Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rejoindre l'élite [Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
La plume plus forte que les baisers... La seringue... L'argent !
Messages : 67
Age : 33
MessageSujet: Rejoindre l'élite [Kyle]   Mer 10 Aoû - 12:21




Rejoindre l'élite
Kyle & Elisa

Un humain, je devais m'occuper d'un humain ! Merde ! J'étais une guerrière, une battante, je faisais en sorte de me battre contre ces monstres, contre ces créatures du mal, que j'envoyais direct en enfer, pour la grande majorité d'entre eux, et que, pour certain, je ramenais jusqu'à l'unité, pour subir un lavage de cerveau, et devenir l'un de nos soldats, ou servir de test, d'expérience, avant de partir vers un monde meilleur, pour peu qu'ils le méritaient. C'était cela, mon travail, pas m'occuper d'humain, qui barrait la route au gouvernement.. Ils n'avaient qu'à s'en occuper eux-même, ou envoyer quelqu'un de moins compétant, qui n'avait pas de temps à perdre avec cette histoire. J'avais tenté, j'avais donné tout ce que j'avais pour convaincre mes supérieurs de reléguer cette affaire à quelqu'un d'autre, mais d'après eux, j'étais la personne la plus qualifiée pour me charger de cette mission, et le convaincre par mes paroles. Foutage de gueule oui, n'importe qui aurait pu s'occuper d'aller le cherche, de lui foutre un coup sur la tête, et de le ramener à l'unité, pour qu'il s'occupe un même, de lui retourner le cerveau. Pourquoi est-ce que j'étais obligé de m'en charger ? Pourquoi fallait-il faire les choses en douceur ? Des fois, je me demandais pour quel genre de femme, ils me prenaient, parce que j'étais pas la femme douce, qu'ils pensaient. J'avais même tendance à faire les choses avec brusquerie, pour faire réagir les gens.. Alors la douceur ? Fallait pas compter dessus. Je tenais sans doute cela de ma famille, qui n'avait toujours vu un remède, que par les coups. A la différence que je ne battais pas mes proches, mais c'était une autre histoire.

Et en plus, dans mon malheur, fallait que je me démerde à lui mettre la main dessus moi-même, parce qu'ils n'avaient aucune idée du lieu où je pourrais le trouver. Chouette. J'avais une chance sur deux, de perdre mon calme, avant d'arriver au bout de cette mission. Il suffisait qu'il se montre quelque peu réticent, et j'allais lui faire la peau, au lieu de le ramener à l'unité. Grand bien lui en fasse, j'avais réussi à mettre la main sur lui, par hasard, sans avoir à perdre mon temps, et mon énergie dans de veine recherche. Peut-être que cette mission allait être plus facile que je ne le pensais, et que dans quelques heures, j'allais pouvoir reprendre mon travail, où je l'avais laissé.. Ces enfoirés auraient au moins pu me prévenir, que ce type était un combattant, au même titre que moi, et que c'était précisément, ce qui les intéressait.. Je me serais sais doute montrée bien plus réceptive à leurs attentes, parce que, cela rendait cette mission bien plus intéressante que je ne le pensais. En faite, le voir combattre contre l'un de ces monstres était déjà fabuleux, je ne pensais pas qu'un être humain, qui n'avait pas reçu les entraînements de l'armée, était capable de se battre ainsi, ce qui ne le rendait que plus dangereux, parce qu'il avait, sans doute, appris toutes ces choses seul.

Je ne crois pas, en revanche, qu'il puisse être une menace pour moi, je ne vois pas quel intérêt, il pourrait avoir à s'en prendre à moi, même s'il ne faisait pas parti de l'armée, comme moi, il était de mon côté, dans une certaine mesure, je crois, je n'avais plus qu'à le convaincre de passer le cap, et de nous rejoindre pleinement, parce qu'avec un homme comme celui-ci dans nos rangs, on pourrait faire de grande chose, c'était certain. Je ne cherche même pas à intervenir dans son combat, même lorsque je le vois prendre plusieurs coups d'affiler. Traitez-moi de monstre, si cela vous aide à avoir une meilleure conscience, moi, je me contente de penser que s'il ne survit pas à ce combat, il ne sera pas assez fort, pour rejoindre l'unité, et se fera tuer au premier combat, je lui ôte une peine, en le laissant se débrouiller de lui-même, vous pouvez me croire. Mais, au bout du compte, il se reprend très vite, pour gagner ce duel, et envoyer son adversaire au septième siècle. A cet instant, enfin, je m'approche de lui, sans même lui laisser le temps de reprendre son souffle, de surveiller ces blessures, ou de comprendre ce qu'il se passe. Je comprends la nécessité de cette mission, cela ne veut pas dire que je veux perdre mon temps dessus.

« Très impressionnant, où as-tu appris à te battre ainsi ? »

Je le questionne, sans véritable intérêt, ce n'est qu'une question banal pour entamer la conversation, et qu'il s'habitue aux questions aussi, parce que s'il rejoint notre camp, aucun doute que des questions, il devra en subir pour s'assurer qu'il ne nous trahira pas. Et puis, cela me permettra peut-être de cerner un peu le type qu'il est, et ce dont il est capable, du genre, est-ce qu'il serait capable de s'en prendre à moi, pour que je lui foute la paix ? Après tous, les personnes, qui, comme lui, apprenait à se battre seul, avait, pour la grande majorité, une histoire difficile, et cela pouvait faire perdre la tête. Je voyais la façon de vivre de mon frère tous les jours, et c'était loin d'être rassurant.

« Si je peux me permettre un conseil, ne laisse pas la haine l'emportait, lorsque tu combats, cela pourrait te faire commettre des erreurs »

Ce n'est qu'un conseil, à lui d'en faire ce qu'il veut, de me croire, ou de le balancer à la poubelle, c'est lui qui en paiera les conséquences derrières, pas moi, et, s'il tient à sa vie, il prendra sans doute mes conseils en compte.

« J'ai une proposition à te faire »

Autant aller direct au but, je ne suis pas ici pour faire gentiment la causette avec lui, mais pour lui faire une proposition, et peut-être le ramener de force à l'unité, mais si je veux avoir la moindre chance dans un combat contre lui, il ne faut pas que je perdes de temps, et que j'agisse pendant qu'il est encore épuisé.  



Dernière édition par Elisa Parker le Mer 18 Jan - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rejoindre l'élite [Kyle]   Mer 10 Aoû - 17:49



Rejoindre l'élite


Elisa & Kyle



Finalement même dans cette ville je commence à adopter un rythme quotidien, du moins la nuit en tous cas : bagarre, meurtre, caché des cadavres, voilà le topo de mes soirées depuis mon arrivée en ville. Faut dire qu’il y a du monstre à tuer un peu partout à Murder City, donc pas très compliqué à trouver. N’empêche que de temps en temps, je serais pas contre une soirée posée, vous savez, le genre de chose que font les gens normaux, allez boire un verre, se mater un film, ou même faire de la patinoire. Non, pas de la patinoire en fait, j’aime pas la patinoire, trop glissant. Pourquoi est-ce que je pense à la patinoire alors que je suis en plein combat d’abord ? Ah oui, je me disais que ce serait sympa de pouvoir passer une soirée sans meurtres de temps en temps, mais bon, en réalité le sang ça me va aussi. Je transperce l’épaule de l’un des monstres, un mauvais sourire sur les lèvres. Attention Kyle, faudrait pas commencer à te transformer en Dark Vador.

- Dis-moi, sur une échelle de 1 à 10, à quel point est-ce que tu souffres ? Je demande parce que j’ai changé la lame, plus fine, plus aiguisée, et j’espérais que ce soit aussi plus douloureux. Alors, combien ?

Il grogne de rage, une fureur pleinement visible dans son regard. Si on ne peut même plus discuter... C’est fou ce que ces monstres peuvent être susceptibles parfois. Enfin j’aurais dû faire plus attention à son coéquipier qui se jette sur moi et commence à me donner des coups. Aïe. Aïe. J’ai dit aïe ! T’as pas bientôt fini de me cogner ? Tu vas me casser un truc à force de me donner des coups. Bon maintenant ce serait bien que t’arrêtes. J’esquive, m’accroupis, tiens mon équilibre avant de lui donner un bon coup dans les genoux pour qu’il perde l’équilibre. La seconde suivante je tiens un flingue dans ma main et tire dans chacun de ses genoux pour qu’il ne se relève plus. Je commence alors à faire craquer légèrement mon cou, vérifiant que tout fonctionne encore correctement.

- Plus résistant que je le croyais.

Oui je prononce ces mots à moi-même et pour moi-même, et alors ? Je sens que les strigoïs vont tenter de dire ou faire quelque chose, mais je ne leur en laisse pas le temps, tirant deux coups, ne manquant pas mes cibles, le cœur de ces deux monstres. Et voilà, deux cadavres en plus, c’est l’heure du ménage maintenant. Je déteste le ménage. Ils devraient penser à inventer un truc pour envoyer les corps dans une autre dimension, ce serait vraiment pratique pour les meurtriers, mais évidemment personne ne pense à inventer ces choses-là. Je range mon flingue à sa place, constatant que les tremblements à ma main commencent à revenir. Pas bon, faut vraiment que je trouve un moyen de me choper des cachets avant que ça empire. J’ai pas encore commencé à faire du nettoyage que j’entends une voix dans mon dos, celle d’une femme. Le plus étonnant c’est qu’elle ne crie pas au meurtre et me félicite même de mes capacités. Bizarre. Je me tourne pour lui faire face. Pas un monstre. Une humaine comme moi. Encore plus bizarre.

- Dans mon garage.

Déçue ? Tu t’attendais à quoi comme réponse en même temps ? Dans un bunker avec des soldats autour de moi pour me dire quoi et comment faire ? Ce serait drôle. Peut-être pas en fait. Bref, le garage c’est là où je me suis formé la plupart du temps, cassant des lampes avant de casser du strigoï. Agent 007 reprend la parole, me donnant quelques conseils à propos de combat, d’erreurs et de colère. Sympa de t’intéresser autant à mon cas, mais je trouve qu’il y a vraiment quelque chose de louche chez toi et j’aimerais bien savoir quoi. En attendant je vais me contenter de continuer avec ma superbe répartie.

- Merci des conseils maître Yoda, mais Kyle être un bon Jedi et du côté obscur pas encore basculé, donc s’en sortir il devrait.

J’espère qu’elle connaît quelques références à Star Wars, sinon elle va me prendre pour un attardé de parler à l’envers en employant des noms bizarres. Bref, ce serait pas la première à me trouver bizarre de toute façon et sûrement pas la dernière. Yoda reprend la parole, retrouvant au passage son statut d’agent 007 vu qu’elle me parle d’une proposition d’un ton tout à fait sérieux et solennel. C’est quoi ce délire ? Y a des caméras ? Comme un con je me mets à regarder autour de moi pour chercher mais je ne vois aucun objectif. En même temps si c’est une caméra cachée, je risque pas d’en voir. J’espère que j’ai pas été filmé en train de tuer en tous cas. Bon ce serait bien de commencer à nous intéresser à ce que veut la petite dame avant de nous perdre trop longtemps dans nos pensées.

- Laissez-moi deviner, je suis placé sous haute surveillance et on veut m’engager pour commettre des crimes. Est-ce que vous êtes un robot ? Non parce que vous parlez un peu comme Terminator et ici plus rien ne me surprendrait... En tous cas vous ressemblez vraiment à une humaine, le maquillage a dû être long mais c’est vachement bien fait ! Du coup je dois vous appeler James Bond, Terminator, ou peut-être par un numéro ?  

Ce serait bien qu’elle me coupe sinon je crois que je pourrais continuer encore longtemps avec mes idées, mes comparaisons, mes références et autres absurdités. Alors oui, si elle ne veut pas que je lui tape trop vite sur le système, elle devrait me couper.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La plume plus forte que les baisers... La seringue... L'argent !
Messages : 67
Age : 33
MessageSujet: Re: Rejoindre l'élite [Kyle]   Mer 10 Aoû - 21:31




Rejoindre l'élite
Kyle & Elisa

J’avoue, me rendre compte que ce type en avait dans le pantalon, qu’il était capable de se battre, et assez bien, en plus, je crois que c’est la raison pour laquelle l’armée m’a envoyée sur cette mission, parce que je ne suis pas juste censé le ramener avec moi à l’unité, je suis aussi censé le convaincre de se joindre à nous, dans notre lutte, je dois parvenir à le convaincre que nous combattons pour la bonne cause, qu’avec nous, sa quête pourrait devenir plus importante encore, et qu’il pourrait continuer à abattre ces monstres ? Pourquoi refuserait-il de se joindre à nous, avec tous les avantages que cela pourrait lui amener ? En plus de cela, une bonne paye, à la clé, et un toit sur la tête, sans rien avoir à débourser, quoi de mieux ? En revanche, bien que je sois plus apte, à l’idée d’avoir écopé de cette mission, je n’ai pas envie de perdre mon temps, alors cela m’arrangerait qu’il cesse de faire mumuse, et passe aux choses sérieuses avec son adversaire, parce que, les coups de tapette qu’il donne, même à l’âge de cinq ans, avec l’entraînement proférer par mon père, j’étais capable de le faire. A croire que notre chasseur du jour ne s’attendait pas à ce que son adversaire puisse être aussi robuste. C’est cool, aussi, cela me permet d’observer un nouveau combat se mette en route, lorsqu’il comprend devoir passer à la vitesse supérieure, s’il ne compte pas laisser sa vie sur le bitume ce soir.

Je peux constater que les armes à feu, sont un modèle acquis chez lui, une bonne chose, parce que nous en avons pas mal l’utilité, cela permet de toucher nos cibles, et les rendre vulnérable, avant même d’avoir à se tremper dans un combat, qui pourrait nous être fatal. Je suis curieuse de savoir quel genre d’autres armes il est capable de manier, mais je le serais vite, lorsqu’il nous aura rejoins, j’aurais sans doute l’occasion de lui faire passer une batterie complète de test, pour connaître ces compétences. Deux coups supplémentaires sont tirés, et ces cibles abattus, de quoi nos débarrasser une bonne fois pour toute, de ces monstres. Je vais enfin pouvoir entrer dans le vif du sujet, pouvoir m’attaquer à ma mission. Je ne perds pas une seconde, comme je l’ai dis, s’il me faut le combattre, vaut mieux que cela se fasse lorsqu’il est épuisé, cela me donnera moins de fils à retordre. Je ne lis aucune surprise sur son visage, mais je pense tout de même qu’il ne s’attendait pas à me voir ici. Je n’ai pas esquissée le moindre son, à mon arrivée, je sais me rendre discrète, alors je ne pense pas qu’il s’attendait à me voir ici. Au contraire de ce que j’aurais pu penser, je reçois quand même une réponse, c’est au moins une bonne chose, il ne se laisse pas impressionner lors d’une surprise, ou alors, il n’était pas surpris. Enfin, l’un dans l’autre, sa réponse ne m’étonne pas, j’avais déjà deviner qu’il c’était entraîné seul, cela ne confirme qu’un peu plus mes soupçons.

« Un garage, c’est mignon, n’importe qui se serait rendu dans une sale de sport, avec un entraîneur, toi, tu as préféré opter pour ton garage, inattendu »

Bon, d'accord, ce n'est pas inattendu, je crois que si nous n'avions pas trouvé l'armée, mon frère aurait fini comme lui, d'une certaine façon.. Peut-être pas à chasser les montres, mais à apprendre à se battre seul, pour devenir meilleur. La seule réflexion que je peux me faire par la suite, c'est que ce mec, est plus que bizarre, peut-être est-ce un bon guerrier, mais cela ne m'étonnerait pas qu'il lui manque une case, et, plus il parle, moins cela s'arrange. Sur quel genre de con, est-ce que je suis encore tombée ? Peut-être qu'ils auraient pu m'informer que ce type n'avait pas toute sa cervelle, avant que je me lance sur ces traces ? Je crois que cela aurait été une bonne chose, aucun doute, qu'à mon retour, mes supérieurs allaient entendre parler de moi, vous pouvez me croire. Surtout, qu'aussi drôle puisse-t-il se croire, sa voix commence surtout à me taper sur les nerfs. Pendant deux secondes, je me demande même s'il fait pareil, durant un combat, peut-être que cela est une maladie, celle de trop parler, et pour dire des choses plus que stupide ? Parce que, pour être honnête, je ne vois pas une once d'intelligence, dans le monologue qu'il vient de me faire. J'allais me faire fournir en bouchon d'oreille, s'il fallait que je me mette à travailler avec lui, pour les prochains jours. Ou alors j'allais acheté un rouleau de papier adhésif. Lorsque j'en ai marre de l'entendre parler, je décide d'agir, et lui envoie mon pied gauche, direct au coin de la mâchoire. Je vous avez bien dis que je n'utiliserais pas la douceur, mais de toute façon, je crois que ce n'est pas ce qui fonctionnerait avec lui. Je crois que j'ai eu de la chance, de parvenir à le toucher, et l'envoyer au sol, sans qu'il ne réagisse, sans doute ne s'attendait-il pas à ce que je me mette à agir contre lui.

« Ecoute-moi bien, le rigolo, je n'ai aucune envie de perdre mon temps avec tes blagues stupides, tes imitations de Star Wars, ou que sais-je encore, alors tu vas la fermer deux minutes, et m'écouter »

Et dans le pire des cas, si cela ne te convient pas, tu pourras te prendre mon second pied dans la figure, mais celui-ci risque d'être bien plus douloureux, alors je serais toi, je ferais attention, avant de sérieusement me porter sur le système, une femme énervée peut devenir très dangereuse.

« Je suis là pour t'offrir une place à mes côtés, au sein de l'armée, une unité spécial, construite pour tuer ces monstres, que tu chasses tous les soirs, et protéger le reste de l'humanité. Un conseil, accepte l'offre, parce que d'une manière, ou d'une autre, tu les rejoindras, et cela serait plus agréable pour tous, si cela se faisait dans le calme. »

Surtout plus agréable pour moi, en faite, mais bon, je préfère passer sur cette indication, et qu'il ne sache pas de suite que je serais celui qui devra se charger de lui, s'il refuse cette proposition. Autant garder l'effet de surprise, si je dois me battre contre lui.

« Et pour information, je ne suis ce qu'il existe de plus humain, et je déteste les discussions inutiles, je préfère l'action, à la parlotte.. Et mon nom, c'est Elisa »

Je lui fournis quand même mon nom, même si cela pourrait être dangereux, s'il ne souhaite pas nous rejoindre, et qu'il cherche à l'utiliser contre moi, mais après tout, je donne même mon nom à mes ennemis, j'aime que les personnes que je vais abattre, sache à qui ils ont affaire.



Dernière édition par Elisa Parker le Mer 18 Jan - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rejoindre l'élite [Kyle]   Jeu 11 Aoû - 0:00



Rejoindre l'élite


Elisa & Kyle



Et un combat de plus, un ! Et deux cadavres de plus, deux ! Comme on dit jamais deux sans trois, où se cache donc le troisième futur cadavre ? Une présence arrive dans mon dos, je ne l’entends pas arriver, j’entends sa voix en revanche lorsqu'elle s’adresse à moi. Pas de quoi sursauter pour autant, ne jamais se laisser surprendre, ou au moins ne jamais montrer avoir été surpris. Je me retourne vers la voix, une femme, une humaine, pas le troisième cadavre donc. Dommage, je devrais aller chercher mon troisième strigoï autre part. Bref, qu’est-ce qu’elle me veut au juste ? Parce qu’elle n’a pas l’air de crier au meurtre ni d’avoir peur, ni de vouloir me tuer, alors pourquoi est-elle là ? Le pire c’est que j’ai l’impression qu’elle me recherchait et qu’elle sait qui je suis. Ou alors je deviens parano. Est-ce que je suis parano ? Peut-être bien, mais je préfère continuer de me fier à mes intuitions.

- N’importe qui avec assez d’argent. On apprend mieux par soi-même de toute façon.

Pourquoi est-ce qu’on se met à parler de moi d’abord ? Pas que je n’aime pas discuter, au contraire, mais le sujet en question me semble un peu inapproprié vis-à-vis de la situation. Et d’abord en quoi est-ce que c’est mignon de s’entraîner dans son garage ? Cette fille est bizarre et elle m’a l’air un peu sauvage aussi. Là encore je devrais me fier à mon intuition et ne pas la provoquer, mais la parlotte c’est plus fort que moi alors les mots sortent tout seuls, encore et encore, il n’y en a jamais assez pour exprimer toutes mes pensées. Je devrais inventer le langage Kyle en fait, ça pourrait être sympa. Un coup de pieds bien placé me coupe dans mes discours, dans mes pensées, dans tout.

Est-ce qu’elle vient de vraiment de me cogner ? Ouais, et la garce m’a mis au tapis sans que je ne la vois venir en plus ! C’était pas très gentil ça, surtout que je ne t’ai rien demandé. Je savais bien que 007 était une sauvage, ça se voyageait dans son regard. Maintenant je vois des envies de meurtre dans ses yeux, pas très bon, même si j’ai pas l’intention de la laisser me tuer. Je me redresse, plantant mon regard dans celui de 007, bien moins chaleureux que tout à l’heure. J’ai jamais aimé les coups gratuits. J’ai jamais aimé frapper les femmes non plus, pas les humaines en tous cas, mais si tu me cherches beauté, tu pourrais bien me trouver. Elle a de la chance que j’écoute au moins ses prochaines paroles. Le seul point positif, c’est qu’elle a compris que mes références étaient tirées de Star Wars. Oui, c’est le seul point positif que j’ai retenu dans sa phrase, en même temps le reste n’était que des mises en garde, de l’ironie ou des insultes alors...

Des tas de phrases bien piquantes me viennent en tête, mais je m’efforce de rester silencieux, pas parce qu’elle l’a demandé avec une extrême gentillesse, mais parce que je suis simplement curieux de savoir ce qu’elle me veut. Alors je la laisse reprendre la parole et m’expliquer. Sauf que son explication ne me plaît pas. C’est une blague n’est-ce pas ? L’armée veut me recruter ? J’ai jamais été un bon soldat, c’est pas aujourd’hui que j’en deviendrais un, surtout qu’on n’a pas le droit de parler à l’armée et ça personne ne pourra pas me le retirer. Agent 007 finit par se présenter sous le nom d’Elisa, mais je m’en fous de son nom, pour moi elle restera 007. C’est bon, elle a terminé son spitch maintenant ? C’est à moi de reprendre la parole ? Le silence qui suit le suggère en tous cas. Chouette, je mourrais d’envie de parler depuis tout à l’heure !

- Déjà : aïe pour le coup de pied, même si c’était bien visé, je dois reconnaître que t’es assez souple. Maintenant je vais te donner ma réponse avant que tu m’en mettes un autre... Je ne suis pas intéressé.

Ma réponse ne semble pas lui plaire. C’est le cas ? Tant pis. Déjà on ne frappe pas quelqu’un quand on veut le recruter. Ensuite on n’essaie pas de le forcer. Crois-moi tu ne me voudras pas dans ton équipe, tu ne me veux déjà pas maintenant, alors pourquoi est-ce que ça changerait ? Je reste sur mes gardes au cas où elle frapperait à nouveau mais par chance rien ne me tombe dessus. Du coup je retourne vers le cadavre mort contre le mur et attrape le manche de mon épée pour le retirer du corps du strigoï et la nettoyer. Sauf que 007 est toujours là à me fixer, apparemment ma réponse négative n’a pas suffi à la faire déguerpir. Bon alors tant qu’on y est, autant lui poser les questions qui me traversent l’esprit.

- Déjà pourquoi est-ce que l’armée voudrait me recruter ? Ensuite tu n’as pas envie de faire équipe avec moi, alors pourquoi rester là ? Et pour ta gouverne plus on cherchera à me forcer, moins je serais coopératif. Tu ferais mieux d’aller te trouver un autre esclave, je marche pas dans tes combines bizarres. T’en trouveras facilement un qui a moins la parlotte que moi et qui sera plus obéissant.

Car crois-moi je ne suis pas ton homme, ni celui de l’armée, ni celui de personne. Vous ne voulez pas de moi dans votre équipe, vous pensez me vouloir, mais vous ne voudrez pas du vrai Kyle, celui qui a des qualités comme des défauts. Maintenant fous moi la paix l’agent 007, car si c’est vraiment de l’action que tu veux alors tu en auras avec moi, en revanche tu n’auras pas de contrat.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La plume plus forte que les baisers... La seringue... L'argent !
Messages : 67
Age : 33
MessageSujet: Re: Rejoindre l'élite [Kyle]   Mar 30 Aoû - 14:57




Rejoindre l'élite
Kyle & Elisa

Est-ce que l'on apprend mieux pas soi-même ? Je suis assez mitigée, à ce niveau, d'une certaine manière, j'ai appris bien des manières de combattre seule, j'ai appris à m'améliorer, à me dépasser, grâce à la haine que j'avais pour mon père, pour mes parents, mais, c'est au contact des autres, que je suis devenu la meilleure combattante de l'armée.. Quoi ? Vous pourriez débattre des heures durant, je vous dirais toujours que je suis la meilleure guerrière.. De toute façon, on ne m'aurait pas confié cette mission, si ce n'était pas le cas, non ? Bon tueur, bon chasseur, mais est-ce tu peux l'être, dans n'importe situation ? Non, la preuve, tu as baissé ta garde, à l'instant où tu t'es rendu compte de ma nature.. Mais mon humanité ne fait pas de moi une personne sans danger.. Tu le découvriras à ton encontre, parce que, tant que tu n'auras pas accepté l'offre de l'armée, tu seras un ennemi, et je prends plaisir, à terrasser les ennemis. Au moins, si nous venons à nous battre, nous pourrons voir, si tu es capable de faire le poids, face à n'importe qui.. Je suis une femme, mais j'ai connu un entraînement d'homme, alors je suis plus robuste que la grande majorité d'entre vous.. Et j'ai le charme de mon côté, bien que je ne sois pas certaine de son utilité avec toi..

« Vrai, est-ce que l'on apprend la meilleure manière de combattre ? Cela reste encore à prouver »

Penses-tu être capable de faire face à une situation que tu n'as jamais affrontée ? Penses-tu être capable de me vaincre, moi ? Tu aurais dû voir le coup venir, tu l'aurais vu, si tu n'avais pas abaissé toutes tes défenses lorsque tu t'es rendu compte, que j'étais humaine. Tu aurais du voir le coup venir, si tu ne t'étais pas mis à parler, comme si ta vie en dépendait.. Tu as fais les mauvais choix, pour commencer ce duel, est-ce que tu penses, que tu parviendras à reprendre le dessus.. A ton contraire, je n'ai pas l'intention de me laisser surprendre, mais pour l'instant, tu n'as pas à me battre, de toute façon, je suis encore de ton côté, peut-être pour peu de temps, mais je le suis encore, cela dépendra de ta prochaine réponse, alors, entre temps, écoute moi bien, et surtout, ne riposte pas quelque chose de stupide, pour faire l'intéressant, parce que je peux te promettre que ta vie en dépend. Tu es au courant de notre histoire, au courant de nos agissements, le gouvernement n'acceptera pas que tu restes à vagabonder dans la nature, alors soit tu acceptes, soit tu meurs, à toi de voir. Je t'ai donné les explications, tu as les cartes en main, à toi de décider ce que tu comptes en faire, et si tu les joueras à ton avantage, ou pour te mener direct à ta perte. Tu es le seul maître de ton avenir.

« Non ? »

Tu refuses donc cette proposition ? Tu penses que ce choix est judicieux ? Tu n'imagines pas à quel point tu te plantes. J'admets rester une courte minute, surprise par son choix, à vrai dire, je ne vois pas bien l'intérêt qu'il peut avoir, à refuser une telle proposition. C'est vrai quoi ? On lui offre le loisir de faire ce qu'il souhaite, tuer ces monstres, d'être rémunérer pour cela, même, d'avoir un logement, et d'avoir toutes les armes à sa disposition. Qu'est-ce qu'on peut lui offrir de mieux ? Je le regarde s'éloigner, pour s'approcher d'un des cadavres. Sérieux ? Tu refuses mon offre, et tu crois que je vais partir, comme ça ? Tu t'es cru si terrifiant que cela, en pensant que j'allais fuir à la première occasion ? Désolée de te le dire, mon chou, mais tu n'es pas terrifiant pour un sou, et je ne compte pas partir de suite, non. Laisse-moi une seconde, pour monter mon plan, et je te promets que tu finiras par me suivre à l'unité, d'une manière ou d'une autre. T'es sur, hein ? T'es vraiment certain, que tu ne veux pas me suivre de toi-même, cela t'évitera des mauvais coups, quand à moi, ça m'évitera de perdre du temps, et de l'énergie.

« L'armée ne donne jamais ces raisons, mais tu peux trouver toi-même.. Tu combats ces monstres, comme nous, tu as déjà tes bases, tu as tes atouts, tu ferais un parfait soldat, l'un des meilleures.. Ce n'est pas pour leurs être obéissant, qu'ils te veulent, mais pour être un leader, pour mener les troupes, comme moi »

Ca me fait mal de le reconnaître, mais il aurait la carrure pour cela, quand à être obéissant, je ne vais pas prétendre le contraire, moi-même, je ne respecte que les ordres, lorsque j'en ai envie, alors, à quoi bon lui faire croire que nous sommes obligé de toujours obéir ? D'accord, ce n'est pas sans conséquences, mais je ne pense pas que ce soit le genre de chose qui l'arrête. Quand à faire équipe avec lui ? J'aurais bien envie de lui rire au nez, surtout vu la manière dont je suis parvenu à le mettre à terre, sans qu'il n'use de la moindre défense, mais je ne pense pas que cela m'aidera à le convaincre de rester, et de me suivre. Pas grave, de toute façon, mentir ne m'a jamais posé de problème.

« Tu es un peu bavard, mais tu as de la technique, tu pourrais être d'une grande utilité, dans un combat à morts, je te l'accorde »

Parce que oui, si tu t'engages, tu découvriras que c'est tous les jours un combat à morts, que nous menons, à celui qui gagnera, qui vaincra. Bon, ce n'est qu'à moitié un mensonge, il pourrait vraiment s'avérer utile dans un combat, sa technique est à améliorer, sur certain point, mais pour le reste, il connaît pas mal de chose intéressante, qui pourrait coûter la vie à nos adversaire.

« Nous pouvons t'offrir bien plus que tu ne l'imagines, tu pourras obtenir la vengeance que tu espères »

Parce que derrière tout cela, il y a forcément une histoire de vengeance, non ? Il y en a toujours une, lorsque l'on se jette, dans une quête, comme celle là, au prix, peut-être, de notre propre vie. Dis-moi laquelle, et je suis certaine que je pourrais te l'offrir.


_________________


Sous peu, tes barrières, je briserais, sous peu, tes émotions, je ferais éclater, sous peu, tu cesseras de me résister, sous peu, nous serons heureux, je t’en fais la promesse..


Dernière édition par Elisa Parker le Mer 18 Jan - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rejoindre l'élite [Kyle]   Mer 31 Aoû - 11:42



Rejoindre l'élite


Elisa & Kyle



Je ne comprends pas vraiment qui est cette fille et ce qu’elle me veut, ni pourquoi est-ce qu’elle me pose toutes ces questions. J’ai limite l’impression de me retrouver face à mon ancienne psy, mais en plus sexy et plus chiante aussi. Je me fiche un peu de savoir qu’elle est la meilleure façon d’apprendre et de combattre, il y en a des tas différentes, des tas qui s’équivalent et je suis pas venu là pour jouer à qui est le plus fort mais pour bosser. Alors tu seras mignonne ma petite mais j’ai des cadavres à nettoyer et j’ai pas forcément envie de me prendre des coups pendant que je fais le ménage, déjà que ce dernier point n’est pas mon fort... J’essaie de l’envoyer gentiment boulet pour ne pas qu’elle le prenne trop mal, mais apparemment madame est tenace. Pourquoi est-ce qu’on m’a envoyé cette gonzesse déjà ? Non parce que là je commence à me demander ce que j’ai pu faire au bon dieu, si du moins il y en a un.

- C’est ça : non.

J’insiste sur le dernier mot puisqu’apparemment la miss a des problèmes d’ouïe, c’est assez dommage à son âge d’ailleurs. Après avoir récupéré mon épée dans le corps du strigoï et nettoyé, je m’attaque maintenant au cadavre. Elle est où la poubelle ? Ah, par là-bas. Je commence à traîner le corps vers la benne à ordure en même temps que je poursuis tranquillement ma conversation, autant être utile en même temps, puis ça me fera surtout gagner du temps. Agent 007 commence à me dire que je ferais un bon soldat pour l’armée, un bon leader. Moi ? Leader ? Laissez-moi rire. Je suis plutôt provocation et improvisation, en sommes rien de bon pour mener des troupes. Nan nan, si vous tenez à vos hommes, vous ne devriez pas me les confier, vraiment. Sont vraiment fous à l’armée.

- Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, je suis du genre solitaire, alors mener des troupes, très peu pour moi.

Non franchement, tu devrais arrêter avant que je me mette à rire, je pense que tu le prendrais mal sinon. J’espère que t’en as pas d’autres des comme ça, sinon je risque de te prendre de moins en moins au sérieux. Le problème c’est qu’elle elle l’est, sérieuse, alors que moi j’ai toujours cette impression que tout ça est un gag. Agent 007 n’est pas décidée a lâcher aussi facilement l’affaire apparemment, dommage, mais si elle a envie de perdre son temps après tout, c’est son problème. Elle se met même à me complimenter sur ma technique, je crois qu’on a atteint un nouveau stade les gars. Alors après les coups on sort les roses ? Ou alors tu commences à être à court d’arguments et me lécher les basques te parait une bonne idée pour me convaincre. Sauf que je vais t’apprendre un truc poupée, je suis pas du genre à avoir un égo surdimensionné comme toi, alors j’ai pas besoin d’entretien de ce côté-là, mais après tout si tu aimes perdre ton temps alors je te laisse faire.

Moi je me contente de rester silencieux et de porter le cadavre sur mes épaules pour le balancer dans la benne à ordure. Un cadavre de moins, au suivant.  Sauf que j’ai à peine le temps d’arriver devant l’autre cadavre qu’agent 007 trouve finalement les mots qui pourraient attirer mon attention. Je m’arrête dans mon action, tournant mon visage vers elle, pensant à ma sœur et à ces monstres que je recherche depuis tant d’années. Est-ce qu’elle pourrait vraiment m’aider à les retrouver ? Est-ce que j’ai envie de bosser pour eux afin qu’elle m’aide ? C’est surtout ça, la question que je devrais me poser. Je plonge mon regard dans celui de l’agent 007 avant de finalement reprendre la parole.

- C’est pas bien de prendre par les sentiments, princesse, on ne te l’a jamais dit ? Mais soit, j’ai un deal pour toi.

Ouvre-bien tes oreilles car je ne répèterai pas deux fois. Je commence à attraper mes armes et les laisser tomber à mes pieds les unes derrière les autres jusqu’à ce qu’il ne m’en reste plus aucune. Puis je finis par reprendre la parole.

- Un duel au corps à corps, sans armes, toi et moi, maintenant. Si je gagne je ne veux plus jamais entendre parler de cette affaire de gouvernement. Si tu gagnes je m’engage à au moins passer la période d’essai, ça te laissera plus de temps pour me convaincre de rester avec vous, car crois-moi tu auras besoin de biens plus que des arguments pour ça. Deal ?


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La plume plus forte que les baisers... La seringue... L'argent !
Messages : 67
Age : 33
MessageSujet: Re: Rejoindre l'élite [Kyle]   Dim 27 Nov - 20:28




Rejoindre l'élite
Kyle & Elisa

Non ? Quel genre de type es-tu, pour prétendre refuser une offre comme celle-là ? Je veux bien croire qu'au premier abord, cette proposition n'a pas l'air très tentante, en plus, je ne suis pas très enjoué, à l'idée d'avoir, d'un, à te recruter, de deux, à devoir partager ma place de leader avec toi, mais prends deux secondes, pour réfléchir à cette idée, et tu te rendras compte, que l'on t'apportera, plus que ce que tu ne pourras jamais obtenir seul. Je n'ai pas besoin d'être devin, pour comprendre qu'un certain mal être, et né chez toi, qu'à travers ces combats, tu cherches à récupérer une vengeance, peut-être cherches-tu même à te donner bonne conscience ? Je n'en ai aucune idée, mais nous reviendrons à cela, plus tard, d'abord je souhaite voir, si tu es successible de céder à ma proposition, sans que cela vienne s'ajouter au tableau. Les raisons de l'armée ? Mon beau, n'essaie pas de comprendre les raisons de l'armée, ou n'essaie pas d'obtenir cette information, et découvre là par toi-même, parce que jamais, tu auras cette réponse. Moi-même, depuis toutes ces années, que je travailles pour eux, j'ignore pourquoi moi, plus qu'une autre, j'ignore pour quelle raison, j'ai eu cette chance avec mon frère, je me suis contentée de la saisir. C'est vrai, que parfois, j'aimerais connaître la vérité, mais au fond, aucune différence ne serait notée dans ma manière de combattre. Alors, pourvu que l'on ne me remette pas en bas de la hiérarchie, à répondre aux ordres d'un crétin, et que je garde mon salaire, je ne poserais pas d'avantage de question. Alors pourquoi voudrais-tu refuser une telle offre, avec tous ce que cela pourrait t'offrir ? Je ne comprendrais jamais ces mecs, toujours à ce croire plus malin que d'autre, à pouvoir se débrouiller seul, alors qu'une aide serait bienvenue. Celui-ci n'est pas le seul, même mon frère, reste un véritable mystère pour moi, malgré notre vie commune. Oui, des fois, j'aurais bien l'envie de les secouer, ces spécimens.

« Personne ne t'oblige à devenir un bisounours, tu es libre de mener tes troupes comme tu l'entends, tu peux être un véritable con, la seule chose que l'on te demande, c'est de tuer ces monstres »

Pas très compliqué, c'est ce que tu fais déjà, sauf que là, nous t'offrons des armes, digne d'un combat, qu'on t'offre de quoi te loger, et de quoi faire quelques folies, avec ton salaire, non, tu vois toujours pas l'intérêt, que tu aurais à accepter ma proposition ? Sans déconner, est-ce que l'on aurait pas pu me donner moins casse couille à convaincre. Je n'ai pas l'envie de passer ma soirée en tête à tête avec lui, parce que monsieur grognon, je n'aime rien, n'est pas décidé à voir ce qu'il raterait, en me tournant le dos, et en partant ce soir. Je suis censé revenir avec lui, d'une manière ou d'une autre, mais qu'est-ce que je peux faire, contre l'idiotie, de la gente masculine ? Quelqu'un aurait au moins pu me fournir les informations dont j'avais besoin, sur sa vie, mais même ça, c'était demander la lune, il fallait croire. Résultat des courses, j'étais en train de discuter avec lui, d'une vengeance, qu'il pourrait obtenir, à nos côtés, sans avoir la moindre idée, sur cette fichu vengeance. Sérieux, merci l'unité, de son inutilité. Je n'étais pas prête à accepter une autre de leurs missions à la noix. La prochaine fois, j'enverrais Owen, peut-être qu'il se comprendrait mieux, parce que moi, comprendre cet homme, c'est au dessus de ces forces. J'ai moi aussi une vengeance à obtenir, et c'est bien pour cela que je me bats chaque jour, parce que je sais que je ne pourrais jamais m'en prendre de manière direct, à notre paternel, la cause de tous nos soucis, mais que l'une des plus belles vengeances que je puisse obtenir, c'est celle de triompher dans la vie, mieux que ce qu'il pensait lui, en nous démontant, jour après jour, et encore, au contraire de mon père, j'ai eu la chance de ne recevoir que des gifles verbales. Princesse ? D'où est-ce que tu m'appelles Princesse ? Je n'ai rien contre les surnoms, mais en temps normal, les personnes qui me donnent ce genre de surnom, cherchent à me mettre dans leurs lits. Je ne crois pas que cela puisse être ton objectif.. Au fond, tu es pas mal, je n'aurais rien contre cette idée, mais bon, j'ai comme l'impression que tu serais du genre à sortir tes blagues pourris, même au beau milieu de l'acte, alors je m'en passerais, et je me contenterais sans doute de ce combat.

« T'as déjà oublié que c'est mon métier ? Prendre un homme, par les sentiments, c'est le meilleur moyen d'obtenir ce que l'on veut.. »

Je ne parle pas de toi, mais d'une globalité, des hommes que je cherche à abattre, des strigoïs, pour la grande majorité des cas, ou parfois, des moroïs. Dans ton cas, tu n'es ni l'un, ni l'autre, alors tu as tes chances de survie.. Pour ce combat, en revanche, j'ignore ce que je suis censé répondre. D'une certaine façon, je suis presque certaine, d'avoir toutes mes chances. Comme je lui ai dis, ces techniques sont bonnes, mais il manque encore d'entraînement, alors que moi, l'entraînement, je l'ai, tous les jours. Mais je ne peux pas oublier cette petite chance, qu'il réussisse à trouver ma faiblesse, qu'il gagne ce combat, et que je ne puisse plus rien dire. Je n'ai aucune chance de garder ma place, dans l'armée, si je ne parviens pas à le ramener.. Mais, je crois que de toute façon, je n'ai pas d'autres choix, je ne parviendrais pas à le convaincre, si je me défile.

« Très bien, mais tu ne viendras pas chialer, parce que ton ego en a pris un coup, parce que tu t'es fais démolir par une femme »

A mon tour, j'enlève toutes mes armes, une à une, je n'en garde qu'une, pas parce que j'ai l'intention de m'en prendre à lui, mais parce que l'expérience m'a appris à être méfiante. Ce type pourrait essayer de me tuer, ou alors, un ennemi pourrait surgir, je ne souhaite pas me retrouver désarmer. De toute façon, il ne s'en rendra pas compte, puisqu'elle est caché dans mes bottes. Est-ce que tu es un gentleman, à attendre que je porte le premier coup ? De toute façon, je ne compte pas attendre que tu m'offres ce premier coup. Le reste de ma carrière dépend peut-être de ce combat, tu comprendras que je ne suis pas très patiente. De toute façon, je ne m'en suis jamais caché, j'ai une préférence pour attaquer en traite, et puis, tu es déjà affaiblie, cela devrait être à mon avantage. Je donne un coup, à l'arrière de ces genoux, pour lui faire perdre son équilibre, me jetant sur lui, une fois qu'il est au sol. Plusieurs roulade s'enchaîne, mais je réussi à prendre l'avantage, pour lui assener un coup de boule. Oui, oui, je sais, c'est pas le genre de coup que l'on attend d'une femme, mais vous pouvez me croire, un coup de boule, c'est très efficace pour assommer son adversaire. Surprends moi un peu, et relève toi de ce coup, pour te battre encore un peu, sinon, je serais vraiment déçu, et je repartirais vraiment sans toi, mais pour de bonne raison, parce que si tu n'arrives pas à te relever, maintenant, tu ne réussiras pas à survivre aux entraînements de l'unité.


_________________


Sous peu, tes barrières, je briserais, sous peu, tes émotions, je ferais éclater, sous peu, tu cesseras de me résister, sous peu, nous serons heureux, je t’en fais la promesse..


Dernière édition par Elisa Parker le Mer 18 Jan - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rejoindre l'élite [Kyle]   Jeu 22 Déc - 23:11



Rejoindre l'élite


Elisa & Kyle



Sérieusement, pourquoi est-ce que cette nana ne me lâche pas la grappe ? Y a écrit pigeon sur mon front ou quoi ? Ou alors je dois avoir une trace de chocolat sur moi, y paraît que le chocolat attire les femmes. Non ? Alors pourquoi est-ce qu’elle ne veut pas me foutre la paix ? Je pense que ma réponse est claire pourtant : non. Je peux pas faire mieux. Non je ne bosserais pas pour toi ni pour l’armée. Etre chef ? Désolé poupée mais ça ne me tente pas non plus. T’es sûre de vouloir continuer d’en discuter ? Non parce que même bourré ma réponse sera la même. Tu sais, le gouvernement et moi on n’est pas trop potes, je connais vos vices et je sais très bien que vous faites tout pour récolter les avantages pendant que les autres se coltinent les inconvénients. Alors non, je ne tiens vraiment pas à être associé à des personnes comme vous.

- J’ai pas besoin de bosser avec l'armée pour tuer ces monstres et vos troupes ne feront que me gêner. Alors... C’est toujours non.

Comment t’en es venue à parler de bisounours déjà ? Ah ouais, tu me disais que personne ne m’obligeait à le devenir, bah ça tombe bien, parce que j’ai pas l’intention de l’être, ni avec eux, ni avec toi. Alors, est-ce qu’il faut que je continue de te dire non autour d’un verre ou cette fois tu as compris ma réponse ? Cette nana ne lâche vraiment pas l’affaire, elle est gonflante, mais je dois dire que pour ce coup-là, elle vient de choper le bon argument. Qui te dit que j’ai une vengeance à accomplir ? Est-ce que tu t’es renseignée à mon sujet ou c’est si visible que ça ? Elle me répond simplement que ça fait partit de son métier, de prendre un homme par les sentiments. J’ignore tout ce qu’ils te font faire faire dans ton unité, mais j’espère que tu ne t’attendras pas à que je devienne comme toi. Non parce que franchement, vous me voyez essayer de choper mes ennemis en jouant avec leurs sentiments ? Très peu pour moi, je me ridiculiserais bien plus qu’autre chose.

Enfin du coup je finis par lui proposer un deal, histoire qu’elle me lâche un peu. Soit tu gagnes et du coup ça me ferait chier parce que je devrais passer une période d’essai alors que soyons honnête, je n’en ai pas du tout envie. Soit je remporte ce duel et du coup je serais bien content parce que je n’aurais plus à me la supporter et je serais aussi bien heureux de pouvoir lui donner une bonne leçon, je le reconnais. Elle accepte ce défi en même temps qu’elle retire à son tour ses armes une à une. Bah voilà, on dirait qu’on vient de se trouver un bon compromis !

- On va voir ça.

Approche un peu ma jolie, viens voir tonton Kyle et nous verrons si je me ferais réellement démolir par une femme. Au pire des cas, je ne suis pas le genre d’homme à se sentir humilié parce qu’il s’est fait battre par une femme. Tu vois, tu devrais m’apprécier, au moins je ne suis pas macho, je nous considère à égalité, contrairement à toi d’ailleurs. Je suis même gentleman, je te laisse me porter le premier coup. La miss ne perd pas de temps à attaquer au moins, tant mieux, plus vite on combattra, plus vite ça se terminera. Sauf que j’avais pas prévu qu’elle prenne aussi facilement la main, ni ce coup de boule, je dois bien le reconnaître.

Vous savez quoi ? A cause de son coup je me suis mordu la langue et ça fait hyper mal, même plus que le coup de boule ! Nan sérieusement, j’ai bien cru que mes dents avaient tranché ma langue en deux ! Je la sens même plus ! Ou plutôt je sens une douleur assez intense à la langue et bon sang ça fait un mal de chien, encore pire que de se la brûler quand on souffle pas assez devant un plat trop chaud. Bon et sinon ce serait quand même bien que je me reconcentre sur ce combat, pas trop envie de passer cette période d’essai. Elle s’est relevée, mais elle ne reste pas sur ses jambes bien longtemps. Je la fais basculer contre le sol, son dos frappant le béton de plein fouet alors que je bloque ses poignets dans les miens. Est-ce que je devrais la cogner ? Probablement, mais c’est vrai que j’aime pas trop ça, amocher les jolies dames.

- T’es un vrai bonhomme quand tu te bats !

Elle tente de se dégager, mais je parviens de nouveau à reprendre le dessus en nous faisant basculer à nouveau et cette fois je me retrouve dans son dos, mon bras autour de son cou la maintenant contre moi. Je fais en sorte de serrer pour lui causer une gêne mais pas trop non plus parce que je ne tiens pas à la blesser. Est-ce que ça te suffit comme ça ou on continue ?

- Je pourrais continuer toute la journée tu sais ?


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La plume plus forte que les baisers... La seringue... L'argent !
Messages : 67
Age : 33
MessageSujet: Re: Rejoindre l'élite [Kyle]   Mer 18 Jan - 22:29




Rejoindre l'élite
Kyle & Elisa

Tu ferais mieux d'accepter ma proposition, parce que je n'abandonnerais pas. Est-ce que je t'ai déjà dis que j'étais très têtu, comme fille ? D'autant plus que ma prime, à la fin du mois, dépendra de toi, alors je compte bien essayer n'importe quoi, même t'assommer, et te ramener de force à l'unité, pour te faire subir un lavage de cerveau, s'il faut ! Mais ne t'en fais pas, je compte user de méthode plus sage, et ne pas en arriver là, de suite. Et ne t'inquiète pas, que je ne manquerais pas d'idée, à user contre toi. J'ai l'habitude, de ce genre de situation, c'est vrai que t'es un peu plus résistant que d'autre, mais ce n'est pas la première fois que je me dois de réfléchir, pour trouver une raison assez justifiable, pour convaincre quelqu'un de me suivre. J'ai toujours réussi à faire en sorte que des caïds, bien plus solide que toi, me fassent confiance, alors c'est pas toi, avec ton corps maigrichon, qui me fera changer d'avis. Peut-être que jouer sur cette vengeance, que tu espères accomplir, pourrait être une première étape ? Bon, ça n'a pas l'air de faire beaucoup pencher la balance, mais au moins, je retiens ton attention, c'est déjà pas mal. Et puis, ça à l'air de t'inspirer autre chose. Tu n'as pas besoin de moi, pour chasser ces monstres, ni de l'unité, mais tu as besoin de nous, pour t'aider à accomplir cette vengeance. Je t'en pris, ne me demande pas, de quelle manière je suis capable de savoir ça, je n'ai pas besoin de me renseigner sur toi, pour découvrir quelque chose d'aussi simple. Je sais observé. De toute façon, peu de raison explique d'un humain puisse être au courant de l'existence des vampires, et se batte contre eux. Soit c'est l'un des nôtres, à l'unité. Soit c'est une vengeance. Tu ne fais pas partir des nôtres, donc, l'évidence est là.

Est-ce que tu es sérieux ? M'affronter dans un duel, n'est pas une bonne chose pour toi. J'ai des tonnes d'heures d’entraînements derrière moi, est-ce que tu peux en dire autant ? Je ne doute pas que tu saches te battre, tu ne survivrais pas dans ta quête, de toute façon, si ce n'était pas le cas. Mais savoir, comme moi, je sais ? Je suis peut-être prétentieuse, mais je pense pas que tu es beaucoup de chance, contre moi. Enfin, j'imagine que nous n'avons qu'une manière de savoir. Je ne tarde pas à accepter, et à retirer toutes mes armes. De toute façon, je n'ai pas besoin de ça, pour réussir à gagner un duel contre toi. Je suis même presque certaine de parvenir à te battre, si tu possédais une arme, et pas moi. Alors au corps à corps, tu ne feras jamais le poids. Prétention, peut-être, assurance, c'est certain. Et comme tu n'as pas l'air de réagir, je vais le faire pour toi. Je n'hésite pas à attaquer la première. De toute façon, il fallait bien que l'un de nous deux ce dévoue, non ? Je n'hésite pas non plus, à lui mettre ce coup de boule. Je crois que tu oublies une chose, dans ce combat face à moi. Je ne suis pas une femme, je suis une soldate, et ça change bien des choses, je t'assure. Après cette petite démonstration, es-tu certain, de vouloir me faire face ? Je ne voudrais pas te ridiculiser, tu comprends. Je sais que les hommes ont un ego assez considérable, et qu'une défaite, contre une femme, c'est le genre de chose qui leur déplaît, au plus haut point. Je te laisse une chance de changer d'avis maintenant, après, ce sera trop tard..

Je bascule en arrière, me rendant compte trop tard, qu'au lieu de déclarer forfait, il a décidé de passer à l'attaque. La surprise me fait perdre l'avantage, je me retrouve au sol, son corps au dessus du mien, et cela n'a rien de sexuel, pour une fois. Je tente de reprendre l'avantage, mais je dois bien reconnaître qu'il est plus rude qu'il n'en a l'air. Mais tu sais ton gros désavantage, dans ce combat ? C'est que tu as beau mené la danse à l'heure actuelle, tu n'oses pas frapper. Tu aurais dû, ce n'est pas un, ou deux coups, qui m'auraient effrayé, bien au contraire. Mon dos contre son torse, son bras autour de ma gorge, je n'ai que peu de marge de manœuvre, mais je sais ce qui, à coup sur, marchera. Je n'essaie de le frapper, de le déséquilibrer, je joue à ma manière, je pioche dans mes capacités. A l'aveugle, je glisse ma main le long de son corps, pour atteindre son pantalon, et me faufiler sous celui-ci, jusqu'à son membre. Avec un sourire, j'ai l'effet escompté, il relâche sa prise, dans un mouvement de recul, et c'est ce qui me faut, pour reprendre la main, le renverser à mon tour, et le bloquer au sol. J'aurais pu finir le travail avec un coup, mais j'imagine que tu t'en passeras.

« Tu n'as pas cru que je voudrais une véritable partie de jambe en l'air, avec toi, j'espère ? »

Je ne peux pas nier, tu as un certain charme, mais tes blagues.. Non, ça ne passerait sans doute pas avec moi. Sans compter que tu as un peu trop l'air sur la défensive. En matière de sexe, j'ai besoin d'homme qui savent y faire, et qui ne craignent pas de lâcher tout ce qu'ils ont. Je ne bouge pas encore d'au dessus de son corps, mon regard dans le sien.

« Ton attention est dispersé, ça te coûtera la vie. N'oublies jamais que tu te trouves face à l'ennemi. Il ne jouera pas toujours selon tes règles »

Comme je viens de le faire, moi-même, je n'ai pas joué selon tes règles, et c'est ce qui t'a fais perdre la main. Peut-être qu'ils n'utiliseront pas ce genre de tricherie, mais il faut que tu te prépares à ce genre d'éventualité, parce que cela pourrait arrivé plus souvent que tu le crois. Je t'avais bien dis que je savais prendre les hommes par les sentiments. Dans ce métier, c'est mon plus gros atout.

« Je crois qu'on avait un marché, suis-moi »

Et ne cherche pas une quelconque excuse, pour ne pas me suivre, cela ne passera pas. Et cette fois, je n'hésiterais pas à porter le dernier coup, qui t'assommera, pour te ramener à l'unité.


_________________


Sous peu, tes barrières, je briserais, sous peu, tes émotions, je ferais éclater, sous peu, tu cesseras de me résister, sous peu, nous serons heureux, je t’en fais la promesse..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rejoindre l'élite [Kyle]   Lun 23 Jan - 20:59



Rejoindre l'élite


Elisa & Kyle



Est-ce que si je ferme les yeux cinq secondes et que je les rouvre tu disparais ? Non ? Dommage, parce que ça aurait été cool que tu me laisses tranquille. On devrait jouer à cache cache, tu comptes et je me cache, comme ça je me tire de là, ou l’inverse me va aussi, je peux compter et ne jamais venir te chercher. Toujours pas ? Faut croire qu’il n’y a que ce combat qui te fera déguerpir, mais bon, faut ce qu’il faut alors allons-y. Je dois me mettre un peu trop la pression, c’est pour ça que j’ai pas la main dès le début. Faut dire qu’il y a un gros enjeu, si je gagne je peux dire bye bye à miss je me la pète alors forcément, j’ai pas envie de perdre. Allez Kyle, oublie la douleur à ta langue et reprends les choses en main ! Vous croyez que je ressentirais un jour le goût ? Non parce que là il y a de quoi se poser des questions quand même… Ce soir je ferais un test avec une bouffe épicée.

Bon le combat ! Concentration ! Tu croyais quand même pas que j’allais abandonner après un simple coup de boule quand même ? Si ? Ma grande, si j’abandonnais aussi vite il y a longtemps que je serais mort et enterré. Cette fois c’est à mon tour d’avoir le dessus et plutôt que de chercher à faire mal, je cherche surtout à la bloquer. On dirait que tu peux plus bouger. Alors, agent 007, on abandonne ? Je pourrais te garder comme ça toute la journée tu sais, mais au bout de deux minutes je considèrerais avoir gagné. Sauf qu’elle décide finalement d’agir, du moins autant qu’elle le peut, et je sens sa main glisser sur mon corps. Quoi ? T’essaies d’attaquer mes tétons ? Evite, ils sont sensibles. Sauf que non, elle descend plus bas. Vu ta position ça risque d’être compliqué de me frapper au torse ou même au niveau des côtes. Sauf que non, toujours pas.

Tiens, c’est le retour du papillon bleu. Je devrais peut-être le prendre comme un mauvais signe, parce qu’à chaque fois qu’il débarque, il se passe quelque chose qui me déplaît. Ouais, ce papillon doit être maudit, en tous cas malgré sa beauté je le déteste définitivement. Est-ce que c’est normal que je sente sa main sur mon membre ? Non, absolument pas ! Alors mon corps réagit instinctivement en la relâchant et en m’écartant d’elle, mais à peine a-t-elle retrouvé sa liberté que mon corps se retrouve tout à coup éjecté et bloqué au sol. Aïe. Le pire c’est qu’elle me nargue, mais moi mon esprit est encore bloqué à la partie où elle glisse sa main dans son pantalon. C’est une agression sexuelle tu sais ? Et c’est surtout pas fairplay !

- J’ai surtout compris que les nanas ont besoin de tricher pour gagner.

Parce que ouais, j’appelle ça de la triche ! T’aurais réagi comment si j’avais glissé mes mains dans ton soutien-gorge ? Je pense pas que ça t’aurait plu non plus. Je me relève et époussète rapidement mes vêtements alors qu’elle se permet de me donner des conseils. Honnêtement je pense pas en avoir besoin, en fait je fais selon mes règles, si je gagne tant mieux, si je perds je m’en moque pas mal aussi. N’allez pas croire que je suis un suicidaire qui se moque de la vie, mais disons que je n’ai pas non plus peur de la mort, le jour où ça arrivera bah ça arrivera. Et puis peut-être que mon ennemi ne jouera pas toujours selon mes règles, mais ça m’étonnerait qu’il agisse comme toi, d’ailleurs parmi tous mes combats t’es la première à me faire ce coup-là et crois-moi j’en ai eu beaucoup des affrontements.

Je me contente quand même de rester silencieux, sinon ça risque de partir dans un autre débat où on ne serait pas d’accord elle et moi et comment vous dire... Plus courte sera cette rencontre et mieux je me porterais. Alors ouais, allons faire un petit coucou à ton gouvernement et ensuite laisse-moi rentrer me couler un bon bain parce que ce soir je crois que j’en aurais bien besoin. Au fait, puisque je suis en période d’essai, autant que tu sois au courant des petits soucis de fonctionnement que j’ai, ce sera amusant de voir ta tête se décomposer lorsque tu réaliseras que t’es vraiment tombée sur un cas. Je suis sûr que tu regretteras d’avoir remporté ce combat. Je compte bien te le faire regretter en tous cas.

- Avant de m’emmener voir ton boss, faudrait peut-être que vous soyez au courant. A cause d’une mauvaise prescription y a de sacrés soucis dans ma caboche alors faudra me fournir en médocs si vous voulez que je sois un soldat opérationnel. Et hors de question qu’on me file un médecin ou une psy aux basques.

Quitte à devoir bosser avec vous, autant que vous me soyez utile. Mon ordonnance est périmée depuis un sacré bout de temps et autant te dire que les médocs dont j’ai besoin ne se vendent pas comme ça, mais puisque vous êtes le gouvernement, je suppose que vous avez accès à tout. C’est plutôt cool en fait si je peux avoir les médocs sans les rendez-vous chiants derrière, crois-moi je ferais du stock avant de vous quitter.


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rejoindre l'élite [Kyle]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rejoindre l'élite [Kyle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hide & Seek {Kyle}
» Chambre de Nina et Marina - Une autre personne veut nous rejoindre ? :)
» Un nouveau depart [avec Ryu Shingen, si quelqu'un veut nous rejoindre il peut]
» Kyle XY
» Demande de grade dans la marine d'élite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Laure & Liora-
Sauter vers: