Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 This is war

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: This is war   Sam 3 Déc - 12:47





This is war
Elisa & Effy

Plus les jours passent et moins je crains ces humains. C’est vrai, au tout début on ne comprenait pas vraiment ce qui nous tombait dessus, des centaines de personnes armés et possédant une technologie que nous ne connaissons pas. Puis il y a aussi eu les mises en garde de Promesse à leur sujet. Alors je les ai craints, au début du moins, puis j’ai compris que malgré les risques, nous leur étions toujours supérieurs. Oh je ne nie pas qu’ils peuvent être un potentiel danger, mais je crois plutôt que ce sont eux, qui nous sous-estiment. Des hommes stupides, voilà ce qu’ils sont, autrement ils ne s’en seraient pas attaqués à cette famille.

Œil pour œil, dent pour dent, voilà ce qu’on leur dit. Ils nous ont attaqués ? Ils perdront bien plus que nous. Ils nous ont pris Liam, je leur ai pris dix de leurs hommes. Est-ce que cette guerre prendra fin un jour ? Sûrement, lorsque l’un des deux camps sera entièrement détruit, et je suis pratiquement sûre de faire partie du côté des gagnants. Enfin ne parlons pas de ça aujourd’hui alors que c’est l’anniversaire d’une proche amie strigoï. Oui oui, je peux en avoir quelques-unes, en fait tant qu’elles ne squattent pas au manoir, les autres filles ne me dérangent pas.

Enfin bref, me voilà donc à l’anniversaire de Stecie, là où il n’y a pratiquement que des strigoïs, la moitié me connait, l’autre moitié sait qu’ils n’ont pas intérêt de poser leurs crocs sur moi. J’ai demandé à Jake de m’accompagner, mais il était pris par une autre affaire, enfin il a au moins promis de me rejoindre si jamais il finissait plus tôt. La soirée se déroule bien, je continue d’attirer tous les regards dans ma robe rouge pourpre du soir, rien de trop extravagant puisque les seuls yeux que je veux voir me dévorer ne sont pas ici. En tous cas tout se passait bien, jusqu’à ce qu’il y ait cette explosion.

Ma tête tourne un peu lorsque je rouvre les yeux et me rends compte que j'ai le cadavre de James sur mon corps. Je me souviens qu’il s’était jeté sur moi juste avant l’explosion, apparemment ce n’était pas pour me dévorer. Je le pousse doucement sur le côté, observant le carnage autour de moi, encore quelques flammes mais surtout les cadavres de mes amis, puis d’autres encore vivants qui sont agenouillés les uns près des autres, mal en point, et qui se font tuer à tour de rôle. Puis je prends finalement conscience de qui sont nos ennemis, ces maudits humains. Je me relève, constatant au moins qu’en dehors de quelques bleus et légères entailles, je n’ai pas vraiment été touchée. On semble enfin m’apercevoir. Et oui les enfants, il en faut plus que ça pour venir à bout d’Effy Hawkins, et maintenant vous allez amèrement le regretter.

- Je déteste les humains.

Et sur ces derniers mots je les vois s’arrêter net lorsqu’ils constatent que leurs armes ne sont plus bien rangées sur eux mais volent en face de leur tête, pointée juste devant leur front. Je n’attends pas, je les abats tous d’un coup de feu. Une dizaine de cadavres tombent devant moi, alors que je détourne mon regard vers cette femme qui vient d’arriver avec une nouvelle escouade. Mes yeux sont méprisants lorsque je les pose sur eux, sur elle qui à priori est leur chef.

- Tuez-en un des miens et dix d’entre vous tomberont, moi qui croyais que vous aviez retenu la leçon.

Combien des miens sont morts ce soir ? Je ne sais pas, je n’ai pas vraiment eu le temps de compter, mais je sais que je tuerais chacun d’entre eux, sans la moindre exception. Cette fois ce sont les pieux qu’ils ont utilisés pour abattre mes amis qui les encerclent et je n’attends pas avant de les planter comme du bétail. La chef parvient à esquiver le pieu de peu, ce n’est pas le cas de tous ces hommes dont certains se font blesser, d’autres tuer.

- Ton équipe vient encore de diminuer beauté. Peut-être que si tu t'ouvres la poitrine et t'arraches le cœur à main nue, j’en laisserais quelques-uns repartir d’ici vivants.



codage by jacks ღ gifs from tumblr



Dernière édition par Effy Hawkins le Dim 18 Déc - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La plume plus forte que les baisers... La seringue... L'argent !
Messages : 67
Age : 33
MessageSujet: Re: This is war   Dim 11 Déc - 19:26



This is war

Je n'aurais pas dû faire partie de cette mission, je sais que cette fête était énorme, que bien des strigoïs, étaient attendu, mais au vu du plan, élaborer, je n'aurais pas dû avoir besoin d'intervenir. Une explosion, censée éliminer la grande majorité des invités, puis quelques tires d'assauts, pour en finir avec les survivants, ou alors, quelques seringues, bien placées, pour en ramener quelques-uns à l'unité, mais rien n'aurait dû déraper.. Le plan était prévu depuis des jours tous le connaissaient, et je n'aurais pas dû avoir à me mouiller. Jusqu'à ce que cette femme fasse partie des survivants, cette moroï, ce nom, que personne n'a oublié.. Pourquoi faut-il toujours qu'elle se retrouve au milieu de notre chemin ? Pourquoi est-ce qu'aucun de mes hommes, n'est parvenu à l'abattre ? Je connais ces compétences, ne me prenez pas pour une femme stupide, je sais de quoi elle est capable, mais personne n'est invincible, ce qui signifie que d'une manière ou d'une autre, il existe une manière de se débarrasser d'elle, et puisqu'aucun de mes hommes n'en est capable, je me sens dans l'obligation de venir m'interposer moi-même. Je n'ai pas encore de plan précis, jusqu'à aujourd'hui, improviser, dans mes missions, m'a toujours réussi, alors pourquoi est-ce que je devrais changer mon attaque ? Tu feras toi-même l'erreur de te croire indestructible, ce qui mènera à ta perte, je t'assure. J'attrape quelques fioles, que je glisse dans la poche de ma veste, puis, la rejoins direct sur place.

Je profite du voyage, pour me mettre à jour, sur toutes ces capacités, puisqu'elles sont plutôt nombreuses, mais ce n'est pas ce qui me fera reculer. Ces pouvoirs, ont une emprise sur nous, si nous montrons que nous pouvons avoir peur.. Ce n'est pas mon cas, elle ne pourra pas m'atteindre aussi bien, qu'elle peut atteindre les autres.. Et puisque je n'ai pas d'arme, elle ne les retournera pas non plus contre moi, et ce serait plutôt une mauvaise joueuse, d'user d'autres armes, contre moi. J'entends ces premiers coups de feu, et au vu des cris, qui résonnent, je devine qu'il s'agit de mes hommes, les strigoïs préférés cacher leurs douleurs, devant les humains. Ce n'est pas grave, ne compter pas sur moi, pour verser une larme. Je ne me suis jamais attaché à aucun de mes hommes, n'importe quelle personne est remplaçable, même le meilleur de mes hommes, alors n'espérais pas voir une pitié, ou une compassion, pour eux, je n'en aurais pas plus, pour ce qui me suivent, lorsqu'ils se feront descendre, parce qu'ils se feront descendre, sans aucune doute, puisqu'ils ont fais l'erreur de me suivre, et de se jeter dans cette bataille, avec des armes. Comme quoi, nous pouvons être bon au combat, mais n'avoir aucune jugeote.. Je serais presque peiner, d'avoir à tous les remplacer, pas parce que je tiens à l'un d'entre eux, mais parce que cela voudra dire d'avantage de temps, sur mon temps libre, passer à l'unité, pour former une nouvelle équipe.

« Sois gentille, chérie, tu viens déjà de me faire perdre deux heures, de mon temps en tuant tous mes hommes, si tu pouvais éviter de t'en prendre à moi, en plus, ce serait sympathique »

Ne me regardez pas avec ces yeux, elle est dangereuse, et alors ? Vous croyez que c'est plus intelligent, de me jeter dans le temps, dans l'espoir de réussir à la blesser ? Tous mes hommes ont déjà essayer, vous voyez de quelle manière ils ont fini ? Alors si vous voulez mon avis, une nouvelle méthode est la bienvenue, alors laissez moi gérer cette entrevue, comme je le souhaite. J'hausse un sourcil, à l'entente de ces paroles. Es-tu sérieuse ? As-tu vraiment cru que j'allais me sacrifier pour eux ? S'il te plaît, ne me fais pas rire, j'essaie de rester sérieuse, pour une fois.

« Comme si tous leurs vies, équivalaient la mienne.. Merci bien pour l'offre, je vaux mile fois plus que ces hommes »

Prétentieuse, peut-être, mais je crois que c'est un défaut que tu as aussi à ton actif, alors tu ne pourras pas me le reprocher.. Au fond, tu vois, nous sommes faites pour être amie, à peine à quelques secondes de notre première rencontre, et nous nous découvrons déjà pleins de points commun. J'avance d'un pas, malgré l'indignation de certains de mes hommes, que je fais taire, d'un regard noir. Vu votre état, vous n'êtes vraiment pas apte à me dire ce que je dois, ou non, faire. Alors je m'approche encore d'elle, de plusieurs pas, de toute façon, mon corps est visible, et elle peut très bien voir que je ne porte aucune arme sur moi, qu'il s'agisse de flingue, ou de lame, je ne risquerais donc pas la retourner contre elle. J'ai toujours aimer parler un peu, avec mes proies, avant de les mettre en face de leurs avenirs plus que minable.

« La survie de tes amis, ne dépend que de toi, mes hommes vont s'en aller, ne retiens aucun d'entre eux, et tes amis sont libres de partir. Une discussion, rien que nous deux, à moins que je te fasse peur, bien entendu ? »

Elle n'a aucune raison de refuser cette offre, pour la survie de ces amis, mais je rajoute cette dernière touche de provocation, pour m'assurer qu'elle souhaitera se retrouver en tête à tête avec moi, pour prouver qu'elle n'a peur de rien, et donc acceptera mon offre. J'ai bien entendu mes hommes, intervenir encore une fois, mais je n'en ai pas tenu compte. De toute façon, si je leurs donne l'ordre de revenir sur leurs pas, et de rentrer, ils n'auront d'autre choix que d'obéir. J'ignore encore où me mènera ma rencontre seule à seule avec elle, mais au moins, je limiterais la casse, sur les hommes de l'unité, c'était déjà ça.

« Alors, Effy, que décides-tu ? Je te promets que je peux être d'agréable compagnie, en tête à tête »

_________________


Sous peu, tes barrières, je briserais, sous peu, tes émotions, je ferais éclater, sous peu, tu cesseras de me résister, sous peu, nous serons heureux, je t’en fais la promesse..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Re: This is war   Dim 18 Déc - 19:35





This is war
Elisa & Effy

Ces humains viennent une fois de plus de gâcher ma soirée. Combien vont-ils encore tenter d’en gâcher avant de comprendre que je ne perdrais pas ? Plus ils éliminent les miens et plus ils me mettent en colère, ce qui n’est certainement pas bon pour eux, croyez-moi. S’il le faut je viendrais vous chercher dans votre trou et vous ferais tous enterrer vivant sous le bâtiment dans lequel vous vous cachez. En fait ce serait même un jeu d’enfant, alors un conseil, rentrez chez vous et n’essayez plus de nous atteindre. Sauf que non, apparemment ces humains se croient plus forts et plus malins, du moins ceux qui sont encore vivants. Dis-moi jolie humaine, ça vous fait quoi de savoir que j’ai pu éliminer la première escouade seule et en quelques secondes à peine alors qu’il vous a fallu une explosion et des hommes armés pour tenter de nous éliminer ? Attention, la deuxième escouade ne va pas très bien non plus, à votre place je tenterais la fuite, quoi que, même pour ça vous risqueriez d’échouer.

- Oh c’était tes hommes ? Navrée mais ils n’étaient pas à mon goût.

Tu n’es pas la seule à savoir jouer d’ironie chérie, et la provocation aussi, je connais bien. Mais soit, si tu veux jouer alors jouons, je n’ai jamais dit non à une petite partie. A moins que tu n’acceptes ma proposition ? Te sacrifier pour sauver tes hommes. Quelque chose me dit que tu ne le feras pas, ce qui est bien dommage, ça aurait clairement fait un joli spectacle et rattrapé le bordel de cette soirée. Je ne peux m'empêcher d’esquisser un sourire lorsqu’elle affirme valoir mille fois mieux que tous ses hommes. Beauté, je crois que tu m’aurais définitivement plu, si tu n’avais pas été mon ennemie, quel dommage pour toi de faire partie du mauvais camp.

Je la regarde s’approcher, méfiante, prête à riposter si elle esquisse un mouvement de travers. A ta place je ferais très attention, aussi bien à mes mots qu’à mes gestes. Enfin une personne prudente et un tant soit peu intelligente, ça change de vos autres soldats. J’attends tout de même le moment où tu me décevras et feras le pas de travers, ce moment où je te ferais regretter d’avoir mis les pieds dans ce bâtiment. Elle me propose alors un dilemme, laissez ses hommes partir et le reste de mes amis survivent. Parce que tu penses que tu dictes les règles ? Je ne réponds cependant pas tout de suite, réfléchissant à sa proposition.

C’est le moment de mettre ton impulsivité de côté et de faire preuve d’intelligence Effy. Réfléchis, si j’accepte sa proposition, je sauverais au moins quelques vies de personnes que j’apprécie, des personnes qui pourraient même appeler du renfort si les choses dégénéraient. Ou alors je peux aussi tous les tuer et on rentrerait également tous chez nous. A moins qu’il y ait encore plus d’escouades, dans ce cas dire oui comme dire non reviendrait à tomber dans un piège. Bon sang c’est bien plus facile d’être impulsive et de ne pas réfléchir aux conséquences !

Sa voix me ramène à la réalité et me fait constater qu’elle s’est encore rapprochée. Je lui montre à ma manière qu’il est temps pour elle d’arrêter d’avancer, soit en pointant l’un des flingues de ses hommes juste devant son front grâce à la télékinésie. Un silence de sourd règne dans la pièce. Je pourrais juste la tuer, là, tout de suite. Mon regard est planté dans le sien et je me décide enfin à rompre le silence.

- Mes amis s’en vont en premier, sinon j’achève tous tes hommes.

J’espère que tu es prête à faire quelques concessions, parce que je suis celle qui a le dessus pour l’instant et si tu ne veux pas mourir tout de suite, alors tu ferais mieux de m’écouter. Au moins elle comprend la menace et finit par accepter. Mes amis disparaissent, usant des forces qu’il leur reste pour quitter les lieux rapidement, puis vient le tour de ces humains qui quittent la pièce en silence, et croyez-moi je prends énormément sur moi pour les épargner. Mon regard est toujours planté dans celui de cette humaine, le flingue la braquant toujours. Que crois-tu ? J’en ai rien à faire de ne pas être fairplay, vous ne l’étiez pas non plus, les autres fois où j’ai croisé les vôtres.

- Alors, que proposes-tu maintenant, un petit duel comme dans les westerns ? Le temps que tu te trouves une arme j’aurais déjà tiré.

Ça te fait quoi au juste, de savoir que ta vie pourrait s’éteindre d’une seconde à l’autre ? J’aimerais bien entrer dans ta tête pour le découvrir, ou alors je peux simplement me contenter de t’abattre comme du bétail. Tu m’avais dit que tu savais être d’agréable compagnie, alors j’attends tout de même de savoir ce que tu peux bien avoir à m’offrir.



codage by jacks ღ gifs from tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La plume plus forte que les baisers... La seringue... L'argent !
Messages : 67
Age : 33
MessageSujet: Re: This is war   Mer 18 Jan - 17:46



This is war

Je connais bien des choses sur toi, Effy. Nous ne nous sommes jamais rencontré, jusqu'à aujourd'hui, j'ai toujours su rester dans l'ombre, pour attaquer lorsque l'opportunité s'offrira à moi. Aujourd'hui cette opportunité est enfin là, présente, tu n'as pas d'allié avec toi, pas Jake, pas Gabriel, pas Bastien, ni aucun des autres, tu es seule, et aucun des strigoïs que tu essaies de sauver, ne se sacrifiera pour toi. De toute façon, ils ne risquent pas, parce que je compte faire en sorte que nous soyons seules. Je te connais, tes points forts, mais aussi tes points faibles, ou plutôt tes points forts, qui te rendront faibles, une fois que tu ne pourras plus en user. Vous n'avez quand même pas cru que j'allais l'affronter, alors qu'elle possède un plein contrôle sur ces pouvoirs ? Se serait un véritable suicide, et bien que je n'hésite pas à me mettre dans des situations critiques, de manière assez répétitif, je ne suis pas stupide à ce point. Vois-tu, Effy, j'aimerais bien savoir ce que tu es capable de faire, de toi-même, une fois que tu ne pourras plus compter sur tes précieux pouvoir. Tu seras redevenu une simple moroï, pour quelques heures, enfin, je l'espère. Une simple moroï, qui ne pourra même pas compter sur sa vision, pour le coup. D'ailleurs, ce serait intéressant, à voir. Crois-tu que si tu perdais tes pouvoirs de manière définitive, ton groupe, que tu protèges tant, voudra encore de toi ? N'est-ce pas pour les protéger, avec tes pouvoirs, que tu es avec eux ? En d'autres mots, sans tes pouvoirs, tu n'es plus grand chose, pas vrai ? Peut-être que je devrais faire en sorte que cela devienne permanent, surtout que cela nous ferait un soucis en moins, à nous aussi.

Enfin, l'attaque c'est pas pour de suite, je sais très bien qu'elle m'empêchera de l'atteindre, alors je n'ai aucune chance. Je dois agir, à un moment où elle ne s'attendra pas à être attaqué. Et tu veux savoir quelque chose, je suis assez doué, de manière général, pour faire diversion. Mais d'abord, j'ai besoin que l'on se retrouve seule, en tête à tête, sous peine que le reste de mon équipe, encore en vie, face foiré mon plan. Je lui propose ce compromis, qui serait à l'avantage de tous. Même si tu es très forte, Effy, tu ne pourras pas tous les sauver, alors tu ferais mieux d'accepter ce que je te propose. Je n'hésite pas à m'approcher, lui montrant clairement que je n'ai pas peur d'elle, ou de ces pouvoirs, qu'elle vente autant.. Je me retrouve avec un flingue braqué sur ma tête. Tu penses que c'est avec ça, que je vais faire machine arrière. Tu te trompes. Tires donc, pour voir. Mais je suis certaine que tu ne feras rien, parce qu'au fond, tu sais que ce n'est pas normal, que je prenne le risque de me retrouver seule avec toi, alors que j'aurais bien plus de chance avec une armée. Tu le sais, et tu es curieuse de savoir ce que je te veux. Or, tu ne le sauras jamais, si tu mets ce flingue en route. Est-ce que j'ai un peu trop d'assurance en moi ? Peut-être mais c'est dans mon caractère. J'hoche d'un simple signe de tête, pour acquiescer. Peu importe, qui s'en va en premier, de toute façon, ils s'en iront tous. Bientôt, nous sommes seules, et c'est enfin plus tranquille.

« Ne trouves-tu pas ce silence agréable ? »

Je sais, c'est pas ce que tu t'attendais à entendre. Quel dommage. Faudra attendre encore un bout de temps, pour comprendre la raison de mes actions. Est-ce que tu es en train de t'impatienter, Effy ? Tu connais l'un de tes plus gros défaut ? Tu es trop réactive, tu ne prends pas la peine d'analyser, tu agis. Et c'est ce qui te fera tomber, le moment venu. Tu ferais mieux de t'économiser, sur ton pouvoir Effy, et de laisser tomber ce flingue, parce que ça ne m'empêchera, ni d'agir, ni de dire ce que je pense. Alors pourquoi t'épuiser ? Je fais une petite moue, avant de reprendre la parole.

« Tu vois, l'avantage d'être comme moi, à la tête de ce genre de bataillon, c'est qu'on peut manipuler ces hommes, comme on souhaite. Interdiction de me désobéir. L'autre gros avantage, c'est que mes supérieurs me font confiance, je suis l'un de leurs meilleurs espoirs, je sais beaucoup de chose.. Je suis tellement impliqué dans mes tâches, qu'aucun d'eux n'imagine un possible retournement de situation, de ma part.. »

Vois-tu où je veux en venir ? Peut-être pas encore, mais je ne doute pas que je parviendrais à te convaincre. Tu ne me penseras pas assez stupide, pour te tendre un piège comme celui-ci alors que pour l'instant, tu as la main mise, sur la situation. Et c'est ce qui te convaincra, à force de discussion. Est-ce que tu devrais me faire confiance ? Non, bien entendu que non. Je ne suis pas toujours réglo, envers l'unité, mais retourner ma veste ? C'est pas dans mes plans, ni pour les prochains jours, ni pour les prochaines années. J'ai encore bien des choses à apprendre, et à venger.

« Si tu baissais ce flingue, peut-être que je pourrais t'offrir quelques réponses.. Leurs plans, pour vous attaquer, pour faire diversion. Si je peux déjà te donner un conseil, tu ne devrais pas te séparer d'eux, ils attaqueront lorsque tu ne seras pas les pour les défendre.. Un jour comme aujourd'hui »

Ce n'est pas une menace, juste un exemple. De toute façon, cela ne pourra pas se passer aujourd'hui, parce que je compte bien faire parti de cette mission, et pour l'instant, je suis là. C'était juste pour te prouver ma bonne fois, en te donnant déjà quelques indices. Oui, je suis prête à mettre en péril l'un de nos plans, si cela peut se retourner contre toi, derrière.

_________________


Sous peu, tes barrières, je briserais, sous peu, tes émotions, je ferais éclater, sous peu, tu cesseras de me résister, sous peu, nous serons heureux, je t’en fais la promesse..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Re: This is war   Dim 22 Jan - 16:11





This is war
Elisa & Effy

Est-ce que l’un des garçons va venir me rejoindre ce soir pour m’aider dans cette bataille ? Je ne doute pas que mes amis strigoïs iront les informer de la situation, ne serait-ce que parce que je viens de leur sauver la vie ce soir. Est-ce que j’aurais dû m’enfuir plutôt que de les affronter ? J’aurais pu essayer, mais à mon avis ils me seraient tombés dessus de toute façon, alors autant attaquer rapidement, autant sauver des vies. Je ne sais pas si j’ai envie que l’un des garçons me rejoigne ce soir. D’un côté ça me rassurerait, car même si je joue les femmes pleines d’assurance, je n’en oublie pas ce que j’ai vu dans les souvenirs de Promesse et quelque part j’ai peur qu’il m’arrive la même chose, si ce n’est pire. D’un autre côté ce serait pour leur vie que je craindrais s’ils me rejoignaient ce soir et je ne veux pas en perdre un de plus par ma faute.

Pour l’instant j’essaie surtout de me concentrer sur ma propre situation plutôt que de penser aux scénarios envisageables s’il se passait telle ou telle chose. Je me retrouve seule à seule avec cette femme et même si dans les apparences j’ai l’air d’avoir le dessus, je la sens encore bien trop confiante pour penser qu’elle n’est pas un danger. Quelles sont les idées qu’elle a derrière la tête au juste ? Qu’a-t-elle l’intention de faire ? Je continue de la braquer avec cette arme, histoire de lui faire comprendre qu’au moindre pas de travers il me suffirait d’une seconde pour la tuer. Enfin ce serait le cas s’il restait des balles dans cette arme, sauf que moi je ne m’y connais pas en armes à feu, donc ce n’est pas le genre de détail que je remarque.

Est-ce que je trouve ce silence agréable ? Pas vraiment, je le trouve plutôt menaçant, mais autant garder cette idée pour moi, je ne tiens pas à ce qu’elle se rende compte que je ne suis pas complètement sûre de moi face à la situation. Alors je ne réponds pas, attendant simplement qu’elle enchaîne. D’ailleurs tu devrais faire vite, car soit je me lasserais de la situation et te tuerais, ce qui ne serait pas à ton avantage, soit les garçons pourrait débarquer d’une minute à l’autre, ce qui ne serait pas non plus à ton avantage.

Elle finit par reprendre la parole, me parler avec des espèces de sous-entendus étranges. Que cherches-tu donc à me faire comprendre par-là ? Que les garçons sont en danger parce que je ne suis pas avec eux ce soir ? Non, c’est autre chose. Tu essaies de me faire croire que tu pourrais trahir ton camp pour moi. Pourquoi ferais-tu ça au juste ? Pour survivre ? Faut croire que pour toi c’est une raison suffisante de trahir ton camp. Sauf que pardonne-moi mais j’ai du mal à te faire confiance. Je ne suis pas si facilement influençable au point de croire les premières paroles d’une gonzesse qui me ferait les yeux doux.

- Qu’est-ce qui me dit que tu m’offrirais vos véritables plans ? Au final ce ne sont que des mots pour me mettre le doute, sauf que manque de chance pour toi, je ne crois pas si facilement en la bonne parole de mes ennemis.

Alors il en faudra plus que ça pour m’avoir. Tu ferais mieux d’avoir une meilleure idée et rapidement, parce que je commence à perdre patience et cette balle pourrait bien partir, du moins s’il y en avait une. L’arme toujours braquait devant son front, je commence à perdre patience. J’ai l’impression qu’elle essaie juste de gagner du temps pour abattre ses cartes ensuite et si je la laisse faire, je risque bien de perdre la partie.

- Finis de jouer maintenant, tu as vingt secondes pour me convaincre de ne pas tirer. Dix-neuf. Dix-huit. A ta place je me dépêcherais.

Oui cesse donc de jouer avec moi, j’ai horreur de ça, de cet air sur ton visage que te donne l’impression d’être maitresse de la situation alors que tu ne l’es pas. Il ne te reste plus beaucoup de temps pour trouver une solution. Plus beaucoup avant que je ne t’abatte et ne doute pas que je le ferais Il te reste dix secondes.



codage by jacks ღ gifs from tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La plume plus forte que les baisers... La seringue... L'argent !
Messages : 67
Age : 33
MessageSujet: Re: This is war   Mar 24 Jan - 17:21



This is war

Que comptes-tu faire, Effy, sans aide ? Crois-tu que ton copain te viendra en aide ? Tu fais une erreur, à l'heure actuelle, il se trouve en très mauvaise condition, et sans aucune possibilité de nous rejoindre. Ton chef ? Mettre Jane dans une situation délicate aura suffi à le faire accourir. Que te reste-t-il, maintenant ? Rien, personne, tu es seule, et livrée à mes plans. Est-ce que je devrais faire preuve de moins d'assurance ? Peut-être, je suis quand même face à une redoutable ennemi, mais je sais ce que je fais, je sais que je parviendrais à la déstabiliser. Au fond, c'est ce qui t'as toujours fais peur, la solitude, pas vrai ? La première chose que l'unité m'a apprise, c'est d'apprendre à lire en quelqu'un, d'apprendre à les connaître, à travers leur action. Et toi, Effy, je sais que tu as peur de la solitude. De quoi d'autre as-tu peur ? Est-ce que tu es peur de mourir ? Je n'espère pas, car cela sera la prochaine étape pour toi, ce soir. Tu peux braquer ce flingue sur moi, je ne tremblerais pas. Tu ne tireras pas. J'en suis certaine parce que tu l'aurais déjà fais, sans hésité, si tu pensais que c'était la meilleure chose à faire. Or, tu penses, que je peux t'apporter quelque chose, même si c'est pas ce que je tente de faire, parce que tu ne m'aurais pas laissé la moindre chance, d'une autre manière. Je n'ai plus qu'à passer à l'étape suivante. Gagner ta confiance, j'essaie, et si cela, ne fonctionne pas, j'entrerais dans le vif du sujet, qui devrait m'amener à ce que je souhaite. Mais t'en qu'à faire, je peux avoir la gentillesse de t'épargner un peu, puisque tu n'as pas jugé bon de me tuer de suite. Alors j'essaie juste de gagner sa confiance, lui faire comprendre, que si je ne suis pas encore à la tête de cela, j'ai quand même une place très gradée, que je connais la grande majorité des plans, surtout, ceux qui te concernent, Effy, ceux qui concernent ton groupe. Alors, tu ferais mieux d'écouter, pour le temps qu'il te reste, parce que même si j'exagère, quand je prétends vouloir trahir l'unité, mais tu devrais faire attention à mes plans, parce qu'il s'agit des vrais. De toute façon, ils te serviront pas à grand chose, puisque tu ne survivras pas ce soir.

« Pourquoi est-ce que je mentirais, Effy ? Réfléchi par toi-même, à ce que je viens de vous dire, n'est-ce pas logique ? N'est-ce pas ce qui fonctionnerait ? Vous attaquez, un à un, lorsque vous êtes vulnérable ? C'est si simple, de vous séparer. Tu es déjà là, seule. Quand à Gabriel, n'espère pas qu'il te vienne en aide ce soir, l'amour est une faiblesse, qui crois-tu, qu'il préfère sauver, entre Jane, et toi ? »

Je me fiche, d'exagérer la vérité, je me fiche, que Gabriel est accouru, auprès de Jane, sans savoir que toi-même, tu étais en danger, si cela peut semer le doute, en toi, je prends, et je n'hésiterais pas à user de tous les stratagèmes pour t'anéantir, pour te détruire. Est-ce que je t'aurais énervé ? Je crois bien, mais tu ne tireras pas, pas avec ce que j'ai l'intention de te dire. Tu ferais la pire erreur de ta vie, en tirant, de toute manière. Je suis la seule, à pouvoir te dire quoi faire, te dire où il se trouve, et depuis l'évasion de Promesse et Bastian, nous avons fais en sorte de renforcer la sécurité, tu aurais aucune chance de le ramener sans moi, vivante, de toute façon. Alors évite de faire l'erreur de ta vie. Tu m'en remercieras un jour, je t'assure.

« Dis-moi, Effy, depuis combien de temps, n'as-tu pas eu de nouvelle de Jake ? »

Un moment, je présume. Cela ne t'a pas inquiété ? Tu aurais peut-être dû, tu ne crois pas ? Est-ce que le chemin se fait, dans ta tête ? Est-ce que tu comprends, que tu es vraiment seule, face à moi, pire que ça, j'ai de gros avantage, de mon côté, puisque c'est moi qui retient Jake.

« La captivité ne lui réussi pas très bien.. Mais je dois admettre, que c'est agréable de pouvoir admirer un corps comme le sien tous les jours »

Est-ce que tu assimiles ? Je crois que je t'ai perdu, la première fois que j'ai évoqué Jake. Ce n'est pas grave, c'est ce que j'attendais. Que tu abaisses ta garde, et j'étais sur que si nos plans, ne le permettait pas, un sujet comme celui-ci, m'offrirait cette chance. Je profite de ces instants de doute, dans son esprit, pour me jeter sur elle. Peut-être qu'en fin de compte, j'aurais mieux fais de prévoir une arme, ça aurait été plus simple, pour l'achever, parce qu'avec les mains, à moins de l'étrangler, je n'aurais pas beaucoup de chance, et je suis presque certaine qu'elle sera en mesure de se défendre avant d'arriver à mes fins. De toute façon, ce n'est pas ce que je vise. Je sais ce qui nous fait perdre, chacun de nos combats contre elle, ces pouvoirs, et c'est de ça, qu'il faut que je me débarrasse d'abord. Ces yeux, en d'autre terme, puisque c'est de cette manière, qu'elle parvient à user de son pouvoir. Mais ne vous inquiété pas, ce n'est pas parce que je n'ai pas d'arme, que je ne sais pas me montrer inventive. Je détache la barrette attaché à mes cheveux – comme quoi ces petites choses sont toujours utiles – et même si ce n'est pas des plus pointus, c'est tout ce que j'ai sous la main, alors cela fera la main. Je croise son regard, une fraction de seconde, avant de frapper, et crever son premier œil. Et même si ce n'est pas jolie à voir, je ne m'arrête pas là, je fais subir le même sort, au second. Hors de question de prendre le risque qu'elle s'en sorte. J'ai à peine le temps de rouler sur le côté, pour atteindre un flingue, délaissé plus loin, histoire de lui offrir un dernier coup, et enfin, me débarrasser d'elle, que mon plan se barre en cacahuète.

_________________


Sous peu, tes barrières, je briserais, sous peu, tes émotions, je ferais éclater, sous peu, tu cesseras de me résister, sous peu, nous serons heureux, je t’en fais la promesse..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Re: This is war   Mar 24 Jan - 18:21





This is war
Elisa & Effy

Je n’aime pas quand les confrontations verbales durent trop longtemps, ça laisse l’occasion à l’adversaire de réfléchir, de trouver une solution pour reprendre la main. Est-ce qu’elle y arrivera ? Avec ce flingue braqué sur elle j’en doute, mais après tout c’est une soldate alors on ne sait jamais. N’essaies pas de m’amadouer avec tes bonnes paroles, d’autant que je ne vois ce que tu gagnerais à me révéler tes plans, ne crois pas que ça te sauvera la vie, pour ça il faudra y mettre un peu plus du tien. Tu sais quoi beauté ? Je commence à me lasser de notre conversation, alors tu vas vingt secondes pour me convaincre de ne pas tirer ou tu iras bientôt rejoindre tes camarades six pieds sous terre. Sauf qu’elle compte bien utiliser ces vingt secondes à bon escient.

En fait j’aurais dû la flinguer avant de lui laisser l’occasion de reprendre la parole. Est-ce que Gabriel a vraiment choisi entre Jane et moi ? Et il l’aurait donc choisis elle... Je ne sais pas vraiment comment le prendre, soit il me sait suffisamment puissante pour mieux me débrouiller que Jane et survivre soit... Il a réussi à choisir. Je ne devrais pas la laisser me déstabiliser de la sorte, mais je ne peux m’empêcher de le vivre comme un abandon. Il m’engueule à chaque fois de ne pas jouer avec l’unité parce que c’est dangereux et pour une fois que je l’écoute, que ce n’est pas moi qui leur tombe dessus, il n’est pas là pour me soutenir. Non ne pense pas à ça Effy, ne la laisse pas foutre le bordel dans tes pensées. Gabriel doit avoir une bonne raison, il ne t’aurait jamais abandonné.

- Ferme-la.

Oui ferme-la où cette fois la balle partira vraiment. Sauf que non, elle surenchérit avec Jake. Quoi Jake ? Est-ce que lui aussi est allé aider une autre plutôt que moi ? Non il semblerait que ce soit autre chose, quelque chose de pire encore. Je ne peux m’empêcher de repenser à ce que j’ai vu dans les souvenirs de Promesse. Et s’il lui était arrivé la même chose ? Non, il devait venir me rejoindre ce soir, il devait... Bande d’enfoirés, vous avez utilisé son portable pour me tromper et savoir où j’allais, vous avez tout calculé depuis le début. Le pire c’est qu’elle se permet de me narguer.

- Ferme-la !

Cette fois je n’attends plus, je tire, sauf que rien ne sort et la seconde suivante je me retrouve par terre, son corps sur le mien. Sauf que je n’arrive pas à réagir, je suis encore bloquée au moment où elle évoque la captivité de Jake et cette fois ça joue contre moi. Comment est-ce que c’est arrivé au juste ? Comment est-ce que j’ai pu perdre le dessus face à une humaine non armée alors qu’il me suffit d’une simple seconde pour attaquer ? Je ne sais pas, peut-être que j’ai perdu la partie quand elle m’a fait disparaître toute mon assurance. En tous cas je le ressens bien maintenant.

Qu’on s’en prenne à mes yeux pour m’attaquer, ce n’est pas la première fois. Je me suis déjà retrouvée les yeux bandés. Je me suis déjà retrouvé avec de la bombe lacrymogène dans les yeux. Mais ça... C’est pire. Insupportable. Je ne peux pas m’empêcher d'hurler lorsque mon premier œil est crevé. Je me moque bien que tout le quartier entende ma douleur, je ne peux pas le contenir en moi. C’est encore pire lorsqu’elle crève le second. J’ai tout perdu ce soir. J’ai tout perdu en quelques secondes, Gabriel, Jake, ma seule défense, ma seule attaque. Mon corps est alors libéré de son poids et je ne peux m’empêcher de plaquer mes mains contre mon visage, hurlant à nouveau, détruisant tout sur mon passage.

Je ne saurais pas vous décrire ce qu’il s’est passé, puisque je ne le vois pas, mais c’est comme ci en crevant mes yeux elle venait de libérer mon pouvoir, le libérer pour le laisser exploser et disparaître la seconde suivante. C’est comme ci un champ de force invisible avait quitté mon corps pour tout détruire sur plusieurs mètres autour de moi, envoyant tous les corps voler dans le décor, y compris celui d’Elisa. Détruisant les murs, les meubles, les colonnes, faisant s’effondrer une bonne partie de l’immeuble. Puis vient le silence après la tempête. Le silence et le noir complet. Il n’y a plus que la douleur qui me maintient éveillée.

J’en ai profité pour m’enfuir, pendant qu’ils étaient tous inconscients, attrapant un flingue sur lequel j’ai failli glisser. Je ne sais pas où je vais, je n’arrive même pas à courir, je suis simplement là à longer un mur, une main tremblante enlaçant la seule protection qu’il me reste. Je n’ai jamais ressenti une douleur si intense au cours de ma vie, et je ne saurais dire si ce sont des larmes ou du sang qui coulent de mes yeux, mais je n’en peux plus de cette douleur, j’ai seulement envie qu’on y mette un terme. J’entends alors du bruit derrière moi et l’instant suivant je sens un corps frôler mon dos. Je me retourne, tendant les mains, armes braquées, mais je ne vois toujours rien.

- J-Je n’ai pas peur de vous.

Ma voix tremblante trahit mes mots, mais elle tremble surtout à cause de toute cette soirée. Est-ce que je vais mourir ce soir ? Je n’en sais rien, je sais seulement qu’à l’intérieur je me sens déjà morte. Des bras m’attrapent et me plaquent contre un mur, alors je réagis instantanément et tire. Faut croire que j’ai su bien viser. J'ignore de quelle espèce il s'agit, je sens juste le corps m’entraîner avec lui dans sa chute et j’ai du mal à m’en débarrasser avec ma minable force. Pourquoi est-ce que tout a merdé comme ça ? J’arrive à me relever, agrippant toujours ce flingue. J'ai l'impression que ce n'est pas terminé, qu'il y a encore un autre ennemi. Je n'ai pas envie d'abandonner, je n'ai pas le droit d'abandonner, mais soyons honnête, sans mes yeux je ne peux rien faire.



codage by jacks ღ gifs from tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 613
MessageSujet: Re: This is war   Mer 25 Jan - 14:29


This is war

J'ai beau me débarrasser des problèmes, j'ai l'impression que chaque jour, nous sommes dans l'obligation de faire face à une nouvelle menace. Ou peut-être que c'est moi, qui dramatise, peut-être que j'aurais dû écouter, Effy, Jake, et les autres, peut-être que nous aurions dû passer à l'attaque bien plus tôt, mais cela me paraissait risqué.. Mais aujourd'hui, je me rends compte qu'ils n'abandonneront pas, qu'ils n'hésiteront pas à tous nous détruire, pour atteindre ceux qui possèdent la puissance.. Je ne pensais pas, qu'ils pourraient nous atteindre, à mes yeux, leurs plans n'étaient pas assez développé pour cela. J'ai eu tord, c''est ce qu'ils ont cherché à nous faire croire, depuis notre première guerre, mais ce n'était que mensonge, pour nous tromper. Ça à commencer avec Jane, j'ai bien cru perdre patience, lorsque j'ai reçu ce message, accompagné d'une photo, qui montrait Jane, blessée. S'il s'était agis d'une strigoï, avec des capacités de régénération normale, je ne me serais pas inquiété, à ce niveau, mais ce n'est pas le cas de Jane, qui guérira, oui, mais pas aussi vite que je pourrais le faire. Et à vrai, dire, je sais pas ce que cela peut avoir comme répercutions. Je ne sais même pas, si c'est possible qu'elle perde la vie, à cause de ces blessures, ou si, son organisme empêche cela, en commençant la guérison. C'est le genre de chose qui ne nous est jamais arrivé, avant, nous avons toujours eu beaucoup d'ennemi, mais jamais au niveau de l'unité. A côté, nos ennemis passé, c'était de la tarte.

A peine l'avais-je ramener en sécurité, au manoir, que cette soirée c'est empiré. D'un côté, cela ne m'étonnait pas plus que cela, qu'Effy puisse s'être attiré des ennuies, c'était assez régulier, mais qu'elle se retrouve toute seule, face à l'unité, peu importe qui, c'était une très mauvaise chose. J'avais déjà failli perdre mon calme avec Jane, mais s'attaquer en plus de cela, dans la même soirée, à Effy, c'était peut-être la goutte de trop, qui allait coûter cher à l'unité. Je m'en voulais quelque peu, de devoir laisser Jane, à peine attaquer, mais en même temps, elle était en sécurité, maintenant, et elle allait se remettre, et il était bien hors de question que j'abandonne Effy, de toute manière. Jane devait comprendre ça, ou au moins, l'accepter. Surtout que d'après les paroles qui m'étaient adressées, ses propres blessures, n'avaient été qu'une manière de détourner mon attention, pour que je ne me rende pas compte plus tôt, de ce qui se tramait. C'est le genre de détail, qui ne fait qu'un peu plus m'énerver, et perdre mon calme. Pas que j'en veuille à Jane, de s'être faite avoir, après tout, moi-même, je n'ai pas vu ce qui se tramait, mais c'est une vengeance que je compte bien préparer avec attention, et qui ne tardera pas. Peut-être que je n'aurais pas du foncer tête baisser, une fois que j'ai su, où elle se trouvait, mais vous voulez mon avis ? Si je peux encore éviter les dégâts pour elle, je n'hésiterais pas à me mettre en danger. J'ai toujours promis de la protéger, envers, et contre tout, et c'est une promesse que je compte tenir. Ou pas.. Quand je vois ce bâtiment, presque en totalité détruit, cela ne signifie rien de bon. Me faufiler à l'intérieur n'est d'ailleurs pas une mince affaire, au vu des gravas qui bouchent les entrés, mais étant donné que les pouvoirs d'Effy, puisque j’imagine que c'est elle, qui a fais une telle chose, ont créé plusieurs brèches à divers endroits, cela me permet de me faufiler à l'intérieur. Je l'aperçois au centre des décombres, et je suis au moins soulagé de voir qu'elle est toujours vivante. En quelques secondes, je suis à ces côtés, attrapant son visage entre mes mains.

« Du calme, c'est moi, c'est Gab.. »

Je m’apprêtais à prononcer mon prénom, pour m'assurer qu'elle m'ait reconnu, lorsque je m'aperçois de l'état de son visage, de ces yeux, quand j'essaie de croiser ceux-là. Bordel de merde. Qui peut être assez horrible pour faire une chose pareille ? N'est-ce pas parce que nous sommes horrible, cruel, et sans pitié, que nous sommes chasser ? Le visage d'Effy me prouve qu'ils ne sont pas mieux.. Je mets un temps à réagir. J'aurais dû chercher à la guérir de suite, mais faut admettre que voir Effy, dans un tel état, c'est assez déboussolent.. Assez pour remettre pas mal de chose en question. Mais des bruits un peu plus loin, m'aident à réagir, pour la soulever dans mes bras, et l'entraîner à l'extérieur. Je ne me permets de ralentir, qu'une fois certain que nous sommes en sécurité, pour lui offrir mon poignet, contre ces lèvres. Je ne sais même pas si cela fonctionnera. Notre sang guéri beaucoup de chose, mais pas tout.. Je la laisse boire, peu importe la quantité de sang qu'elle me prendra, je m'en fiche pas mal, si cela peut l'aider à se sentir mieux. Je me nourrirais plus tard, pour reprendre des forces. J'espère juste que l'on s'est débarrasser de l'unité. Je caresse son visage, dégageant une mèche de celui-ci, lorsque me relâche.

« Pardonne-moi, de ne pas avoir été là, pour te protéger.. J'ai échoué dans toutes mes promesses »

J'aurais dû être là, pour t'aider, et même ça, je n'en ai pas été capable. Mais une chose est certain, lorsque tu te sentiras assez bien, pour discuter de cela, pour m'expliquer ce qui s'est passé, je te promets de te venger. J'ai peut-être mis longtemps à réagir c'est vrai, mais je ne passerais pas sur une telle attaque. Pas au vu des dégâts.

acidbrain

_________________
I would find you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Re: This is war   Jeu 26 Jan - 21:37





This is war
Elisa & Effy

Cette sensation est horrible, la pire que j’ai jamais vécu, ou du moins l’une des pires. Je me sens faible. Je me sens inutile. Qu’est-ce que je deviens au juste sans mes yeux ? Rien. Ils sont l’essence de mon pouvoir, sans eux je deviens une moroï banale, sans défense, incapable. Je ne peux pas être faible alors que nous sommes en guerre, alors que Jake a besoin de moi. Sauf que plus les minutes s’écoulent et plus j’ai l’impression que tout est perdu, que je suis perdue. Je me défends comme je peux avec cette arme devenue mon unique protection, mais qu’est-ce que je pourrais bien faire au juste seule contre des ennemis ? J’ai eu de la chance pouvoir en abattre un, mais j’entends d’autres bruits. Je crois n’avoir jamais été aussi effrayée, aussi démunie. Je braque mon arme, prête à tirer lorsque je sens ces mains se poser sur moi, puis alors je reconnais la voix de Gabriel. Mes mains tremblantes finissent par relâcher cette arme qui tombe au sol alors que d’une voix brisée j’arrive à prendre la parole.

- Gabriel... Je ne peux plus voir...

Je prononce à peine ces mots que je me réfugie entre ses bras en larmes. Je n’ai jamais aimé paraître faible devant vous, particulièrement devant toi, mais là je ne peux pas rester forte alors que je ne le suis plus, c’est trop m’en demander. Au fond je ne me plains même pas de la douleur, je plains de mon handicap, parce que c’est encore pire pour moi de devoir accepter ça plutôt que supporter la douleur. On entend encore un autre bruit et mon corps réagit par un léger sursaut. Partons d’ici Gabriel, je t’en prie sors nous ce cet endroit, je ne supporterais pas qu’ils reviennent à l’attaque et t’embarquent toi aussi. Heureusement je n’ai pas besoin de le supplier pour qu’il le fasse, me soulevant contre lui pour nous faire quitter les lieux.

J’ai du mal à tenir debout lorsqu’il me repose, mais au moins son sang me permet de retrouver un peu de force. Le boire m'est difficile, pas qu’il soit mauvais, loin de là, mais j’ai la gorge trop serrée et chaque gorgée est difficile à avaler. Je sens mon corps reprendre un peu d’énergie, je sens mes blessures futiles se refermer, mais toujours pas de vue. Pourtant je crois que mes blessures aux yeux commencent lentement à se refermer, mais rien de plus. Peut-être faut-il plus de temps pour que je récupère ma vue ? Ou peut-être que c’est fini pour moi. Qu’est-ce que je vais faire Gabriel ? Qu’est-ce que je vais devenir ? Il n’y a même pas un point de lumière qui apparaît. Je finis par relâcher son poignet, incapable d’en boire plus de toute façon.

- Je ne pensais pas que ça tournerait mal, je ne pensais pas qu’elle prendrait le dessus, excuse-moi de ne pas avoir été assez forte...

Je tâtonne son corps avec mes mains, cherchant son visage dans le noir. Je me réfugie une fois encore contre lui, l’enlaçant de toutes mes forces, comme s’il était tout ce qu’il me restait au monde et d’une certaine façon c’est plus ou moins le cas. Il s’excuse lui aussi mais je ne lui en veux pas, je suis incapable de lui en vouloir. Je ne sais pas si ce qu’a dit l’humaine été vrai, si tu as véritablement choisis Jane à ma place, mais tu sais quoi ? Je n’ai pas envie de le savoir, pas ce soir en tous cas. Je ne la laisserais pas nous monter les uns contre les autres, pas alors que Jake a besoin de nous. Je finis par me reculer un peu, même si mes mains restent toujours en contact avec ses bras pour ne pas le perdre. Les larmes coulent à nouveau sur mon visage lorsque je pense à Jake, à ce que Promesse a vécu, à ce qu’il doit être en train de vivre en ce moment.

- Ils ont eu Jake... Ils l’ont capturé et maintenant il doit être en train de se faire torturer. Il faut qu’on y aille. Il faut qu’on le sorte de là Gabriel !

Est-ce que tu le savais aussi ou tu viens de l’apprendre ? Je ne peux malheureusement pas voir ta réaction. Il faut qu’on trouve un moyen de le sortir de là Gabriel, je me fiche de mon état, on ne peut pas attendre, on ne peut pas le laisser là-bas trop longtemps, je ne veux pas qu’ils le détruisent, je ne supporterais pas de le perdre.



codage by jacks ღ gifs from tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 613
MessageSujet: Re: This is war   Mer 1 Fév - 22:55


This is war

Je n'arrive pas à savoir ce que je déteste d'avantage, dans cette situation.. Me rendre compte des dégâts, qu'Effy a subi, à cause de cette humaine, ou me rendre compte de ma propre incompétence, à ne pas lui être venu en aide.. Quand je vois ton visage, Effy, quand je vois tes yeux.. Je ne pourrais jamais me pardonner d'être arriver après la guerre, je ne pourrais jamais me pardonner de ne pas avoir été là, quand tu avais besoin de moi. Non, en faite, le pire est sans doute d'entendre sa voix se brisait, et ne rien avoir à lui répondre, pour la rassurer. J'aimerais bien lui promettre, que ce n'est qu'éphémère, qu'elle retrouvera bien vite la vue, mais même si je compte faire en sorte de mettre en œuvre toutes mes capacités à ce service, je ne pourrais jamais lui promettre une telle chose. Je ne lui donnerais pas cet espoir, pour la rassurer, et la détruire à nouveau, dans l'hypothèse où rien ne pourrait lui rendre sa vue. Je la serre contre moi, mais même ce contact est amer, pour moi. Comment peux-tu te jeter dans mes bras, de cette façon, alors que je n'ai pas su être là pour toi, lorsque tu avais besoin de moi. Que je me suis fais avoir par leur piège ? Je n'aurais jamais dû te laisser sans surveillance. J'ai eu tord, et si tu ne retrouves pas la vie, c'est une erreur que je paierais toute ma vie. Je la soulève dans mes bras, et nous fais quitter ce lieu de malheur, en quelques minutes. Je ne peux pas te promettre que tu retrouveras la vue, Effy, mais je peux te promettre que je ne laisserais plus personne t'approcher, plus personne qui pourrait te vouloir du mal, avant un sacré bout de temps. Je sais où je compte t'amener, je sais à qui je peux faire confiance, bien plus qu'à n'importe qui, qui se trouve au manoir. Alors même si ce n'est pas chez toi, c'est là-bas que tu resteras pendant quelques jours, le temps que tu reprennes tes forces. Parce que je sais que Lucian, ne te fera pas le moindre mal, mieux que ça, il sera capable de te défendre, si je le lui demande.

Je ne me permets qu'un arrêt, quelques minutes, le temps de lui offrir mon sang. Vide-moi de mon énergie, si c'est ce qu'il te faut, pour aller mieux, Effy, je serais faire avec, tout ce qui m'intéresse, c'est que tu te sentes mieux. Je vois que ces blessures se referment, une après l'autre, et même si c'est encore loin d'être gagner, ça me rassure. C'est l'espoir, que peut-être, on pourra faire quelque chose contre ça. Ne dis pas n'importe quoi, Effy. J'ai toujours détesté, que tu te jettes dans des duels, contre eux, je t'ai même défendu, de le faire un certain nombre de fois, mais ne prétends pas, ne pas avoir été assez forte. Ce serait un horrible mensonge. Depuis le temps qu'ils en ont après nous, si tu n'avais pas été assez forte, tu ne serais plus de ce monde. N'oublies pas que tu n'es qu'une moroï, et qu'ils ont un sacré paquet d'atouts de leur côté, alors beaucoup de ton espèce, aurait lâché l'affaire bien avant toi. Pourtant, toi tu es encore là, en mauvais état, mais vivante. Tu continues quand même, de leur tenir tête. Je la laisse se réfugier dans mes bras, quelques instants, avant de prendre son visage entre mes mains, peu importe, qu'elle me voit ou non, elle sera a travers mes gestes, que je la regarde, que ces blessures ne changeront jamais rien à mes yeux, et que je suis sincère, dans tout ce que je dirais.

« Chut.. Ne doute pas de toi, je ne connais personne avec une force de caractère comme la tienne, personne d'aussi forte que toi.. On a tous nos moments de faiblesses, j'ai les miens, tu as les tiens.. On trouvera une solution, on arrangera tous.. Je te promets qu'on s'en relèvera »

Je te promets qu'ils payeront.. Je peux laisser passer bien des choses, mais que l'on s'attaque à toi, de cette manière. Je ne laisserais pas passer cela. Je te promets qu'on se vengera. Je ne sais pas encore comment, mais je trouverais. Je te promets de consacré mes prochains jours à cela, dès que je serais sur, que tu vas bien. Jake ? Comment ont-ils pu avoir Jake ? Nous avons des tas de gars irréfléchi, dans le groupe, mais ce n'est pas le cas de Jake, il ne se serait pas laisser avoir, par un plan, comme le premier des idiots, alors comment est-ce qu'ils ont pu réussir, à l'entraîner jusque là-bas ? Et comment se fait-il que je ne sois pas au courant ?

« Tu n'iras pas là-bas.. Je ne peux pas te laisser aller là-bas, Effy. J'ai besoin de te savoir en sécurité, j'ai besoin de savoir que tu reprends des forces, que tu guéris, et que tu vas mieux.. Je vais m'en occuper, je vais le sortir de là, quoi qu'il m'en coûte, mais je t'en pris, ne t'en mêles pas, laisse-moi faire »

Je caresse sa joue. Comprends que je ne cherches pas à te laisser sur la touche. J'aurais peut-être accepter que tu viennes avec moi, si tu avais eu toutes tes forces, s'il ne s'était rien passé ce soir, mais après ce soir, j'ai besoin de pouvoir avoir toutes mes compétences, et ne pas avoir à m'inquiéter plus que nécessaire, pour toi. Ce n'est pas contre toi, juste une question de logique, pour une fois. Et puis, je ne pense pas que Jake apprécierait de te voir là-bas, même pour le sauver. Alors pour une fois, accepte, et n'essaie pas de discuter. Je ne te laisserais pas sur la touche, lorsqu'il nous faudra nous venger d'eux, mais laisse moi d'abord gérer la situation de Jake. Je la soulève une nouvelle fois dans mes bras, pour finir ce trajet, jusqu'à chez Lucian.

acidbrain

_________________
I would find you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: This is war   

Revenir en haut Aller en bas
 
This is war
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Missoula :: Quartier Nord-
Sauter vers: