Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Divertissement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Divertissement   Mer 24 Aoû - 16:13





Divertissement
Bastien & Effy

Les garçons sont partis en mission aujourd’hui, enfin tous sauf Bastien qui joue encore les baby-sitters avec moi. Je me demande si parfois il n’en a pas marre de devoir me surveiller, ce n’est pas vraiment le boulot le plus calme qui soit, mais au moins je fais en sorte qu’on s’amuse un peu. Il a accepté qu’on sorte ce soir, du moins après m’avoir fait promettre deux ou trois fois de ne pas lui tendre de piège et m’enfuir. Promis chaton, ce soir on passe la soirée ensemble, je ne te ferais pas de mauvais coup, sauf si tu le provoques. Je suis contente de ne pas passer la nuit enfermée au manoir, c’est qu’après un certain temps on finit par s’ennuyer ici. Alors chaton, qu’est-ce qu’on fait ce soir ? On danse ? On chasse ? On torture ? Peut-être même les trois !

Je lui parle d’un feu de camp près de la cascade, une soirée secrète et illégale où les jeunes se réunissent pour boire et faire la fête, pour nager et avoir quelques parties de jambes en l’air. Et si on y allait chaton ? On pourrait mettre un peu de piquant dans la vie de ces étudiants ? Tu finis par céder, provoquant un grand sourire sur mon visage alors que je cours me préparer. Pas de robe ce soir, de toute façon on finira à l’eau nous aussi, alors j’espère que tu as pensé à prendre ton maillot de bain chaton, car que tu aimes l’eau ou pas tu finiras dedans ! J’enfile un maillot de bain rose, avec par-dessus un haut  à dentelle et crochet blanc cassé qui s’arrête au-dessus de mon nombril, accompagné d'un petit short. Voilà, rien de plus, rien de moins, je suis rapidement prête, heureuse de constater que Bastien l’est aussi.

- Toujours aussi beau mon chaton, tu vas toutes les faire tomber ce soir, mais je compte sur toi pour me réserver au moins une danse !

Je dépose un baiser contre sa joue et nous voilà partis hors du manoir. C’est Bastien qui conduit, mieux vaut pour la sécurité de tous, et après un trajet rapide dans la bonne ambiance, on ne tarde pas à arriver, garant la voiture avec les autres pour finir le chemin à pied. Ce n’est pas vraiment compliqué de trouver les lieux, il suffit de suivre la musique et les rires et nous voilà parmi la foule, un joli petit comité. De nombreux regards se tournent vers nous, apparemment on ne passe pas inaperçu, tant mieux, je déteste me fondre dans la masse. J’esquisse un sourire en regardant ces belles petites proies avant de me tourner vers Bastien.

- Essaies de ne pas trop t’attacher à ces fourmis, elles ne tiendront pas toute la nuit.

Et sur ces derniers mots je lui adresse un clin d’œil avant de m’avancer vers cette petite foule. Préfèreras-tu rester à mes côtés ou vivre ta soirée de ton côté ? A toi de voir Bastien, j’ai toujours aimé passer des soirées avec toi, mais je comprendrais que tu aies aussi envie de t’amuser avec d’autres. Je m’avance près de la cascade, regardant tous ces humains s’amuser dans l’eau. Qu’ils profitent donc de leur dernière baignade. Un verre arrive entre mes mains, déjà. Je le repose, je n’ai pas envie de boire ce soir, je veux garder mes pleines capacités pour user de mon pouvoir. Je cherche qui sera ma première proie lorsque je vois cette pseudo prostituée se rapprocher de Bastien pour l’amadouer. Vulgaire. Laide. Provocante. Elle n’est pas digne de chaton. Non, je ne peux décidément pas le laisser perdre son temps avec une potiche pareille.

Je me concentre d’abord sur une bouteille d’alcool presque vide, la faisant voler dans sa direction, tout droit contre son crâne. Oui ça doit faire mal. Reste donc parmi nous beauté. Je me concentre davantage sur elle, la propulsant vers la cascade pour qu’elle finisse dans l’eau. J’espère que quelqu’un viendra la ramasser parce qu’avec le coup qu’elle vient de se prendre, pas dit qu’elle reprenne conscience tout de suite. Pas dit que les autres remarquent qu’elle se noie pour autant. Tant pis, ce ne sera pas une grande perte, ils vont tous mourir de toute façon. Je reviens vers Bastien, incapable de le laisser finalement, ce soir c’est moi qui veille sur lui. Je l’attrape par le bras avant de l’entraîner avec moi au bord de la cascade pour regarder la fille couler. Un sourire sadique se dessine sur mon visage alors que je reprends la parole.

- Si tu veux croquer une pomme chaton, trouves-en au moins une digne d’être ta conquête. Celle-là par exemple.

Je pose mon regard vers une jolie brune, simple, belle, un peu trop peut-être. Vois-tu tous les regards de ces hommes posés sur elle ? Cette fille les attire tel un aimant mais c’est toi qui l’auras, pas un autre. Sauf si tu n’en veux pas et dans ce cas je me contenterais de la tuer pour ne pas avoir de concurrence, car soyons honnête, nous sommes les deux plus belles filles de la soirée. Alors Bastien, que décides-tu de faire ?



codage by jacks ღ gifs from tumblr



Dernière édition par Effy Hawkins le Sam 18 Fév - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 15
MessageSujet: Re: Divertissement   Mer 21 Déc - 18:24






Effy & Bastien


Aimer, c'est trouver, grâce à un autre, sa vérité et aider cet autre à trouver la sienne. C'est créer une complicité passionnée.

Une soirée en tête à tête avec Effy, voilà mon cadeau du soir.. Enfin, j'aurais peut-être pu considérer cela comme un cadeau, si Effy n'avait pas toujours la bougeotte, ces derniers temps, aujourd'hui, je ne sais même pas s'il s'agit d'une bonne chose, ou d'une mauvaise, que je sois responsable d'elle, pour la soirée. Je compte sur toi pour te montrer coopérative, cette fois, parce que je n'ai aucune envie d'avoir à te courir après, ou me faire pourrir par Gabriel, parce que tu m'aurais échappé. Je n'ai jamais rien eu contre une fête en ta compagnie, mais j'admets que ce soir, avec toutes les personnes qui sont à tes trousses, ces derniers jours, j'ignore si c'est une très bonne idée.. En apparence, la fête que tu me proposes, n'as pas l'air très dangereuse, mais on ne peut pas prévoir ce qu'il se passera, et je doute d'être assez, pour te protéger, si l'unité débarque.. Est-ce que Gabriel, m'en voudra d'avoir accepter, alors qu'il sait à quel point tu peux te montrer convaincante ? De toute façon, ce n'est pas comme si j'étais en mesure de te refuser quelque chose.. Tu as intérêt de rester en place, Effy, parce que je t'assure que s'il t'arrive quelque chose, je prendrais moi-même un malin plaisir à te foutre la raclée que tu mérites. Fais attention, tu as toujours été ma petite protégée, mais je peux aussi me montrer très mauvais, lorsque l'on me pousse à bout, et te savoir en danger, alors que j'aurais pu empêcher cela, aurait de quoi me faire sortir de mes gongs, je t'assure. Le chef ne serait sans doute pas d'accord avec cette sortie, Effy, alors profite de ta soirée de liberté, parce que lorsque nous rentrerons, nous risquons de recevoir l'engueuler du siècle. Est-ce que tu te rends compte des risques que tu me fais prendre ? Parce qu'un Gabriel en colère, ce n'est pas commode, tu le sais.. En quelques minutes, je suis prêt, il faut dire que pour une soirée en forêt, il ne fallait pas s'attendre à ce que je pousse le vice, jusqu'à mettre un costume cravate. Une chemise blanche, et un jean qui tire vers le gris, cela fait l'affaire, je pense. Est-ce que je vais toutes les faire tomber, ce soir, comme tu le prétends ? En faite, je m'en fiche pas mal. Je compte bien passer un agréable soirée, en ta compagnie, me dégoter une fille, ce n'est pas primordiale, surtout que cela m'obligerait à te lâcher du regard, et je compte bien t'avoir à l’œil, à chaque seconde.  

« Le jour où tu parviendras à me faire danser, Effy, Gabriel sera un poil moins grognon.. Autant te dire, que ce n'est pas prêt d'arriver »

Oui, je sais, en temps normal, l'expression, n'est pas celle-là, mais j'ai bien l'occasion de la tourner comme je le souhaite. Surtout que parler de poule, aurait été bien moins claquant, si vous voulez mon avis. Avec un sourire, je passe un bras autour de son épaule, et l'entraîne à l'extérieur, jusqu'à la voiture. Est-ce que tu crois que je parviendrais à me contenter de cela, Effy ? D'une simple amitié, à tes côtés ? J'ai beau savoir que tu es heureux avec Jake, je n'en suis pas ravi, d'autant plus qu'il s'agisse de lui. J'espère pour toi, qu'il a changé, et qu'il n'est pas resté l'enfoiré qu'il était à l'époque. Dans le cas contraire, je me dévoue pour lui casser la gueule. Je ne l'écoute que d'une oreille distraite, alors que je nous conduis jusqu'au lieu de la fête, mais réponds quand même à toutes ces questions, pour qu'elle ne se rende pas compte, que je suis un peu ailleurs. A peine arrivée, il semblerait que tu es déjà des plans, pour le reste de la soirée. De bon, ou de mauvais, qui nous attirera des ennuis ? J'imagine que je le découvrirais bien vite. On dirait qu'elle n'a pas beaucoup de mal, à se glisser au milieu de cette fête. Quand à moi ? Je reste planté là, à la suivre du regard. Je devrais peut-être en profiter pour m'amuser un peu, c'est pas tous les jours, que j'ai la chance d'avoir un buffet à volonté, comme celui-ci, mais vous connaissez Effy ? Il suffit qu'on la lâche du regard une seconde, pour que la catastrophe arrive. Pourtant, je suis bien obligé de détacher mon regard d'elle, lorsque cette femme vient m'aborder. Pas très intéressante, mais je fais quand même semblant de l'écouter, jusqu'à ce qu'elle prenne une bouteille sur la tête, et comme personne ne s'est approché de nous, je n'ai pas besoin de beaucoup d'imagination, pour comprendre de qui cela provient.. Lorsque je vous dis que la lâcher du regard trente second, suffit à déclencher une catastrophe. Je regarde cette femme, être traîner jusqu'à l'eau, où elle commence à couler. Est-ce que je devrais faire quelque chose pour elle ? Oui. Est-ce que je vais le faire ? Non.

« C'est très touchant de vouloir me trouver une conquête, ma belle, mais je suis un grand garçon »

Et à vrai dire, la seule femme que j'aimerais avoir comme conquête, se trouve sous mes yeux, mais par malchance, elle se trouve aussi déjà être casé. C'est bien ma veine, hein ? Je finis quand même par relever le regard, sur cette femme, qu'elle me montre. Je dois l'admettre, plutôt canon, peut-être la plus belle femme, dans les coins, après Effy. Est-ce qu'elle est à mon goût ? Aussi. Après tout, qu'est-ce que je perds, à la rejoindre ? Pas grand chose.

« N'en profites pas pour foutre le bordel »

Je préfère la mettre en garde, cela évitera peut-être la catastrophe. Je sens son regard sur moi, alors que je m'approche de cette jeune femme. Sans aucune gêne, je passe un bras autour de sa taille, pour l'éloigner du groupe avec lequel elle était en train de discuter, histoire de la saluer convenablement. Belle, mais pas très intelligente, si tu veux mon avis, Effy. Quelques mots, murmurer au creux de l'oreille, et elle est raide dingue de moi. C'est toujours trop simple, voilà pourquoi les femmes, ne m'intéresse pas Effy, parce qu'elles n'ont pas ce piquant, que toi tu as. Mais ce n'est pas grave, maintenant que j'ai celle-là, autant en profiter pour avoir un bon repas. Je l'attire un peu plus proche de mon, et me penche sur sa gorge. Seule Effy, comprendra ce que je fais, le reste de la fête, croira juste à quelques baisers, échangé. Est-ce que je fais exprès de me montrer si tactile, et proche d'elle. Bien évidement. Cela ne fonctionnera sans doute pas, mais si je peux tirer ne serait-ce qu'un brin de jalousie d'Effy, je ne compte pas m'en priver. Après tout, tu ne m'as jamais vu en compagnie d'une autre femme, Effy, alors qu'est-ce que ça te fait ? Je finis par m'éloigner, avant qu'elle soit incapable de marcher d'elle-même, pour l'entraîner jusqu'à Effy.

« Effy, je te présente Melody, d'après ce qu'elle m'a dis, un très bon coup »

Ne m'en veux pas, de te provoquer un peu, mais c'est très tentant. Puis bon, peut-être que cela te fera passer l'envie de me caser, avec des femmes que je n'ai pas envie de connaître. .

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Re: Divertissement   Sam 24 Déc - 18:39





Divertissement
Bastien & Effy

Que dirais-tu de sortir ce soir chaton ? Ça fait longtemps qu’on ne s’est pas amusé rien que tous les deux ! Tu sais ce qui pourrait être bien aussi ? Que tu me réserves une danse à cette soirée, mais apparemment ce n’est pas dans tes plans. Je tire une petite moue boudeuse, moi qui espérais le décoincer un peu, on dirait que ce n’est pas encore gagné. Je ne suis pas sûre que Gabriel aimerait la comparaison d’ailleurs, même si moi je la trouve amusante ! C’est vrai que Gabriel est toujours grognon, mais tu sais quoi ? Je travaille là-dessus, alors peut-être que j’aurais droit à cette danse plus vite que tu ne l’imagines.

- Tant pis, j’irais danser avec un autre qui ne me dira pas non !

A ton avis chaton, est-ce que beaucoup d’hommes me refuseraient une danse ? Je ne pense pas. Nous verrons bien à la soirée je suppose, il est temps d’y aller de toute façon. Nous voilà à quitter le manoir l’un près de l’autre, tel un duo diabolique prêt à faire frémir leurs futures proies. Quelque chose me dit qu’on va bien s’amuser ce soir ! On arrive rapidement à la soirée, attirant les regards sur nous alors qu’une idée me vient en tête. Ce soir je vais essayer de caser chaton ! Enfin, caser c’est vite dit, le but c’est surtout qu’il s’envoie en l’air et se décrispe un peu, mais aucune femme à cette fête ne serait digne d’une relation sérieuse avec lui. Celle-là encore moins. Je ne tarde pas à éliminer la blondasse qui drague Bastien. Si tu veux passer du bon temps chaton, évite quand même la bimbo du coin. Regarde plutôt cette jolie brune, elle est tout de même bien plus digne d’intérêt.

- Un grand garçon qui a besoin de se décoincer !

Oui bon je le provoque un peu et alors ? Depuis que je connais Bastien, je ne l’ai jamais vu s’amuser avec une fille, donc c’est normal que je veuille prendre soin de mon chaton ! Ou alors il arrive à être suffisamment discret pour que je ne le remarque pas... Enfin, au pire des cas ça lui en fera juste une de plus alors où est le mal ? Chaton me demande de ne pas mettre le bordel pendant qu’il va chercher sa proie. Allons Bastien, je ne pourrais jamais faire une telle promesse, mais je peux au moins essayer. Je le regarde emmener la brunette un peu plus loin en même temps que je me recherche ma propre proie. Enfin, c’est plutôt ma proie qui vient vers moi, un brun, mignon, sans plus, le genre un peu lourd et con. Je ne l’écoute même pas en fait, observer Bastien est bien plus intéressant. Non je ne suis pas une voyeuse ! Juste un peu. Est-ce que tout ce que tu as l’intention de faire avec cette fille est de la mordre ? Franchement Bastien, je te trouves la plus belle et ça ne te suffit pas, tu as des goûts bien compliqués. Peut-être que tu préfères les hommes ?

Je détourne mon regard d’eux lorsqu’ils se rapprochent de nous, faisant semblant d’écouter les paroles de ce... Je ne sais pas quel est son prénom. Est-ce qu’il me parle sérieusement de ses compétences sexuelles ? Bon sang, ce type est d’un tel cliché. Je préfère bien mieux me concentrer sur chaton qui me présente sa Melody. Un sacré coup ? Faut voir, pour ça il faudrait la tester et pour l’instant tu t’es contenté de son sang. Je n’ai pas le temps de répondre à Bastien que le brun à mes côtés se colle à moi et me met la main aux fesses pour répondre à ma place à Bastien.

- Mon pote, toi et moi on vient de se dégoter de sacrés nanas !

Dites-moi que je rêve... Pitié Bastien, retiens-moi ou ce crétin va très très mal finir. Non seulement il est macho, mais en plus il croit vraiment m’avoir ? Et cette main qui pince mes fesses. Non, c’est trop pour moi. L’instant suivant Macho vole à plusieurs mètres de hauteur pour s’écraser contre une table, attirant tous les regards vers nous. La copine de chaton semble par ailleurs choquée par ce qu’elle vient de voir.

- Si ta Melody a peur du spectacle, alors elle ne doit pas être un si bon coup. Maintenant si vous voulez bien m’excuser.

Je lui tourne le dos, attrapant un morceau de la bouteille en verre que j’ai éclaté contre le crane de la blondasse de tout à l’heure, après tout je peux très bien recycler. Je m’approche maintenant de Macho, prête à lui faire passer un mauvais quart d’heure. A ton avis Bastien, à quel point est-ce que je dois faire couler son sang ce soir ?



codage by jacks ღ gifs from tumblr



Dernière édition par Effy Hawkins le Sam 18 Fév - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 15
MessageSujet: Re: Divertissement   Lun 13 Fév - 13:12






Effy & Bastien


Aimer, c'est trouver, grâce à un autre, sa vérité et aider cet autre à trouver la sienne. C'est créer une complicité passionnée.

Pourquoi as-tu voulu sortir, déjà, Effy ? Pourquoi est-ce que j'ai accepté, d'ailleurs ? Parce que c'est bien connu que je suis incapable de te refuser quelque chose. Et je vous jure, que je m'entraîne là-dessus, mais c'est au dessus de mes forces. A vrai dire, la seule chose que j'ai toujours réussi à lui refuser, jusqu'à aujourd'hui, c'est passer au dessus de la trahison de Jake, mais pour cela, j'éviterais de céder, puisque de toute façon, c'est une situation qui ne la regarde pas. C'est vrai, Effy est au jus de pas mal de chose, qui me concerne, et je n'hésite pas à écouter ces conseils, en temps normal, mais pour Jake, elle n'est pas très objective. Vous voulez que je vous explique pourquoi ? Parce que je suis prêt à parier qu'envers un autre homme, elle n'aurait pas hésité à me conseiller de détruire sa vie. Ce qui, vous vous en doutez, n'est pas le cas, avec Jake. Je me passe déjà de l'envie de le détruire, pour toi, et parce qu'il s'agit de mon créateur, alors ne me demande pas de me rabibocher avec lui. Ça aussi, c'est au dessus de mes forces. L'éviter, c'est très bien. De toute façon, je n'aurais pas grand chose à lui dire, de très aimable. Alors, au vu de nos caractères, éviter la confrontation est une meilleure idée. Au fond, cette fête, je crois que c'est une mauvaise idée, mais te refuser cette soirée, alors que tu en as chié, ces dernières semaines, je ne peux pas. Ce n'est pas une raison pour me provoquer, Effy. D'un, je ne crois pas que Jake, apprécierait que tu ailles danser avec un autre, et deux, je ne te laisserais pas faire, tu en as conscience. Et puis, tu ne gagnerais rien, à faire ressortir ma jalousie, tu peux le croire. Tu es bien placé pour savoir que je suis quelqu'un de rancunier. Et de toute façon, avec ce genre d'attitude, tu ne feras qu'éclater une bagarre, et non, avoir une danse en ma compagnie. Donc au final..

Nous ne mettons pas bien longtemps, à nous rendre à cette fête, où nous trouvons déjà une bonne trentaine de personne. Rappelle-moi ce que nous sommes venu faire ici, déjà Effy ? Et pourquoi cherches-tu toujours à vouloir me caser avec une femme ? Après toutes ces années, à mes côtés, tu n'as donc toujours rien compris. Tu es très doué, pour beaucoup de chose, Effy, mais visiblement, pas pour comprendre les gens. Parce que je ne m'en suis jamais caché, enfin, c'est certain, je ne le cris pas, sur tous les toits, mais je n'ai jamais caché mon attirance envers toi, pour autant.. D'ailleurs cela m'étonne qu'aucun des gars, n'est encore fais la gaffe, puisque eux aussi, se sont rendu compte de ce que tu ne vois pas. Mais bon, d'une certaine manière, je n'aimerais pas que cela jette un froid, entre nous, alors c'est peut-être mieux ainsi. Mais il faudrait quand même que tu arrêtes de t'occuper de mes histoires de cœurs. Ou de cul, pour le coup. Ce n'est pas parce que je ne ramène aucune femme au manoir, que je n'ai pas d'histoire, à côté. Au contraire, crois-moi, pour éviter de m'en prendre à Jake, j'en ai bien besoin, pour décompresser. Et puis, j'en reste un homme, et le sexe est un très bon moyen, pour décompresser. Disons juste que je préfère éviter que ce genre de chose arrive devant toi. C'est égoïste, mais dans le cas où cela finirait par merder, entre Jake et toi, je tiens à avoir une chance, et que tu ne me catalogues pas juste comme un profiteur. Ne sait-on jamais ce qu'il peut se passer dans ta tête. Cette blonde a déjà disparu, et Effy n'hésite pas à m'en montrer une autre, qu'elle trouve plus à ma hauteur, de son point de vu. Oui, pas mal, mais loin de t'arriver à la cheville. Tu me prends peut-être pour un garçon compliqué, mais tu ne te rends pas compte que tu mets le niveau assez haut, pour tes concurrentes, très peu peuvent se venter d'être plus jolie, et attirante que toi.

Mais je me prends quand même au jeu, pour lui faire plaisir, de toute façon, je sais qu'elle ne me lâchera pas la grappe, tant que je n'aurais pas été voir cette femme. Alors je vais l'avoir. Je l'aborde, et je n'ai aucun mal à attirer son attention, au détriment, de ceux qui l'entoure. On se retrouve à l'écart, à discuter un peu, et finalement, au bout de quelques minutes, de quelques baisers, sur sa gorge, je la sens déjà perdu dans mes bras, alors je mords. Ce n'est pas ce que t'attendais de moi, Effy, ce n'est pas grave, c'est déjà pas mal, et c'est ce que tu auras, pour le moment. Peut-être que quand je t'aurais ramener au manoir, je reviendrais voir, si cette jeune femme, et toujours là, mais pour l'instant, tu ne verras pas plus qu'un rapprochement de nos deux corps. D'ailleurs, peut-être qu'avec quelques présentations, tu pourrais comprendre qu'elle n'est pas à la hauteur, et me foutre la paix ? Sauf que ce gars, et à tes côtés, et je suis d'avantage concentré sur lui, sur ces propres gestes, que sur ce que tu pourrais penser de Melody. Et il a ce geste, de trop, qui me fait entrer dans une colère noir. J'accepte encore que Jake, et ce genre de geste, envers toi, ce serait mal venu, que je crée le bordel dans le groupe, mais lorsque cela vient de quelqu'un d'autre, surtout, d'aussi pathétique que lui ? Non. Effy réagit avant moi, pour l'envoyer valser à plusieurs mètres, et s'éclater contre une table, mais ce n'est pas assez de mon point de vu, et j'en oublie totalement la jeune femme à mes côtés, que je délaisse pour attraper le bras d'Effy, alors qu'elle se rapproche de lui, menaçante.

« Laisse-moi faire, ma belle, et profite du spectacle »

Est-ce que je manque de prudence ? Sans doute, mais ce gars à dépasser les bornes. De toute façon, l'unité est sur nos traces, non, alors ils réussiront à effacer toutes traces dans la tête de ces humains si certains nous échappent. J'attrape ce bout de verre, entre les doigts d'Effy, et m'approche de ce gars. Est-ce que tu sais, ce qui t'attends ? Non, sans doute pas, tu dois encore en être à comprendre ce qu'il vient de se passer. Je vois sa jambe, coincée sous une table, mais au lieu de l'en dégager, comme j'aurais pu le faire, bien au contraire, j'appuie sur cette table, pour briser sa jambe, et entendre ce cri, si plaisant. Je me penche, me faisant plus menaçant, alors que ce bout de verre se retrouve sous sa gorge.

« On dirait que tu t'es dégoter la mauvaise nana, mon pote »

Je reprends ces mots. Tu aurais peut-être mieux fais d'aller jouer avec une femme, qui était un peu plus de ton calibre, c'est à dire, bien en dessous d'Effy. Je bouge, et cette fois, c'est contre la peau de son ventre, que le bout de verre se retrouve, pour tracer une longue entaille, de haut, en bas, et laisser ressortir une grosse quantité de sang. C'est douloureux ? On dirait, au vu de tes supplications. Mais je ne tiens déjà plus compte de lui, tourner vers Effy.

« Un dernier mot, pour lui, ma belle ? »

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Re: Divertissement   Sam 18 Fév - 17:23





Divertissement
Bastien & Effy

Qu’attends-tu pour te dégoter une jolie nana à dévorer dans tous les sens du terme Bastien ? En général quand les garçons sortent ils aiment se divertir avec une jolie fille mais toi, je ne t’ai jamais vraiment vu t’amuser avec les femmes. Pourtant tu es sans doute celui qui mérite le plus d’aller t’amuser, après tout c’est à toi qu’on confie souvent le sale boulot de me garder alors si nos sorties peuvent t’apporter quelque chose de positif, autant en profiter non ? On dirait que non, tu te limites au sang de cette femme mais tu ne cherches pas à aller plus loin, pourtant soyons honnête cette femme est la plus belle de cette soirée, alors si tu refuses son corps je doute que tu en accepteras un autre. Tant pis, j’aurais au moins essayé de te divertir, mais on dirait que je vais devoir m’y prendre autrement.

Bastien revient avec la belle Melody mais c’est monsieur l’arrogant qui prend la parole et surtout se permet de me mettre la main aux fesses. Alors ça mon grand ça ne passe pas. J’envoie valser Macho contre une table qui se brise sous son poids, mais ce n’est pas assez pour moi. Non, je veux lui briser les mains, je veux qu’il comprenne qu’on ne touche pas une femme sans sa permission, je veux qu’il réalise qu’il est loin d’être à la hauteur pour se permettre un tel geste. Alors c’est dans cette optique que j’attrape ce morceau de verre et commence à me diriger vers lui, jusqu’à ce que Bastien me retienne.

Un spectacle pour moi ? Je ne dis jamais non, amuse-toi chaton, je suis sûre que tu sauras parfaitement faire comprendre à ce type qu’il a eu le geste de trop. Faut dire que j’y prends toujours plaisir, quand les garçons se battent pour moi, pour me défendre, alors forcément je n’ai pas l’intention de manquer une miette de ce qu’il se passe, malgré les affolements derrière nous. Je le vois briser sa jambe. Je le vois le menacer avec ce morceau de verre. Je l’entends prendre ma défense et mon sourire s’agrandit. Oui, je n’ai pas le moindre problème avec le fait que chaton fasse mal pour moi. Le morceau de verre s’enfonce finalement dans son ventre et Melody se met à hurler, bientôt rejoint par les cris des autres, sauf que c’est toujours elle qui m’intéresse, alors je me retourne vers la brune et plonge mon regard dans le sien.

- N’aie pas peur, ne crie pas, dis-toi plutôt qu’user de la violence le rend encore plus désirable.

Elle s’arrête net et plutôt que d’avoir peur, c’est maintenant une once de plaisir qui se lit dans son regard lorsqu’elle repose ses yeux sur Bastien. Je me retourne à mon tour vers lui lorsqu’il me demande si j’ai un dernier mot à prononcer pour ce type.

- Cette vermine ne mérite pas la moindre parole, achève-le qu’on aille s’amuser avec les autres.

Les autres dont certains ont pris la fuite, mais les plus courageux sont restés et se sont armés de ce qu’ils avaient sous la main, soit bâtons de bois, bouteilles d’alcool, oh et même un chalumeau apparemment, je me demande pourquoi ils ont apporté ça là. J’aime quand les humains sont courageux, ça laisse place à un peu d’action et c’est toujours amusant de lire leur déception lorsqu’ils réalisent qu’ils n’ont aucune chance de remporter la partie.

- On va jouer aux gages. Toi, le type avec le chalumeau, approche. Je vais me tenir debout devant toi sans bouger, si tu arrives à me brûler avant que trente secondes se soient écoulées, tu auras droit de me tuer, mais si tu n’y arrives pas alors tu devras accepter ton sort.

Il a l’air confiant, comme si c’était gagné d’avance pour lui, ce crétin n’a pas compris que pour poser des règles aussi simples, c’est que j’avais plus d’un tour dans mon sac. On se place l’un en face de l’autre et à peine lève-t-il son chalumeau vers moi que je plonge mon regard dans le sien, l’embarquant dans un monde obscur et emplis de souffrance. Cinq secondes me suffisent avant qu’il se mette à hurler, dix de plus avant qu’il tombe à genoux devant moi, et au bout des quinze autres le voilà qui se met à cracher du sang. Minable humain. Je le défais de ma prise et fais voler le chalumeau jusqu’à moi pour qu’il se retrouve entre mes mains.

- J’ai gagné.

La seconde suivante le chalumeau quitte mes mains à une vitesse fulgurante pour s’enfoncer dans son torse. J’aurais pu m’arrêter là et le laisser se vider de son sang mais non... A la place je déclenche le chalumeau, toujours sans bouger, le faisant brûler de l’intérieur. Que dis-tu de ça chaton ? Je finis par me retourner vers lui, sourire aux lèvres.

- A ton tour chaton, montre-leur tout ce que tu sais faire, prouve à Melody que la mort peut engendrer du plaisir.



codage by jacks ღ gifs from tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Divertissement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Divertissement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emeute : Divertissement populaire donné pour des militaires par des spectateurs innocents...ou pas...
» Bar lugubre et recherche de divertissement [PV : kitsu]
» Le divertissement est peut-être enfantin mais tellement innocent... Beaucoup de gens l'ont oublié.
» Divertissement > Le Magazine de la Magie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Autres lieux :: Cascade-
Sauter vers: