignon, avant de me garer en faisant crisser les pneus. Un regard vers les gars, ils sont pâles, gris même. Déjà effrayée mes mignons ? La soirée ne fait que commencer pourtant ! Je ne retiens pas mon éclat de rire en sortant, avant de me précipiter vers la direction de la cascade, là où j’entends les bruits de la fête. Allons danser, puis jouer ! J’entends les bruits de pas précipité des gars derrière moi. Hey les mecs, j’espère que vous ne comptez pas me faire le coup de la princesse et de ses preux chevaliers parce que je vous préviens, de nous quatre, c’est vous les princesses ! Je préfère être la reine !

On se mêle à la foule, je me perds un peu dans l’ambiance, plutôt sympa pour quelque chose de soft ! Des jeux de lumière dans l’eau, quelques personnes en train de faire trempettes. De la musique rythmée dans des enceintes assez chères et un aménagement en bois pour la piste de danse. Sympa ! Mais ça manque de flamme et de sang tout cela ! Enfin, peut-être bientôt, qui sait. Je suis en train de danser, collée à une fille dont le mascara a trop coulé, ce qui lui donne un certain style. Et c’est à ce moment là que raisonne le premier cri. Il y a tout d’un coup le silence, en dehors de la musique, toujours aussi forte. Et ensuite la débandade. Est-ce que quelqu’un m’aurait précédé pour mettre de l’ambiance ? Ah non ! On ne me vole pas mon terrain de jeu ! Ce soir, je voulais jouer et je ne permettrais pas que cela change ! Si je ne peux pas m’amuser en dansant, je vais danser autour d’un cadavre ! Je vois un vampire apparaître, les yeux rouges et l’air affamé. Ah mon gars, mon sang est une propriété exclusive !

« Salut chéri, dis tu l’as rêvé comment ta mort ? Douloureuse ou jouissive ? »

Je fais un signe de la main, en signe de coucou, tout en parlant mais monsieur est mal élevé, il me saute directement dessus. Et le bonjour d’abord, il est où ?! J’attrape ma batte à pleine main et l’envoie dans son genou, provoquant sa chute dans un grognement douloureux. Sa main se tend, attrapant mon pantalon et ensuite c’est ses crocs qui se plantent dans mon mollet. Ah non !

« Hey ! Quand on est poli, on demande avant de se servir ! »

Tu crois que je me délogerais pas ? Que je pleurais sous la souffrance ? Chéri, t’es incapable de faire mal correctement ! Tu me fais pas non plus plaisir ! T’es décidément un mauvais coup ! J’utilise de nouveau Cynthia et cette fois, je lui défonce la tête, ne m’arrêtant qu’après qu’il m’ait lâché et qu’il ne reste plus qu’une bouillie à la place du haut de son crâne. Et merde ! J’ai oublié ses crocs et je suis pas certaine de pouvoir récupérer quelque chose en l’état des choses !
Quand je relève les yeux, il y a quelques yeux humains écarquillés dans ma direction, beaucoup de cadavres sur le sol et trois autres strigoïs qui me fixent avec sauvagerie. Est-ce que c’était leur pote ? Oh…

« Oups. C’cou tout le monde, ça farte ? »

Je fais un grand sourire tout en agitant Cynthia. Vous venez jouer ? Allez, allez ! Tant qu’à gâcher la fête, il faut jouer ! Dites oui, s’il vous plait, dites oui !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jouons, joli cœur, la nuit ne fait que commencer ! | Kyle & Sélène   Ven 23 Déc - 0:32



Jouons, joli cœur, la nuit ne fait que commencer !


Sélène & Kyle



J’ai perdu mon duel contre cette nana... Ou plutôt ce bonhomme, parce qu’on ne peut pas vraiment dire qu’Elisa se bat comme une fille. Non sérieusement, qu’est-ce qui m’a pris de parier avec elle ? Surtout que c’était de la triche, je sortais d’un combat donc j’étais déjà un peu plus fatigué qu’elle, puis moi je me suis entraîné au combat dans ma cave, alors que cette nana avait toute une armée pour lui apprendre les bonnes méthodes ! Bref, j’ai perdu, même si c’était pas loin de jouer en ma faveur, et maintenant je dois me coltiner cette période d’essai avec le gouvernement. T’es un sacré con Kyle, mais au moins on ne pourra pas dire que tu n’assumes pas.

Sauf que ce soir j’ai pas envie de me traîner les blaireaux de l’armée avec moi. Bon d’accord je suis méchant, ils sont pas si mauvais que ça, mais donnez-moi de la compagnie et ça suffit à me perturber. Je suis pas un chef, je me donne mes propres ordres, mais les autres font ce qu’ils veulent, c’est pas mes affaires. Donc non, ce soir je n’ai vraiment pas envie de me les traîner avec moi, alors je quitte discrètement la base sans prévenir personne et m’aventure seul dans Missoula. De toute façon je suis un chef non ? Donc je peux faire ce que je veux, alors voilà, j’ai choisis de chasser seul ce soir.

Je ne tarde pas à entendre du bruit, une fête. Génial, devrait y avoir du monde par là-bas, des humains inconscients et du strigoï à chasser, j’en doute pas. Je me rapproche, ma main posée sur le manche d’une lame, prêts à dégainer. Le premier cri ne tarde pas à résonner et c’est parti pour une fuite générale. Tout le monde se met à courir, me bousculant au passage, mais j’ai déjà repéré les ennemis de toute façon. J’arrive derrière l’un de ces strigoïs et dégaine mon épée pour l’enfoncer dans son cœur, ni vu ni connu. Je réitère l’action avec l’un de ses potes un peu plus loin.

La cascade est rapidement passée d’un lieu de fête à un lieu de combat, sauf que bizarrement on se retrouve beaucoup moins nombreux tout à coup. J’aperçois cette humaine un peu plus loin qui fait face à trois strigoïs et qui les... J’en sais rien en fait. Qu’est-ce qu’elle fou ? Elle les provoque ? Elle leur dit juste bonjour ? Merde, cette nana a l’air timbrée avec sa batte, mais elle reste humaine alors je peux pas simplement la laisser se faire dévorer par ces monstres. Personne ne semble m’avoir repéré, donc je vais pouvoir en profiter pour avoir l’effet de surprise.

- Hey les gars ! Je crois que vos potes ont besoin d’aide.

J’ai parlé d’un effet de surprise ? Ça aurait probablement était une meilleure astuce, mais je craignais que l’humaine se fasse démembrée avant. Quand je vous disais que je ne suis pas destiné à diriger des troupes, la preuve, je sais même pas suivre le plan que j’avais en tête. Les trois strigoïs se retournent vers moi et aperçoivent leurs deux potes à mes pieds. Surprise !

- Voilà ce qui arrive quand on boit trop.

Ouais je m’amuse à les provoquer et intérieurement la remarque me fait marrer. Au moins elle me plaît à moi, je suppose que c’est toujours ça. L’un d’entre eux se rapproche de moi alors que les deux autres se retournent vers la demoiselle. Sérieusement ? Elle vous fait plus peur que moi ? C’est vexant les gars ! Ou alors vous voulez tous les deux vous taper la gonzesse... Faut dire qu’elle est canon, même si c’est pas mon genre. Je préfère les brunes, et évidemment je ne pense absolument pas à une certaine personne en disant ça. Je lève un sourcil, presque blasé, en regardant le strigoï s’approcher de moi avec un sourire sadique.

- Un seul et en plus faut que je me coltine sourire de joker...

Ma remarque ne semble pas trop lui plaire, en tous cas il en perd le sourire, tant mieux, il faisait flipper et maintenant je peux mieux me concentrer. Le combat débute et se termine presque aussitôt. Bon d’accord, il a dû tenir peut-être trente secondes à tout casser, mais c’était vraiment pas un long combat. J’espère que les autres ont plus de tripes à revendre. Je me retourne pour voir si l’humaine s’en sort bien et... Bah ouais en fait, je la vois déglinguer les deux autres zozos sans la moindre difficulté. Cool. Je me rapproche d’elle, gardant un peu de distance alors qu’elle donne son dernier coup de batte avant de finalement poser son regard sur moi.

- Et bah, ça c’est de la batte ! Mon épée me paraît moins cool tout à coup...

Conversation normale dans le monde de Kyle, rassurez-vous. Ce qui n’est pas rassurant en revanche, c’est que cette nana ne semble pas du tout dérangée par cette entrée en matière. Est-ce que je devrais vraiment en être étonné ? En fait je suis plutôt bien content que certains humains sachent se défendre contre ces monstres, peu importe leur méthode.

- Tu penses qu’on va ravoir droit à de la compagnie ou ta précieuse les a tous fait fuir ?


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jouons, joli cœur, la nuit ne fait que commencer ! | Kyle & Sélène   Jeu 29 Déc - 14:42



Jouons, joli cœur, la nuit ne fait que commencer !

Kyle & Sélène


Dites, dites, vous voulez jouer avec moi ? Allez, faut dire oui. Il y a eu déjà un suicidaire, fallait pas tenter de boire mon sang ! Je l’ai dis, mon sang est propriété exclusive ! Mais j’aurais bien joué avec vous, sinon. Il y a plein d’autres vampires, il y en a bien un qui voudra jouer. J’en demande pas plus ! Un c’est déjà ça ! Vous avez gâché la fête, il a bien fallu la transformer ! Je leur fais coucou, mais je ne vois que des regards noirs vers moi. Mais quoi ?! J’allais pas non plus le laisser me vider ! Quand est-ce que j’aurais pu m’amuser si j’étais morte, hein ?

Je ne sais pas d’où sort ce mignon, mais il est sympa ! Pas trop mal physiquement, mais surtout, c’est sa petite lame qui est sympa ! Et aussi son petit sourire ! Toi, tu vas être mon copain ! Je ne te tuerais pas, je préfère me concentrer sur les crocs longs, j’ai une collection à continuer ! Elle est sympa par contre sa petite vanne, j’émets un léger rire, attirant de nouveau l’attention sur moi mais les strigoïs ne veulent pas rire. Bah quoi ? Les mecs, le rire, c’est la vie ! Faut rire de tout, sinon vous allez finir constipé ! Ca serait une façon si nulle de mourir… Je pointe ma Cynthia vers eux, tout en prenant la parole encore une fois.

« Les mecs, vous n’avez aucun humour. Allez, faut se dérider ! Elle était pas trop mal cette vanne, pour un débutant ! »

Ouais, désolé, c’est Aizen qui me fait le plus rire. Mais ce mignon est chou ! Nan, pas d’accord ? Rha, vous allez finir par me rendre triste ! Je vois deux petits loulous se diriger vers moi et je retrouve le sourire. Oh ouiiii ! On va s’amuser. Je vous attends les gars ! Il y en a un qui se jette sur moi et l’autre qui tente de me prendre à revers. Je glisse sous le bras du premier et les strigoïs se tombent dans les bras, se faisant un câlin. Je ne peux pas m’empêcher de rire en les voyant faire. Eh les mecs…

« C’est peut être pas le moment, nan ? Mais vous êtes mignons ! Je peux vous prendre en photos ? »

Ils se relèvent et ils ont pas l’air d’accord. Rha, vous n’êtes même pas drôle ! Allez mes rigolos, dites bonjour à maman et bye bye tout aussi vite ! J’accueille le premier strigoï qui veut me faire un câlin d’un coup sur sa trachée, provoquant son effondrement avant d’accueillir le deuxième d’un bon coup de talon aiguille dans la figure. J’ai son œil d’ailleurs, quand je retire mon talon, et lui il hurle. Fort. Il me pète les oreilles, le petit poussin. Et il a salit mes chaussures ! J’aime pas ça ! Je le fais taire en envoyant ma batte encore et encore dans sa tête, en fait il se tait même à jamais ! Et le deuxième par contre, il tente de me sauter dessus. Mais chacun son tour les mecs ! Ne soyez pas si pressé ! Encore une fois, j’esquive, ressentant tout de même un léger picotement dans le bras. Et quand j’ai fini de lui écraser la tête, je comprends en baissant le regard. Il a enfoncé ses ongles jusqu’au sang dans mon bras. Oh oh, vilain garçon ! On ne fait pas saigner sans demander la permission, sauf quand on a le même style que mon trésor !

Je remets ma douce Cynthia contre mon épaule et quand je me tourne, le mignon est devant moi, en vie et il me parle. Oh qu’il est chou ! J’aurais pas parié sur sa survie, mais c’est sympa qu’il soit toujours là ! Il pourrait être un bon copain ! Surtout quand il est assez gentil pour complimenter ma Cynthia ! Même mon trésor n’a pas fait ça dès notre première rencontre. Je lui lance un grand sourire tout en m’approchant de lui, enjambant les corps jusqu’à me retrouver proche.

« Ah t’es chou ! Et t’inquiète pas, il y a très peu de choses qui sont mieux que Cynthia, mais ta lame est sympa ! »

Je m’approche un peu plus, il a l’air en forme le garçon. Pas de problème pour lui ! Tant mieux ! J’ai trouvé mon nouveau joujou pour ce soir, on dirait que je vais finir par pouvoir m’amuser ! Il parle, me demandait si je pense qu’il va y avoir de nouveau joueur. Ah mais il faut ! Je me sentirais triste si la fête était déjà terminée !

« On trouve toujours des joueurs, mon mignon ! Partons à la cueillette ! »

Et juste quand je parle, j’entends des coups de feu. Oh oh, qui dit coup de feu, dit conflit. Et qui dit conflit, dit chance de tomber sur un strigoï ! Je veux ! J’attrape la main du joli garçon, l’entraînant à me suivre dans la direction des coups de feu avec un éclat de rire. On a pas fini de jouer mon joli ! Et à y réfléchir… Ah mais oui ! Je vois enfin la scène, y a Yeux noirs qui se bat contre un strigoï pendant que Yeux verts et yeux bleus jouent avec un autre. Et c’est yeux bleus qui a tiré, je pense. Par contre, y a quelques corps sur le sol, ça le rend… Difficile à pratiquer. J’adore ! Et là, par contre, j’entends le bruit d’un craquement de nuque. Et quand je tourne le regard vers Yeux noirs, je le vois s’effondrer au sol, trois autres strigoïs ayant entouré contre qui il se battait. A quatre contre un, chouchou a perdu. Oups. Je mets ma main devant ma bouche, avant de dire d’une petite voix mes pensées à voix haute.

« Mon trésor ne va pas être content du tout. »

Cinq strigoïs, quatre humains… Allez, on va jouer ! Parce que maintenant, ça va barder ! Si jamais on perd encore un homme, ça va encore plus barder aussi… Ca avait pourtant si biiiiien commencé ! Rha, c’est nul…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jouons, joli cœur, la nuit ne fait que commencer ! | Kyle & Sélène   Sam 7 Jan - 20:00



Jouons, joli cœur, la nuit ne fait que commencer !


Sélène & Kyle



On dirait que la fête va pouvoir commencer ! Enfin se terminer pour les autres humains, mais commencer pour des combattants comme cette nana et moi. Etrange d’ailleurs cette fille, mais je cru remarquer qu’une bonne majorité des habitants de cette ville étaient étranges de toute façon, en fait je passe presque inaperçu ici, c’est pour dire. Enfin au moins cette nana est cool, elle a la gentillesse de rire à ma vanne, ce qui n’est pas le cas de ces glandus. Tant que c’est la femme qui rit ça me convient de toute façon, au moins celle-là comprend l’humour, contrairement à ces zombies. Je suis d’accord avec la blonde en tous cas, faut se dérider les gars ! Par contre je suis moins d’accord sur le fait de dire que je suis un débutant. Ça fait des années que je collectionne les blagues des carambars et des flamby, alors à ce stade on ne peut plus dire que je suis un débutant !

Enfin bref, il y a un combat dont je dois m’occuper avec de régler ce problème de réception de blagues. Au moins on peut dire que j’ai plus de succès de ce côté-là, facile aussi, j’ai pas besoin de déclencher des rires, juste de tuer. Bah ouais, la mort c’est plus simple, vous croyez pas ? Je me débarrasse rapidement du gros mollusque, prêt à venir en aide à notre cinglée d'Harley Quinn, parce que soyons honnête elle me fait penser à elle. Bon je serais pas son Joker, mais si le rôle n’est pas encore pris je veux bien être Batman ! Enfin, je vois qu’elle n’a pas besoin de mon aide, elle et sa batte ont fait tout le boulot. Pas mal comme arme, peut-être qu’un jour j’essaierai, mais je pense que je serais quand même plus doué à l’épée. En tous cas mon compliment semble la ravir. Tiens, ta batte à un p’tit nom. Ouais cinglée, c’est bien ce que je pensais.

- Merci, ma lame est contente aussi, même si elle n’a pas de nom. J’avais pensé à Tagada ou Magneto, mais finalement j’ai laissé tomber.

Pourquoi est-ce que je dis ces conneries au juste ? J’en sais rien, parce que c’est plus fort que moi, tout simplement. Enfin concentrons-nous plutôt sur l’action tu veux bien ? A ton avis, est-ce qu’on va avoir de nouveaux invités ? Apparemment c’est à nous d’aller trouver nos joueurs, ma foi, pourquoi pas, espérons juste qu’on ait pas à chercher trop longtemps, je tiens pas à ce qu’il y ait des victimes parce qu’on en aurait laissé un s’échapper. Finalement pas la peine de chercher on dirait, l’action vient d’elle-même à nous, faut croire qu’on est de bons aimants. J’ai pas vraiment le temps de réfléchir que je me retrouve avec la main d’Harley Quinn qui m’agrippe et m’entraîne avec elle en riant. Décidément cinglée, elle fait même concurrence à Lucifer Girl niveau étrangeté.

On arrive rapidement sur les lieux de l’action, faut dire que c'était juste à côté. J'observe rapidement la scène, trois humains, plusieurs strigoïs, des coups de feu et bientôt un mort. Un humain. Merde... J’entends la voix de miss cinglée dire que son trésor ne sera pas content. Je suis pas sûr d’avoir envie de chercher à comprendre, mais j’ai comme l’impression que la miss connait ces trois gars, enfin deux maintenant. Allons à leur rescousse dans ce cas, avant qu’un autre ne se fasse buter.

- Evitons de mettre plus en colère ton trésor alors et limitons la casse.

Ouais bon je sais qu’on ne parle pas de limiter la casse pour des humains, mais moi je le fais quand même. J’attrape un flingue et commence à tirer vers le strigoï qui me fonce dessus. Il arrive à esquiver les cinq premières balles, mais pas la dernière qui lui fait un joli trou en plein dans la tête et le stop net dans son élan, juste avant qu’il ne me saute dessus. Ouf, c’était moins une. Je balance mon flingue et ressors mon épée, mais j’admets, j’ai cette étrange tentation... Très grande tentation. Je me tourne alors vers la cinglée d’un air très sérieux.

- Je sais qu’on se connaît à peine mais... Tu accepterais un échange ? Juste le temps d’un tour. Ta Cynthia contre mon épée, je te promets d’en prendre soin.

Ouais étrange demande, surtout comment c’est dit, on aurait pu s’attendre à autre chose, mais non. Vous savez quoi ? Le pire c’est que je suis comme un ado qui demanderait à la meuf qu’il aime si elle accepterait de sortir avec elle, sauf que là, bah c’est un échange d’armes que je demande. Quitte à vivre dans une ville de fous, autant jouer les fous jusqu’au bout, même si pour le coup c'est naturel.


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jouons, joli cœur, la nuit ne fait que commencer ! | Kyle & Sélène   Dim 12 Fév - 0:51



Jouons, joli cœur, la nuit ne fait que commencer !

Kyle & Sélène


Qui c’est, ce nouveau mignon ? Aucune idée, mais il est chou ! Bien plus que ces méchants garçons qui tentent de me sucer le sang, sans même me demander mon avis, vilains garnements. Je ne vous préfère décidément pas ! Du coup, il n’y a rien d’étonnant à ce que je les tue et que cela m’amuse. Allez, je ne fais pas tout le temps dans la mort mais faut avouer qu’ils sont bien mieux dans cet état ! par contre, ce qui m’ennuie, c’est que même si j’ai distrais Cynthia, je me suis tellement amusée que j’ai oublié de leur retirer leurs crocs. Oups !

Je me tourne vers mon nouveau chouchou et je le vois toujours sur ses deux pieds, avec ses deux bras aussi et sa tête ! Ah et il parle toujours ! Chouchou, t’es vivant ! Oh c’est super, j’aurais pas parié sur toi mais je suis contente que tu sois celui qui sois toujours debout, je t’aime bien ! A vrai dire, je te kidnapperais bien pour faire de toi ma nouvelle poupée, mais la dernière fois que j’ai fais ça, Aizen a tué mon nouveau copain alors je vais éviter !

Enfin toujours est-il que je m’approche de mon joli cœur en acceptant son joli compliment. Oui, ma Cynthia est la plus belle et la meilleure ! Mais sa chérie est pas trop mal ! Je suis certaine qu’avec quelques gravures et quelques couleurs en plus, elle pourrait avoir de la gueule ! Par contre, le fait qu’il me suive et qu’il surenchérisse me fait encore plus sourire. C’est que j’ai trouvé l’homme parfait de cette ville !

« Toi je t’adore ! Mais laisses ton futur ou ta future chérie choisir le nom de ta lame, parce que ça Magnéto ? Ca craint ! Tu l’aurais appelé Andúril j’aurais compris, mais là ! »

Avec mes premiers mots, j’ai déposé un smack sur sa joue, qui a laissé une trace de mon rouge à lèvre rouge sang. Mais après avoir dis que je l’adorais, je me suis écartée pour le regarder dans les yeux. Mignon mais décidément pas futé pour les noms ! Enfin, au moins a-t-il évité l’humiliation à sa chérie en ne lui donnant pas de nom mais tout de même… Une demoiselle se doit de porter un nom ! Ce n’est pas naturel de rester aussi longtemps sans un nom ! C’est le début d’une vie !

Il finit par me ramener à la réalité quand il me demande si on va avoir de nouveaux joueurs. Mais j’espère bien, joli cœur ! Je n’aime pas rester inactive ! Faut que je bouge, on ne s’amuse jamais autant que quand on rencontre des strigoïs ! Enfin s’ils sont intelligents, sinon, ma meilleure rencontre restera la tienne, joli cœur. Non pas que cela me dérange ! Tu es sympa ! Mais je suis sortie pour voir du monde, alors une seule jolie rencontre, c’est un triste résultat !

Quand on arrive sur les lieux, c’est pas cool du tout ce que je vois. L’un des triplés meurt, je veux dire, un coup il est vivant et le coup suivant, pouf, il est plus vivant. A moins qu’on puisse vivre avec la tête tourné dans le dos ? Ca parait pas naturel quand même… Il doit pas se sentir très bien. Mon trésor va pas du tout être content, il aime pas perdre ses ouailles et je sais qu’il l’aimait bien lui, il voulait le faire monter un peu dans la hiérarchie… Oh c’est pas cool du tout. Pas bien, pas bien du tout. Vilain strigoï. L’humain me sort de mes pensées quand il prend la parole, ce qui me fait tourner ma tête vers lui. Ne pas le mettre plus en colère ?

« Mais c’est bien quand il est en colère, c’est comme ça qu’il est le plus sexy ! Mais t’as raison, si on agit pas, il sera en colère longtemps et ça veut devenir chiant à la maison ! »

Un peu de colère, ça rend mon trésor super sexy et ça donne des nuits de folies ! Pas que des nuits d’ailleurs ! Mais s’il est très en colère, il va commencer à fomenter des plans, à partir dans des recrutements, à rassembler les troupes et les gérer et il aura moins de temps pour moi ! Et ça, ça ne va pas du tout ! J’entends les tirs de l’humain, mais moi, je préfère m’amuser avec Cynthia, bon du coup faut que je sois plus prêt mais ce n’est pas grave ! On est déjà passé en quatre contre quatre grâce à joli cœur, donc ce n’est pas un gros prix à payer ! Je m’arrête devant Yeux noirs et je me baisse vers lui, stable malgré mes talons. Ah nan, il est définitivement mort. Pauvre chéri… Mon copain l’humain reprend la parole et je lève les yeux vers lui. Echangé avec Cynthia ? Même avec Aizen, j’évite. C’est ma petite princesse, ma petite diva. Mais il a l’air sympa, ce joli cœur… Et il y a cette promesse… Hum… L’un des strigoïs s’approche et par réflexe je lui fous un coup avec Cynthia. Tu ne vois pas que les grandes personnes réfléchissent ?! Laisses-moi tranquille, vilain !

« D’accord, mais tu as intérêt à en prendre grand soin ! C’est ma princesse ! Si jamais, tu te fais tuer et qu’elle se fait abîmer par ta faute, je vais être très en colère ! »

Et même si je peux ressembler d’un point de vue extérieur à une jolie poupée, ou à une enfant pour ceux qui ne me connaissent pas, je t’assure que mes vengeances n’ont rien de jolis ! A dire vrai, pendant celles-ci, je fais plus peur que mon homme et mon frère réuni. Mais tu as de la chance, je ne me fâches pas souvent… Sauf que Cynthia est un sujet sensible, alors fais attention ! Aizen pourrait te compter ce qu’il en coûte de la blesser ! J’échange mon arme avec la sienne et je me retrouve avec sa belle épée. Je fais tourner la poignée entre mes mains, elle est bien équilibrée, un peu trop lourde pour mon gabarie mais pourquoi pas ! J’aime la difficulté !

« Allez mes jolis, maintenant, j’ai du temps pour vous ! Venez jouer avec maman ! »

J’adresse un grand sourire à nos quatre ennemis et ceux-ci se jettent sur Kyle et moi, provoquant un éclat de rire de ma part. Et c’est parti ! C’est l’heure de jouer, de s’amuser et de découper ! A vos marques, prêts, tuez !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jouons, joli cœur, la nuit ne fait que commencer ! | Kyle & Sélène   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jouons, joli cœur, la nuit ne fait que commencer ! | Kyle & Sélène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le jour fait semblant de se lever. mais c’est la nuit pour toujours. et je suis la seule à le savoir.
» ◁ nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas.
» " Qui est là, dans cette nuit d'ébène où seul le clapotis se fait entendre ? " [ PV Etoile de Zéphyr ]
» Quand nuit noire se fait en plein jour.
» L'atelier ou il fait nuit... [FERME]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Liora-
Sauter vers: