Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trouve-moi et je serais à toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Re: Trouve-moi et je serais à toi   Mar 7 Fév - 23:50





Trouve-moi et je serais à toi
Jake & Effy

On dirait que la partie va s’arrêter là pour ce soir. Oh on pourrait très bien aller se trouver encore d’autres joueurs, mais très franchement, je doute qu'on trouve mieux à cette soirée. Finalement on ne trouvera personne à notre hauteur, mais j’espère quand même que tu t’es bien amusé ce soir, personnellement ce fut une très bonne soirée pour ma part, mais surtout parce que je sais que le meilleur reste encore à venir. J’observe mon œuvre une fois terminée et même si ça donnera beaucoup mieux une fois vu d’en haut, je suis plutôt fier de ce que j’ai accomplis ce soir, normalement toutes les lettres devraient être lisibles. Et toi mon beau, qu’as-tu fait pendant tout ce temps ?

Je ne tarde pas à rejoindre Jake, déposant un baiser contre ses lèvres avant d’observer son œuvre. Et bien, je ne savais pas que Picasso t’inspirait autant ! C’est très réussi en tous cas, bien qu’un peu étrange, mais ça me plaît, on devrait les prendre en photo et les garder en souvenir, mais plus tard, d’abord je veux écouter tes explications. Quatre mousquetaires version Frankenstein donc, oui, pour le thème je dois dire que tu as tapé dans le mille. Tu trouves qu’il manque quelque chose ? Moi je dirais qu’ils sont parfaits comme ça, mais après tout c’est toi l’expert.

- Allons ne sois pas si minutieux, je suis sûre que tu en tirerais des millions en les proposant au musée.

Après tout ce ne sont pas tous les musées qui auront l’occasion d’exposer une œuvre pareille ! Quand on les trouvera comme ça, je te parie que ça fera la une des journaux, mais tu as l’habitude que tes victimes se retrouvent en première page. Tu sais quoi ? Je viens de trouver ce qu’il pourrait leur manquer.

- Tu aurais dû les signer, pour ne pas qu’on te vole la vedette.

Après tous les humains sont des rapaces et tout le monde veut recevoir les mérites de grandes œuvres. Enfin je ne doute pas de toi pour remettre à sa place celui ou celle qui voudra recevoir les louanges à ta place. Jake finit par se tourner vers moi pour me demander de lui présenter mon œuvre. C’est mon tour on dirait. Sourire aux lèvres je saute sur son dos, m’accrochant bien à lui puisque de toute façon nous allons devoir prendre de la hauteur et je n’ai pas envie qu’on perde notre temps à retourner dans cette villa pour pouvoir grimper sur le toit. Je rapproche mon visage de son oreille pour venir lui murmurer ces quelques mots.

- Si tu veux pleinement découvrir mon œuvre, il va falloir faire un peu de sport avant et grimper sur ce toit.

Je ne doute pas de tes capacités pour ça, mais je n’ai pas dit que je n’allais pas te distraire pour autant. A peine ai-je fini de prononcer ces mots que je viens lécher sensuellement son lobe avant de le mordiller entre mes dents, sachant parfaitement l’effet que ça lui procurera. Allons ne te laisse pas déconcentrer si vite mon beau, tu n’as même pas encore vu ta surprise. On finit par arriver sur le toit et je n’ai pas besoin de lui dire ou regarder pour qu’il sache où est-ce se trouve mon oeuvre, c’est assez évident étant donné la place que ça prend. Je quitte son dos et me place à ses côtés, sourire aux lèvres alors qu’il observe ma note. Moi je ne le quitte pas des yeux. Je viens doucement coller mon corps au sien et glisser une main sur le haut de sa chemise, retirant un bouton pour ainsi pouvoir laisser mes doigts s’aventurer sur sa peau, à l’intérieur de son vêtement.

- Je pense que je n’ai pas besoin de préciser qui m’a inspiré pour cette œuvre.

Après tout il n’y a qu’à un seul homme à qui je fais de telles propositions aujourd’hui. Alors Jake, est-ce que mon œuvre t’inspire pour autre chose ? J’espère bien, parce que moi j’ai des tas d’idées qui me traversent l’esprit lorsqu’il s’agit de jouer avec ton corps.



codage by jacks ღ gifs from tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Trouve-moi et je serais à toi   Mar 14 Fév - 22:01



Trouve-moi et je serais à toi
Effy & Jake

Ils sont décevants, ma princesse ténébreuse, n’es-tu pas d’accord ? Moi qui pensais que nous pourrions nous amuser, ils sont juste bons à récurer le sol. Enfin, tant qu’à n’avoir que cette utilité, autant qu’elle soit bien remplie. C’est pour ça que je m’astreins à leur trouver une utilité enfin leur mort bien sur, il n’y a aucun intérêt à les faire survivre après tout ! Je les tue, pas forcément rapidement mais au moins avec style. Ce qui me dérange, c’est que le tableau final me parait assez… Incomplet, il manque quelque chose. Et c’est ce que je verbalise à Effy quand elle me demande d’expliquer ce que j’ai réalisé. Oui, il manque une chose. Je suis peut-être un peu trop minutieux comme tu dis mais tout de même ! Je préfère les milliards au million moi ! Elle me parle de signature et cela me fait partir dans un sourire un peu fou. Signer ? Oh mais quelle idée. Cela me priverait de bien des plaisirs, ma belle.

« Oh non, s’il y en a des assez fous pour tenter de me voler cette petite œuvre, je veux pouvoir les rencontrer en tête à tête, j’aurais bien des choses à voir avec eux. »

Ils pourraient devenir m’aider à m’exercer pour ma prochaine œuvre, ces idiots. Ils feraient de bons cobayes. Tout être se sentant obligé de plagier, de recopier ou de prendre possession d’une autre œuvre que la sienne… Oh oui, je m’amuserais avec eux. Alors non, je ne signerais pas mais tu peux être certaine que je ferais très attention à ce que les médias diront ainsi que les gardiens, dans les prochaines semaines. Et cette pensée me permet de passer au-dessus du reste pour retourner mon attention vers ma chère Effy. A ton tour !

J’ai la surprise de recevoir le poids plume de ma belle Effy dans le dos, sans avoir d’explication immédiate. Eh bien, je ne sais pas à quoi tu penses jouer, ma chère, mais peut-être pourrais-je avoir quelques explications ? Hum grimper sur le toit ? Pourquoi pas, même si je t’avoue que je préfère quand on grimpe encore plus haut… Mais on se contentera de cela pour le moment.

« Si tu voulais un peu plus d’intimité, il y avait bien trop façon de le demander. »

Je la taquine et elle le sait. Je ne sais pas si c’est cette remarque ou juste une réplique de la Effy désinhibée mais j’ai le droit à un geste qui me donne envie de tout laisser tomber pour juste l’entraîner dans un corps à corps un peu plus endiablé. Plus tard, un peu plus tard. Il suffit juste de tenir un peu plus longtemps, après tout, faire monter la frustration augmente le plaisir de se voir succomber, n’est-ce pas ? Malgré tout, ma chère, tu ne perds rien pour attendre.

Je resserre ma prise sur son corps, m’assurant qu’elle se tienne correctement avant de la lâcher pour trouver mes prises. Oui, je n’avais pas envie de passer par l’intérieur de la maison, un peu de sport pour se maintenir en forme, ce n’est pas plus mal, même pour un immortel. On se retrouve en haut assez rapidement sur une partie du toit plane et je sens Effy me quitter mais je préfère me pencher sur son œuvre plutôt que commenter. Joli, très joli. J’aime ton inspiration, Effy, mais il y a une chose que j’aime encore plus et je pense que tu peux le deviner. Tu combines deux de mes plus grandes faiblesses, c’est assez vilain, comment un homme normalement constitué peut-il résister à cela ?

Je sens le corps d’Effy se rapprocher du mien, sa chaleur qui s’infiltre à travers nos couches de vêtements. Ce genre de chose dont je suis tout d’un coup bien plus sensible, tout comme l’odeur de sa peau et cette même peau en contact avec la mienne. Je baisse les yeux sur elle quand elle reprend la parole, ce qui amène un lent sourire sur mon visage.

« Oh je serais pourtant très heureux d’entendre comment tu as pensé à créer ce message. »

Tu sais toujours comment viser juste pour faire monter le désir dans mon corps en un temps record, ce n’est que justice que je te rende l’appareil n’est-ce pas ? A chacun son moment. Le notre commence maintenant et tu en seras la reine. Si tu avais connaissance des pensées qui me traversent en cet instant… Je pense que tu aurais le même sourire que le mien, quoi que le tien a déjà un sacré charme… Très sacré.

Je laisse ma main passée dans sa nuque, doucement, les yeux dans les siens, avant de l’attirer rapidement contre mes lèvres, la rencontrant à mi-chemin. Si tu veux que je te prenne, cela sera fait. Mais saches-le, je te possèderais entièrement, je ne compte pas m’arrêter avant que chaque part de ton corps ne soit rebaptisé encore une fois et ne porte mon emprunte… Ce baiser ne dure pas trop longtemps, en tout cas pas aussi longtemps qu’habituellement, je tiens à entretenir le désir mais il ne faut pas que je perde la tête, j’ai déjà un programme chargé, ne nous mettons pas en retard.

Je nous fais basculer sur le sol, la retenant tout de même de tomber trop brusquement, couvrant son corps du mien. Nous allons jouer un peu, ma belle. A un jeu que tu apprécieras, un jeu sensuel. Je dépose d’autres baisers contre ses lèvres, laissant mes mains remonter doucement le long de ses cuisses, glissant sur sa peau nue. Je m’arrête une seconde en haut de ses cuisses, sentant cette peau toujours nue, ce qui manque de me faire partir trop loin. J’avais presque oublié, pas de dessous… Et maintenant, je sens le désir qui enflamme mes veines et m’empêche presque de réfléchir. Mais il est temps de rajouter un peu de piquant à tout cela. Je laisse ma main effleurer son sexe, de plus en plus longuement, de façon de plus en plus appuyée, mais sans jamais aller plus loin. Et je me détache de ses lèvres pour la regarder avec intensité. J’aime les expressions qui traversent son visage, ce mélange de désir, de frustration et de plaisir. Et je compte bien te torturer longtemps, ce soir, ma princesse.

« Alors dis-moi, est-ce que tu veux être une gentille fille pour avoir ta récompense ? Parce que j’attends mon histoire, moi… »
Revenir en haut Aller en bas
 
Trouve-moi et je serais à toi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Que serais-je sans toi ? [Pv Lew]
» Qui cherche trouve... [PV Tetsuya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Liora-
Sauter vers: