Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mélis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Mélis   Ven 17 Juin - 18:20


Mélis Ivashkov
Feat. Tuppence Middleton

Date de naissance 17.04.1995
Lieu de naissance : Floride
Age : 21 ans
Statut : Célibataire
Groupe désiré : Moroï
Élément (pour les moroïs) : Air
175*280



Caractère & Physique


Mélis Ivashkov, c’est ainsi que l’on m’a nommé à la naissance, pourtant je ne suis pas seulement cette fille. Qui suis-je ? Je suis elle et je suis d’autres personnes, mais toutes sont pourtant moi. Commençons par celle que vous connaissez déjà, Mélis, la rebelle, cette fille à des cheveux courts, souvent blonds, des vêtements larges et déchirés, la plupart du temps avec son casque sur les oreilles et son clope dans sa main, si ce n’est pas autre chose. Mélis est ma part solitaire, renfermée, elle ne veut pas qu’on l’approche, elle ne veut pas approcher. Il y a ensuite Anna, la trouillarde, son look lui importe peu tant qu’elle est protégée du froid et du chaud, elle a peur des monstres et du sang, elle a peur des maladies et de la mort, elle a peur de toute cette société, de ce monde dans lequel nous vivons. Je vous présente ensuite Leïa, la fêtarde, elle porte souvent des perruques longues pour remédier à ces cheveux coupés courts qu’elle déteste, elle préfère les cheveux bruns, elle aime danser, boire, s’amuser, draguer aussi, elle dit oui à la vie et à toute les opportunités. Non ce n’est toujours pas fini, il en reste encore trois autres. Il y a Riley, la bagarreuse, souvent un look décontracté, jean et basket, les cheveux courts lui plaisent à elle aussi, elle apprécie les strigoïs, elle adore la violence, mais elle préfère donner des coups plutôt que d’en recevoir, car il arrive que la trouillarde se réveille en pleine bagarre et alors ça ne donne rien de bon pour nous. Il y a ensuite Skaï, la justicière, elle déteste que l’on s’en prenne aux plus faibles, souvent elle combat les strigoïs, ne supportant pas de les voir tuer des innocents sans défense, elle est un peu sèche et a un comportement militaire sur les bords, elle n’aime pas tuer mais le fera si c’est nécessaire. Enfin il reste Grace, l’artiste, la plus pure, la plus passionnée, celle qui préfère voir le bien et le mal comme un art plutôt que comme une sentence, elle peint et elle joue de la guitare, on peut la croire un peu hippie, elle adore voir et entendre et trouve du beau absolument partout.
Vous l’aurez donc compris, je suis six personnes dans un même corps, elles sont toutes différentes, toutes spéciales et ont pourtant toutes leurs ressemblances. Parfois je peux être l’une une journée entière, d’autrefois une heure seulement. Il n’y a de réelle explication, je suis comme ça, je vis avec ça et le monde doit faire avec.



Histoire

Mon nom doit probablement vous intriguer, Ivashkov, une moroï de famille royale et pourtant inconnue de tous. C’est parce que l’on m’a abandonné dès ma naissance. Pourquoi ? Je le demanderai bien si jamais je les voyais, mais au fond je n’en ai jamais ressenti le réel besoin de savoir, je l’ai accepté, c’est tout. A l’heure d’aujourd’hui j’ignore si mes parents sont vivants, j’ignore si j’ai des frères et sœurs, je me contente simplement de ma vie, des faits réels, de ce quotidien, et quel quotidien. J’ai grandis en foyer, la plupart me prenaient pour une gothique parce que je préférais la nuit au jour, certains me traitaient même de vampire, ils ignoraient à quel point ils avaient raison. J’ai toujours su ce que j’étais, personne n’avait besoin de me l’expliquer, c’était comme une évidence.

Je n’étais que Mélis la rebelle à l’époque, mais des événements ont peu à peu crée de nouvelles personnalités en moi, ces filles qui sont finalement devenues moi. C’est Skaï qui est arrivée en premier, l’avantage de mes différences, c’est que personne n’osait m’approcher, on me laissait en paix dans ma solitude. Ce n’était pas le cas de cette fille, une fragile petite rousse du foyer, elle était belle et je crois que c’est pour cette raison que les autres filles ne l’aimaient pas. Elle se faisait persécuter jour après jour, j’ai longtemps fermé les yeux, décidant de ne pas me mêler des affaires des autres, jusqu’à ce que ses cris et ses larmes viennent hanter mes nuits. Alors au prochain lynchage, Skaï est apparue, secourant cette pauvre fille en détresse, faisant peur aux autres, leur promettant de toutes leur faire subir cent fois pires si elles continuaient et elles savaient toutes que j’en étais capable. Dès ce jour elles ont arrêté, mais Skaï est restée, acceptant de prendre cette fille sous son aile et d’aider ceux qui en auraient besoin.

Après Skaï est arrivée Riley, les deux se battent, mais pas pour les mêmes causes. Skaï savaient s’arrêter là où Riley n’en avait jamais assez. Skaï savaient régler des problèmes avec diplomaties et menaces, là où Riley les régler avec la violence et le sang. Elle est apparue lorsque Skaï était en train de perdre, voulant sauver dans la rue une fille sur le point de se faire violer, résultat c’était elle que l’on essayait de déshabiller. Alors Riley est apparue, elle est la rage et la force, elle est mon plus sombre démon. Elle est parvenue à immobiliser l’homme et l’a frappé, encore et encore, son sang giclant sur son visage, ces mains recouvertes de ce rouge qui lui plaisait tant et la rendait en même temps si folle. Elle l’a mordu, le vidant presque de son sang et c’est un miracle que nous ne soyons jamais devenue strigoï avec elle. Elle l’a abandonné derrière des poubelles, ne sachant pas s’il survivrait ou non, n’en ayant rien à faire de son sort.

Entre ces trois-là, il y avait trop de pression, trop de folies, trop d’incompréhension. J’aurais pu mettre fin à mes jours si Leïa n’était pas apparue, décidant d’évacuer tous le stress dans les boîtes et les bars du coin. Elle nous a rendu moins fermée, moins dépressive aussi, elle est notre touche de gaieté, notre dose de bien être, même si certaines d’entre nous la déteste sans réellement l’avouer. Les robes sont ses pêchés, la danse son sport préféré, quoi qu’elle semble aussi avoir pris goût au sexe. Elle accepte tout tant que c’est à son goût, et lorsque je dis tout c’est aussi bien homme ou femme comme moroï ou strigoï. Elle n’a pas de limites, elle aime la vie et veut en profiter, d’autant que ce n’est pas la plus présente d’entre nous sur le terrain, alors lorsqu’elle est là elle profite de chaque secondes.

Anna est apparue à cause de Riley qui avait provoqué la mauvaise personne. A cette époque on ne vivait plus au foyer, on avait une collocation avec quelques personnes, trois, ce qui peut faire beaucoup pour un petit appart mais c’était le seul moyen pour que chacun puisse payer. Ces trois-là étaient devenus en quelque sorte ma famille, même si on pouvait se taper dessus par moment, ils savaient pour moi et m’acceptaient avec mes excentricités contrairement aux autres qui me fuyaient. L’un d’entre eux me draguait, mais l’amour ça n’a jamais été pour moi et fort heureusement sinon je crois que ça m’aurait détruit. Lorsque je suis rentrée après une nuit où Leïa a dansé jusqu’à pas d’heures, la porte de l’appartement était entrouverte, le verrou cassé. L’horreur n’a pas tardé à apparaître sous mes yeux, tout ce sang, leurs corps sans vie, brisés, apeurés, démembrés. Aucune d’entre nous n’a su gérer une telle vision, aucune ne voudrait prendre la place et réagir, alors Anna est apparue. La panique était tout ce que nous avions, la peur que ces monstres reviennent pour nous, la peur de mourir, la peur de tout ce sang. Anna a foncé récupérer quelques affaires le plus rapidement possible, prenant uniquement ce qui serait nécessaire et nous avons fuis, quittant la Floride pour ne jamais y revenir.

A partir de là nous avons beaucoup voyagé, Riley voulait sa vengeance mais Anna avait toujours peur qu’on nous retrouve. On survivait avec les moyens du bord, Leïa était utile pour nous faire offrir toutes sortes de choses dont on profitait toutes. On a eu un petit ami, un riche qui prenait soin de nous mais que nous n’avons jamais véritablement aimé, pas autant que lui en tous cas. On se sentait bien à ses côtés, sauf Riley qui ne l’aimait pas trop, mais elle avait accepté de ne pas gâcher cette relation pour nous. Ça a duré un peu plus d’un an, une année entière à découvrir les beautés de ce monde, tout cet émerveillement. C’est ainsi que Grace est apparue, la petite dernière, la petite protégée. C’est un peu une enfant qui veut grandir dans la pureté de ce monde, personne ne peut lui retirer son talent, personne ne peut lui retirer sa passion et sa joie. L’art est son exutoire et nous sommes toute ravie de pouvoir en profiter, de lui laisser la place durant des heures sans la brusquer. Elle est notre part angélique à toutes et s’il ne doit en rester qu’une, nous aimerions toutes que ce soit elle.

La vie a poursuivi son cours, nous ne sommes plus avec cet homme mais nous sommes toujours six. Nous nous demandons parfois si une autre va encore arriver, peut-être, même si nous estimons que six c’est déjà bien assez. Le destin a décidé de me mener à Missoula, ou plutôt un journal parlant d’une certaine famille Ivashkov. Je n’ai jamais voulu connaître ma famille, mais je n’ai jusqu’alors jamais entendu parler d’eux non plus. Sont-ils tous comme moi ? Savent-ils que j’existe ? Anna craint un peu ce que nous pourrions trouver là-bas, mais j’ai envie de savoir, j’ai besoin de connaître la vérité.



Derrière le personnage
180*102

Qui se cache derrière ? ... Prénom / Pseudo ... Age : ... Comment es-tu arrivé ici ? ... Un avis sur le forum ? ...
Tes petits hobbies ? ...

Fiche de présentation réalisée par (c) Va5l
Revenir en haut Aller en bas
 
Mélis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Fiches de présentation-
Sauter vers: