Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tir franc | Lilith & Reyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Tir franc | Lilith & Reyes   Ven 12 Aoû - 21:12



Tir franc
Lilith & Reyes

N’y a-t-il donc que des ennemis dans le coin ? Ce n’est pas comme si je venais de croiser mon troisième Strigoï après tout. Je l’observe passer, calmant mon souffle le plus possible. Soit ce monstre est pressé. Soit… Non, en fait, je ne vois pas de raison pour qu’il ne m’ait pas remarqué. Je me penche un peu plus sur ma branche, frémissant en entendant le petit son du craquement de branche et me stoppant. Je reste quelque secondes immobile mais on dirait qu’il a vraiment bougé dans la direction qu’il a emprunté. Les strigoïs sont incompréhensibles ce soir… Et moi. Eh bien, je suppose que je peux remercier ma charmante famille de m’avoir appris à rester le plus discrète possible, même si, jusqu’à maintenant, ça ne m’a jamais été très utile.

Je me laisse retomber de ma branche, atterrissant souplement au sol et agrippant en même temps mon arme à feu et un pieu. Je reste immobile, aux aguets mais encore une fois, je n’entends personne. Je déteste cette putain de partie de cache-cache. Et ses couillons de moroïs ne pouvaient pas être plus clairs, n’est-ce pas ? Il s’est surement perdu en forêt, pas de temps à perdre. Oui, eh bien, couillon, la forêt est grande. Et ça m’étonnerait que la gosse est survécu, peu importe l’identité du prince charmant qu’elle était venu rejoindre. Cette forêt pue les embrouilles. La seule chose qui peut me rassurer, c’est de savoir que je ne suis pas la seule dans ce pétrin. On a été plusieurs à être envoyé à la guillotine, tout ça parce que les gardiens de cette famille n’ont pas voulu se mouiller.
Un autre bruit me fait me tendre et cette fois, il se rapproche. Je plaque mon dos contre l’arbre épais, de manière à ne pas le laisser exposer et je continue à scanner la forêt du regard. Pas le temps de me cacher et vu que je ne suis pas du genre à fuir… On dirait que je vais devoir me battre. Je resserre ma prise sur mes armes et voit enfin un visage apparaître, une femme, strigoï. Je ne lui laisse pas le temps de donner l’alerte et je lui saute dessus. Commence un combat assez explosif, il faut dire que si je n’ai pas été prise par surprise, c’est aussi son cas, elle a entendu mon cœur battre de loin… Et maintenant, on s’échange de nombreux coups. Et cette nana a un coup de pied qui déboîte. Elle a bien failli me disloquer la mâchoire d’ailleurs. Je finis par gagner mais je peux être sûre d’avoir au moins un ou deux os fêlés avec ce gentil traitement. Enfin, j’ai le temps de m’attarder sur son visage et de remarquer ses lèvres tâchées de sang. Mademoiselle s’est nourrie il y a peu… Pas très rassurant, surtout si c’est ma cible. Je laisse échapper une bordée de jurons assez colorées avant de faire prudemment le chemin que cette femme vient d’emprunter, en même temps, j’en profite pour faire l’état des choses. Je n’ai pas pu me servir de mon flingue, donc j’ai encore toutes mes balles. J’ai perdu l’une des lames de l’Académie dans la forêt, ce qui n’est pas très gênant. Et j’ai le droit à ma belle collection de bleus en plus d’un accro dans ma veste, dû aux crocs de cette folle qui a tenté de me bouffer le bras. Enfin elle a tenté de me mâchouiller la jugulaire mais j’ai réussi à lui présenter le bras. Bras qui saigne maintenant, ça c’est le côté mauvais de la chose, je laisse maintenant une trace bien odorante.

Je tombe presque par surprise sur ce que je cherchais. J’arrive à une petite clairière où est allongé le corps de la petite moroï. Son visage est tourné vers moi et je peux encore discerner sa surprise et cet espèce de plaisir qu’ils prennent tous à se faire mâchouiller. Quelque chose que je ne comprends décidément pas. Qui pourrait être heureux de se faire mordre ? Enfin, au moins, dans la mort, elle aura gagné une certaine paix et pour sa famille, son visage est au moins reconnaissable… Je m’approche d’elle, fermant ses yeux doucement et activant la balise GPS que l’Académie nous a fourni. Maintenant, tous les Dhampirs vont se diriger vers ce lieu s’ils prêtent assez d’attention à leur GPS, j’espère juste qu’ils ne sont pas tombés sur des Strigoïs qui ont pu leur piquer leurs affaires…
Je n’ai pas le temps de me perdre plus dans mes pensées qu’un bruit me fait tressaillir, il se répète, même distance mais pas le même lieu. On dirait quelqu’un qui cherche à contourner la clairière. Si tu crois que je vais te laisser partir petit… Soit t’es un complice de cette strigoï, soit t’es le petit ami. Tu peux aussi être un inconnu mais je n’y crois pas trop. Toujours est-il que tu fais parti de ma mission, un peu comme un extra à celle-ci. Un troisième bruit étouffé me permet de comprendre le chemin qu’il emprunte alors je sors de mon immobilité, pointant mon flingue sur le lieu où cet ombre doit se trouver… J’avance en même temps pour la rejoindre tout en prenant la parole avec force, mais sans élever la voix.

« Montrez-vous si vous ne voulez pas que je tire. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Tir franc | Lilith & Reyes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Lilith Chik'ari
» Ensevelissement de Lilith ...
» Galerie de Lilith
» Une chasseuse égarée ?[PV Lilith]
» Des traces du passé, et de la porte des âmes... (pv Lilith)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Laure-
Sauter vers: