Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oublions tout et passons du bon temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Oublions tout et passons du bon temps   Sam 29 Oct - 20:00





Oublions tout et passons du bon temps
Gallen & Effy

Vous me croyez si je vous dis que les choses se sont calmées au manoir ? Je ne suis plus punie dans ma chambre en tous cas et on ne m’impose plus une baby-sitter h24. Enfin si, j’ai toujours droit à une baby-sitter, mais on m’engueule moins lorsque je le sème. Désolée Bastien, mais à force je sais que tu ne m’en voudras pas, et puis n’allons pas nous mentir, cette femme est très belle, elle te fera passer un bon moment. Pour une fois je ne l’ai pas semé pour faire des bêtises au moins. Non je n’irais pas provoquer ces humains, même si je ne les crains pas, Promesse les craint et avant de m’en prendre à eux je dois savoir pourquoi. Je ne partirais pas non plus en quête de vengeance, même si c’est tentant. Ce soir on se détend, ou plutôt on essaie.

Je me suis quand même retrouvée à tuer en cours de route, un strigoï qui connaissait les miens qui plus est, pas un ennemi, mais il s’en est pris à la mauvaise cible. Allez savoir pourquoi je me suis mise à défendre les femmes enceintes. Au moins elle aura un peu plus de temps pour survivre jusqu’à l’accouchement. Un peu de sang du strigoï a giclé sur moi, pas malin tout ça, mais avec un peu de chance ça passera inaperçu, surtout si je me rends dans un bar ou une boite. Pourquoi pas après tout ? En général j’aurais plutôt choisis une boite pour la musique, mais allez savoir pourquoi mes pas m’ont mené vers ce bar. Je dois avoir un très bon instinct en tous cas, car il semblerait que j’ai choisis le bon bar, celui où se trouve Gallen au comptoir. Il ne m’a pas l’air très en forme d’ailleurs.

- Et voilà un bloody mary, offert par la demoiselle.

Je suis bien évidemment la demoiselle en question et le bloody mary est bien évidemment offert à Gallen. De quoi au moins attirer son regard vers moi puisqu’il ne m’avait pas encore remarqué. Je devrais m’en vexer, en général je ne passe pas inaperçu, voilà ce que ça coûte de porter un jean. Je me lève de ma place et rejoins Gallen, sourire aux lèvres, espérant qu’au moins ça fera disparaître un peu de sa mauvaise humeur.

- Tu en fais une tête d’enterrement ! Je t’ai connu plus souriant.

Surtout en ma présence. En général on parvient toujours à passer du bon temps ensemble et je n’ai pas l’intention que les choses changent aujourd’hui. J’ignore ce qui te déprime autant, mais je ne te laisserais pas dans cet état, crois-moi. Ce soir s’il le faut on fera toutes les bêtises du monde pour que tu ailles mieux, mais je ne te laisserais pas repartir d’ici sans un sourire. Je ne te demande pas de te confier à moi Gallen, mais en tous cas tu n’as pas intérêt à me refouler, car je ne te laisserais pas tout seul ce soir.

- Alors mon chou, est-ce qu’on passe la soirée dans ce bar ou est-ce qu’on se balade ? L’un comme l’autre je suis sûre qu’on trouvera facilement des choses amusantes à faire !

Comment en deux phrases te faire passer plusieurs messages. Le premier : que tu le veuilles ou non on passera bel et bien la soirée ensemble. Le deuxième : je n’ai pas l’intention de te laisser déprimer, alors nous allons jouer ce soir. Le troisième : si jamais tu as des idées je suis toute ouïe. J’espère que tu es ravi de me revoir Gallen, surtout que ça fait un bon moment que l’on ne s’est pas retrouvé, alors je ne laisserais rien gâcher cette soirée.



codage by jacks ღ gifs from tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Oublions tout et passons du bon temps   Ven 30 Déc - 0:21


Oublions tout et
passons du bon temps

Effy & Gallen

Est-ce que quelqu’un trouve du sens dans ce qui se passe dans ma vie ? Nan parce que j’aimerais bien qu’on m’explique, à moi, ce qui m’arrive dans la tronche. Déjà le fais yoyo avec les protégés. Ensuite, on me prend pour un sosie et je copine presque avec les strigoïs. Enfin, je me retrouve à faire une partie de badminton avec une humaine… Sauf que c’est moi qu’on prend pour le volant et je vole pas bien. Ouais, j’ai toujours pas été acheté mes ailes, pourtant, promis, c’est ma prochaine commande. En plus ça tombe bien, c’est bientôt la période du père Noël. Enfin toujours est-il que je commence à crouler sous les nouveautés et les changements et j’aime pas ça. Ah ouais, parce que j’ai oublié le meilleur. Ma sœur a, ENCORE, disparue. Nan mais cette fille est pire qu’une anguille. Je vais lui foutre un GPS dans le cul, histoire que je ne perde pas sa trace…

Enfin, me voilà, comme un couillon, devant un verre, dans un bar dont j’ai même pas retenu le nom. Est-ce que c’est important de toute façon ? Diable, non. Soirée repos ce soir, mais pas envie d’être dans mon studio dont je connais les moindres fissures. Nan, j’avais besoin de changer d’air et vu que Rick m’avait promis de passer la soirée sagement à l’institut, je n’avais pas, normalement, à faire attention au GPS toutes les trois secondes. Quoi ? Pas besoin de me regarder comme ça ! C’est pas parce que je laisse à Rick la liberté de se promener et de traquer les méchants qu’il faut pas que je garde un œil sur lui. Et je vous interdis de rire en me prenant pour une mère poule ! Encore, une mère louve, je dis pas, mais mère poule… Encore une fois, j’ai pas les ailes ! Donc allez cocoter ailleurs ! Oust !

J’entends le barman passer devant moi pour la millième fois mais cette fois, il s’arrête devant moi avec apparemment l’intention de m’adresser la parole. Je relève le regard vers lui et je l’entends débiter son texte qu’il doit répéter vingt cinq fois par nuit. Offert par la demoiselle ? Je me tourne vers la dite femme, prêt à lui dire, le plus gentiment possible, ce qui, me connaissant, peut vite devenir pataud, que je ne suis pas intéressé sauf que surprise… C’est la demoiselle la plus survoltée de Missoula qui se trouve à mes côtés. Elle prend la parole à s’asseyant à côté de moi, me disant que j’ai une terre d’enterrement. Je jette un regard dans une surface réfléchissante, croisant en même temps mon reflet. Bon okay, j’ai pas ma meilleure gueule mais… Bon très bien, Effy, tu gagnes. Mais s’il te plait, je fais le croque-mort alors si j’ai la tête d’enterrement et surement pas la veuve !

« Faut croire que mon sourire à pris des vacances. Je l’ai cherché dans toutes les agences de voyages, mais je l’ai pas encore retrouvé. Tu l’aurais pas croisé, beauté ? »

Nan nan, arrêtez de penser ça. Je drague toujours pas cette femme, le surnom je le changerais pas, c’est tout. En attendant, je sens tout de même mes lèvres qui s’étirent. On ne peut pas rester triste avec cette nana. Non pas que j’étais triste, faut pas exagérer, juste un peu… Paumé. Ouais, ça m’arrive aussi. Je suis pas un super-héros non plus. Même Superman doit avoir besoin de congés de temps en temps !

Heureusement, je peux compter sur ma super moroï pour me remettre dans le droit chemin, parce que je pense que j’aurais pu continuer longtemps à divaguader… Euh non… Divagu-er. Voilà. C’est mieux. Bref. Elle me propose deux choix. Bon, premier choix, on reste là et on s’enquille les verres, ce qui fait que je finirais rond comme un baril… Remarques, ça a déjà commencé. Deuxième choix, on sort, on se rafraîchit, mais en même temps, on tombe dans les emmerdes. Tout simplement parce qu’on est incapable de passer une soirée normale. On attire les ennuis comme le miel attire l’abeille… A moins que ce soit le pollen ? Bref, je vous laisse deviner mon choix !

« Allons dehors beauté, j’ai besoin d’air frais. »

Et de reprendre un peu le contrôle de mon cerveau. Enfin… A ma manière, c’est pas comme si je l’avais un jour contrôlé de toute façon. Je bois un peu du verre offert par Effy, histoire qu’il ne soit pas là pour rien, mais tentant de ne pas finir beurrer comme deux tartines. Puis je réenfile ma veste et on sort de là. Y a pas à dire, le frais, la nuit et tout, ça réveille. Tant mieux, me manquait plus que ça ! Je passe un bras autour des épaules d’Effy, la rapprochant de moi. Amicalement s’entend. Cette fille est ma meilleure pote, et pas autre chose bande de pervers sur pattes.

« Bon alors, t’as une destination en tête ou on y va au feeling, la miss ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Re: Oublions tout et passons du bon temps   Lun 23 Jan - 22:08





Oublions tout et passons du bon temps
Gallen & Effy

Est-ce que cette fois j’aurais enfin droit à une soirée calme ? J’en doute beaucoup, puis faut dire que quand c’est trop calme on s’ennuie vite. En revanche j’aimerais bien avoir le droit à une soirée qui ne vire pas à la catastrophe, donc en gros je ne veux pas d’humains de l’unité venu me traquer, ni de dhampirs qui viendraient me ramener à l’académie, ni de strigoïs qui voudrait avoir ma peau, ni de… Bon d’accord, je vais m’arrêter là, mais le meilleur moyen pour ne pas attirer les problèmes, c’est de sortir incognito ! Alors je laisse tomber la robe pour le jean et un joli top, ne m’en demandez pas trop, je reste quand même classe. Quant au lieu on va improviser aussi. Pourquoi pas un bar ? C’est pas le genre d’endroit où j’aime spécialement me rendre alors on ne devrait pas venir me chercher par ici.

Faut croire que ce soir la chance est de mon côté en tous cas. Vous me croyez si je vous dis que Gallen et moi nous sommes rendus dans le même bar alors qu’on ne s’était pas donné rendez-vous et qu’on n’est pas des grands friands de ce genre de lieu ? Bah pourtant c’est vrai ! Un grand sourire apparaît instantanément sur mon visage. Maintenant c’est sûr, cette soirée sera parfaite ! Je lui offre un verre et dès qu’il me remarque, je le rejoins au comptoir. Je n’aime pas trop cette mine triste mon chou, alors va falloir changer ça, mais ne t’en fais pas, il paraît que je suis douée pour redonner le sourire, quand je ne rends pas fou. Toi aussi tu es doué pour faire sourire, je dois dire que tes remarques absurdes m’avaient manquées.

- A mon avis il ne doit pas être très loin, ton sourire ne me résiste jamais.

Et aussitôt dit, aussitôt ses lèvres s’étirent. Je savais que tu ne me résisterais pas, faut dire que personne n’y arrive. Oui mes chevilles vont très bien si vous vous posez la question. Autant que tu sois au courant Gallen, cette soirée on la passera ensemble, de toute façon tu ne m’as pas l’air d’attendre quelqu’un et il se trouve que moi non plus. Alors oui, cette soirée est pour nous et j’ai bien l’intention à ce qu’on s’amuse. J’ai envie de retrouver le dhampir qui a du peps et me suit dans mes bêtises. Alors, est-ce qu’on fait les fous dedans ou dehors ? On dirait que ce sera dehors. Parfait ! Ça nous laissera encore plus de choix comme ça.

On se retrouve rapidement dehors, et je me laisse volontiers aller contre lui lorsqu’il passe un bras autour de mes épaules. Les garçons n’ont jamais vraiment compris notre relation, pourquoi je t’appréciais autant, alors que pour moi c’est plutôt évident. Tu es mon meilleur ami et cette relation vaut tout autant que celle que j’ai avec les membres du groupe, je vais même te dire un petit secret, je te place au-dessus de la majorité d’entre eux. Je n’ai jamais eu de meilleur ami avant toi, mais j’ai toujours su que si je devais en avoir un, ce ne serait pas une fille.

- Le feeling ça nous réussit mieux.

Je n’avais déjà pas de destination en tête avant d’entrer dans ce bar, et le feeling me réussit plutôt bien, alors poursuivons sur cette voie-là. On marche ainsi côte à côte, sans vraiment savoir où aller, attendant de trouver la destination qui nous séduira tous les deux. Mais je finis bien vite par trouver l’endroit qui me plaît lorsqu’on tourne à la prochaine rue et que cet immense casino s’impose à nous.

- Mon chou, va falloir qu’on trouve de quoi se changer, ce soir on joue et je te parie tout ce que tu veux que mes dons nous feront gagner le gros lot. Mais avant faut qu’on se trouve des vêtements dignes de nous !

Alors direction les magasins, tu n’as pas le choix, c’est moi qui suis au commande ce soir. On a de la chance de vivre dans un quartier vivant, ça nous permet de pouvoir faire les boutiques même lorsqu’il fait nuit. C’est le moment de faire des essayages Gallen. Je nous fais entrer dans une boutique de luxe, autant dire que ce n’est pas dans nos moyens, mais on n’a pas besoin d’argent quand on m’a moi.

- On commence par toi.

Oui tu n’as toujours pas ton mot à dire. Je me dirige vers les vêtements pour hommes et lui dégote quelques fringues à essayer, à toi de faire ton choix là-dedans, mais autant que tu saches que j’aurais aussi mon mot à dire sur le choix final. J’espère que tu es prêt à passer une longue nuit Gallen, car ce soir on fait la fête.



codage by jacks ღ gifs from tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Oublions tout et passons du bon temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oublions tout et passons du bon temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Juste une erreur, rien d’autres. Oublions tout ça ? » [Fe]
» Noyons-nous dans l'alcool, oublions tout sauf la picole!
» Bellatrix Lestrange
» Les 100 plus beaux Solos de tout les temps
» Il y a un temps pour tout [Pomona]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Liora-
Sauter vers: