Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'entraînement commence maintenant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L'entraînement commence maintenant   Jeu 24 Nov - 15:21


L'entraînement commence maintenant
Christian & Nayla


Et si tu te concentrais vraiment Christian ? Ce serait une bonne chose pour toi, plutôt que de lâcher des remarques dont je n’en comprends pas la moitié. Je suis ta gardienne point à la ligne, tu ne pourras rien contre ça alors il faudra t’y faire. Les plaintes ne sont pas les bienvenues avec moi, à partir de maintenant il faudra que tu penses jour et nuit entraînement, même lorsque je ne serais pas là. Il me suffit de te regarder pour savoir que tu as les capacités de devenir un bon soldat, du moins tu pourrais l’être si tu arrêtais un peu de grogner. Comme je te l’ai dit Christian, tu n’auras pas beaucoup de choix avec moi, à partir de maintenant je contrôle une partie de ta vie, mais bien sûr faisons en sorte que ce soit subtile et qu’il ne s’en rende pas compte. L’humanité est facilement manipulable, remerciez les sentiments pour ça, ce sont eux qui vous rendent faibles.

Je lui propose de poursuivre l’entraînement en jouant avec le feu, puisqu’il semble être plus à l’aise au combat avec son pouvoir, alors il est temps de voir de quoi il est réellement capable. Il utilise encore des phrases dont je ne saisis pas le sens, et toujours ce même ton sarcastique. Je ne sais pas vraiment ce que je suis censée répondre à ça, alors passons simplement. Au moins cette remarque aura eu l’utilité de m’apprendre qu’il ne fume pas, bonne nouvelle. Je suppose que le paquet de cigarettes que j’ai repéré sur lui ne lui appartient pas dans ce cas, ça me fait penser qu’il faudrait que je me renseigne sur ses fréquentations. Oui Christian, je vais t’épier, mais rassure-toi, tu ne me verras pas, tu ne le sauras pas.

On reprend l’entraînement, ou plutôt je le force à bouger en envoyant une nouvelle balle vers ses pieds. Cesse donc de faire ta mijaurée et de penser à tes vêtements, moins tu joueras le jeu et plus tu seras tâché. Bien, le voilà enfin en mouvement, on dirait qu’il a compris le principe de ce nouvel exercice. Il se cache, utilise l’environnement pour se protéger, bonne tactique. L’académie risque de me reprocher les tâches de couleurs sur les arbres, mais après tout ils ont accepté de me donner carte blanche, alors il ne faudra pas venir se plaindre. Je continue d’observer Christian, ravie de voir qu’il sait utiliser son don à son avantage. T’en serais-tu aussi bien sortie s’il avait s’agit de vraies balles ? Je peux facilement dire que non, tu serais mort depuis longtemps, mais en ce qui concerne l’entraînement actuel, je suis ravie de dire que tu t’en sors plutôt bien.

- Encore trois minutes.

Pour l’instant tu t’en es sorti avec huit tâches en sept minutes, mais tu commences à être moins attentif, dix minutes c’était peut-être trop te demander, mais parfois les combats peuvent durer longtemps. Une boule de feu me surprend et me touche à l’épaule, faisant un trou dans mon vêtement, épargnant ma peau. Essaierais-tu de m’épargner Christian ? Erreur, tu ne mets pas toutes les chances de ton côté en m’évitant la douleur alors que de ton côté tu n’es pas épargné. Plus que deux minutes. Je disparais de son champ de vision et grimpe à un arbre. Comprendras-tu que j’ai pris de la hauteur ? Il me cherche, sur ses gardes, prêt à se défendre, prêt à attaquer. Perchée à mon arbre je l’observe avancer, me dépasser. Une minute. Je tire, touchant son dos. Je me laisse tomber de l’arbre et tire à nouveau, touchant l’arrière de son genou. Je lui laisse tout juste le temps de se retourner et dire deux balles à la suite, il en réduit une en cendre mais la deuxième le touche à l’épaule. J’esquive moi aussi, la première du moins, la deuxième est assez puissante pour m’envoyer au sol. Je me relève instantanément, tel un robot. Je sens qu’il est prêt à attaquer de nouveau mais je baisse mon arme.

- Terminé.

Es-tu heureux que l’exercice se termine enfin ou déçu de ne pas pouvoir continuer ? Je ne suis pas certaine de comprendre ce regard à vrai dire, alors je ne le prends pas en compte. Je laisse de côté mon arme et me rapproche de lui.

- Félicitations Christian, tu n’as été touché que onze fois et tu es parvenu à m’atteindre trois fois. Tu entres dans la moyenne par rapport à ceux qui ont déjà subi cet entraînement.

Là encore je ne saurais dire s’il est fier ou déçu, de toute façon je ne suis pas là pour discerner le comportement humain, ce n’est pas mon boulot.

- L’entraînement est terminé pour aujourd’hui. Repose-toi, on se revoit demain.

Cette nouvelle en revanche ne semble pas l’enchanter, du moins en admettant que je ne me trompe pas. J’espère que tu ne t’attendais pas à recevoir un entraînement par semaine ou tous les mois, parce que s’il le faut je viendrais moi-même te chercher pour te traîner sur le terrain. De toute façon Christian, tu n’auras pas à me supporter bien longtemps, donc tu devrais plutôt penser à jouer le jeu si tu ne veux pas que ta vie soit un enfer.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L'entraînement commence maintenant   Ven 23 Déc - 0:03




L'entraînement commence maintenant
Christian & Nayla

Qu’est-ce qu’elle fout, la gardienne ? Ce petit jeu, du paint-ball, est vraiment très étrange. Je sais que j’ai toujours refusé les gardiens donc à part pour les simulations, je ne sais pas ce qu’est cette drôle d’espèce mais tout de même… Elle doit, elle aussi, être à part dans ce petit monde. Parce que si tous les gardiens sont ainsi… Je comprends encore mieux pourquoi j’ai passé toute ma vie à les refuser, en fait. Ils sont de vrais chieurs. Mais je vais tenter de me maintenir à niveau, Nayla, ma chère.

Le jeu commence et déjà, mes vêtements sont salis. Ça c’est de la merde, tante Tasha va gronder un bon coup à moins que j’arrive à être plus rapide qu’elle pour me débarrasser de ses vêtements, toujours est-il que ce n’est pas cool. Mais Nayla ne me répond pas, donc j’en viens à me demander si elle ne se décide pas à m’ignorer pour entrer totalement dans son personnage. Eh bien, jouons réellement alors. Et je vais tenter de ne pas te cramer vive. En fait, Dominatrix, t’es celle qui a le beau rôle. Mais bon… Ce n’est pas comme si je n’avais pas l’habitude des gens qui me cherchent et que je ne dois pas tuer. J’effectue juste un petit retour aux sources.

Le jeu doit durer dix minutes mais j’ai déjà l’impression que vingt minutes sont passées. Dis donc, t’aurais pas oublié le chronomètre, ma belle et puissante gardienne ? Nan, parce que si c’est le cas, autant te le dire, je dois être rentré pas trop tard pour éviter qu’ils fassent des conneries dans le manoir. Et j’aimerais aussi pouvoir me lever demain, parce que mine de rien, ces conneries de balles provoquent de sacrés bleus. La prochaine fois, je prévoirais des vêtements rembourrés. Ou alors, j’offrirais à ma nouvelle amie des calmants, pour son agressivité. Cela lui fera certainement énormément de bien…

Evidemment, elle ne lâche rien car tout d’un coup, je sens une douleur explosé dans mon dos, de quoi me tirer un autre grognement, surtout avec le coup qui suit. Là, ça commence à faire beaucoup ! Je profite de la faiblesse de mon genou pour me retourner et la voir de face. Je vois par la même occasion deux projectiles venir sur moi et j’agis instinctivement, laissant mon feu brûler la première et mon corps me protéger de la deuxième. Sauf que mon corps, je peux pas compter sur lui parce que je me retrouve quand même à me prendre une balle. Y a que moi qui en a raz-le-cul ? Nan parce que si ça t’amuse, la sadique, faut te trouver un autre partenaire ! J’envoie des boules de feu vers elle, peu puissante, mais assez en tout cas pour lui donner envie de réfléchir. Et quand je la vois se relever, je sens ce feu dévastateur qui me ronge, prêt à ressortir au moindre geste. Sauf que tout se calme quand elle reprend la parole. Terminé ? Vraiment ? Tu trouves que je fais assez boule de disco maintenant ? Nan parce que je trouve que mon visage manque de peinture, tu vois ! Elle m’envoie ses félicitations et je ne peux pas m’empêcher d’hausser un sourcil moqueur. Félicitations pour être dans la moyenne ? Ma grande, plante-moi un pieu dans le cœur, cela sera moins douloureux. Mine de rien, j’inspecte tout de même son corps du regard, elle n’a pas de grosse brûlure et c’est tant mieux. Je préférerais éviter de l’abîmer, si j’ai le choix… Enfin cela, c’est avant qu’elle prenne la parole une dernière fois pour me dire à demain… QUOI ? Attends, copine, calmons-nous. Si tu crois que je vais me lever demain, encore plus pour tes beaux yeux, c’est que t’as fumé un peu trop. Je compte bien me reposer un maximum et venir pour la dernière minute, juste histoire de te dire bonjour/au revoir. Quoi ? On était tous prévenu, je vais faire mon chieur mais je compte bien que ce soit elle qui demande sa liberté… Ca va être la guerre des nerfs, ma grande. J’en aurais presque hâte. Presque j’ai bien dis. J’attrape son bras avant qu’elle s’éloigne, histoire d’avoir son attention.

« Saches quelque chose, je n’ai jamais et je n’obéirais jamais aux ordres. Alors ne t’attends pas à gagner indéfiniment contre moi. Et tu ferais mieux de te trouver un baume contre les brûlures, histoire de ne pas trop regretter ta dernière folie. »

Car c’est une folie de vouloir se coltiner un Ozéra mais pourquoi pas. Si t’as envie que ce soit ta mort sociale, c’est toi qui vois. Personnellement, je préfère te dire au revoir et me dire que je vais enfin rentrer chez moi et profiter d’un peu de confort. J’ai une douche qui m’attend et une petite-amie bien plus douce. Donc… Adieu, Nayla ! Je m’éloigne, avec un dernier signe de la main et un sourire qui me vient à la pensée de la suite de mon programme. Oui, le futur sera bien intéressant avec cette gardienne mais pour l’heure, c’est le futur immédiat qui m’intéresse. Je crie sans me retourner, avant qu’elle ne soit trop loin, les derniers mots que nous échangerons pour aujourd’hui.

« Bye, Dominatrix, n’oublies pas tes jouets en partant. »
Revenir en haut Aller en bas
 
L'entraînement commence maintenant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Marie & Liora-
Sauter vers: