Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bienvenue dans la famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Bienvenue dans la famille   Jeu 16 Juin - 20:05



Bienvenue dans la famille
Gabriel & Ruby
Ça y est, je me suis enfin approchée de ma sœur, il était temps me direz-vous, au moins maintenant nous allons pouvoir le passer ensemble. Sauf que notre charmante Emma a quelqu’un d’autre avec qui partager une bonne partie de ce temps. J’ai cru halluciner lorsque j’ai entendu ces mots... Emma ? Amoureuse ? Moi vivante jamais ! Tu as déjà ressenti l’amour une fois Emma, ça t’a détruite et à cause de notre lien tu n’es pas la seule à en avoir souffert, alors il est temps pour moi de m’immiscer dans tes affaires. Oh ne m’en veux pas ma sœur, je fais ça pour ton bien, et puis je viens de te retrouver, alors c’est aussi normal que je te veuille pour moi. Il est temps d’aller rencontrer ce fameux Gabriel Connor.

Oui je sais, ce sont des alliés de longues date, j’avais déjà entendu des rumeurs sur ce trio à l’époque, je sais aussi que cet homme est plus vieux que moi, mais je n’ai jamais dit que j’allais m’en prendre à lui, pas dans un combat en tous cas. Néanmoins j’aurais besoin d’une tenue appropriée pour l’occasion. J’opte pour une robe bleue nuit, un fin décolleté mais le dos entièrement dénudé en dehors des bretelles en dentelle qui retombent sur les côtés. Une robe courte en mousseline et dentelle, une fine fermeture éclair vers le bas du dos et une petite ceinture pour cintrer le tout. Simple, élégant, sexy, voilà tout ce dont j’aurais besoin ce soir. A nous deux maintenant.

Je ne sais pas ce qu’on tous les strigoïs de la ville à laisser leurs portes ouvertes, entre le château ou ce manoir, c’est aussi simple d’y entrer que de dire bonjour, j’espère pour eux qu’aucun de leurs ennemis n’aura l’idée de venir leur rendre visite, ce ne serait pas bien compliqué d'y déposer une bombe... Enfin bref, n’oublions pas la raison de cette venue, Gabriel. Bon rien n’empêche un petit détour par le meuble alcool en revanche. Désolée, c’est difficile de résister, le Rhum que j’ai goûté la dernière fois était absolument exquis et je suis ravie de voir qu’il en reste encore lorsque j’ouvre le meuble. Un petit sourire se dessine sur mon visage alors que je m’empare de la bouteille, buvant directement au goulot. Et bien quoi ? S’il est gentleman il peut bien m’offrir la bouteille. Je me redresse pour enfin partir à sa recherche, mais finalement je n’aurais pas à aller bien loin puisque je le trouve à quelques pas de moi, les bras croisés sur son torse alors qu’il me fixe. Oups, prise la main dans le sac, quelle vilaine fille je suis.

- Vous êtes le maître des lieux je présume ? Gabriel, c’est ça ?

Evidemment que c’est ça, il a bien une tête à s’appeler Gabriel. Bon je l’admets, cette phrase n’a aucun sens mais on s’en fiche. Sourire au coin des lèvres, je m’avance vers lui dans une démarche légèrement provocante sans l’être trop, la bouteille toujours à la main, pour finalement m’arrêter tout près de son corps. Décidément, Emma ne connaît que de très beaux garçons, ce n’est pas très gentil de ne pas partager avec sa sœur jumelle. Me voilà juste devant lui, si peu d’espace nous séparant l’un de l’autre, mon regard plongé dans le sien. Je dois bien reconnaître qu’il a des yeux de tombeur, je comprends d’autant plus pourquoi Emma lui a succombé mais... Non, ce n’est pas une raison pour tomber amoureuse.

- Enchantée, je m’appelle Ruby.

Est-ce qu’Emma t’a parlé de moi ? Si vous êtes si proche j’imagine qu’elle a bien dû trouver un moment pour le faire, même si au fond j’espère que non. Ce sera plus simple de te tester si tu ne connais pas mon lien avec elle, quoi que, tu pourrais très bien céder à sa sœur jumelle en connaissance de cause après tout, tu ne serais pas le premier. Mon souvenir avec Jake est encore bien frais dans mon esprit, un agréable moment, voyons voir si tu m’en offriras un identique ou si tu n’es réservé qu’à ma sœur. Après tout c’est mon rôle de te tester, non ? Ma main glisse doucement sur le haut de son torse, une simple caresse, innocente, provocante, interprétez la comme vous le voudrez.

- Accepteriez-vous un verre ? Ou alors on peut directement passer à ce qui vient après.

A toi de me dire ce que tu imagines ensuite. Ton corps possédant le mien peut-être ? Je te laisserai faire, autant prendre du bon temps ensemble avant que je ne te brise les parties. Alors beau gosse, jusqu’à quel point me laisseras-tu flirter avec toi avant de me dire que tu es un homme pris ? Peut-être ne me le diras-tu pas d’ailleurs, nous le verrons bien. Mon visage c’est un peu plus rapproché, jusqu’à n’être qu’à quelques centimètres à peine du sien. C’est le moment où soit tu cèdes et m’embrasses, soit tu résistes et t’éloignes. Au fond dans les deux cas ça me plaira, mais ce n’est pas dit qu’il en soit de même pour Emma.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 612
MessageSujet: Re: Bienvenue dans la famille   Jeu 16 Juin - 20:22

Bienvenue dans la famille
Ruby & Gabriel


Une odeur étrangère attire mon attention, le plus étrange est sans doute qu'elle me paraît familière, alors que je suis presque certain de ne jamais avoir rencontré cette personne. Je me serais souvenu d'une senteur aussi agréable. Le mieux est encore d'aller voir de qui il s'agit, en espérant que je n'aurais pas à combattre un nouvel ennemi, ce n'était vraiment pas ce qui manquait ces derniers temps. Quittant mon bureau, je rejoins le salon en quelques enjambées, pour découvrir une femme, en train de fouiller dans notre meuble d'alcool. Et bien, ne te gêne pas, ma jolie, c'est open-bar ce soir. Faut croire que tu n'es pas là en ennemi, tu aurais pris un peu plus attention à ce qui t'entoure, et tu aurais sans doute pris soin de ne pas te faire repérer de manière aussi simple. Je suis d'ailleurs étonné d'être le seul à avoir repérer ton odeur étrangère, mais après tout, peut-être que les gars se sont contentés de me laisser gérer la situation. J'ai horreur que l'on se mêle de mes affaires, même lorsqu'il s'agit de mes plus proches alliés. Je crois que seule quatre personnes pourrait s'en mêler sans risque de représailles, et bien que ce nombre soit loin d'être extravaguant, c'est déjà beaucoup pour un homme comme moi. Je m'accoude à la porte, croisant les bras en attendant qu'elle daigne s'apercevoir de ma présence. Ce qui ne tarde pas. A en croire tes paroles, tu n'as pas l'air le moins du monde gêné d'avoir été prise la main dans le sac. Voilà le genre de caractère que j'apprécie, après tout, je suis moi-même sans gêne, quand à savoir si tu seras suffisamment intéressante pour que je m'intéresse à toi, nous le verrons vite.

« Bonne déduction, que me vaut l'honneur de ta visite ? »

Si tu souhaites me vouvoyer, libre à toi de le faire, mais pour moi, je me contenterais de te tutoyer. Je n'use de cette politesse qu'auprès des femmes que je souhaite attirer dans mon lit, mais avec ma récente discussion avec Emma, autant dire que cela n'arriverait plus de si tôt, voir même plus du tout. Elle a au moins la présence d'esprit de se présenter, ce qui est plutôt une bonne chose, je n'aurais pas à faire une quelconque recherche sur elle pour en découvrir plus, et savoir s'il s'agit d'une ennemi, ou d'une potentielle alliée. En revanche, elle doit être nouvelle en ville, car son nom ne me dit rien. Je ne crois pas avoir entendu parlé d'elle depuis que nous sommes ici. Mais puisqu'elle est ici, nous aurions sans doute l'occasion de faire connaissance, et donc, d'en apprendre plus sur elle, et sur les raisons qui l'on menait ici. Par contre, tu n'obtiendras pas ce que tu as l'air de vouloir de moi. Être aussi proche de toi ne me dérange pas, tu peux t'approcher autant que tu le souhaites, tant que tu ne me touches pas. Une unique personne à obtenu le droit de me toucher de cette façon, et ce n'est pas toi.

J'attrape son poignet, et laisse sa main retomber le long de son corps. Tu serais gentille de la laisser là, à l'avenir, et si tu espères que je franchisse le peu de distance qu'il reste encore entre nos deux corps, tu t'es trompé de personne, tu auras sans doute plus de chance avec l'un des gars du groupe. Je ne suis pas certain que cette conversation puisse nous mener quelque part, tu as montré tes motivations, et nous n'avons clairement pas les mêmes, mais après tout, maintenant que tu es là, autant en profiter. Nous n'avons que rarement de la compagnie féminine, Effy, tout comme Emma ne sont pas du genre à partager, alors si les gars n'hésitent pas à ramener des femmes à la maison, je suis plutôt sage.. Ou je me contentais de rester à l'extérieur pour ne pas déclencher une guerre.

« M'inviter à prendre un verre, dans ma propre maison, avec ma propre consommation, comme c'est aimable »

Tu me cherchais, cela doit vouloir dire que tu en sais un minimum sur moi. T'as-t-on dit que je ne suis pas très plaisant avec les inconnus ? Il ne faudra être véritablement très intéressante pour briser cette carapace. As-tu une chance d'y parvenir ? Tu as l'air d'avoir un caractère dès plus affirmer, alors pourquoi n'arriverais-tu pas à me surprendre ? Je m'éloigne d'elle sans un mot. J'aurais aussi pu lui dire que j'étais un homme pris, cela aurait été bien plus simple, mais dans le cas où elle deviendrait l'une de mes ennemis à la fin de cette discussion, je préfère ne pas lui révéler mes attaches, autant pour moi, que pour ne pas mettre Emma en danger. Oui, j'ai beau savoir qu'elle est en mesure de se défendre seule, je ne peux pas m'empêcher de la surprotéger, mais j'ai toujours agis de cette manière avec les femmes qui compte dans ma vie, je ne pense pas que cette attitude puisse changer un jour. Et au vu de la manière dont j'avais retrouvé Emma, vu que je savais le nombre d'ennemi qu'elle c'était faite en ville, c'était encore moins possible. Je tire de verre du meuble. Tu voulais prendre un verre, non ? Je t'offre cette possibilité, tâche de ne pas tenter le diable une seconde fois, car je pourrais être bien moins aimable la prochaine fois.

« Peut-être que tu pourrais profiter de ce verre pour m'expliquer la raison de ta venue »

Je dépose les verres sur la table basse, pendant que je prends place dans le canapé. Etant donné qu'elle tient toujours la bouteille entre ces mains, je n'ai plus qu'à attendre qu'elle nous serve, et cela serait d'avantage intéressant si elle répondait à mes questions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue dans la famille   Jeu 16 Juin - 20:23



Bienvenue dans la famille
Gabriel & Ruby
Ainsi donc ai-je devant moi le fameux Gabriel qui a su s’emparer du cœur de ma sœur. Un agréable garçon, il faut bien le reconnaître, mais ça ne t’excuse pas d’avoir rendu ma sœur... Amoureuse ? Je ne sais pas, je ne l’espère pas en tous cas sinon je l’aurais définitivement perdu. L’amour n’est pas vraiment le point fort des Spencer et jusqu’à présent on s’en est très bien sortie sans. Pourquoi être revenu dans sa vie après toutes ces années ? Pourquoi former un couple maintenant alors que vous ne l’aviez pas fait autrefois ? Ne vous dites-vous pas simplement que ce genre de sentiments ne sont pas fait pour des êtres comme vous ? Bon sang j’ai l’impression d’être la seule personne à réfléchir ici. Tu veux connaître la raison de ma présence ? Je doute qu’elle te plaise.

- Je viens venue débattre de problèmes politiques avec toi.

Puisque tu m’as tutoyé, autant en faire de même, je ne vois pas pourquoi je serais la seule à user des formules de politesse alors que ce n’est déjà pas mon fort. Est-ce que mes mots t’intriguent ? Vois-tu, Emma est un candidat libre et toi tu es un parti avec des règles et une vision des choses que tu tenteras forcément de lui imposer, moi je suis le parti opposant, celui qui cherchera à la ramener vers la raison, car elle ne doit pas te choisir, ni toi ni aucun autre homme. Oh crois-moi je n’ai rien contre toi particulièrement, c’est juste que je connais Emma, d’une certaine façon du moins, et je sais qu’elle n’est pas du genre à se mettre en couple juste pour le sexe et sans aucun sentiment. Le problème c’est justement ce dernier point, les sentiments et Emma ne font jamais fait bon ménage.

J’ai au moins le plaisir de constater que tu ne comptes pas lui briser le cœur en allant voir ailleurs, sinon tu n’aurais pas repoussé ma main qui glisse sur ton torse. Dommage, je me serais fait un plaisir de goûter à un joli minois comme le tien, mais je suis au moins contente pour ma sœur de savoir que tu n’es du genre à tromper. Tu n’aimes pas les attouchements on dirait, alors je ferais en sorte de garder mes mains sur moi, mais on peut bien partager un verre j’imagine, d’autant que c’est toi qui offres. Il lâche une remarque sarcastique face à mon invitation, je vois que tu as du répondant mon chou, tu me plais bien, continues sur cette voix et tu auras peut-être droit à la Ruby qui n’est pas une peste. Quoi que John lève la barre bien plus haute que toi et pourtant je ne cesse de lui faire des misères, mais ce n’est pas le moment de penser à lui.

- Je n’aime pas faire les choses comme tout le monde.

Et là encore je pense que John pourra te le confirmer. C’est vrai que j’aurais pu me contenter de l’inviter plutôt que de m’incruster, mais j’aime les visites marquantes, au moins on ne m’oublie pas rapidement. De toute façon, ça aurait été compliqué de l’inviter chez moi sachant que je n’ai pas encore d’habitat fixe, me contentant du château de temps à autres ou des plus beaux et grands hôtels de la ville, mais c’est juste le temps de choisir la villa qui me correspond, j’ai toujours de grandes exigences sur le lieu où je compte vivre. Je me finis par me concentrer sur les verres que Gabriel vient de poser sur la table basse et les remplis de Rhum avant de prendre place en face de lui, m’attardant finalement bien plus sur ses mots que sur le fait de boire. Tu as raison, il est temps que je cesse de jouer avec toi et que je parle franchement.

- Puisque tu sembles être un homme qui aime aller droit au but, je ne tournerai pas autour du pot. Disparais de la vie d’Emma.

Suis-je un peu trop direct ? Peut-être bien mais il faudra faire avec. Tu voulais connaître la raison de ma présence ici ? Maintenant tu la connais. Je ne suis pas venue là pour toi Gabriel, je suis venue pour elle. J’imagine que tu dois maintenant te demander si j’ai de bonnes ou de mauvaises intentions, mais ce que je compte faire ne te regarde pas. Mon regard plongé dans le sien, je lui fais bien comprendre à quel point je suis sérieuse.

- Tu l’as déjà fait une fois après tout, tu peux bien recommencer.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 612
MessageSujet: Re: Bienvenue dans la famille   Jeu 16 Juin - 20:24

Bienvenue dans la famille
Ruby & Gabriel


Qu'est-ce que tu fais là ? Ne sais-tu pas qu'entrer chez les gens sans invitation est très mal poli ? Que je pourrais tout aussi bien décider de te mettre à la porte sans le moindre regret ? Après tout, si tu as compris qui j'étais, j'ignore jusqu'à ton nom, alors te foutre dehors ne me briserait pas le cœur. Bon, je ne peux plus prétendre ne pas connaître ton nom, au moins, tu as l'intelligence de te présenter, c'est plutôt une bonne chose, mais ton prénom ne m'en dit guère plus sur toi. Alors, si tu espères que je me déride un peu, et que je plaisante avec toi, faudra m'expliquer la raison de ta présence, et me dire qui tu es, un peu plus en détail. Des raisons politiques ? C'est le genre de sujet qui ne fait pas bon ménage, en général, ne le sais-tu pas ? Pourtant, j'ai l'impression que ce n'est qu'une façon détournée de dire les choses, que tu n'es pas là pour parler de politique à proprement parlé, je me trompe ?

« Voyez-vous cela, et pourrais-je en savoir un peu plus ? »

Tu as piqué ma curiosité, tu as intérêt de l'assouvir, ou il se pourrait que tu ne repartes jamais d'ici. J'ignore d'où tu connais mon existence, mais j'espère que tu sais que je ne suis pas le genre de personne à déconner à la première blague. Bien au contraire, j'aurais plutôt tendance à te faire subir les pires tortures qu'il soit pour que tu craches enfin la raison de ta présence. Mais j'imagine que si tu es ici, et que tu veux débattre de certains sujets avec moi, c'est que tu connais ma réputation, mais que cela n'a pas suffit à te décourager. J'espère que tu es prête à en assumer les conséquences ? Je l'admets, j'ai quelque peu de mal avec sa façon de faire, qu'il s'agisse de sa façon de me tenter, qui échoue lamentablement, ou sa façon de m'inviter à prendre un verre dans ma propre demeure. Ma jolie, je pourrais décider de te faire la peau d'un instant à l'autre, alors je serais toi, je ne ferais pas trop la maline. Cela dit, une longue discussion à l'air de nous attendre, alors j'imagine que ce verre n'est pas une si mauvaise idée. J'attrape deux verres, que je dépose sur la table basse, avant de prendre place dans l'un des fauteuils du salon. Je n'attends pas qu'elle soit installé pour lui en demander plus, nous avons assez tourné autour du pot, il est temps que tu passes à la casserole.

Disparaître de la vie d'Emma ? Je dois admettre que tu as un certain culot pour me demander une chose pareille. En revanche, si tu as cru que tu pouvais débarquer comme une fleur, me demander de disparaître de la vie d'Emma, et de repartir comme si de rien n'était, tu t'es trompé de personne. J'ai horreur que l'on me dise quoi faire de ma vie, alors je serais toi, je ferais attention au prochain mot que je prononce, car il pourrait très bien t'être fatal. C'est plutôt bête pour un chef de clan, mais lorsqu'il s'agit de mon entourage, j'ai l'habitude de réagir, avant de réfléchir. Ce serait dommage que ta tête se retrouve arrachée de ton corps dans les prochaines minutes, tu ne trouves pas ?

« Et aurais-je l'honneur de savoir qui est cette agréable peste qui croit bon de se mêler de la vie des autres ? »

Il est évident que je n'attends pas son prénom comme réponse, mais bien son nom, ou plutôt, ce qu'elle représente pour Emma. Puisqu'elle veut que je disparaisse de sa vie, j'imagine qu'il doit d'agir d'un peu plus qu'une simple amie. Sait-elle que tu es ici ? A me donner ce genre de conseille ? Qui que tu sois, quoi que tu représentes, je doute qu'elle soit très heureuse d'apprendre que tu t'es mêler de sa vie privée. Tu dois savoir, que tout comme moi, elle a tendance à réagir à l'instinct. J'espère qu'elle tient suffisamment à toi pour ne pas t'arracher la tête, elle. Aie ! Touché ! Tu as raison, j'ai disparu de sa vie une fois, mais cela ne me poussera pas à recommencer une seconde fois. J'ai conscience d'avoir commis une connerie, et maintenant qu'Emma connaît tout à mon sujet, et que par dessus tout, elle a décidé de ne pas m'en vouloir, je ne vais sans doute pas disparaître de sa vie une nouvelle fois. Mais cela me conforte dans l'idée que tu dois être proche d'Emma, car ce n'est pas le genre de détail qu'elle fournit à n'importe qui. A moins que tu te sois renseigné à son sujet, mais cela voudrait dire que tu représenterais un danger pour elle, et si j'ai le moindre doute à ton sujet, je peux te promettre que tu ne ressortiras pas d'ici.

« Je suis désolé de te l'apprendre, mais je ne compte pas disparaître de la vie d'Emma.. Quoi que non, oublie, je ne suis pas désolé. En revanche, je te déconseille de te mettre en travers de mon chemin, je ne voudrais pas qu'il t'arrive malheur »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue dans la famille   Jeu 16 Juin - 20:24



Bienvenue dans la famille
Gabriel & Ruby
Mon pauvre Gabriel, tu ne sais pas dans quoi tu t’es fourré en séduisant ma sœur, tu n’aurais jamais dû te mettre en couple avec elle. N’y voyez aucune jalousie, cet homme est séduisant c’est vrai, mais je préfère les blonds. Je suis simplement là pour le bonheur d’Emma, ou plutôt pour la préserver du malheur. Tu ne sais pas ce qu’elle a ressenti lorsque Julian l’a trahi, personne ne peut deviner à quel point ça a pu être douloureux, personne sauf moi car je l’ai ressenti aussi à travers notre lien. Alors c’est vrai, c’est aussi moi que je veux protéger dans cette histoire, puisque ma connexion avec Emma est revenue, je ne tiens pas à avoir ce genre de sensation à nouveau. L’amour, il n’y a rien de pire pour nous détruire. Je n’ai jamais voulu essayer et je n’essaierai jamais. Je ne comprends pas pourquoi Emma perd son temps à retenter après cette si mauvaise première expérience.

Il est temps que je cesse de tourner autour du pot et que j’aille enfin droit au but. Tu veux savoir ce que je veux ? C’est simple, reste loin d’Emma. Tu n’as pas ta place ici, dans cette ville, dans sa vie. Je n’ai rien contre toi particulièrement Gabriel, si tu n’avais pas un tel lien avec Emma je t’aurais sans doute même adoré, mais les circonstances font que tu es un danger pour nous et je ne le tolérerai pas. Sa réaction ne se fait pas attendre et je ne peux m’empêcher d’esquisser un mauvais sourire devant sa question. Peste ? Tu ne crois pas si bien dire et encore tu ignores à quel point, mais si tu me provoques tu le découvriras bien assez vite, fais-moi confiance. Je n’ai pas le temps de répondre qu’il reprend la parole, mais cette fois je n’ai pas le droit à des provocations mais bien à une menace. Sache mon beau qu’on ne menace jamais une Spencer.

Je suis une femme impulsive et ce soir tu comprendras à quel point. Le silence ne dure pas plus de deux secondes entre nous avant que je n’use de ma rapidité de strigoï pour m’emparer du tisonnier près de la cheminée et planter Gabriel avec contre le mur. Tu as de la chance de compter autant pour ma sœur, sinon je t’aurais plaqué à ce mur en te transperçant directement la peau et non juste tes vêtements. Je me tiens devant lui, mon regard plongé dans le sien et je décide de prendre la parole avant que la situation ne dégénère complètement.

- Navrée, j’ai oublié de préciser que la peste en question se nomme Spencer. Surprise ! Tu as devant toi la sœur jumelle d’Emma, ou plutôt fausse jumelle, mais c’est du pareil au même. Alors je pense qu’il ne devrait pas m’arriver malheur par ta faute ou tu perdrais Emma définitivement.

On dirait que ma surprise te choque un peu trop, il faut dire que depuis tout le temps que tu connais Emma, j’imagine bien que ça puisse être troublant de ne découvrir que maintenant la vérité à propos d’une sœur jumelle, mais rassure-toi, tu n’étais pas le seul à l’ignorer. Alors que faisons-nous maintenant, on continue de papoter comme des adultes ou on se bat ? Dans les deux cas sache que je suis de la partie.

- Ne fais pas cette tête, Emma aussi ignorait tout de mon existence jusqu’à il y a peu mais crois-moi tu n’aurais pas envie de m’avoir comme belle-sœur.

Non vraiment pas, il suffit de voir comment les choses ont débuté entre nous. Bon c’est vrai que j’ai un peu provoqué cette mésentente, mais comme je l’ai déjà expliqué, tout ceci est pour la bonne cause.

- Est-ce qu’on continue de se menacer ou est-ce qu’on boit ce fameux verre ? Je meurs de soif, dommage qu’il n’y ait pas un bon petit moroï à grignoter par ici.

Oh j’aurais pu dire humain, mais pourquoi me contenter de si peu alors que ce manoir empeste le moroï ? Ou plutôt devrais-je dire la, puisque lors de ma dernière visite, cette odeur m’a conduite à une chambre de fille. Une bien heureuse visite d’ailleurs puisque j’y ai fait la connaissance d’un Jake très en forme. Bref, je m’éloigne un peu du sujet.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Un chef pas très bien traité
Messages : 59
Age : 612
MessageSujet: Re: Bienvenue dans la famille   Jeu 16 Juin - 20:24

Bienvenue dans la famille
Ruby & Gabriel


De quoi est-ce que je me mêle ? Je n'accepte pas que les gars de mon groupe interfère dans mon histoire avec Emma, alors ce n'est sans doute pas à une totale inconnu que je permettrais de le faire. Peut-être pourrais-tu commencer par me dire qui tu es, parce que je crois que tu as omis certains détails dans ta brève présentation. Qui es-tu pour Emma ? Qui es-tu pour te mêler de nos affaires ? Puisque c'est elle que tu tentes de protéger, puisque c'est moi que tu tentes d'éloigner, j'imagine que c'est avec elle, que tu dois avoir un lien, amitié ? Familiale ? Je n'ai jamais abordé le sujet avec Emma, après tout, chez n'importe quel Strigoï, c'est une discussion plutôt sensible, alors j'ai toujours préféré l'éviter, et puis, elle me l'aurait dis, si un membre de sa famille était toujours vivant, non ? Surtout en étant proche d'elle, au point que celle-ci puisse croire bon de débarquer chez moi, et menacer de quitter ma copine. J'ignore peut-être qui tu es, mais si tu poursuis sur cette lancée, je n'aurais aucun scrupule à te tuer, surtout en agissant de la sorte avec moi.

Crois-tu que me planter au mur, dans ma propre maison, au sein de mon foyer, était une bonne idée ? Je crois, ma chère, que tu viens de te faire un ennemi, un ennemi de taille, et tu ne pourras t'en prendre qu'à toi. J'étais méfiant, mais je n'avais rien contre toi avant que tu ne me menaces. Si tu espères encore avoir la vie sauve, tu as intérêt de répondre à ma question rapidement, et sans me mentir. Je suis un homme de parole, alors lorsque je fais une menace, je ne la fais pas au hasard. J'ai dis qu'il pourrait t'arriver malheur si tu te mets en travers de ma route, et je compte bien te le prouver, mais sois sympa, réponds à ma question avant toutes choses, ça m'évitera de faire une bêtise, et de transpercer ton cœur par mégarde. Une erreur est si vite arrivée, c'est bien connu..

Je m'attendais à ce qu'il s'agisse d'un membre de sa famille, mais de là à ce qu'elle m'annonce que j'ai fasse à moi la sœur jumelle d'Emma, c'était autre chose. Je pense d'ailleurs à un mensonge, aux premiers abords, après tout, elle c'est mis dans un sacré pétrin, et il faudrait tout de même un gros lien avec Emma pour que je ne cherche pas à mettre fin à ces jours, mais plus je la regarde, et plus je m'aperçois que certains de ces traits sont très semblable à ceux d'Emma, sans doute la raison pour laquelle ce visage me disait quelque chose lorsqu'elle a débarqué quelques minutes plus tôt. Mais pourquoi Emma ne m'aurait-elle rien dis ? Même morte, je pense que j'étais en droit de connaître l'existence d'une sœur jumelle de la femme que j'aime, non ? Même en supposant qu'elle n'avait jamais voulu en parler à Lucian et moi pendant toutes ces années, n'aurait-elle pas pu m'en parler lors de cette soirée, où je lui ai confié un tas de choses sur moi ? Je lui ai fais confiance, pour lui dire que j'étais celui qui avais tué ce chef à l'époque, je lui ai fais confiance pour mettre à nu mes sentiments, pour ne pas aller tuer tous ces hommes, avec qui elle a eu la bonne idée d'avoir une aventure, alors pourquoi ne m'a-t-elle pas retourné cette confiance ? Elle m'offre la réponse presque aussitôt. Comment peut-on ne pas être au courant avoir une sœur jumelle ? Tu crois sincèrement que je vais accepter de prendre tranquillement un verre avec toi ? Ne prends pas tes rêves pour des réalités, chérie, surtout si tu te mets à menacer Effy, cela pourrait très vite devenir précaire pour toi.

« J'imagine qu'avoir du culot, c'est une histoire de famille »

Autant, j'apprécie celui d'Emma, autant, le tien me tape sur les nerfs. Tu aurais mieux fais de partir, avant que je ne te mette moi-même à la porte. J'attrape le tisonnier dans ma main, et le décroche du mur, me permettant de rejoindre le sol. En temps normal, je l'aurais aussitôt embroché à son tour, en étant bien moins aimable, mais puisqu'il s'agit de la jumelle d'Emma, je vais être gentil, et faire un peu d'effort, mais ne m'en demandais pas trop tout de même. Je l'attrape par la gorge, et la plaque à mon tour contre le mur, cela aurait pu ressembler à une position très agréable entre deux corps, si je n'étais pas clairement en train de la menacer. Tu as voulu jouer, ne t'attends pas à ce que je te fasse une faveur.

« Jumelle d'Emma ou pas, je n'aurais aucun scrupule à rendre ce que tu mérites si jamais tu te mets en travers de ma route, après tout, Emma te connaît depuis quoi ? Quelques jours ? Ca ne doit pas être le grand amour »

Je connais Emma, elle n'est pas du genre à faire confiance à n'importe qui du premier coup, même quelqu'un se présentant comme sa sœur jumelle. J'imagine qu'elle a du apprécier que toute sa famille ne soit pas morte, mais elle t'oubliera aussi vite que tu es entré dans sa vie, tu peux me faire confiance

« Et ne t'avises plus de menacer Effy, ou tu pourrais dire adieu à ce monde »

Ne crois-pas que je n'ai pas compris ton sous-entendu. J'ignore si tu n'as découverts qu'une moroï vivait ici, que par son odeur, ou si tu l'as déjà rencontré, mais vaut mieux pour toi que tu ne t'avises pas de toucher à un seul de ces cheveux, ou tu auras véritablement affaire à moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue dans la famille   Jeu 16 Juin - 20:25



Bienvenue dans la famille
Gabriel & Ruby
Je sens que tes nerfs sont mis à rude épreuve Gabriel, je me trompe ? C’est si facile de contrôler les émotions d’un homme, surtout d’un homme amoureux. Je vois bien que tu as l’air sincère dans ta relation avec Emma, mais Julian ne l’était-il pas aussi ? Pourtant on connaît tous les deux le résultat final, moi bien plus que toi puisque je l’ai ressenti. Je ne te laisserai pas lui faire revivre une telle épreuve. Les hommes n’apportent que des faiblesses, c’est bien connu et Emma n’a pas besoin d’en avoir. Une sœur devrait amplement lui suffire, pas besoin d’une ridicule âme sœur. Je sais que je te provoque beaucoup, pourtant je commence à en avoir un peu marre de ton petit air supérieur, il est grand temps de te le faire ravaler.

J’ai toujours détesté les menaces, mais quitte à en faire, tu aurais faire en sorte d’agir plutôt que d’uniquement l’évoquer car pour ma part je ne perds jamais de temps en parlote. Alors je m’empare de ce tisonnier et vient le planter au mur en transperçant sa chemise, dommage, elle était plutôt belle, mais sois déjà heureux que ce ne soit pas ta peau qui ait été percée, l’envie ne manquait pas. J’imagine qu’il est temps que je me présente un peu plus en détail si je ne veux pas déclencher une guerre si vite, mon but n’est pas qu’il y ait de mort, juste qu’il laisse Emma tranquille. Apparemment lui apprendre qu’elle a une sœur jumelle semble considérablement le troubler, peut-être l’énerver aussi, mais ça ce n’est pas mon problème. Tu as raison mon beau, le culot a toujours été l’une des caractéristiques des Spencer, mais tu découvriras vite que ce n’est pas la seule.

Il se défait du tisonnier, le laissant retomber à ses pieds, sage décision. En revanche ton action suivante n’est pas aussi sage que ça mais j’imagine que j’aurais dû m’y attendre. Sa main se referme sur ma gorge et mon dos se retrouve plaqué contre le mur, son corps si proche de moi que ça pourrait m’en donner quelques idées malsaines. Je ne perds pas le sourire qu’il y a sur mon visage malgré ses menaces, tu verras vite que je ne suis pas du genre à avoir peur du danger ni même de la douleur, bien que je préfère l’infliger. Tu penses vraiment qu’Emma n’en aurait rien à faire de ma mort ? Détrompe-toi mon cher, Emma était peut-être troublée par cette nouvelle, mais je pense qu’elle est assez ravie de voir qu’elle peut compter sur une jumelle comme moi. Je ne cherche même pas à me défaire de sa prise, glissant un doigt le long de sa joue sans le quitter du regard.

- Prends donc le risque de me tuer si tu es si convaincu de ne pas la perdre.

Alors, qu’attends-tu ? Non ? Toujours rien ? C’est bien ce que je pensais, tu ne prendrais pas un tel risque. Alors tes menaces tu peux bien te les garder, je sais que si je dois mourir un jour, ce ne sera pas de ta main, tout comme je ne te tuerais pas non plus, au moins nous pouvons tous les deux être persuadé de ça, aucun de nous ne souhaite perdre Emma. A moins que tu ne sois prêt à prendre le risque pour ta petite moroï ? Pas dit, encore une fois tu menaces beaucoup sans véritablement agir. Je le repousse en arrière, me contentant uniquement de me défaire de sa prise sans chercher à contre-attaquer ou le menacer en retour.

- Je ne comprendrais jamais comment des strigoïs peuvent se prendre d’affection pour une si pathétique espèce...

Mais j’imagine que je ne le découvrirai pas aujourd’hui, de toute façon cette Effy n’est pas le sujet du jour. Je retourne près du fauteuil, m’emparant de mon verre avant de reprendre place, comme si rien ne s’était passé. Le Rhum est décidément ma boisson favorite. Je termine mon verre en silence avant de le reposer vide sur la table, puis je reporte mon attention sur le strigoï, reprenant finalement la parole.

- Mettons de côté les menaces veux-tu ? Je ne suis pas venue te tuer mais marchander avec toi. Que veux-tu en échange de ta disparition dans la vie d’Emma ? Demande et je te l’obtiendrais.

Et ne va pas me dire que l’amour est ton unique objectif, tout le monde veut quelque chose qui va au-delà des sentiments, surtout lorsqu’il s’agit de strigoï. Alors dis-moi exactement ce que tu veux mais déguerpis de sa vie, tu n’es pas bon pour elle, personne ne l’est. Tu dois probablement te demander pourquoi est-ce que je tiens à t’éloigner d’Emma alors qu’il s’agit de ma sœur, mais c’est justement à cause de notre lien que je dois le faire. Réfléchis bien à ta demande Gabriel, mais choisis vite, je n’ai jamais été très patiente.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bienvenue dans la famille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue dans la famille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue dans ma boutique!
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]
» Bienvenue dans la cour des grands ~
» ❧ « Bienvenue dans la famille ? » [PV : Billy F. Willcotts]
» Weasben ▲ Bienvenue dans la famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Laure & Liora-
Sauter vers: