Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Sexprise, surprise | Elisa & Sélène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Sexprise, surprise | Elisa & Sélène   Mer 17 Aoû - 21:41



Sexprise, surprise !

Elisa & Sélène


Jouons, jouons. Jusqu’au bout de la nuit, jusqu’au bout de nos vies. Ne nous arrêtons pas, laissons couler le sang, laissons notre marque sur ce monde. Je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin, il y a tout un terrain de jeu, tout un monde qui attend de nous avoir à ses pieds. Jouons, Aizen, jouons avec les autres, jouons avec la vie, jouons-nous de la mort. Qui peut nous vaincre ? Qui peut gagner ? Pas les humains, si faible. Si doux. Si tendre. Pas les moroïs non plus, ils sont si sensibles. Ecœurant. Et les dhampirs ? Si dévoués. Si inutiles. Ne reste plus que les strigoïs. Mais même eux n’ont aucune chance. Qui pourrait jouer le jeu ? Qui pourrait lutter contre nous et se tenir à égalité ? Est-ce que cette ville possède un quelconque challenge ou en sortirons-nous très bientôt pour aller vers d’autres horizons ? On s’est promis des jeux, des dizaines de jeux, de moments de rires et de folies, de sang et de douleur… Mais je ne vois rien ce soir. Le soleil se lève, je continue à déambuler mais c’est la fin. Ne reste plus que des hommes de rien. Décevant. De quoi m’amener une moue de désespoir…

Il faut jouer ! Si je ne peux pas jouer avec les immortels, maman m’a très bien appris à jouer avec les hommes et avec mes envies. Et j’ai bien envie de ramener un cadeau au manoir ! Un beau cadeau tant qu’à faire. Je déambule dans les rues quand je tombe sur cette enseigne. Un sex-shop ? Pourquoi pas. Je ne retiens pas mon gloussement de rire en le voyant avant de me glisser à l’intérieur. Je pirate l’alarme avant de rentrer dans la boutique, ils viennent de fermer il n’y a pas longtemps. Enfin ce n’est pas comme si c’était important, je peux surement vendre ses produits d’une meilleure façon que ses puritains de vendeurs ! Je suis certaine d’avoir plus d’expérience qu’eux là-dedans !
Je coince Cynthia sur mon épaule, d’une main, et de l’autre je laisse mes doigts traîner sur les objets. Une sexy tenue d’infirmière, tiens, ça me rappelle des choses… Ah ! Le deuxième costume est encore mieux ! Faut que je l’essaye, je suis certaine qu’il sera parfait sur moi ! Je l’attrape et me précipite ensuite dans les cabines pour l’enfiler. Parfait ! Parfaitement ma taille ! Et même ma Cynthia est assortie à la tenue. J’aurais peut-être dû faire militaire si je devais porter ce genre d’habits ! Je suis sûre qu’on m’aurait obéis en dix secondes !

J’entends enfin du bruit, on dirait que quelqu’un s’est rendu compte de mon intrusion. Je ne peux pas retenir un grand sourire à cette idée et je me faufile dans les rayons, parfaitement discrète malgré mes hauts talons. Oh une femme ! Une femme sûre d’elle et qui a l’air prudente pourtant ! Formation militaire surement. Dis-moi que tu as pris tes jouets, ma douce soldate, je veux voir tes armes ! Je fais demi-tour, attrapant un autre costume qui devrait lui aller parfaitement, à vue d’œil, avant de retourner vers cette femme. Je donne un coup de batte dans l’arme qu’elle pointe vers moi quand elle se rend compte de ma présence, le tout avec un grand sourire. Prudente, j’aime ça ! Belle aussi, mais humaine. Bah, c’est pas grave, elle peut parfaitement me distraire pour une soirée… Euh journée, vu que le soleil se lève ! Je lui tends le costume avec un grand sourire sur mes lèvres rouges sang :

« Tiens, je suis certaine qu’il t’ira parfaitement ! Bon je suis d’accord, avec du sang dessus, ça serait encore plus beau mais ils sont pas parfait dans cette ville ! Pas encore. Oh ! J’ai failli oublier, tu veux un bonbon au cassis ? »

C’est un grand honneur, je ne partage pas souvent. Tu ferais mieux de dire oui… Enfin si tu veux me faire plaisir et te faire plaisir en restant en vie encore quelques heures. Parce que je sens que Cynthia bourdonne d’impatience ! Faut que le sang coule pour rendre ton costume parfait après tout.

« Tu m’as l’air toute tendue, y a parfaitement de quoi te détendre ici ! Par contre, je t’avoue, je ne sais pas s’ils ont des piles. »

Quoi ? C’est une question élémentaire après tout… Bon, quelqu’un t’a arraché la langue avant moi, ma brune adorée ? Je vais finir par croire que tu ne veux pas me parler et ça va me rendre… Légèrement triste. Et c’est pas cool quand je suis triste. Ça donne une Cynthia bien énervée pour compenser ! Crois-moi, t’as pas envie de voir ça, l’humaine !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La plume plus forte que les baisers... La seringue... L'argent !
Messages : 67
Age : 33
MessageSujet: Re: Sexprise, surprise | Elisa & Sélène   Jeu 18 Aoû - 16:16

Sexprise, surprise !
Elisa & Sélène


J’adore mon travail, vous pouvez me croire, je touche un bon salaire, je suis logée gratos, je peux vivre avec mon frère, je n’ai même pas à lui cacher mes missions, puisque toutes ces histoires de surnaturels, ça le connaît.. Une vie de rêve, d’une certaine façon, je pense que n’importe quelle personne souhaiterait prendre ma place. Le désavantage ? J’aimerais que cela s’arrête, au moins quelques jours, prendre le temps de profiter un peu, au lieu de toujours être à la recherche de ces monstres. Je suis une jeune femme dynamique, on s’attend à ce que j’ai besoin de mon espace vital, de mes propres moments d’intimité.. Enfin, ce soir encore, je tente de mettre la main sur l’un de ces hommes – pour peu qu’on puisse appeler cela un homme – je navigue dans le centre de Missoula, mon secteur, pour la soirée, c’est ainsi que nous procédons, lorsque nous n’avions pas de cible particulière à atteindre. C’est mieux, je n’ai pas à les ramener vivants, ceux-là, je n’ai donc aucun besoin de faire la greluche toute la soirée, juste de les abattre, d'une balle dans le cœur, d'un tranchage de gorge, ou alors lorsque je suis d'humeur à les voir souffrir, par le feu, mais cela implique de les blesser de manière à ce qu'il ne s'enfuie pas. Enfin bon, j'aurais bien quittée mon poste, pour aller me promener un peu, mais je suis presque certaine que d'une manière ou d'une autre, on découvrirait mon écart de conduite, et que je serais réprimandée pour cela.

Je tourne dans une nouvelle rue, la première chose que j'aperçois, ces bouts de verre briser au sol, signe d'une infraction.. Vampire, ou humain ? J'admets que rien, en apparence, n'offre le moindre indice, je vais devoir rendre visite à notre hors la loi, et voir ce qui en découle. Je tente d'éviter de marcher sur les débris de verres, mais au vu du nombre, ce n'est pas chose facile, vous pouvez me croire. C'est pour cette raison que je ne perds pas de temps, avant de pénétrer dans la boutique, et de braquer mon flingue, bras tendu. Je ne tuerais pas un monstre ainsi, mais je le blesserais, et face à un humain, qui viendrait à me menacer, cela pourrait lui être fatal, en revanche. Je suis prête à toute éventualité, mais je ne vois pourtant pas le coup venir, et me retrouve désarmée. Merde, on dirait une débute, à son premier entraînement, c'est minable. J'ai la chance qu'elle ne cherche pas à m'attaquer de suite, j'ai d'autres armes sur moi, bien sur, mais tout de même.. Au lieu de cela, je la trouve en train de me tendre un costume de flic.. Un costume, sérieux? Je prends un peu plus de temps pour l'observer, l'analyser, et me rendre compte qu'elle porte elle aussi un costume. Est-ce que tu attends de la compagnie, chérie, pour être vêtu de cette façon ? As-tu invité quelques garçons à ta petite fête ? Cela pourrait être agréable, tu ne crois pas ? En revanche, pour la partie concernant le sang, je ne suis pas certaine d'être d'accord avec toi. Je l'aurais été, s'il avait été question de monstre, mais je tiens à rester en vie, alors ne t'attend pas à ce que je te laisse faire, s'en me défendre, ce n'est pas possible. En attendant, ma jolie, je ne vois aucune raison de ne pas m'amuser avec toi, et si l'unité trouve quelque chose à redire, je pourrais toujours prétendre que cette femme était un danger public, et que je ne faisais que la surveiller.

« Allons, chérie, ne crois-tu pas, qu'il existe, dans ce magasin, assez de jouer, pour ne pas aller jusqu'à faire couler le sang, ce soir ? »

J'attrape ce costume de flic, qu'elle me tend, ainsi que son bonbon au cassis, et rejoins les cabines, nous sommes qu'entre femme, oui, mais je ne voudrais pas qu'elle se trouve être jalouse de mon corps, et qu'elle se mette à piquer une crise. Je dois reconnaître que ce costume s'adapte très bien à mes courbes, notre petite inconnu choisi bien. Au lieu d'attacher la ceinture du costume, je prends ma propre ceinture, avec mes vraies armes, ne sait-on jamais ce qui lui prend par la tête. Je reviens à ces côtés, pour me rendre compte qu'elle m'attend toujours. Alors, jolie cœur, c'est quoi la suite de la soirée ? J'espère au moins que tu avais prévu autre chose, que ces simples déguisements, quand même, non ? Tu m'as l'air d'être le genre de personne qui ne manque pas d'idée, j'espère que tu me le prouveras ce soir. Je laisse glisser ma main sur les rayons, observant les articles.

«  Militaire, hein ? Étrange, mais je t'aurais bien plus imaginer en démone, tu ne m'as pas l'air d'être d'une grande sainteté »

Ce n'est pas un reproche, vu les meurtres que je commets tous les jours, je ne le suis pas non plus, au contraire. Je m'arrête devant un article, fais une petite mou, puis rejoins ma jeune poupée, avec ces deux couettes, j'en enroule d'ailleurs une autour de mon doigt, en penchant la tête sur le côté.

«  Alors, tu as convié quelques hommes, à ta petite fête, ou nous ne sommes qu'en tête à tête ? »

Parce qu'il me semble normal, que tu es mis cette tenue pour t'amuser, non ? Pourquoi l'aurais-tu mis, pour rester seule ? Pourquoi braquer un tel magasin, d'ailleurs, sauf pour s'amuser un peu, et se faire plaisir ?


_________________


Sous peu, tes barrières, je briserais, sous peu, tes émotions, je ferais éclater, sous peu, tu cesseras de me résister, sous peu, nous serons heureux, je t’en fais la promesse..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sexprise, surprise | Elisa & Sélène   Sam 20 Aoû - 21:21



Surprise, surprise !

Elisa & Sélène


Les humains sont tous devenus si fades après la découverte du surnaturel, enfin en dehors de mon humain. Mon homme, sa sucrerie, ma folie. Mais les autres ? Ils ont perdus de leurs couleurs, de leurs intérêts. N’est-ce pas mieux de jouer quand les joueurs ont quelques cartes en plus ? S’introduire chez eux est mille fois plus dur, faire couler le sang est mille fois plus excitant, les vaincre est d’une jouissance absolue. Mais les humains… En dehors de quelques uns, ils sont devenus… Ouais comme je le disais, fades. Désolée maman, mais même tes macs ne seraient pas mieux que quelques personnalités extrêmes ! Sauf que la petite femme devant moi a l’air d’être du genre appréciable. Pour une nuit ou pour une vie ? Je sais pas mais c’est dommage pour elle, ça risque de n’être que pour une nuit ! J’aime pas la compagnie, en dehors de celle de mon trésor. Et toi, t’as définitivement pas le bon attirail pour le représenter, et certainement pas la même lueur excitante dans le regard. Mais je pourrais peut-être faire quelque chose pour cette lueur. Suffit juste de t’entraîner avec moi. Allons jouer, mon petit délice ! Allons jouer, faire couler le sang, entretenir la mort et punir la vie.
Je lui ramène une petite offrande, cette tenue. T’en dis quoi ? Je suis sûre qu’elle sera parfaite sur toi. Et attires le regard des autres, si ça te chante, ça ne me dérange pas du tout, tant que ce n’est pas Le regard. Je laisse une moue se dessiner sur mon visage quand elle prend le temps de réfléchir avant de me répondre. Voyons sois plus sincère et spontanée ! On va s’amuser, on va jouer, on va saigner ! Hurler de plaisir également… Enfin si t’aimes la douleur. Je l’espère pour toi parce que sinon… Tu n’auras vite plus aucun intérêt !

« Rien ne rend le plaisir plus intéressant que le sang et la douleur, mon petit délice ! Allez, va te changer ! »

Je ne retiens pas mon sourire quand elle attrape enfin les affaires que je lui tends avant de partir. Bah pourquoi partir ? Tu n’as rien que je n’ai pas ! A moins d’avoir un troisième téton. Oh tiens, en parlant de téton… Ca me donne envie d’un autre piercing tout ça. Oui oui, encore un. Pas ma faute, j’aime bien les petites piques de délices qui me traversent le corps quand je me fais percer et que j’ai cette présence invasive dans le corps. C’était un substitut bien meilleur que le sexe, avant l’arrivée de mon homme. Hum mon homme et piercing en même temps… Faut que je m’achète un kit, y a tellement de possibilité là-dedans !
Je me dirige vers les rayons, trouvant des jouets vibrants. Oh tiens des jouets pour hommes ! Je devrais peut-être les prendre ! Ca décoincerait nos colocataires ! Ou alors, je pourrais jouer à la Mère Noël mais je suis pas dans le bon costume… C’est à y réfléchir, pour un autre jour ! J’entends mademoiselle la policière se ramenait et je me retourne pour l’observer. Ah ! Je savais que j’avais bien choisie ! J’ai l’œil. Je suis la meilleure ! Elle parle de mon costume, en insinuant que je suis une démone. C’est vrai. Selon les principes chrétiens ! Mais je préfère encore suivre le Diable si c’est le cas…

« Justement, c’était trop évident ! T’as bien aimé le bonbon ? Je trouve que c’est le meilleur… »

Elle se rapproche un peu plus. Trop ou pas assez proche selon les points de vue. Alors que veux-tu faire mon petit délice ? Est-ce la fin de notre collaboration ? Je te préviens, si tu tentes de prendre la fuite, Cynthia te cueillera ! Et j’espère que tu ne refuseras plus le sang parce que ce soir, il va couler. Si ce n’est pas le tien, si tu arrives à m’intéresser assez, alors ça sera celui d’un autre… Et tu n’as pas intérêt à me retenir, mon petit délice, oh non, pas intérêt du tout, du tout, du tout. Enfin si tu veux vivre sans que je ne me fasse un collier avec tes doigts… Ah non, en fait, fais des bêtises ! J’aime quand on fait des bêtises, surtout quand j’ai ce genre de petite punition en tête !
Je reviens à moi quand elle joue avec mes cheveux. Les cheveux c’est bien. D’ailleurs ils commencent à être trop foncés, va aussi falloir que je passe du temps dans la salle de bain ! La seule couleur que je veux bien ce soir, c’est celle du sang ! Elle me parle d’homme et je ne retiens pas ma moue légèrement dégoûtée. J’aime bien les hommes, faciles à manipuler, faciles à casser. Mais je ne m’habillerais jamais que pour un homme, le reste du temps, je le fais pour mon propre plaisir. Je laisse échapper un claquement de langue avant de prendre la parole.

« T’as besoin d’homme pour te lâcher ? Eh beh, je te plains ma grande. Enfin, je peux te donner plein de substituts dans cette salle ! »

Je me rapproche un peu plus, avec un grand sourire de nouveau, vu qu’elle a insinué qu’on est qu’en tête à tête, je peux m’amuser non ? Je ne tiens pas à être proche d’une autre âme comme je le suis de celle d’Aizen. Mais je n’ai rien contre le fait de faire ma succube envers les autres tant que c’est moi qui fixe les règles et les limites. Jouons jouons jouons ! Maman serait amusée, j’en suis certaine. Je dépose mes deux mains autour de sa taille, la rapprochant un peu plus de moi, jusqu’à ce que nos corps se frôlent. Je rapproche aussi mes lèvres des siennes avant de murmurer :

« Désolée mon petit délice, je suis peut-être une totale nymphomane mais si j’ai une qualité, c’est la fidélité. Mais je suis certaine que dans une autre vie, je t’aurais dévorée. Entièrement. »

Et je ne parle pas forcément au sens littéral du terme ! Elle doit avoir la peau bien tendre. J’ai le droit à un petit échantillon ? Histoire de voir ? On va dire que oui, je déplace ma bouche vers sa mâchoire que je mords, assez durement pour en laisser une trace et sentir le goût de son sang dans ma bouche. Je me recule, laissant un pas entre nous avant de me lécher les lèvres. Bon goût mais sans plus. Elle n’a pas la petite touche de mon homme, encore moins le côté acide qu’ajoute tous les produits qu’il se met. Nan, définitivement aucun regret, même si elle n’est pas trop mal.

« Je suis sûre qu’il y aura plein d’homme pour te croquer toi. Allez viens, et si on allait distribuer des jouets dehors comme punition ? »

En disant tout ça, je me dirige en sautillant vers les plugs pour hommes. Rien de mieux que de voir de grands gaillards tomber en pleurs pendant qu’ils s’amusent avec leurs jouets. Parce qu’ils n’auront pas le choix… Oui oui, amusement, c’était peut être un grand mot… Mais moi je trouve que c’est amusant ! Et ils le trouveront aussi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La plume plus forte que les baisers... La seringue... L'argent !
Messages : 67
Age : 33
MessageSujet: Re: Sexprise, surprise | Elisa & Sélène   Mar 30 Aoû - 19:51

Sexprise, surprise !
Elisa & Sélène


Est-ce pas une vérité, que cette poupée prononce ? De première vue, j'aurais été d'avis à la contredire, je ne suis pas une grande fan de douleur, je connais, je supporte, mais je ne cherche pas cette douleur, pourquoi ? Le temps d'une seconde, je tourne mes pensées vers mon frère, cet être, que j'aime au-dessus de mon bon sens, mais qui ne s'empêche pas de se faire souffrir, peu importe mon indignation, ou ce que je peux en penser, sans doute que l'un, et l'autre, s'entendrait bien ensemble, mais, jusqu'à preuve du contraire, c'est moi, qui suis face à elle.. Et, pour cette histoire de  sang, et de douleur, je ne suis en fin de compte, de son avis. N'est-ce pas ce que je fais tous les jours ? Faire couler le sang, de ces monstres ? La torture, j'ai toujours baignée dedans, briser une personne, jusqu'à ce que plus rien, ne reste d'elle...Oui, j'aime la torture, le sang, pourvu que cela ne s'applique pas à moi. Qui, comptes-tu torturer, jolie cœur ? N'espères pas que me laisserais faire, je suis une guerrière, à la seconde où tu t'en prendras à moi, je riposterais. Et, tu peux être certaine, que si mon sang est versé ce soir, le tien le sera aussi, c'est une promesse que je te fais là, jolie cœur.

« Es-tu cruelle, au point de faire primer la douleur, sur le plaisir, de les priver de la jouissance ultime ? »

J'attrape mon costume, un fin sourire sur les lèvres, alors que j'attends une réponse sincère de sa bouche. Autant que je sache avec exactitude, dans quoi je m'embarque, et après je verrais s'il m'est possible d'être l'une de tes victimes, mais qu'après cette réponse. En attendant que tu réfléchisses, je pars me changer dans la cabine, pas un excès de pudeur, ce mot n'existe pas dans mon vocabulaire, je n'aurais aucune honte, à me déshabiller en pleine rue, je connais mon corps, ma silhouette, et je sais que je n'ai rien à envier à cette femme, rien. Son corps est désirable, mais je sais que bien des hommes seraient freiner par son air de poupée, avec ces deux couettes enfantines. Je n'ai pas besoin de plus de cinq minutes, pour me changer, juste le temps de changer de ceinture, pour mes véritables armes, et je suis parée. Tu as dis souffrance non ? Sais-tu le nombre de souffrance, que l'on peut engendrer avec une balle ? Un certain nombre, et le plus drôle, et de les voir se vider de leurs sangs, et commencer, peu à peu, à délirer, oui, c'est vraiment génial.. Bien que je n'ai jamais expérimenté cela chez un être de notre espèce, une première à tous, non ? Je me permets de commenter sa tenue, pas qu'elle ne soit pas sexy, ainsi, au contraire, je prendrais même un malin plaisir à la dévêtir, mais je l'aurais bien plus imaginer en démone, un costume, qui d'après moi, conviendrait bien mieux à sa personnalité. Je fais une petite moue. Écoute, jolie cœur, ton bonbon, c'est pas ce qui m'intéresse, ce soir, alors si on pouvait passer là-dessus..

« Pas mauvais, mais je suis certaine que j'apprécierais encore plus te goûter, toi »

Je n'attends pas sa réponse, pour me rapprocher d'elle, et commencer à jouer avec une mèche de ces cheveux, l'une de ces couettes, que j'enroule autour de mon doigt. De jolie cheveux, doux, agréable au touché, mais j'ai une préférence pour les miens, quand même. C'est précieux, les cheveux, chez une femme. J'en viens même à laisser glisser un doigts, le long de sa mâchoire. Laisse-toi séduire, jolie cœur, je sais de quelle manière je dois m'y prendre, j'ai dragué mes proies des centaines de fois, pour les ramener à l'armée, pas un seul m'a résister, tu ne comptes tout de même pas être la première ? Ce serait dommage, de te priver d'une telle soirée, tu ne crois pas ? Celui a qui tu penses, ne pourras t'offrir mieux que moi, je te le promets, de toute façon, il n'est pas obligé de le savoir, pas vrai ? Cela peut rester notre petit secret, je te promets que tu prendras ton pied, que je serais ton meilleur coup, chez le sexe féminin. As-tu déjà goûter au sexe, avec une femme au moins? Sais-tu à quel point c'est délicieux, et à quel point cela peut rendre jaloux un homme ? N'aimerais-tu pas rendre ton homme jaloux ? Qu'il se batte pour toi, et qu'il rende vos soirées encore meilleurs ? Tu aurais tous à gagner, en me cédant, tu ne le vois pas ?

« Je n'ai besoin d'homme, juste de cher fraîche »

Et comme, tu n'as pas l'air apte, à m'offrir la tienne, faudra bien que j'aille voir ailleurs.Tu ne sais pas ce que tu rates, tu le découvriras peut-être ce soir, en voyant un autre homme, ou une autre femme que toi, faiblir sous mes charmes, et peut-être changeras-tu d'avis. D'ailleurs j'admets ne pas comprendre son approche, alors qu'elle vient quand même, de me refuser ma soirée, d'une certaine manière. Jusqu'à ce qu'elle morde ma mâchoire, d'accord, ça, c'est inattendu, surtout que lorsqu'elle se recule, je sens une mince filet de sang, couler le long de mon menton. Tu es une sauvage, pas de doute là-dessus, mais comme tu viens bien de le dire, ne perdons pas plus de temps, et allons jouer. Je la laisse faire son choix, quand aux jouets à utiliser, je sais qu'elle sera parfaitement les choisir, pour ma part, je passe devant, déjà à la recherche de notre futur proie, en espérant pas avoir à parcourir toute la ville pour cela. Heureusement, non, j'aperçois un homme, en train de fumer sa clope, non loin, et avec un sourire, j'abandonne ma voisine, pour m'approcher de lui. Je ne cherche pas à perdre de temps, mes intentions sont claires, je me frotte contre lui, mes mains se baladent sur son corps, mes lèvres contre sa mâchoire, et au vu du membre qui vient de se dresser dans son pantalon, notre petite proie apprécie bien le traitement de faveur.

« J'espère que tu aimes les nouvelles expériences, mon chou, ça risque d'être douloureux, maintenant, sois gentil, et tu vas faire ce qu'on te dit, commence par te déshabiller, mon beau, dépêche toi, ou ça va brûler »

Je lui arrache sa clope de la bouche, pour la tenir bien en évidence, et lui faire comprendre ma menace, si tu ne t'exécutes pas, tu vas finir avec un mégot sur la peau, et crois-moi, ça laisse de sacré marque. J'approche le mégot, lorsque je me rends compte qu'il ne s’exécute pas, et il a l'air, d'enfin prendre la menace au sérieux, et comme à se déshabiller. Je me place à côté de ma poupée blonde, observant le jeune homme. D'abord un, ensuite deux, et pour finir, un groupe entier, tu verras à mesure que nous avancerons, nous verrons plus large.

« A toi de jouer, jolie cœur, montre moi toute ta cruauté »


_________________


Sous peu, tes barrières, je briserais, sous peu, tes émotions, je ferais éclater, sous peu, tu cesseras de me résister, sous peu, nous serons heureux, je t’en fais la promesse..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sexprise, surprise | Elisa & Sélène   Dim 11 Déc - 1:41



Surprise, surprise !

Elisa & Sélène


Ding ding dong, le soleil se lève ! La lumière va se répandre sur la ville et quand le soleil sera à son zénith, je jouerais avec ma sucrerie, mais d’abord, j’ai un quartier à explorer et conquérir. Viens jouer avec moi, mon petit délice ! Je sais que tu peux te battre mais tu ne te battras pas de suite contre moi. Tu sais pourquoi ? Parce que tu sais, au fond de toi, que ce soir, tu vivras à mes côtés une soirée inoubliable ! Je vais te faire voir le monde à ma façon, et tu verras que rien n’est plus jouissif que de vivre ma vie ! Enfin, il te faudrait mon homme pour que ce soit parfait mais là, rêves pas, ton cerveau se répandra sur le sol avant que cela n’arrive ! Sans rancune évidemment !

Je lui tends un costume avec un petit commentaire à ma sauce et elle trouve le moyen de s’en plaindre ! Bien sur qu’il y a des choses amusantes dans ce magasin mais rien n’est mieux que le sang et la douleur ! Rien n’est mieux qu’une morsure, du sang et de la douleur ! Comment peux-tu penser connaître l’extase sans ses trois éléments là ? Tu n’as jamais connu qu’une parodie du plaisir dans ce cas ! Elle me parle de cruauté car je laisse la douleur prendre une place aussi importante que le plaisir. Je crois que pour une fois, une femme m’aura choquée, ça doit se voir sur ma tête d’ailleurs. Mais qu’est-ce qu’elle raconte ? Est-ce qu’elle est folle ? Est-elle-même récupérable ? Bon sang, faut croire que je me suis trompée de partenaire ce soir !

« Fais gaffe à tes paroles, mon petit délice, tu vas finir par me vexée ! Quand tu auras connu l’extase et non pas ce simulacre du plaisir, tu comprendras que l’extase nait de la douleur qui génère le plaisir ! Tu ne peux pas bannir la douleur si tu veux connaître le summum ! Maintenant, oust ! »

Enfin, elle attrape le costume et le bonbon ! Eh bien, il était temps, j’ai failli commencer à m’impatienter et j’ai senti Cynthia bourdonner ! Elle et moi, on s’entend tellement bien que je sens ses émotions et crois-moi, c’était pas bon pour des jolies petites fesses ! Allez, il est temps de réfléchir à la suite du programme. Et il faut attendre encore quelques heures pour penser aux choses les plus amusantes ! D’abord, il faut trouver de quoi occuper les prochaines heures et ça tombe bien, je suis dans la caverne des délices, avec le meilleur des petits plaisirs coupables ! Tout du moins, on dirait !

Elle revient, parlant de mon costume. Quoi ? Il est très bien mon costume ! Vous êtes pas d’accord ? Attention, si vous n’êtes pas d’accord, commencez à creusez votre tombe, je vous rejoins rapidement ! Bref, bref, bref ! On parlait de quoi déjà ? Ah de bonbons ! Quoi ? Faut suivre aussi ! Donc, apparemment j’aurais meilleur goût ! Ah oui, c’est sur ! C’est aussi ce que mon homme me dit tout le temps quand il goûte à mon sang et ma chair. Sauf que désolé chérie, va falloir te contenter du minimum !

« C’est aussi ce que me dit mon Crazy-man. Mais va falloir patienter encore, le jeu n’en est pas là ! »

Qui sait, je t’offrirais peut-être une récompense à la fin, si tu es sage ! Quoi que, ne sois pas sage, je préfère une fille désobéissante, c’est le meilleur moyen de jouer longtemps ! Elle s’approche, me parlant de d’autres hommes. Je ne retiens pas ma moue de dégoût. Auparavant, je jouais avec eux mais j’ai toujours considéré qu’ils étaient le sexe faible, des pantins, guère mieux que des substituts ! Et maintenant que j’avais trouvé mon trésor, les autres ne m’intéressaient plus du tout pour le sexe. Si tu en étais réduis à cela, mon petit délice, je te plaignais. Vraiment. Ne crois pas que je n’ai pas remarquée ton approche, mais je te l’ai dis… Ah nan, en fait, je l’ai juste pensé ! Bref, j’ai des limites clairement définie. Frôle-les, ce n’est pas amusant sinon ! Mais tant que tu ne les franchis pas, nous continuerons à jouer ! Tu veux de la chair fraîche ! J’ai tout ce qu’il faut et tous les jouets que tu peux vouloir à disposition !

« Allons jouer alors ! Il n’est pas dit que je laisserais mon petit délice sur sa faim ! »

Mais d’abord, j’ai une chair à goûter ! Ne m’en veux pas, mais il faut bien que je sache ce que je pourrais manquer. Et puis, tu finiras par le comprendre. L’extase n’existe pas sans souffrance ! Et tu vas aimer cette douleur, je te le promets ! Je la mords et je m’écarte avec un sourire pensif. Bon, mais pas autant que ma tentation. Non décidément ! Tu manques de piquant, ma belle amie ! On va changer ça ! Mais d’abord, il faut trouver nos jouets ! On va enfin s’amuser ! Finis de parler ! C’est l’heure !
Je me dirige vers une étagère et je fais mes emplettes, trouvant pleins de jouets insolites ! Peut-être que j’en garderais certains d’ailleurs ! Ils ont l’air bien intéressants ! Vraiment, je plains ces vieux strigoïs qui ne pouvaient pas connaître ça dans le passé ! Qu’est-ce qu’ils ont dû s’ennuyer, les pauvres vieux !

Je finis par retrouver ma nouvelle amie avec un jouet grandeur humaine ! Ah, un petit volontaire ! C’est cool ça ! Les hommes, tous si faciles à manipuler. Une belle femme et pouf, ils en perdent leurs moyens. Je suis déçue. Sont aussi simples à manipuler ici qu’en Russie ! Il faut qu’on trouve sur d’autres êtres qui relèvent le niveau sinon cette soirée va être ennuyeuse ! Ma nouvelle amie se tourne vers moi, apparemment prête à me laisser la main. Sauf que hey ! Déjà, je ne suis pas cruelle, je suis stylée ! Et ensuite…

« C’est quoi cette larve que tu as trouvée ? Pouf, deux minutes et il est déjà à genoux ! Ah non, je ne joue pas avec un tel bébé ! Je suis sûre qu’il serait incapable de comprendre la valeur de mes cadeaux ! Mais si tu veux jouer, je t’observe ! Et je trouverais de vrais jouets après ! »

Quoi ? Il est pas à la hauteur, il l’est pas, c’est tout ! Tant qu’à choisir, je préfère soit ces motards là-bas dans le coin, soit l’homme sombre, adossé contre sa voiture. Les premiers, ça serait un délice de les briser, de faire fondre leur carapace… Quand au deuxième, il faut l’avouer, il est pas mal mais surtout, il a ce fond de noirceur autour de lui qui me promet plein de rebondissement ! Oui, il y a des joueurs partout à mesure que le soleil se lève ! Simplement, moi, j’en veux un qui me résiste ! Mais joue, petit délice, joue, montre moi jusqu’où tu oseras aller, toi qui jusqu’à tout à l’heure, t’indigner de parler de douleur !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sexprise, surprise | Elisa & Sélène   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sexprise, surprise | Elisa & Sélène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Napoléon à Sainte Hélène
» Baptême surprise de Petite Plume.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Laure-
Sauter vers: