Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Que la fête commence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Que la fête commence   Jeu 16 Juin - 0:40





Que la fête commence
Promesse & Jake & Effy

Qu’y a-t-il d’intéressant ce soir ? Jake est sorti je ne sais où, d’ailleurs il n’a même pas pris la peine de me le dire. Gabriel est encore à régler je ne sais quel problème, à croire qu’il n’y a plus que ça qui nous tombe dessus. Bastien est de surveillance ce soir. Et moi ? Moi je suis privée de sortie, vous y croyez ça ? Depuis ma dernière sortie en boite où je me suis jetée du toit, Gabriel refuse que je sorte sans protection, que je sorte tout court en fait, c’est en quelque sorte pour me donner une leçon. Je déteste lorsqu’il me prend pour une enfant. J’ai bien tenté de sortir de là en cachette, à plusieurs reprises d’ailleurs, mais apparemment les garçons sont bien entraînés pour me surveiller maintenant et me rattraper. Enfin j’imagine que ce soir est mon jour de chance puisque Bastien est le seul à être de surveillance et que je sais très bien de quelle manière je peux l’avoir. Je quitte ma chambre et descends au salon où je me jette sur le canapé auprès de Bastien, ma tête sur ses genoux alors qu’il continue de regarder la télé, encore un programme de mec.

- Chaton, je dois aller faire une course.

- Hors de question que tu sortes de là, tu connais les règles Effy.

- Dans ce cas viens avec moi.

- Je préfère encore t’enfermer ici.


Je me redresse, me plaçant entre lui et la télévision pour avoir toute son attention. Est-ce que tu vois mon air contrarié Bastien ? Tu sais très bien qu’il n’annonce jamais rien de bon, mais j’imagine que tu ne t’attendais pas à ça.

- Bastien j’ai mes règles et je n’ai plus de tampons, alors il faut que j’aille faire une course !

Ce qu’il y a de bien avec les garçons, c’est que lorsqu’on parle de ce genre de sujet purement féminin, ils ne cherchent pas vraiment à en débattre, ils acceptent. Bastien finit par quitter le canapé d’un air renfrogné et m’ordonne de rester là le temps qu’il revienne, apparemment ils ne veulent vraiment pas que je sorte. Lorsqu’il quitte le manoir, je ne peux m’empêcher d’esquisser un grand sourire, d’abord parce que mon chaton est toujours aussi chou, ensuite parce que j’imagine bien sa tête lorsqu’il ira dans le rayon des femmes et se demandera quoi prendre, enfin parce que grâce à lui je vais enfin pouvoir sortir de là.

Je me précipite dans ma chambre pour me changer, enfilant cette robe rose pâle à paillettes que j’avais soigneusement mise de côté. Moulante, courte, décolleté plongeant, de quoi faire tourner les regards sur moi ce soir. Je détache mes cheveux et laisse les boucles retomber, passant un coup de peigne rapide pour les ajuster. Un petit coup de maquillage, j’attrape mes chaussures dans ma main et je me précipite vers la sortie. Franchement Bastien, tu ne pensais pas pouvoir m’enfermer sans que je ne trouve une solution pour m’échapper d’ici, non ? Peu de temps après me voilà dehors, j’enfile mes chaussures à talons, arrête un taxi et me voilà en route vers la fête de l’année dont j’ai tant entendu parler.

C’était cruel de la part de Gabriel de vouloir me priver d’une telle sortie, il devait bien se douter que je ne laisserai pas un tel événement me passer sous le nez. Le taxi arrive à destination et il me suffit de le contraindre pour qu’il reparte de là sans que je n’ai à payer quoi que ce soit, je n’ai pas voulu m’encombrer avec un sac ce soir. Cinq minutes plus tard me voilà déjà mêlée à la foule, un sourire illuminant mon visage face à une telle fête qui s’annonce des plus amusantes. Un type assez charmant me propose de me payer un verre, pourquoi pas. De toute façon je ne pense pas user de mes pouvoirs ce soir, et puis au pire ce n’est pas un verre qui m’en empêchera, ou un shot apparemment.

Peu de temps après je commence à m’avancer vers le comptoir pour récupérer mon shot, sauf que là, surprise, Jake, et double surprise, Promesse. Je ne savais pas qu’il avait décidé de faire la fête. Je ne savais pas non plus qu’ils se connaissaient. Sait-il qu’elle et moi nous sommes envoyés en l’air ? Et lui, quelle est sa relation avec elle ? Tellement de questions. Je m’approche d’eux d’un pas assuré, ou plutôt du comptoir, mais puisque c’est là où ils se trouvent aussi. Je devrais me vexer qu’il soit autant concentré sur elle au point de ne pas encore m’avoir repéré, mais tant pis, je le lui ferais regretter autrement. Je dépose un rapide baisé sur les lèvres de Jake une fois arrivée à leur hauteur, de quoi dire que cet homme n'est pas libre avant de prendre la parole.

- J’ignorais que nous allions à la même soirée.

Oh évidemment je ne suis pas censée être de sortie ce soir, mais tu aurais au moins pu me prévenir. Je me penche sur le comptoir, frôlant mon corps contre celui de Promesse dans une subtile caresse soit disant pour m’emparer de mon verre même si tout est calculé. Je le bois cul sec avant de le reposer sèchement sur la table et me reculer, offrant un grand sourire à Promesse avant de m’adresser cette fois-ci à elle.

- Moi qui pensais que les femmes étaient plus ton genre.

Oh je sais que tu comprendras le sous-entendu, reste à savoir si Jake aussi. Nous voilà bien ainsi, tous les trois, à nous regarder dans le blanc des yeux sans trop savoir quoi dire, nous formons un sacré trio. J’imagine que je viens de gâcher un peu l’ambiance.

- Faites comme si je n’étais pas là, je ne tiens pas à gâcher votre rendez-vous, je suis venue accompagnée de toute façon.

Et pas d’une femme. Je leur tourne le dos, les laissant finalement en plan pour rejoindre le type qui m’a proposé un verre et l’entraîner avec moi sur la piste de danse. Je sens que cette soirée va être bien plus longue que je ne l’aurais cru et je crois bien que finalement je ne me contenterai pas d’un unique verre, c’est préférable pour tous.



codage by jacks ღ gifs from tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mignonne petite poupée blonde
Messages : 58
Age : 27
MessageSujet: Re: Que la fête commence   Jeu 16 Juin - 13:22




Que la fête commence
Jake, Effy & Promesse


On aurait pu croire qu’une fois sortie de cet enfer, je n’aurais souhaité qu’une chose, oublier, tirer un trait sur toute cette affaire, et juste reprendre ma vie, sans me préoccuper de ce qui pourrait arriver à l’avenir, sauf que ce n’était pas ainsi que je voyais les choses. Je ne pouvais pas nier que notre capture nous avait au moins permis de nous rapprocher avec Bastian, et s’il s’agissait plutôt d’une bonne chose, je ne pouvais pas pour autant oublier toute cette souffrance qui avait été la mienne. C’est vrai, j’aurais pu l’éviter, j’aurais pu balancer des noms plus tôt, je n’aurais pas eu à subir cela, mais fallait pas s’attendre a ce que je trahisse les miens à la première occasion. Je n’avais que très peu de proche, à vrai dire, en dehors de Bastian, les seules vies qui me préoccupait un peu, ou en tout cas, assez pour que je les protèges au péril de ma vie, était Hector, Emma, et Jake. A vrai dire, ce dernier aurait été celui que j’aurais pu balancer avec le moins de conséquence, je ne pouvais pas nier ce qu’il c’était passé entre nous, mais à côté d’Emma qui avait participé à ma transformation avec Adalrik, et Hector, qui avait été présents lorsque Adalrik n’était plus là, Jake était celui avec qui j’aurais le moins eu mauvaise conscience, mais ce n’est pas pour autant qu’il fallait croire que j’avais balancer son nom. Je crois que je n’aurais pas été l’invité pour la soirée si j’avais été le balancer quelques jours plus tôt.

J’ai longtemps hésité avant de proposer cette soirée à Jake, ma haine pour cette unité avait tendance à pourrir toutes mes soirées, car il était bien évident que je n’allais pas les laisser s’en sortir ainsi, et surtout pas Nathaniel, et ce crétin d’humain, Owen de ce que j’avais entendu. Cela ne serait que plus simple de le retrouver en ayant son nom, surtout que d’après ce que j’avais compris sa sœur travaillait dans la même unité que lui, puisqu’elle était a l’origine de la capture de Bastian, qui c’était fais avoir comme le dernier des crétins, à croire que satisfaire ces pulsions étaient devenu plus importants que réfléchir à la situation pour ne pas mettre sa vie en danger. Oui, colle vous pouvez le voir, j’ai quelque pu les nerfs contre lui de s’être fais attraper comme un idiot alors qu’il aurait pu s’éviter tout ce merdier. Enfin, on dirait que ce n’est pas ce soir que je partirais à la chasse aux informations, puisque je me suis décidée à inviter Jake à passer une petite soirée ensemble, cela me ferait sans doute le plus grand bien, quelque puisse être le déroulement de la soirée. J’espérais juste ne pas avoir à me battre, je préférais de loin éviter les blessures pour un petit moment, histoire d’être sur d’avoir pleinement repris mes forces, ce serait mieux pour un bon combat.

Je crois que c’est la première fois que je fais si peu attention à mon look.. Attention, je n’ai pas dis pour autant que je ressemblais à un clown, j’ai tout de même fais un effort au niveau de mes fringues pour enfiler une robe noire, laissant mon dos dénudé, disons juste que je n’ai pas passé trois heures devant le miroir, que j’ai préféré laisser mes cheveux lisses et libres retomber dans mon dos. Des talons vertigineux, comme à chaque fois, mais croyez moi, cela peut parfois être pratique, et pas juste pour prendre quelques centimètres. J’étais arrivée la première sur place, mais je ne me faisais pas d’inquiétude, Jake ne tarderait pas à me rejoindre, j’imagine qu’il n’aurait pas accepté mon invitation s’il n’en avait pas l’intention. Je suis assez surprise qu’il ne saute pas sur mes lèvres à son arrivée, après tout, n’est-ce pas ainsi qu’il avait agis lors de notre dernière rencontre ? Aurais-tu une femme dans ta vie, Jake ? Cela serait assez surprenant, je dois l’admettre, je ne te voyais pas comme un homme casé, mais après tout, pourquoi pas ? J’étais bien capable de passer une soirée normale à ces côtés ? Quoi que, peut-être pas en fin de compte, cela ne m’étonnerait pas que je cherche à le tenter un certain nombre de fois au cours de la soirée. Je passe un bras autour du sien, et l’attire à l’intérieur, aussitôt vers le comptoir, après tout, toute soirée commence d’abord par un verre, et après, nous verrons pour le déroulement..

« A toi l’honneur, mon cher, je te laisse choisir la boisson, prouve moi que tu as bon goût, autrement qu’en matière de femme

Comme je l’avais prévu, je ne peux pas m’empêcher de le tenter de temps à autre, soit par un doigt, qui traîne le long de son corps, soit par mon propre corps, qui frôle le sien, mais rien de plus direct, pour l’instant en tout cas. De toute façon, nous n’avons pas l’occasion de faire grand-chose de plus, puisque nous sommes sur interrompu par une femme, qui dépose un baiser contre les lèvres de Jake, et ce n’est que lorsqu’elle s’écarte de nouveau, que je la reconnais. Le moins que l’on puisse dire, c’est que je ne m’attendais pas à la revoir un jour, et encore moins qu’elle connaisse Jake, et mieux que ça, qu’elle soit cette femme que Jake avait en tête. Et bien, moi qui voulait être surprise par cette soirée, j’ai mon lot, je crois. A ce que je peux voir, ta beauté est toujours identique à mes souvenirs, tout comme ton franc parlé, qui m’étonnera toujours venant d’une Moroï, mais en ayant des fréquentations comme Jake, j’imagine que cela ne devrait plus m’étonner. Est-ce que les femmes sont plus mon genre ? A vrai dire, je n’en compte que deux à ce jour, alors je ne pense pas pouvoir dire cela, et à vrai dire, si tu ne m’avais pas allumé comme tu l’as fais lors de notre rencontre, je ne pourrais pas te compter parmi mes amantes.

« Hommes ou femmes, quelle importance, du moment que l’on satisfait mes envies ? Mais je vois que je ne suis pas la seule à m’être tourné du côté masculin »

Et ce n’est pas très honnête de te coller ainsi à moi, s’il se passe quoi que ce soit avec Jake, car ce n’est pas moi qui aurait le moindre regret à te tenter de nouveau, tu devrais le savoir, mais je ne suis pas sur que cela lui plaise, et cela risque de t’attirer des ennuies, déjà que j’ai comme l’impression que tu n’avais pas à te trouver ici. Sauf qu’elle déguerpi bien vite, au bras d’un autre homme. Tu cherches les ennuis en faite ? Si ce que tu souhaites, c’est rendre ton copain jaloux, autant le faire avec quelqu’un qui a du charme. Franchement, je pensais que tu avais meilleur goût que cet hypocrite, ose me dire qu’il n’est pas lourd ?

« Et bien.. le moins que l’on puisse dire, c’est que tu sais les choisir »

Et je ne sais pas s’il s’agit d’un compliment, elle est très jolie, c’est certain, je n’aurais pas céder à la tentation avec elle si ce n’était pas le cas, mais elle ne doit pas être facile à vivre tous les jours, c’est une certitude. Finalement, je délaisse Jake, pour rejoindre Effy sur la piste de danse, de toute façon, je ne me fais pas de soucis pour lui, il finira très vite par nous rejoindre. Je me colle à elle, alors que je repousse le jeune homme avec qui elle danse.

« Déguerpi avant qu’il ne t’arrive malheur ! Si tu veux le rendre jaloux, fais-le, mais fais-le bien »

Cette dernière phrase est bien entendu adressé à Effy, au sujet de Jake. Bon, je ne devrais sans doute pas agir de cette façon, alors que je suis l’amie de Jake, mais après tout, j’ai dis que je voulais profiter de cette soirée, et résister à la tentation est trop dure. Je pose une main au creux de ces reins de manière à la rapprocher plus encore de moi, et pousse même les choses jusqu’à déposer un baiser contre sa gorge. Je ne te force à rien, à toi de voir si tu veux véritablement le rendre jaloux, ou si tu as des remords.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Que la fête commence   Sam 20 Aoû - 18:13



Que la fête commence
Effy & Jake & Promesse

Cette ville est comme une bouteille de champagne. Secouer tout puis faites péter le bouchon ! Plus vous secouez, plus il y aura de remous. Et ça, pour dire qu’il y a eu des remous, y en a eu ! Tic et tac sont passés par là pour foutre le bordel. Ouais, je connais mes classiques, merci, en même temps j’étais là quand ils ont été inventés. D’ailleurs j’aurais du torturer ses mecs avant de les tuer, au moins, comme ça, on ne serait plus hantée par toutes ses filles qui se prétendent femmes mais rêvent toujours d’être des princesses. Il n’y en a qu’une de princesse et elle est très ténébreuse et très confiné également. Je ne crois pas qu’elle attendra bien longtemps d’ailleurs. Effy fera bientôt péter le bouchon, je n’en doute pas. D’ailleurs, je me demande si elle a réussi à trouver mon mot. Eh bien, au pire, je m’expliquerais en personne.

J’avance et je remarque que je suis le deuxième arrivé. Ma douce demoiselle est déjà sur place. Tant mieux, pas de temps à perdre. Qu’as-tu prévu ce soir ? J’espère que nous nous amuserons toujours, je ne voudrais pas perdre ce lien entre nous. Ça remonte à pas mal de temps depuis que j’ai découvert une autre personne intéressante, je ne voudrais pas qu’on se quitte en si bon chemin. On rentre à l’intérieur de ce bar, tant mieux, l’action est toujours plus intéressante dans un espace confiné. Et nos proies s’offrent littéralement à nous. Que pouvons-nous faire ? Qu’allons-nous faire ? Tant de questions dont j’avais hâte d’obtenir la réponse. Mais d’abord, il semblerait que nous allions commencer par une boisson. Eh bien, pourquoi pas. Quand à avoir bon goût ? Tu apprendras, ma douce, que j’ai toujours bon goût. Je lui rends son sourire, assez amusé de voir qu’elle était toujours la même, toujours aussi libérée et provocante, intrigante et fraîche. J’avais hâte de voir son évolution à travers les siècles. Je commande, rapidement, avant de sentir une odeur qui n’aurait pas dû se trouver là. Effy. Et en tournant la tête, je la vois se diriger vers nous, avec une lueur étrange dans le regard. Tiens donc, pourquoi est-ce que je sens que cette soirée vient d’échapper à toutes les prévisions que j’aurais pu faire ?

Apparemment, on était tous les trois dans l’ignorance, ma chère et tendre, mais ça ne va pas durer. Par exemple, je ne savais pas que tu avais un quelconque intérêt pour les femmes. Est-ce que je suis sensé me sentir menacer ou exciter là ? Le mélange des deux, aucun des deux ? En tout cas, je n’ai pas fini d’être surpris, apparemment. On dirait, mesdames, que je suis juste votre ancien lot de consolation pendant que vous parlez en langage sibyllin. Voilà une preuve que les femmes sont incompréhensibles dans leurs confidences et provocations.
Par contre, ce qui est certain c’est que je ne risque pas d’apprécier cet homme qui apparemment t’accompagne. Ma ténébreuse princesse, je sais que tu n’en as rien à faire des humains mais est-ce une raison pour provoquer sa mort lente et douloureuse ? Car je te promets que malgré son frêle statut d’humain, il souffrira avant de rendre l’âme. La voix de Promesse me détourne un peu de mes projets. Mais peu. Très peu. Je te le promets, Effy…

« N’est-ce pas toi qui parlait de mon bon goût ? J’aime les femmes qui ont leur répondant, que veux-tu. »

Je dois être un peu cinglé également. Oui, oui, je le sais, on me trouve déjà cinglé. Mais là je parlais de mon choix de femmes. Que des femmes qui pourraient, peut-être, me réduire à l’état de détritus sur le sol… Mais j’aime le danger. J’aime savoir qu’il vient des femmes, qu’elles ont des garces intérieurs qui peuvent se libérer, c’est toujours excitant à observer. Je ne quitte qu’un instant Effy du regard, le temps d’adresser un petit sourire à Promesse avant de retourner mon attention sur ma brune.
Réunir deux tigresses n’est peut-être pas une bonne idée. Surtout quand elles se rejoignent. J’observe Promesse faire ce chemin vers ma dangereuse beauté. Mieux vaut, d’ailleurs, pour ma survie, que je ne les laisse pas seules toutes les deux. Ou tout du moins, pour la survie de ce club et celle de mon égo. Je ne tiens pas à savoir ce qu’elles pourraient inventer si je les laisse toutes les deux.

Je m’approche de ces deux tigresses, ignorant toutes autres personnes sur mon chemin, ce qui me permet de voir que Promesse est un peu trop proche d’Effy pour ma santé mentale. Mieux vaut pour moi que je ne me glisse pas entre les deux mais ce n’est pas l’envie qui me manque. De quoi m’assurer qu’aucune des deux ne se touchent et ainsi, m’éviter de débloquer et de faire des conneries. Enfin des conneries que je ne pourrais pas rattraper. Comme les attraper et les enfermer toutes les deux dans deux pièces séparés par Missoula tout entier. Et qui seraient imprenables. Quoi ? Ne me regardez pas comme ça, tout le monde le sait, je suis un mec possessif.

« Vous avez le don de faire retourner toutes les têtes. Mais toi, ma douce, tu ferais mieux de te restreindre légèrement, sinon, cette soirée risque de se finir un peu trop rapidement. Je n’aimerais pas devoir détruire tout ce club avant de vous ligoter toutes les deux. »

Je me glisse dans le dos d’Effy, l’attirant contre moi tout en adressant un léger sourire à Promesse. Malgré tout, je ne pouvais pas en vouloir à cette superbe femme, surtout quand elle agissait selon ses valeurs. Et je connaissais assez Effy pour savoir qu’elle se serait défendue si jamais Promesse avait été trop loin. Ce qui ne m’empêchait pas de réagir selon mes normes. Et soyons honnête, je ne tenais pas à être confronté à mon propre caractère. Et je ne tenais surtout pas à établir un plan pour savoir laquelle des deux je ligoterais en premier.
Je baisse les yeux vers Effy, et je sais, même si c’est con, que mon sourire devient plus tendre et plus sexuel en même temps. En même temps, comment résister face à cette femme ? Surtout dans cette tenue et avec ma position qui me permet de profiter de tous les… avantages.

« Je suppose que ce pauvre Bastien n’avait pas la moindre chance face à toi. Parfaite mais décidément intenable, princesse. »


Dernière édition par Jake Gordon le Mer 25 Jan - 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tout ce qui n'est pas pris est à prendre
Messages : 105
Age : 30
MessageSujet: Re: Que la fête commence   Dim 21 Aoû - 0:32





Que la fête commence
Promesse & Jake & Effy

Etait-ce une bonne idée de venir ici ce soir ? Je ne sais pas, je vous dirais cela à la fin de la soirée. Nous verrons s’il y a des cris, des larmes, du sang, mais surtout de qui, car nul doute qu’il y aura des trois ce soir. Le fait que Promesse, Jake et moi soyons réunis à cette même fête n’annonce vraiment rien qu’y vaille, surtout le fait de découvrir qu’apparemment on se connait tous les uns les autres. Intéressant. Très intéressant. Je me demande maintenant qu’elle était la relation qu’entretenaient ces deux-là, ou peut-être qu’ils l’entretiennent toujours aujourd’hui ? Je ne peux m’empêcher de penser qu’ils ont été amants, non, en fait j’en suis sûre, ces deux-là ont couché ensemble, c’est presque comme si c’était gravé sur leur front. Oui, je suis le genre de fille qui repère ce genre de choses.

Finalement j’aurais peut-être mieux fait de rester au manoir avec Bastien… Quoi que non, après je n’aurais pas pu les surveiller. Surveiller ? Vraiment ? Ce n’est pas mon genre, mais je ne peux m’empêcher de ressentir ces... Sensations étranges. De la jalousie je crois. Envers lui ou envers elle ? Je n’avais jamais ressentis ça avant, pour personne, pas à ce point. Je ne suis pas sûre d’aimer ça. Je les observe. Je les provoque. Je ne sais pas ce que je veux réellement ce soir, alors plutôt que de réfléchir à quoi faire, je prends la fuite après mon shot pour rejoindre mon partenaire sur la piste de danse. Un bien mauvais danseur à côté de Jake mais tant pis, puisqu’il est déjà accompagné, je me contenterais de celui-ci. Promesse ne tarde pourtant pas à me rejoindre et faire déguerpir l’humain. C’est sûr que c’est une bien meilleure partenaire, je l’ai déjà testé et approuvé. Etonnant qu’elle veuille m’aider à rendre Jake jaloux en revanche. Mais jaloux de toi ou de moi ? Ces deux-là vont me rendre folle avant la fin de la nuit.

- Moi qui croyais que j'étais celle que tu comptais rendre jalouse, ravie de voir que la solidarité féminine existe toujours.

Je lui adresse un clin d’œil avant de me mettre à ignorer mon ancien partenaire pour me concentrer sur la strigoï, bien plus intéressante à mes yeux. Que penses-tu de ce petit collé-serré Jake ? Profites-en pour bien regarder. Promesse se fait de plus en plus entreprenante, peut-être un peu trop, en réalité ça ne me dérange pas si ça fait réagir Jake, le problème c’est que ça me fait réagir aussi, éveillant doucement mes mauvais instincts sexuels. Instincts que je me mets à ignorer, car je voudrais que ce soit Jake qui assouvisse ces instincts et il ne nous a pas encore rejoint, ce qu’il ne tarde plus à faire. La voix de Jake résonne dans mon dos avant que je ne le sente m’attirer contre lui. Un sourire presque niais se dessine sur mon visage, heureuse de constater sa possessivité envers moi. Ça pourrait pourtant en énerver plus d’une, mais moi ça me plaît.

- Ça ne me poserait pas de problème de te regarder détruire ce club, je pourrais même t’aider à le faire. Quant à finir ligoter, tant que c’est à ton lit, tu connais déjà mon avis.

Oui je n’ai pas vraiment de pudeur, même devant des personnes que je connais. On ne me changera pas. Je profite de cette danse pour les avoir les deux auprès de moi, finalement cette soirée pourrait devenir plus intéressante et sympathique que je ne le pensais. Nous verrons bien.

- Bastien n’a jamais de chance avec moi, mais il ne faut pas punir chaton, il fait de son mieux !

Je sais que Jake déteste lorsqu’elle j’appelle Bastien par ce surnom, tout comme Bastien d’ailleurs, mais ce soir je suis d’humeur à provoquer. Je continue de danser, appréciant finalement bien me retrouver entre ces deux-là, pas de sous-entendus là-dedans. Puisque je suis d’humeur à jouer, autant faire les choses correctement.

- Puisqu’on est tous venu profiter, autant le faire en jouant. J’ai un défi pour toi beauté, je veux te voir danser sur le comptoir et retirer un vêtement. Si tu le fais alors Jake et moi buvons, si tu refuses c'est toi qui devras boire. Alors, prêts pour une soirée défis ou vous vous dégonflez ?

Je suis provocante mais je fais exprès pour les pousser à jouer. J’ignore ce que donnera cette soirée défis, sûrement une bonne occasion pour tous se tester mutuellement, espérons simplement que la nuit se termine bien. Espérons.



codage by jacks ღ gifs from tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mignonne petite poupée blonde
Messages : 58
Age : 27
MessageSujet: Re: Que la fête commence   Dim 21 Aoû - 16:49




Que la fête commence
Jake, Effy & Promesse


Nous ne sommes en compagnie, l'un de l'autre, que depuis quelques minutes, mais malgré cela, je ne peux que comparer les différences avec l'homme que j'ai connu, à deux reprises, comme un homme, grave doué au pieu, pas que, d'ailleurs, parce que j'avais eu l'occasion de remarquer qu'avec lui, n'importe quelle pièce, et n'importe quel meuble, faisait l'affaire. Rappelles-toi de cette rencontre, au milieu des tunnels, tu as, de manière littéral, dévaster mon corps.. Où est donc passé cet homme ? Serait-il cassé ? Aurait-il cédé aux affres de l'amour ? Je ne t'imaginais pas, de ce bord là, mais qui pourrait prédire l'avenir ? Enfin, d'une manière ou d'une autre, n'espère pas que je me contente d'une simple soirée entre ami, nous verrons à l'aube, si tu es le genre d'homme fidèle. Je dois admettre que tu résistes assez bien à la tentation, peut-être que ta copine, à de la chance, d'être tombée sur toi, mais la soirée est encore loin d'être fini, et je n'ai pas encore dis mon dernier mot, nous verrons bien, si tu es toujours aussi résistant.. Sais-tu que je suis une bonne danseuse ? Que j'apprécie le genre de danse, qui oblige les partenaires à se retrouver très proche l'un, de l'autre.. Enfin, tu le constateras vite, mais d'abord, gouttons à ce verre, que tu as commandé pour nous. J'attrape mon verre, mais je n'ai même pas l'occasion de le porter à mes lèvres, qu'une folle furieuse débarque, pour se jeter sur les lèvres de Jake.. Une folle furieuse, ou une femme jalouse, qui attire un sourire sur mon visage, on dirait que c'est de moi, qu'elle tire cette jalousie.

Découverte assez étonnante de la soirée, cette femme se trouve être l'une de mes amantes, et l'une de celle que je me permettrais bien de goûter à nouveau. Es-tu partageur, Jake ? Car, au même titre que toutes mes tentatives échouée avec toi, je m'amuserais comme une folle, à la tenter, elle aussi. Et je commencerais de suite, faire disparaître l'humain est ma première mission, cela ne prend pas longtemps, de toute façon, à la moindre résistance, j'aurais pu faire appel à l'hypnose, ce qui aurait résolu direct l'affaire. Je me retrouve face à ma jolie moroï, et je ne peux que me faire la réflexion qu'elle est plus craquante encore, que la première fois. Cette première fois, où tu m'as refusé la morsure, sous peine de finir malade, à cause de ta grossesse. A ce que je peux voir, tu n'as plus ce problème, alors tu n'auras plus de raison de refuser cette proposition. Est-ce que tu lui refuses les morsures, à lui aussi ? Je crois me souvenir que c'est le genre de chose qui font parti de ces préliminaires, enfin, c'est le cas, avec un membre de notre espèce, peut-être est-il plus doux avec toi, ce sera dommage qu'il te casse en deux. Je me colle un peu plus à elle, alors que je reçois sa réponse, d'une oreille distraite, concentrée sur ma tache. Je lui offre ma réponse, sans décoller mes lèvres de son cou.

« As-tu la moindre raison, d'être jalouse ? Je vous tente, je vous provoque, je pousse le vice jusqu'à quelques baisers, mais je ne prends ce qui ne m'appartient.. As-tu assez foi en lui, assez confiance, pour être certaine, qu'il te sera fidèle ? »

Réponds donc à cette question, Effy, car c'est cette question, qui restera en suspend, pendant toute la durée de cette soirée. Comprends-tu qu'au fond, ce n'est qu'une question de fidélité, entre vous ? Une fidélité que je prendrais plaisir à mettre à rude épreuve, ce soir, car je sais, que je suis sans doute la mieux placé, pour cela, car, contrairement à beaucoup d'homme, ou de femme, je sais qu'une partie de votre désir, physique, m'est attribué. Je ne nie pas que ce désir, c'est atténué, au fil du temps, je vois bien vos regards, et il est claire que quelque chose vous lie, tous les deux, mais ce désir pour moi, n'a pas encore disparu, pas entier.. Sais-tu que pour quelqu'un de mon espèce, qui baigne dans le sexe, presque à longueur de journée, qui prend plaisir à faire naître du désir, chez les autres, c'est le genre de chose, que nous avons appris à repérer ? Que c'est une chose que nous avons appris à sentir ? Et, je sens bien que notre proximité, peut-être couplé au jeu de mes lèvres, contre ta gorge, ne te laisse pas indifférente. A ton avis, que ce serait-il passé, si Jake n'était pas intervenu ? Aurais-tu été capable de te retenir ? J'imagine que nous ne le serons pas de suite, mais ne t'inquiète pas, j'aurais d'autre occasion, au cours de la soirée, de m'approcher de toi. Quand à toi, mon beau, tu auras aussi ta moitié du butin, ne t'en fais pas. Aucune raison que je ne mettes qu'Effy, à rude épreuve.

« Je crois que je serais très sexy, ligotée, mais tu sais, par expérience, que je suis bien plus douée, lorsque j'ai une pleine liberté de mon corps, mon chou »

Elle aussi, connaît cela.. Si je me souviens bien de ces paroles, elle n'a pas été déçu de mes compétences en matière de sexe, et puisque tu es revenu en chercher une seconde fois, je suppose que tu n'en as pas été déçu, toi non plus. Malgré Jake, qui est venu récupérer sa place, auprès d'Effy, cela ne m'empêche pas de continuer à danser contre elle, vous vous souvenez ? Je n'ai pas encore dis mon dernier mot.. Je l'ai regarde, et pendant une courte seconde, je me surprends à douter, ces deux là forme un beau couple, et au vu des sourires niais, sur le visage, il est évident qu'il ne s'agit pas que d’attirance sexuelle. Peut-être que pour une fois, je pourrais me passer de mettre mon grain de sable.. Je réfléchi sérieusement à cette question, mais le temps d'une seconde seulement, avant de me raviser. Non, de toute façon, s'ils parviennent à sortir de cette soirée, sans avoir craqué, ni l'un, ni l'autre, ils n'en sortiront que plus proche, et beau. J'avais l'intention de corser un peu plus cette soirée, mais je ne m'attendais pas à ce que l'aide, vienne d'Effy.. Est-ce que tu as conscience, de ce que tu viens de me demander ? As-tu réalisé, comme j'étais habillé ? Un vêtement, juste un, mais au vu du nombre que j'en ai sur moi, il ne me restera pas grand chose, lorsque j'aurais enlevé ce dit vêtement.. Soit, tu es folle, soit, tu as compris mon jeu, et tu te laisses doucement entraîner pour t'assurer de la fidélité de Jake.. Et bien, j'espère pour toi que ce dernier sait retenir ces pulsions, parce que ce défi, que tu viens de me lancer, pourrait vite foutre le bordel..

« Allons, ma belle, si tu te souviens bien, je ne recule jamais, devant un défi, celui-ci est presque trop facile.. En revanche, je pose mes propres conditions, boire n'est pas fun, et déjà vu, sois un peu plus imaginative »

Je les laisse, sur ces derniers mots, pour rejoindre le comptoir, de toute façon, je sais qu'aucun des deux me lâchera du regard, pour s'assurer que je respecte bien ce défi. Ne vous en faites pas, je n'ai pas l'intention de me défiler. Je passe derrière le comptoir, murmurer quelques mots au serveur, pour qu'il me laisse accéder à ma place. Au fond, cela n'aura pas été bien dure, de le convaincre. A peine montée sur le comptoir, que je sens les regards se tourner vers moi, ce qui ne me dérange pas le moins du monde, j'ai l'habitude, que les regards se tournent sur moi, et de toute façon, ce n'est pas eux, qui m'intéresse. Je repère Effy, et Jake, au milieu de la foule, et ne les lâche plus des yeux, alors que je me mets à danser, au rythme de la musique. J'entends bientôt les sifflements, mais là encore, cela ne m'intéresse pas, je me fiche bien de savoir que ma petite danse improviser, plaise à ces gens, ce que je cherche, c'est à plaire à Effy, ou à Jake, peut-être aux deux, et à déceler chacune de leurs réactions. Je pousse même le jeu, jusqu'à quelques caresses sur mon corps. J'en viens enfin à la deuxième partie de son défi.. Un vêtement, un seul, j'espère, encore une fois que tu étais certaine de toi, Effy, autant pour toi, que pour Jake. Avec une sensualité parfaite, je retire ma robe, et me retrouve uniquement vêtu de ma petite culotte, et de mes talons, sur le comptoir de la boite. C'était prévisible, non ? Tu es une femme, Effy, et tu dois savoir que toute femme qui se respecte, lorsqu'elle porte une robe, dos nu, n'enfile pas de soutien-gorge, avant de partir. Essayez donc, de résister à la tentation, maintenant, essayez donc, de détourner votre regard. Donnant un coup pied dans une main baladeuse, je saute au sol, laissant ma robe derrière moi. A quoi bon me couvrir à nouveau ? De toute façon, les deux intéressés m'ont déjà vu nu, et pour les autres.. Et bien, je doute qu'ils survivent à cette soirée, alors bon.. Je reviens jusqu'à mes deux partenaires, un magnifique sourire sur les lèvres. Alors qu'en avez vous penser ?

« Défi relevé, je crois qu'on peut en venir au compromis, maintenant.. Je vous veux, tous les deux.. »

Je ne les quitte pas des yeux. Coup de chaud ? Ne vous en faite pas, nous sommes loin d'être à notre maximum, et cet air risque de devenir bien plus torride encore, vous pouvez me croire. Une main qui coure le long du bras de Jake, l'autre, qui effleure la mâchoire d'Effy, je dois admettre que leurs têtes est assez drôle à voir..

« Je vous veux, tous les deux, à boire mon sang »

Vous vous étiez imaginer autre chose ? Voyons, mes amours, vous feriez mieux d'attendre la fin de mes phrases, avant de vous faire des idées.. Cela dit, je ne suis pas certaine que cette idée soit plus appréciable pour vous, est-ce que vous résisterez à l'idée de voir l'autre, aussi proche de moi, pencher, à boire mon sang ? Vous ne pouvez vous en prendre qu'à vous, ou à Effy, parce que c'est d'elle, que vient cette idée de défi, à vrai dire, c'est d'elle, que vient cette idée de boire, aussi, si je relevais le défi, j'ai juste rajouté la partie concernant mon sang. Au final, ce n'est pas moi, qui te mordrait, ma belle, mais bien toi, quand à toi, mon chou, cette sensation, ne te sera pas nouvelle, je m'en excuse d'avance, mais je pense que cela pourrait être une sacré expérience tout de même. Et ne comptez pas vous défiler, un compromis, et un compromis, alors n'espérez pas vous échapper sans respecter ma demande.


_________________

THE QUEEN AND HER KNIGHT ⊹ YOU’RE BRAVE, AND KIND, AND HONOURABLE. ANY WOMAN WOULD BE FORTUNATE TO BE LOVED BY YOU— Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Que la fête commence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que la fête commence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps communs-
Sauter vers: