Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ruby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Ruby   Jeu 16 Juin - 21:29




Ruby Spencer


feat. Rebecca Breeds

Date de Naissance : 02.12.1614 ~ Lieu de Naissance : Montana
Âge : 401 ans ~ Statut : Célibataire ~ Groupe désiré : Strigoï
Elément (pour les Moroï) : /


Caractère
Tous les cœurs de ce monde sont destinés à trouver leur âme sœur, il suffit d’y croire et le prince charmant viendra à votre porte, vous délivrera de vos ténèbres, puis ils se marièrent, vivent heureux et ont beaucoup d’enfants. Beurk ! Qui a bien pu inventer de telles stupidités ? Ils apprennent vraiment ça aux gosses d’aujourd’hui ? Pas étonnant que l’humanité soit destinée à l’esclavagisme ou à la mort. Non mais franchement, quelle femme moderne a besoin de son prince pour se sauver des ténèbres ? Déjà je ne vois pas ce qu’il y a de mal dans les ténèbres, ensuite ça ne peut qu’être un macho qui a écrit de telles paroles. Depuis quand les femmes ont besoin des hommes pour se défendre ? Elles sont suffisamment intelligentes pour ça non ? Et dans le cas contraire et bien elles n’ont qu’à mourir, les femmes incapables de sauver leur propre vie n’apporteront rien de bien à ce monde. Vous l’aurez compris, je ne crois pas en l’amour ni à ses idioties de l’homme en tant que sexe supérieur. Si certains de ces messieurs ont quelque chose à en redire, je me ferais un plaisir de leur expliquer mon point de vue. La plupart des personnes qui me côtoient me trouvent insensibles, ils n’ont pas tort, tuer un handicapé ou un enfant devant moi ne me fera pas verser de larmes et j’ai encore moins de cœur lorsqu’il s’agit de relation sentimentale. Néanmoins je sais faire la différence avec le plaisir. Séductrice dans l’âme, je n’hésite pas à user de mes charmes pour avoir ce que je veux et m’amuser sous la couette. Je suis joueuse, téméraire, provocatrice et aussi narcissique. Je ne vous rappelle pas un peu quelqu’un sur certains points ? Allez mes mignons, continuez un peu de chercher, vous finirez bien par trouver...
Son physique
N’est-elle pas belle cette jeune princesse ? Et oui, c’est moi, quoi que je préfère reine en fait, j’aime gouverner et donner des ordres. Je n’hésite pas à user de la contrainte pour avoir plus d’un serviteur à ma disposition, mais souvent seuls mes charmes suffisent à cela. Parfois brune, rousse ou châtain clair selon mes envies, toutes les couleurs semblent plaire et séduire. Je crois que c’est mon regard qui les fait tous craquer, j’ai hérité des yeux verts de mon père et je dois dire que cette couleur me va bien au teint. Soyons honnête, je suis belle, grande, fine, juste ce qu’il faut de formes là où il faut. En fait je pourrais facilement être mannequin, peut-être que je tenterai si je trouve un photographe à la hauteur de ma beauté. Encore faudrait-il qu’il supporte mon narcissisme, ce qui n’est pas gagné. Quoi qu’il en soit n’hésitez pas à approcher mes mignons, je croque dans toute sorte de pommes à partir du moment où elles sont bien mûres, méfiez-vous néanmoins que je ne m’abreuve pas de tout votre sang, le côté retenu je ne connais pas vraiment.



Son Histoire

Racontez nous sa vie
J’imagine que vous avez au moins fait le rapprochement avec mon nom, toujours pas ? Il n’est jamais trop tard, laissez-moi vous éclairer un peu. Contrairement à ce que l’histoire raconte, la nuit du 2 décembre 1614 dans la demeure des Spencer, il n’y a pas eu une seule mais deux naissances. De belles petites jumelles, la première qui est sortie est appelée Emma et la seconde Ruby, c’est moi ! Mais comme vous vous en doutez il y a eu quelques complications qui ont empêché les deux sœurs de grandir ensemble. Croyez-vous aux rêves prémonitoires ? Et bien c’était le don du père Spencer. Moroï au pouvoir de l’esprit, il a rêvé de ses filles peu de temps avant leur naissance, les voyant des années plus tard lorsqu’elles étaient de jeunes adultes. Il aurait pu être heureux de les voir si proches, le problème c’est qu’il les a vu devenir strigoïs ensemble. Alors les parents prirent la décision de séparer les jumelles en espérant pouvoir les préserver de ce destin, notre mère s’occupant d’Emma tandis que notre père se chargea de m’emmener avec lui pour me cacher à la société, me cacher à ma sœur.

Je crois que le pire dans cette histoire, c’est que j’aurais grandi tout près d’Emma sans pour autant connaître son existence. Pendant que ma sœur grandissait à l’académie, je me fondais parmi les humains, ne comprenant que plus tard à quel point j’étais différente du commun des mortels parce que j’étais une dhampir. J’ai appris à me battre seule même si mon niveau devait être bien loin de celui d’Emma, mais même si je ne fréquentais pas mon espèce, je voulais être comme eux. Puis en grandissant quelque chose a changé. Il ne faut jamais sous-estimer ce qui unie deux jumeaux. Ça n’arrivait pas toujours, mais à plusieurs reprises j’ai rêvé d’Emma sans comprendre qui elle était. Notre lien a créé cette connexion dont nous ne prenions pas même conscience. J’ai commencé à parler à mon père de ces rêves, de cette fille que je voyais souvent, au fond je voyais bien qu’il me mentait en disant que ce n’était rien d’important, mais je finirai bien par le faire parler tôt ou tard. Plus on grandissait et plus la connexion devenait forte. Je ressentais tout ce qu’Emma ressentait. D’abord son bonheur, le bien-être et l’amour, puis tout a été ravagé. La souffrance, les larmes, le cœur brisé. J’ai eu tellement mal que je ne savais pas si je pourrais m’en remettre. Je voulais simplement que tout s’arrête, pensant qu’au fil des jours la douleur s’atténuerait, mais ça ne faisait qu’empirer.

C’est à cet instant que mon père a décidé de me révéler l’existence d’Emma, m’expliquant tout de notre connexion et les raisons pour lesquelles je souffrais autant. Ma sœur venait d’être trahie par un homme qu’elle aimait et a été renvoyée comme une mal propre de l’académie, se transformant finalement en strigoï. J’ai continué de ressentir les émotions d’Emma, mais à ce moment-là il ne restait plus que haine et vengeance. J’ai eu envie de sang lorsqu’elle était assoiffée. J’ai eu envie de tuer lorsqu’elle rencontrait une victime. J’ai été attiré par les profondeurs de l’espèce ennemie grâce ou à cause de notre lien. J’ai pris la décision d’agir la même nuit qu’Emma. Lorsqu’elle a décidé de se venger de Julian, j’ai décidé de la venger de Kirova. Tout le monde se souvient de cette tragique nuit, de tous les morts qu’il y a eu, mais on s’en souviendra également comme le jour où Kirova a failli perdre la vie pour la première fois. J’aurais au moins eu le mérite de salement l’amocher avant d’être obligée de fuir.

J’ai su cette nuit-là que je devrais emprunter la même voie qu’Emma. Maintenant que j’ai l’académie à mes trousses, ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’ils ne me retrouvent. Alors dans ma folle course, je me suis entaillée le bras, sachant très bien qu’un strigoï finirait par venir jusqu’à moi, ce qui arriva. Je savais que j’aurais pu perdre la vie contre lui et pourtant je suis parvenue à avoir le dessus, mais plutôt que de le tuer comme il s’y attendait, je lui ai proposé de lui laisser la vie sauve en échange de m'offrir la transformation. Il n’a pas hésité avant d’accepter et je me suis donc retrouvée à boire son sang pour me changer en un être sanguinaire. Ce fut étrange, douloureux, plaisant. J’aimais avoir accès à l’immortalité, j’aimais que plus rien ne me résiste. Maintenant il ne me restait plus qu’à retrouver Emma et rattraper le temps perdu.

Le problème c’est qu’Emma a éteint ses émotions cette nuit-là, rompant complètement notre connexion. Je ne me suis pas laissée abattre pour autant, la recherchant à travers le monde, mais je ne suis jamais parvenue à remonter jusqu’à elle. Toutes ces fois où j’ai entendu parler de son nom, des massacres qu’elle avait commis, parfois seule, d’autre fois en compagnie de deux noms qui ressortaient souvent, Lucian et Gabriel. J’étais fière de ses exploits et ces rumeurs me permettaient de me rapprocher un peu plus d’elle, mais jamais assez. J’avais la malédiction de toujours arriver trop tard, parfois ça ne se jouait qu’à quelques heures. Ne peux-tu donc te contenter de vivre dans un endroit fixe et y rester Emma ? Juste le temps que j’arrive jusqu’à toi. On dirait bien que non. Avec les années j’ai fini par arrêter, ne voulant pas me consacrer uniquement à cette quête qui me rendait folle, alors j’ai décidé de vivre ma propre vie. Je me suis bien amusée durant tous ces siècles, le monde regorge de jouets étonnants. Je ne sortais qu’avec des hommes riches et beaux, autant profiter de l’immortalité comme il se doit. Jamais d’amour, juste le plaisir et le profit. Je n’hésitais pas à tuer mes amants après m’en être lassée, seuls quelques chanceux pouvaient s’estimer heureux de survivre.


Aujourd'hui,
J’ai passé le reste de ma vie à vivre ainsi, passant de château en château, d’homme en homme. Je voulais toujours le plus grand, toujours le plus beau, toujours le plus brillant. Puis j’ai fini par la ressentir à nouveau, cette connexion qu’il y avait entre nous m’a complètement transcendé. Emma a réactivé ses émotions. A croire que le destin jouait en ma faveur car peu de temps après j’ai entendu dire qu’elle s’était installée à Missoula, dans un château de strigoïs. Emma ? Installée ? Ai-je bien entendu ? On dirait que oui. Est-ce un miracle ? Je vous dirais ça lorsque je lui aurais enfin mis la main dessus, pour l’heure il est temps pour moi de déménager. Evidemment je ne quitte jamais un lieu sans laisser un souvenir marquant de moi. Je fais mes bagages et dieu sait qu’il y en a beaucoup, puis je m’occupe du reste. Après avoir joué une dernière fois avec mon amant actuel, je le laisse attaché nu au lit, acceptant de lui laisser les draps en soie pour que sa mort ait l’air un minimum douce. Puis je mets le feu au château, tout le château, y compris la chambre où il se trouve attaché. Le temps que les pompiers arrivent il ne restera déjà plus grand-chose et je serais moi-même déjà loin. Il est temps que l’on se rencontre enfin Emma. J'espère que malgré le retour de tes émotions, tu seras toujours la même que celle dont on parle dans les rumeurs, une femme de sang-froid, sanguinaire et sans aucune attache.  



Qui se cache derrière ?
C'est
Prénom/Pseudo : de
Age : la
Comment es-tu arrivé ici ? faute
Un avis sur le forum ? d'Ilanie !
Tes petits hobbies ? C'est la dernière...
Avatar : Rebecca Breeds





Codage par Slana
Revenir en haut Aller en bas
 
Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ruby Caldwell - Be yourself and smile
» [Entrainement with Tyzy Ghost & Louise Ruby Lapin] Enterrement et Entraînement
» Ruby Caldwell - Oh God, this uniform is too short!
» Message de Ruby Caldwell
» Ruby M. Wheeler ► Avril Lavigne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Administration :: Présentations :: Strigoïs-
Sauter vers: