Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il n'est jamais trop tard pour jouer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Age : 817
MessageSujet: Il n'est jamais trop tard pour jouer   Mar 1 Nov - 16:41

Il n'est jamais trop tard pour jouer
Sélène & Lucian
Le nombre de morts croît ce soir, en partie à cause de moi, mais je n’ai pourtant pas terminé ces meurtres. Je vous l’ai dit, je veux que l’on se souvienne de cette nuit comme le plus tragique halloween de Missoula, et même du pays. Je ne sais pas à combien on en est de morts ce soir, j’ai cessé de compter il y a longtemps. Le plus amusant, c’est que beaucoup de personnes croisent ces cadavres sans même s’en rendre compte, comme ceux du manoir hanté par exemple. Quel mauvais tour vais-je bien pouvoir leur faire maintenant ? Je me retrouve à faire la queue d’un manège à sensation, et l’idée me vient. Est-ce que j’attends ou je dépasse la foule pour faire mon piège ? Non, je vais rester là et discuter un peu avec ces gens.

- Alors aucun de vous n’a entendu parler du manège maudit, vraiment ? C’était un manège à sensations, exactement comme celui-là, la légende raconte d’ailleurs que c’est à Missoula, qu’il y a eu ce drame. Un dysfonctionnement technique, impossible d’arrêter le train, il allait beaucoup trop vite. On raconte que certains sont morts d’une crise cardiaque avant le crash. Le train s’est détaché, on aurait dit qu’il volait dans les airs avant de s’écrouler sur de pauvres passants, faisant un nombre élevé de morts. Depuis leurs fantômes continuent de hanter le manège.

Une histoire inventée de toute pièce, mais qui deviendra bientôt réelle, comptez sur moi pour ça. Les quelques personnes à qui j’ai raconté l’histoire semblent tous un peu tendu, apeuré, refroidis. Certains sont même partis en cours de route, les plus courageux sont restés. On arrive au bout de la file, il est temps pour eux de choisir s’ils vont monter à bord ou non et c’est avec hésitation qu’ils se décident à affronter leur peur. L’une des filles plongent son regard dans le mien avec insistance, attendant probablement que je monte à ses côtés.

- Tu ne viens pas ?

- Je prendrais le prochain wagon ma belle, amuse-toi bien.


Oui, profite de ta dernière attraction, car elle te coûtera la vie. Les ceintures de sécurité sont mises, mais personne ne m’a vu trafiquer le train. Je suis bien trop rapide pour leurs minables yeux d’humains. Je m’approche ensuite de celui qui contrôle le train, l’hypnotisant pour qu’il fasse exactement ce que je lui demande, puis je quitte l’attraction, piquant au passage une bouteille d’alcool à un groupe de jeunes qui pensaient l’avoir bien caché. Du Whisky, pourquoi pas. Je cherche le meilleur angle et m’y installe, bouteille en main, regard fixé sur le wagon qui fait son tour habituel. Puis arrive le moment où ils perdent le contrôle sur la machine et tout se passe exactement comme je l’ai raconté, à quelques détails près.

Je regarde le train s’écraser, entraînant cette explosion et des tas de cadavres et blessés. J’écoute la douce mélodie des hurlements qui se mélangent. Je regarde ce beau tableau de personnes apeurées, qui court et fuient, ce mélange de terreur et de souffrance, une belle harmonie dans une douce tragédie. Je bois une nouvelle gorgée, lorsque je croise le regard d’une personne m’intrigue, sûrement parce que c’est la seule femme à sourire, à me fixer et à s’avancer vers moi. Elle a l’air d’une dangereuse folie, pile comme je les aime, mais je ne crois jamais aux apparences, je préfère les preuves.

- Quel bien beau sourire avons-nous là. Je ne crois pourtant pas avoir exaucé ton souhait ce soir, mais si tu me le dis peut-être que j’y réfléchirais.

Alors jolie blonde, que viens-tu faire ici ? A quel genre de personne vais-je avoir à faire ? J’ai toujours aimé les surprises et quelque chose me dit que tu en seras une grande, reste encore à savoir s’il s’agira d’une bonne ou d’une mauvaise.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour jouer   Jeu 29 Déc - 19:46



Il n'est jamais trop tard pour jouer

Lucian & Sélène


Ce soir, on fête les morts les amis et on va s’éclater ! Je ne compte pas m’encombrer des gamins de la maison, mais je vais aller m’amuser seule, il y a bien des lieux dans cette ville qui vont être en feu ce soir. Et je sais que je n’ai pas fini de m’amuser à ajouter encore plus d’huile sur ce feu ! Cynthia, on va aller s’amuser un peu ! Je ne sais pas encore qui seront les autres joueurs mais promis, on va avoir notre part de jeux. Je resserre l’une de mes couettes avant d’attraper Cynthia et de cavaler dans les marches, sautant les dernières avec un éclat de rire.

« Euh Sélène, vous comptez sortir comme ça ? »

Je me tourne vers l’homme qui a pris la parole. Comment est-ce qu’il s’appelle déjà ? Un nom à dormir debout, mince j’ai pas retenu. Henry ? Hervey ? Harley ? Bah mince alors, ça me revient pas ! Bof, c’est pas comme si c’était important !

« Ecoutes, Henley, aux dernières nouvelles, je fais ce que je veux ! »
« C’est Heinrich, madame. Et votre tenue… »
« Tut tut tut. On parle plus. Tu ne m’intéresses plus, je ne t’entends plus. »


Je me bouche les oreilles pour lui montrer que je ne l’entends pas avant de me précipiter vers les voitures. Ce soir, ça sera Lamborghini, je ne vais pas me priver ! Je jette un coup d’œil au rétroviseur. Pourquoi est-ce qu’il me cassait les pieds avec ma tenue, elle est très bien comme ça ! Bon je l’avoue, le collier est peut-être de trop mais hey ! Sans lui, ce n’est pas aussi intéressant ! Et cette fois, personne pour m’embêter, j’appuis sur le champignon et je sors du garage. Je vois rapidement Aizen apparaître et je lui envoie un baiser volant en croisant son regard. Je sens que ce matin va être tout autant intéressant. Peut être que je ferais un arrêt chez le pierceur ? A voir, a voir…

Je descends de la voiture devant un hôtel luxueux, faisant le reste du chemin à pied. Mais au moins, je sais qu’on prendra soin de ce petit bijou ! Et avec Cynthia, on est parée pour la recherche de sang frais. Halloween, nous voilà ! Allons-nous amuser. Je sautille le long du trajet, jouant avec Cynthia dans ma main. Je vois quelques regards sur moi ainsi que quelques commentaires mais je n’en ai rien à faire. Vous n’êtes pas assez intéressant pour que je m’arrête sur vous… Pas encore. Et mieux vaut pour vous que je ne change pas d’avis !

Je profite d’un arrêt pour m’acheter une barbe-à-papa et alors que je suis en train de la déguster, Cynthia calée dans une des lanières de mes bottes, j’entends les premiers cris. Quand je relève la tête, je vois une soucoupe volante ! Si si, c’est vrai ! Y a même les cris qui font les sirènes ! Et pouf, y a une belle explosion au final. Ha ! J’adore !

« Oh le feu d’artifice ! Je veux faire la même chose, il est magnifique ! »

J’ai failli faire tomber Bap par contre. Si, Bap, ma barbe-à-papa ! Ca aurait été dommage. Je reprends une bouchée, regardant autour de moi. Il y a une paire d’yeux hallucinés fixés sur moi. Ah tiens, bébé m’a entendu ! Et par contre, je vois du regard un géant, avec les yeux fixés sur le show et un sourire sadique aux lèvres. Ah toi, tu me plais bien ! C’est peut-être même toi qui a fait cela ? Dans ce cas, je veux tout savoir ! Je m’approche de lui, continuant à manger Bap et je vois son regard se fixer sur moi pendant que j’avance. Sympathique, pour un homme ordinaire ! Pas mal de femmes doivent se pâmer devant lui mais ce n’est plus le sexe que je cherche avec un homme depuis pas mal de temps ! Il prend la parole, commentant mon sourire. Ah tiens, je souris ? Possible, je souris tout le temps ! Et il y a toutes les raisons de sourire là. T’as l’air d’avoir compris ça, cool ! Par contre, pour exercer mon vœu, il faudrait déjà que j’ai une idée qui soit à la hauteur et après ce feu d’artifice, cela pourrait être compliqué ! Je m’approche encore un peu, jusqu’à m’assoir à ses côtés, agrandissant mon sourire.

« Qui te dit que ça ne serait pas l’inverse, joli cœur ? Un peu de barbe-à-papa ? »

Je lui tends Bap, tout en fixant du regard les gens qui continuent à s’activer. Hey, c’est trop tard les mecs, le plus amusant est déjà passé ! Vous avez un train de retard, ou plutôt un wagon. Je ne retiens pas mon petit rire, surtout en voyant un homme courir partout, apparemment, c’est toi qui aurait du empêcher ce genre d’incident de se produire. C’est con. Enfin tu verras, la prison, c’est extra ! On y fait pleins de rencontres toutes choupinous ! On a des copains, des règles à briser, des fifous à emmerder ! C’est l’éclate !

Je me tourne vers le grand blond, finalement, le plus intéressant c’est de nouveau lui… Enfin, je crois. Va peut-être falloir qu’il le prouve. On va pouvoir jouer, si c’est ça ! Bon, allez, il est l’heure de faire connaissance… Mais pas trop longtemps.

« Moi, c’est Sélène et toi ? Enfin non, question encore plus importante : tu es prêt à aller jusqu’où quand il s’agit de jouer, mon joli ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 48
Age : 817
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour jouer   Mar 10 Jan - 23:35

Il n'est jamais trop tard pour jouer
Sélène & Lucian
Halloween commence décidément bien cette année. Je l’admets, j’ai hésité à me prêter à la partie, je ne voulais pas trop attirer l’attention sur moi, je ne tiens pas à ce que mon retour en ville fasse écho jusqu’à arriver aux oreilles d’Alistair. Après tout je suis un homme qui apprécie faire des surprises et j’en prépare une toute spéciale pour lui. Enfin je n’ai qu’à éviter de laisser ma signature traîner partout et ça devrait aller. Le wagon me semble être une bonne idée, je n’ai encore jamais testé, c’est l’occasion. Je dois dire que je ne suis pas déçu, d’autant que je me suis trouvé la meilleure place pour assister au spectacle, un véritable carnage. J’aime voir la panique sur tous ces visages et j’aime voir le feu lorsque c’est moi qui le provoque. Que voulez-vous, parfois il m’arrive d’être nostalgique à propos du pouvoir que je possédais en tant que moroï, j’aurais dû mieux exploiter ce feu à l’époque, mais rien ne m’empêcher d’essayer aujourd’hui.

Je détourne tout de même bien vite mon attention de ce spectacle pour le porter sur cette délicieuse humaine qui se rapproche de moi. Oh toi tu as ce petit brin de folie qui risque de me plaire, je le vois à ton regard, mais aussi à ta tenue extravagante, sans parler de cette batte accrochée à ta botte. Oui, tu es définitivement celle qui se rapproche le plus d’une bonne partenaire parmi tous ces humains. Reste encore à savoir si tu seras à la hauteur. Je la laisse s’installer à mes côtés et porte une oreille attentive à ses paroles. J’aimerais bien te voir exaucer mes vœux beauté, mais crois-moi ils ne sont pas à ta portée.

- Je serais curieux de te voir essayer, et non merci, j’ai une préférence pour le sang.

Mais quelque chose me dit que tu le sais, que tu es au courant de l’existence des strigoïs, j’en suis persuadé. Ou alors tu es simplement une folle qui aime les psychopathes, ça peut fonctionner aussi, mais je reste d’avis que tu es au courant pour les autres espèces. Je reporte mon attention sur le spectacle, observant ces humains continuer à courir dans tous les sens et appeler à l’aide. Quelle aide au juste ? La plupart sont déjà morts, et laissez donc ceux qui agonisent mourir, ils vous remercieront. Elle reprend alors la parole, se présentant à moi, Sélène donc. Tu parles vite ma chère, je n’ai même pas le temps de répondre à une question que tu as déjà enchainé avec une autre. Je tourne mon regard vers elle, un nouveau sourire sur les lèvres.

- Depuis quand est-ce qu’il y a des limites quand on joue ? Viens avec moi Sélène, je vais te montrer comment on s’amuse dans cette ville.

Je me lève, lui tendant la main en une légère courbe pour qu’elle se lève et me suive. Entre elle et moi on se croirait dans perdu entre deux mondes différents, pourtant ce soir nos mondes vont se réunir pour une belle explosion de saveurs, c’est une promesse. Au moins Sélène ne se fait pas prier.

- Au fait, je m’appelle Lucian.

Et sur ces mots je me dirige ailleurs, Sélène à mes côtés. Où est-ce que je vais ? Vous verrez très vite. Quelques pas et nous y voilà, juste devant la grande roue. Pourquoi cette attraction en particulier ? Et pourquoi pas ? Tu semblais amusée par la destruction de l’autre wagon, voyons ce dont toi tu es capable et j’en déduirais ensuite si tu es une bonne camarade de jeu.

- Je lance le premier défi. Tu as une grande roue, de futures victimes, une bouteille de Whisky que je suis prêt à te prêter ainsi que toutes tes belles armes. Montre-moi ce que tu es capable de faire avec ça.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour jouer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'est jamais trop tard pour jouer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il n'est jamais trop tard pour vivre ses rêves [ Étoile Brillante ].
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» Il est bien trop tard pour jouer au voyou. » Black&Blue
» Il n'est jamais trop tard pour être en retard | V. Andréas Haddock
» BigShow, il n'est jamais trop tard....:D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Liora-
Sauter vers: