Forum d'écriture privé
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nom peut tout changer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 57
Age : 26
MessageSujet: Un nom peut tout changer   Jeu 16 Juin - 17:06

Un nom peut tout changer
Callie & Kyara



Aujourd’hui j’ai un rendez-vous spécial, un rencart avec un strigoï de la haute société, du moins d’après ses dires. Riche, c’est la première de ses qualités qu’il m’a vanté. Dragueur, ça je l’ai moi-même remarqué. Le pauvre chaton s’est épris de la mauvaise princesse et après une semaine d’amusement certain avec celui-ci, il est enfin temps d’y mettre fin. Le strigoï se veut de plus en plus insistant, j’ai vite compris qu’il désirait avoir mon corps avant d’obtenir mon sang, mais je ne suis pas le genre de femmes qui se laissent aller dès le premier rendez-vous, en tous cas pas avec un strigoï, eux je les manipule avant de les tuer, eux n’obtiennent jamais rien de moi. C’est donc Jules que je rejoins dans ce restaurant cinq étoiles, ne faisant pas de grands efforts sur ma tenue vestimentaire malgré le lieu luxueux, je ne changerai pas ma façon de m’habiller juste pour faire plaisir à ces messieurs, et puis il se trouve aussi que j’aime attirer l’attention sur moi.

J’ai opté pour une robe noire aux allures légèrement gothique, s’enfilant sans fermeture éclair et avec de larges bretelles. La robe est ornée de pans de voile, de dentelle, de tissu déchiré et de résille. Il y a également des rubans de voile et de dentelle déchirés, flottant dans les airs, donnant finalement à ma tenue une allure zombifiée. La tenue étant contrastée par des bottines noires et sans collant pour les accompagner. Au vue du regard de Jules sur mon corps, il semble apprécier la surprise, ce qui n’est pas franchement le cas du maître d’hôtel ou de certains consommateurs, mais ça ce n’est pas mon problème, ils ne peuvent de toute façon rien me dire.

On nous installe à une table VIP, le contraire m’aurait étonné et je profite d’être invitée par ce riche qui n’est autre qu’un monstre pour me faire plaisir. Autant profiter de la situation pour goûter des plats qui m’ont toujours fait envie après tout. La soirée se prolonge agréablement bien, le repas était délicieux, les cocktails bien mieux que ceux servis aux bars, et il ne m’a pas fallu plus de quelques minutes pour attiser son désir. Durant tout le repas il tentait de me convaincre d’oublier le plat principal pour passer directement au dessert. Je comprenais très bien ce sous-entendu, mais je m’amusais justement à faire durer le repas le plus longtemps possible. Nous terminons notre dernier verre, verre dans lequel j’y ai glissé un petit quelque chose pour mon merveilleux Jules. Un cadeau qu’il risque d’amèrement apprécier.

Je le laisse payer l’addition et nous quittons le restaurant au moment où il commence à se plaindre de nausées. Mon pauvre Jules, ça ne va pas ? Attends encore quelques minutes que les effets soient plus forts. Nous faisons quelques pas dehors, dans la nuit fraîche et il semble aller de plus en plus mal. Je fais semblant de le soutenir, de m’inquiéter pour lui, jusqu’à être sûre que le poison ait correctement attaqué son système pour ne pas prendre de risques inutiles. Il s’appuie contre le mur de pierre pour ne pas tomber. Te sens-tu étourdi maintenant ? Parfait. Je me baisse, attrapant ma lame d’argent glissée dans ma bottine et tu poses à cet instant ton regard sur moi, apparemment il a vite compris la situation.

- Je te faisais confiance...

- Mon pauvre petit Jules, sache qu’il ne faut jamais faire confiance à une jolie femme.


Il tente de me repousser mais n’y parvient pas, maintenant tu ne peux plus bouger Jules, tu es entièrement à ma mercie. J’enfonce la dague dans son torse, sans pour autant toucher son cœur, pas tout de suite. Il tombe contre moi et je glisse une main dans son dos tandis que l’autre maintient toujours fermement ma dague. Vu de dos on pourrait croire à un simple couple qui s’enlace, mais la réalité est bien plus sombre.

- Au fait, j’ai menti sur mon nom. Sache que tu dois ta mort à une McDowell.

Et sur ces derniers mots j’enfonce un peu plus ma dague dans son torse, transperçant son cœur, achevant sa misérable vie. Je retire ma dague et laisse retomber le corps à mes pieds, essuyant ma lame des deux côtés sur ses vêtements avant de la ranger à sa place. Un monstre de moins à Missoula, mais il y en a encore beaucoup d’autres à éradiquer.

code par slana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Calamity Jane is there !
Messages : 51
Age : 24
MessageSujet: Re: Un nom peut tout changer   Jeu 16 Juin - 17:07

Un nom peut tout changer ft.Kyara & Callie

Mes mains enserre sa gorge. J'ai beau savoir qu'Alec n'apprécierait sans doute pas un tel comportement, qu'il me le reprocherait peut être, que cela pourrait remettre sa décision en cause de me garder dans sa vie, la haine m'aveugle bien trop pour que je puisse réfléchir convenablement. Je m'approche du bord du toit entraînant avec moi la larve humaine qui me supplie de l'épargner, les joues baignaient de larmes. Dommages pour toi, je n'ai aucunement l'intention de te laisser repartir d'ici vivant. Peut-être regrettes-tu d'avoir violé cette femme dans cette ruelle sombre. Cette jeune fille blonde, innocente qui ne désirait rien d'autre qu'un peu d'amusement, et qui ressemblait étrangement à Ereen. Je ne pouvais peut être pas faire grand chose pour cette fille, mais je pouvais au moins sauver les prochaines de la liste et faire en sorte qu'il ne recommence pas

《 Saute 》

Il me regarde, comme si je venais de dire la pire stupidité qu'il soit, alors que je suis totalement sérieuse. Il a l'air de le comprendre lorsque je soutiens son regard sans fléchir. Il jette un regard dans le vide, mesurant sans doute la distance qui le sépare du sol. Bien trop pour qu'il est une chance de survivre à la chute, et il le sait. Mesure la chance que tu as. D'autres que moi t'aurais sans doute offert une mort bien plus douloureuse. À côté, la mort que je t'offre est des plus paisible. Tu ferais mieux de me remercier plutôt que de chouiner comme un gosse, je te délivre d'une misérable vie

《 Saute, je n'ai pas toute la nuit devant moi 》

Il a l'air de réellement comprendre qu'il ne trouvera aucun échappatoire à cette soirée. N'attends pas une aide divine, tu serais déçu. Il s'approche lentement du bord, mesure la distence qu'il lui reste à franchir. Il tremble littéralement sur place. J'ignore comment il parvient encore à tenir debout, je peux admettre qu'il a au moins une certaine force de caractère que tous n'aurait pas eu. Il s'approche encore, son équilibre est précaire, mais il lui reste encore plusieurs pas à franchir avant de pouvoir se jetter dans le vide. A ce rythme, nous allons y passer la soirée entière. Je m'approche de lui sans qu'il ne l'entende, à pas de loup, et le pousse finalement moi même dans le vide. Un cri s'échappe de ces lèvres, mais bientôt l'air lui manque, et c'est en silence qu'il s'écrase sur le sol. Je ne cherche pas à m'assurer qu'il soit vraiment mort, il n'y a aucune chance pour qu'il est pu survivre, et les flics seront bientôt là, je n'ai pas envie de me trouver sur les lieux à ce moment là. Je quitte rapidement le toit, pour retrouver le sol, et les ruelles vide de monde à une heure pareil.

Je tourne à l'angle d'une rue. Avec toute cette agitation, je ne m'étais même pas nourrit. Je n'avais eu aucune envie de toucher au sang de cet humain, et la femme qu'il avait violé été suffisamment affaiblie pour que je ne la vide pas en plus de son sang. Je connais un petit restaurant non loin de là, nul doute que j'y trouverais un couple sortie pour la soirée et à qui je pourrais retirer du sang à ma guise. Et visiblement, je ne me suis pas trompé. Je n'ai même pas eu à attendre que le prochain couple sorte du restaurant, l'un d'eux et venu jusqu'à moi. Je suis assez surprise d'y découvrir un Strigoï. Ferait-il parti de ces Strigoï tombaient fou d'amour pour une humaine ? Ce ne sera que plus intéressant de me battre contre lui pour retirer sous ces yeux le sang de sa très chere compagne

J'avoue ne pas mettre attendu à un telle déroulement de la situation. Si l'un des deux étaient plus à même de tuer l'autre, il s'agissait bien de ce Strigoï. Pourtant c'est bien elle qui acheve cet homme sous mes yeux. Sa phrase retient particulièrement mon attention. Une McDowell. Le même nom de famille qu'Alec. Pourtant il ne m'avait jamais parlé d'une quelconque soeur, cousine ou autre famille. Pourquoi me l'aurait-il caché ? Quelle raison aurait-il eu de le faire ? J'avais toujours été sincère avec lui quand à ma propre vie, ce qui apparemment n'avait pas été son propre cas. Moi qui pensais pouvoir me fier à lui, je m'étais finalement trompé, et en beauté, mais j'aurais tout le temps de le confronter plus tard pour voir les explications qu'il pourrait bien m'offrir. Pour l'instant, j'ai bien l'intention de découvrir qui peut bien être cette femme pour lui. Je m'approche d'elle alors qu'elle me tourne toujours le dos, les yeux posés posés sur le corps du Strigoï

《 Tu as raison, les femmes peuvent être tous aussi viles et manipulatrices que les hommes, si ce n'est plus 》

Je lui accorde un sourire alors que je sors de l'ombre pour lui faire face. Je pose à mon tour mon regard sur le corps à ces pieds. Vu son visage, cela ne devait pas être une morte très douce

《 J'espère ne pas connaître le même sort.. Alec n'apprécierait sans doute pas 》

J'espère la faire réagir en prononçant le prénom d'Alec, peut être me révélera-t-elle assez facilement ce qu'elle est pour lui. Ces traits, et son tatouage m'ont au moins bien assuré qu'il y avait un air de famille entre eux

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 57
Age : 26
MessageSujet: Re: Un nom peut tout changer   Jeu 16 Juin - 17:08

Un nom peut tout changer
Callie & Kyara



Une nouvelle cible abattue, un monstre de moins sur cette planète. Mais combien se transforment ce soir ? C’est un combat acharné, mais une guerre qui ne prendra jamais fin. Je peux mettre parfois des semaines avant de pouvoir achever l’un d’entre eux, il ne leur faut pas plus de quelques minutes pour en transformer d’autres. Alors pouvons-nous réellement remporter cette bataille ? Quoi qu’il en soit je ne baisse pas les bras et si ce n’est pas pour moi, je continuerai de me battre pour Alec et Allan. Qui était ma cible ? Un homme riche, assez vieux, qui peut avoir tout ce qu’il veut quand il le demande, mais pourtant il n’est pas si influent dans le monde des strigoïs, lui se contente des humains, ce qui en fait une cible encore plus importante à abattre. Tu n’auras pas ce que tu veux des humains, encore moins de moi. Sens-tu cette lame déchirer ta peau pour venir s’enfoncer dans ton cœur ? Cette lame signe ta fin parmi nous. Adieu jolie proie, j’espère que tu pourriras en enfer.

Je n’ai pas le temps de me débarrasser du corps que quelqu’un vient à moi. Et merde ! Sur le coup je panique, me disant que si un humain m’aperçoit, je suis bonne pour aller en prison et ce n’est vraiment pas mon but. Alors je ne sais pas si je dois être soulagée ou apeurée de voir une strigoï venir vers moi, d’autant que celle-ci vient de me voir tuer l’un de ses congénères. Un ami à toi ? En vérité je n’en ai rien à faire. Pleures-le si tu le souhaites ou bien ris de sa mort, quoi qu’il en soit tu trouveras le même sort. Finalement elle ne le pleurera pas, elle ne semble d’ailleurs pas le connaître. Elle réplique à la phrase que j’ai prononcé à ce strigoï avant de le tuer. Ainsi donc elle était là depuis le début ? En tous cas elle n’aura pas cherché à secourir cet homme, alors j’imagine qu’elle ne cherchera pas à le venger. Je ne réponds rien à cette première phrase, mais comme je m’y attendais elle poursuit, je ne m’attendais néanmoins pas à de telles paroles.

Alec ? Pourquoi me parles-tu de lui ? Quel est ton lien avec mon jumeau ? Pourquoi penses-tu qu’il n’apprécierait pas ta mort ? Tu es une strigoï, un monstre, une abomination de ce monde, et Alec les déteste tout autant que moi si ce n’est même plus. Alors comment pourrait-il être en colère contre ta mort ? Es-tu vraiment sûre que ton sort puisse lui faire quoi que ce soit ? Tellement de questions auxquelles je compte bien trouver des réponses. Si tu n’espères vraiment pas connaître le même sort que cet homme, alors tu ferais mieux de parler, car triste ou pas ce ne sont pas les sentiments de mon frère qui m’arrêteront dans ton exécution. Je ne la quitte pas des yeux, refermant ma main sur ma dague, prête à la planter dans son si joli corps alors qu’elle me fait face. J’ignore si tu joues avec moi ma mignonne, mais sache que tu es tombée sur la mauvaise personne, je ne te laisserais pas faire.

- Alec apprécie la mort de tous les monstres dans ton genre.

Je ne pèse pas mes mots, je suis franche, directe, blessante. Je n’en ai rien à faire de ce qu’elle pense, je ne laisserais pas l’un d’entre eux approcher mon frère. Alec est à moi, tu comprends ? Alors si tu dois être de la concurrence, ce n’est qu’une raison de plus pour t’éliminer. Je lui choisirais moi-même des amies ou une petite-amie s’il le faut, car visiblement il ne sait pas bien faire ce genre de choix. Laisse-moi rectifier le tir. Je me déplace rapidement, habilement, pour venir plaquer la strigoï contre le mur, ma lame en argent plaquée contre sa gorge, lui brûlant doucement et douloureusement la peau.

- Quel est ton lien avec Alec ? Que je lui annonce moi-même le genre de perte qu’il devra encaisser, même si je suis sûre qu’il s’en remettra vite.

Dis-le moi, je veux savoir ce qui te lie à lui avant de t’arracher la vie. Je suis sûre que tu dois être le genre de femme qu’il manipule pour obtenir plus d’informations ou je ne sais quoi. Tu dois juste être une fille avec qui il prétend être ami, mais qui, lorsqu’il aura obtenu ce qu’il veut de toi, te jettera sans le moindre remord. Ça ne peut qu’être ça, non ? Mon frère ne peut pas vraiment apprécier l’une d’entre eux. Non, soit elle se fait manipuler, soit elle tente de me manipuler, ça ne peut qu’être l’une de ces deux options.

code par slana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Calamity Jane is there !
Messages : 51
Age : 24
MessageSujet: Re: Un nom peut tout changer   Jeu 16 Juin - 17:08

Un nom peut tout changer ft.Kyara & Callie

La scène a laquelle j’assiste est pour le moins inattendu. Devrais-je intervenir ? Devrais-je la séparer de cet homme ? Ma bonne conscience voudrait très certainement que j’intervienne, mais à la réalité, je me fiche pas mal de savoir qui en ressortira en vie. Cet homme, d’une espèce identique à la mienne, me semble bien pathétique s’il n’est pas en mesure de survivre à cette femme. Peut-être aurais-je du lui venir en aide, soutenir ce qui est normalement un allié, mais à la vérité, je n’en ai rien à foutre. S’il est capable de ce faire avoir de la sorte, alors il ne mérite pas la vie. A moi d’être plus marine que lui, si cette femme en vient à se retourner contre moi. Je pourras m’en sortir s’en le moindre bobo, en parfaite santé, elle ne doit même pas s’être rendu compte de ma présence, pourtant, à l’entente de son nom de famille, je ne peux m’empêcher de sortir de l’ombre, de lui afficher ma présence à travers ces mots.

Qui es-tu pour Alec ? Comment se fait-il que je ne sois pas au courant de ton existence ? Pourquoi ne m’a-t-il jamais parlé de toi ? A-t-il expressément caché ce détail de sa vie, ou n’ai-je tout bonnement pas suffisamment été à l’écoute pour lui ? Je me souviens avoir fais l’horrible découverte de ne pas avoir suffisamment été à ces côtés par le passer lors de notre dernière rencontre, mais au point de ne pas être au courant d’une quelconque sœur, cousine, ou autres membres de sa famille. J’avais toujours penser qu’il pouvait avoir confiance en moi, qu’il pouvait s’ouvrir sans la moindre hésitation, comme je l’avais si souvent fait avec lui. N’avais-tu donc aucune confiance en moi ? Je ne sais pas ce qu’il en est réellement, mais connaître une telle vérité est plus douloureux que je ne le pensais. Si je ne savais pas exactement ce que je ressentais à son égard, il était clair que cela allait au-delà d’une simple amitié. Était-ce de l’amour ? J’étais bien incapable de la savoir. Malgré toutes ces mauvaises pensées qui me tourmentent, je ne laisse rien paraître. Je sais que si je montre la moindre faille, il en sera finis de moi.

« C’est étrange.. il a eu l’air d’agréablement apprécier notre dernière nuit ensemble »

Ce n’est peut être pas très honnête de jouer sur cette soirée passé en sa compagnie, comme s’il ne s’agissait de rien d’autre qu’un vulgaire jeu, alors même que cela n’en ai rien, que cette soirée a bien plus d’importance à mes yeux que je ne voudrais le laisser apparaître, mais je ne tiens pas à paraître faible, si de son côté, il n’a fait que jouer sur mes sentiments. Je ne le pensais pas réellement capable d’une chose pareil, mais si j’avais cru connaître Alec, je ne savais finalement rien de l’homme qu’il était devenu. Je me retrouve plaqué contre le mur. Autant dire que je n’apprécie pas une telle situation, je l’aurais même volontiers recaser à sa place, mais cela n’aurait abouti qu’à la mort de l’une de nous deux, et je n’en avais pas particulièrement l’envie si elle avait vraiment une quelconque importance pour Alec, alors malgré la rage qui fulmine en moi, l’argent qui brûle ma peau, je parviens à garder mon calme par je ne sais trop quel miracle. Au moins j’ai la réponse que j’attendais, avec une telle réaction, tu dois être suffisamment proche de lui, sa sœur donc.

« Qui je suis ? Ne t’a-t-il jamais parlé de sa coéquipière disparue ? Tuée par des Strigoïs ? Cette jeune fille qui est resté à ces côtés pendant toutes ces années alors que ce vieux fou le rouait de coups ? Avant d’être son ennemi, je suis avant tout cette femme là ? »

Qu’as-tu à répondre à ça ? Es-tu toujours sur de vouloir ma mort ? Es-tu toujours certaines que ton frère n’en subira pas les conséquences ? Car je ne suis pas certain qu’il puisse surmonter une perte comme celle là, à moins bien entendu que tu ne dises vrai, et que je me sois fais avoir par ces charmes. Es-tu au courant de cette partie de sa vie ? Au trait de ton visage, j’imagine que non. Bien, au moins nous sommes de nouveau à égalité.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 57
Age : 26
MessageSujet: Re: Un nom peut tout changer   Jeu 16 Juin - 17:09

Un nom peut tout changer
Callie & Kyara



Qui est cette femme en face de moi ? Une strigoï c’est sûr, mais elle n’est pas que ça, elle connaît Alec et ça ne me plaît pas. En réalité ce qui ne me plaît pas n’est pas qu’elle le connaisse mais qu’elle puisse encore se vanter d’avoir fait sa connaissance. Depuis quand Alec laisse-t-il repartir ses proies ? D’accord c’est une jolie fille, mais on n’est pas une agence de mannequinat à ce que je sache, alors qu’elle soit belle, grande et fine nous importe peu, ce qu’il faut, c’est qu’elle soit morte. Je ne me prive pas de provoquer cette fille mais je dois constater qu’elle a tout autant de répondant. Je lui ferais bien fermer son clapet pour dire de telles choses. Alec n’a pas pu passer de nuit avec une strigoï. Impossible, pas lui, quand on connait toute la haine qu’il ressent pour cette espèce, on ne peut pas y croire. Pourquoi mentir à ce sujet au juste ? Tu ne cherches qu’à me déstabiliser mais ça ne fonctionnera pas avec moi. Je connais mon frère, il n’aurait jamais fait une chose pareille.

- Tu dois confondre ma belle, Alec McDowell ne couche pas avec les strigoïs, il les tue et ce n’est certainement pas ton joli minois qui t’aurait aidé à survivre.

Se pourrait-il qu’un autre Alec McDowell court en ville ? Parce qu’honnêtement j’ai du mal à croire en ce qu’elle me dit, mais en même temps cette possibilité me paraît tout aussi absurde. Bon sang Alec, pourquoi n’es-tu pas là pour éclaircir la situation ? De toute façon il n’y a rien à éclairer du tout, cette femme est une strigoï, point. Si Alec l’a épargné pour je ne sais quelle raison, je ne compte pas reproduire la même erreur. Bloquée entre mon corps, ma lame et le mur, je lui demande quel est son véritable lien avec mon frère. Tu as plutôt intérêt à répondre à ma question ma jolie, car je pourrais trancher ta gorge avec cette lame en un rien de temps, tu serais étonnée de constater à quel point elle peut découper une tête facilement. Elle me répond enfin, ce qui me laisse quelques instants sans voix. De quoi me parle-t-elle ? Ce n’est pas possible, on ne peut pas parler du même homme, il m’aurait dit tout ça. Il m’aurait forcément raconté toutes ces choses... Ses propos semblent tellement être vrais, tellement correspondre à Alec. Pourquoi est-ce que je la crois ? Je m’écarte d’elle sans m’en rendre compte, l’air perdu, me répétant ses mots en boucle tandis que ma lame s’éloigne de sa gorge lorsque mon bras retombe le long de mon corps. Pourquoi est-ce que je ne comprends pas ? Tes paroles étaient censées m’éclairer, pas me faire me poser encore plus de questions.

- Pourquoi me l’aurait-il caché ?...

Je pense à voix haute sans vraiment y faire attention, mais qu’importe qu’elle m’entende, de toute façon ça ne changera rien. Non, ça ne change absolument rien. Je repose mon regard sur elle, plus déterminée que jamais. Je resserre ma prise sur ma dague tandis que mon autre main vient s’emparer d’un fouet à lame d’argent, ma deuxième arme fétiche. Je recule de quelques pas, faisant tournoyer le fouet dans les airs, prête à l’attaquer, prête à la tuer.

- Comme tu l’as dit tu es devenue une ennemie. Alec est peut-être trop sentimental pour te tuer, dommage pour toi tu es tombée sur le mauvais jumeau ce soir. Je ne te laisserais pas l’occasion de lui faire du mal.

Apparemment le mot jumeau semble te choquer. Tant mieux, je profite de ta surprise pour attaquer en premier, lançant mon fouet en sa direction, mes lames lacérant sa peau du haut de son épaule jusqu’à sa poitrine. C’est douloureux n’est-ce pas ? Avec un peu de chance je te tuerais rapidement, comme ça Alec n’en sera pas trop attristé. Je sais que je fais la bonne chose. Il me remerciera plus tard, je lui sauve probablement la vie en la tuant ce soir.

code par slana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Calamity Jane is there !
Messages : 51
Age : 24
MessageSujet: Re: Un nom peut tout changer   Jeu 16 Juin - 17:09

Un nom peut tout changer ft.Kyara & Callie

Crois-tu en ces paroles ? Penses-tu vraiment que je pourrais faire erreur ? Confondre ? Me tromper de personne ? Cette seule perspective me conforte un peu plus dans l’idée que tu ignores qui je suis. Cette idée me blesse. Qui suis-je au fond pour toi, Alec ? J’ai beau lui assurer que je ne suis pas n’importe qui, cette rencontre me donne bien des doutes. Pourquoi ne lui as-tu jamais parlé de moi ? En omettant l’idée que tu es gardé pour toi ma nouvelle nature, pourquoi ne lui as-tu jamais parlé de ces moments partagés par le passé ? Cela n’a-t-il pas compté pour toi ? A-t-elle raison d’affirmer que le véritable Alec ne s’attacherait pas à un monstre comme moi ? N’est-ce qu’un jeu ? Ne fais-tu que me manipuler depuis le début ? Mes doutes me bouffent de l’intérieur, me rongent. Qui suis-je censé croire ? Toi ? Au risque d’en être blessé ? Ou elle ? Quel intérêt aurait-elle à me mentir ? Pendant un instant, la peine est visible sur mon visage, mais je retrouve mon masque bien rapidement. Je suis blessé, perdu au milieu de mes doutes, mais ce n’est pas devant elle que je me laisserais aller. Je ne veux pas être ton ennemi, par respect pour Alec, mais si tu m’attaques, je n’hésiterais pas à me défendre.

J’aurais bien aimé trouver une réplique bien tranchante à lui balancer, mais il se trouve que je suis à cours d’idée. A croire que ces propres m’ont plus touché que je ne le pensais. Souris, fais la maline, tu n’as pas gagner pour autant. Je te laisse ce coup d’avance, profites-en. Menaces-moi, lorsque tu te rendras compte de ton erreur, tu t’en mordras les doigts. Je t’en fais la promesse, mais pour ton frère, je tacherais de ne pas te tuer. C’est un énorme cadeau que je te fais là, alors fais en bonne usage, et ne me provoques pas inutilement. Alors ? Que dis-tu de cela ? Penses-tu toujours qu’Alec n’a aucune attache envers moi ? Après tout ce qui nous a lié par le passé ? Tout ce que j’ai partagé à ces côtés ? Toutes années où tu n’étais pas dans sa vie, c’est à côté de moi qui les a passé. Es-tu toujours aussi certaine que Alec ne ressentirait aucune peine face à ma perte ? Cette nouvelle question me est-elle adressé ? Attends-tu une réponse ?

« A croire qu’il ne confie pas toute sa vie, à sa sœur chérie »

Alors ? Que ressens-tu maintenant ? Prends-tu conscience que tu nous sommes à égalité ? Je ne connais pas ton existence, tu ne connais pas la tienne. A croire que Alec prend plaisir à nous cacher les parts les plus importante de sa vie. Qui es-tu réellement, Alec ? Je pensais te connaître, je me rends compte que je ne sais rien de toi. Tout ce que je pensais pouvoir affirmer à ton égard s’écroule à mesure que cette discussion se poursuit. Comptais-tu un jour me parler d’elle si je ne l’avais pas croisé ? Ou Comptais-tu me garder dans l’ignorance aussi longtemps que tu en avais l’occasion ? Te rends-tu compte à quel point cela peut être blessant ? Comment réagirais-tu si tout ce que tu pensais savoir sur moi, s’avérait faux ? J’en profite qu’elle m’est relâché pour me détacher du mur, et reprendre un peu plus de liberté.

Des jumeaux ? Alors plus qu’être sa sœur, tu es sa jumelle ? Alec, pourquoi m’as-tu caché toutes ces choses ? Je doutais de mes sentiments à ton égard, aujourd’hui, je prends conscience que mes sentiments sont bien plus importants que je ne le pensais. Plus que de l’amitié, il y a clairement de l’amour derrière cela, et bordel ce que cela pouvait faire mal. Est-ce que ces ce genre de sentiments que tu ressens pour moi également ? Est-ce que c’est ce genre de chose que tu me caches depuis toujours ? Je comprends pourquoi tu as toujours chercher à t’en protéger. J’aurais du m’en protéger également. Je n’aurais pas du me livrer corps et âme à toi, sous prétexte que je connaissais l’homme qu’avait été mon partenaire. Tu n’étais visiblement plus le même homme. Allais-je en payer le prix ? En subir les conséquences ? J’ai bien peur que cela soit déjà trop tard.

Je sors de mes pensées lorsque la douleur envahi mon corps. Je baisse les yeux sur la trace de sang qui traverse mon corps. Ce n’est pas très loyale d’attaquer les faiblesses. Je pourrais t’anéantir, si je le voulais. Je pourrais te sauter à la gorge, te vider de ton sang, mais une fois de plus, pour Alec, je ne le fais pas. J’espère sincèrement que je n’aurais pas à le regretter, ou tu me le paieras très cher, Alec. L’argent brûle mon corps, alors que ma blessure cicatrise doucement. Dommage pour toi, ma belle. Mais je n’ai pas l’intention de subir le même sort que cet homme. Je ne tiens pas à t’offrir la mort ce soir, mais s’il s’agit de toi, ou de moi, je n’aurais aucune hésitation. Je l’attrape par la gorge et la plaque à mon tour contre le mur. J’aurais peut-être du faire un peu plus attention à ces bras laissé libre, mais je ne m’en préoccupe pas vraiment.

« Pour Alec, je ne te tuerais pas, mais s’il est question de ma vie, je n’hésiterais pas »

Alors ? Que décideras-tu ? Choisiras-tu la sécurité ? Partiras-tu pendant que tu le peux encore ? C’est en tout cas le choix que je te conseille, mais tout comme Alec, tu ne m’as pas l’air du genre à choisir la facilité. Tu as le choix de partir vivante, ou de te battre, au risque de perdre la vie. Prends la bonne décision car il n’y aura pas de retour en arrière.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 57
Age : 26
MessageSujet: Re: Un nom peut tout changer   Jeu 16 Juin - 17:10

Un nom peut tout changer
Callie & Kyara



La soirée se passait bien, un monstre de moins sur Terre, un autre qui se présente volontiers à moi. N’aurions-nous pas pu simplement nous contenter de nous entretuer plutôt que de débattre sur qui est qui pour Alec ? Tu n’es rien à mes yeux, personne, et tu ne deviendras certainement pas une sorte de belle-sœur ou une autre connerie dans le genre. Il est hors de question que je laisse Alec avec une fille comme toi. Provoque-moi ma belle, tu as raison, mais n’oublie pas qu’en général, c’est toujours la sœur qui a plus de poids que la petite amie. Il n’a que moi comme famille, toi tu es facilement remplaçable et j’ai bien l’intention de te faire disparaître de sa vie. Si Alec t’a connu avant ta transformation, cela signifie donc que tu es jeune. Alors dis-moi, combien de temps avant que tu ne parviennes plus à contenir tes pulsions meurtrières et le tue ? Je ne laisserais pas une telle chose arriver, si quelqu’un doit mourir ici, c’est toi.

- Certes, mais maintenant que je suis au courant, je compte bien ouvrir les yeux à mon frère chéri et lui prouver qu'il mérite mieux que toi. A ton avis, qui choisira-t-il entre toi et moi ?

T’es-tu au moins posé la question ? A ta place j’aurais plutôt essayé de gagner des points dans mon estime, mais c’est vrai que je ne t’en ai pas vraiment laissé l’occasion. De toute façon vous n’êtes pas fait pour être ensemble, un point c’est tout. S’il doit sortir avec l’ennemi, je préfère que ce soit avec une dhampir ou une moroï, mais certainement pas une strigoï. Décidément Alec et moi avons un gros problème avec le passé, incapable de tirer un trait définitif dessus, mais je l’aiderai à tracer le sien. J’attaque cette femme dans la bonne intention de la tuer. Si tu n’as pas envie de me tuer pour ne pas blesser Alec, pour ma part je compte bien le faire pour le protéger, car visiblement il a parfois du mal à le faire lui-même. Je ne prendrais pas plaisir à ce combat, mais une fois tuée, je sais que j’aurais la conscience tranquille, au moins Alec sera en sécurité et c’est tout ce qui m’importe. La strigoï ne se laisse pas faire, comme je m’y attendais. Montre-moi un peu ce que tu as dans le ventre car je ne te laisserais certainement pas remporter cette bataille. Chez les McDowell on aime ressortir vainqueur. Sa main fermée autour de ma gorge, je me retrouve plaquée contre ce mur. Alors quoi, c’est tout ce que tu as prévu ? Un petit bleu, une menace et puis voilà ? Il en faudra plus que ça pour m’avoir, encore plus pour me faire renoncer. Je ne peux m’empêcher d’esquisser un sourire face à ses propos. Tu as raison, il s’agit bien de vie en jeu.

- Alors bats-toi, car contrairement à toi c’est justement pour Alec que je te tuerais.

Et sur ces derniers mots, je plante ma lame d’argent dans son ventre, vérifiant de l’avoir suffisamment bien enfoncé avant d’appuyer sur le bouton qu’Allan m’a indiqué pour que la lame et le manche se séparent, laissant ce morceau d’argent enfoncé dans la peau de la strigoï. Que dis-tu de ça ? Pas dit que tu réussisses à retirer la lame avec tes mains, malheureusement pour toi je suis la seule humaine qui semble être dans les parages. Je la repousse d’un coup de genoux dans le ventre, aggravant un peu plus sa blessure, d’ailleurs avec un peu de chance la lame s’est peut-être brisée à l'intérieur. Je la regarde avec des yeux méprisants, cette fille n’est vraiment pas digne de mon frère.

- Je me demande vraiment ce qui a bien pu lui plaire chez toi.

Et sur ces derniers mots je me glisse derrière elle, passant mon fouet d’argent autour de sa gorge. Je vais être généreuse et ne pas mettre le côté tranchant à même ta peau, de toute façon l’argent suffira à lui seul à te tuer. Je tire sur le fouet de plus en plus fort, ne résiste pas, ce sera plus rapide et moins douloureux.

code par slana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Calamity Jane is there !
Messages : 51
Age : 24
MessageSujet: Re: Un nom peut tout changer   Jeu 3 Nov - 12:01

Un nom peut tout changer ft.Kyara & Callie

Est-ce que tu es sérieuse, là ? Pourquoi est-ce que tu cherches à déclencher une guerre, alors que je n'ai pas l'intention de te blesser ? N''as-tu donc aucune estime, pour les sentiments de ton frère ? A croire que vous n'avez rien en commun.. J'entends bien, que je suis ennemi, à votre nature, qu'un monstre comme moi, n'a pas sa place, à côté d'une bonté d'alchimiste, mais aujourd'hui, ce n'est pas juste une question de race, mais aussi, de sentiments, si tu n'es pas capable de comprendre que je serais bien incapable, de faire du mal à Alec, comme je ne t'en ferais pas ce soir, par estime pour lui,  alors tu ne voles pas bien haut.. Crois-tu que Alec, lui, pourrait être aussi cruel ? Crois-tu qu'il s'en prendrait à une personne qu'il considère comme son ennemi, peu importe ce que tu peux ressentir pour cette personne ? Je ne crois pas, parce qu'Alec est sans doute la personne la moins égoïste que je connaisse, en matière d'amour, si je n'avais moi-même pas fini par comprendre ces sentiments à mon égard, ce dernier aurait préféré se taire, que je ne sache rien, et que je puisse être heureuse avec un autre, à défaut de son propre bonheur.. Alors je ne pense pas qu'il se montrerait égoïste, qu'il te rendrait malheureuse, juste pour tuer un ennemi. Peut-être que je me trompe, mais je ne pense pas être loin de la réalité. Qui est-ce qu'il choisira ? C'est donc ainsi que tu vois les choses ? Est-on revenu à l'école primaire, à devoir choisir entre deux personnes ? C'est pathétique.

« Je ne crois pas qu'Alec fera un choix comme celui-ci. Tu es sa sœur, mais tu oublies que c'est moi, qui était à ces côtés, toutes ces années, alors que toi, tu n'étais pas là »

Je n'ai, ni l'envie, ni le cœur, à te blesser, alors si tu pouvais cesser deux secondes, de me provoquer, peut-être que l'on pourrait parler comme deux personnes matures, et tu te rendrais compte que je n'ai rien contre toi, et que je n'ai pas l'intention de faire de mal à ton frère. Tu m'as l'air persuadé que son choix se porterait sur toi.. Es-tu sur qu'il se portera toujours sur toi, lorsque tu lui apprendras que tu es responsable de mon décès ? Je serais toi, je ferais attention, avec ce genre de choix, tu mises gros, quand même, ce serait bête, que ton frère te rejette, alors que vous venez de vous retrouver, pas vrai ? Réfléchi, pour une fois, pèse le pour et le contre, tu te rendras compte que tu es en tord.. Sauf que tu n'as pas l'air d'avoir réfléchi à cela, puisque tu m'attaques quand même. C'est que tu es buté, comme fille.. Je parviens à bloquer ces coups, et à la tenir immobile. Pour Alec que tu me tuerais, voyons ma belle, évite de te donner de mauvaise excuse, pour te donner bonne conscience, c'est encore plus hypocrite. Alec est grand, s'il estime bon de venir me tuer, je crois qu'il en sera capable lui-même, et crois-moi, je ne l'en empêcherais pas, mais ne compte pas sur moi pour te laisser toi, me tuer. Cette lame qui s'enfonce dans mon corps, me force à relâcher ma prise sur elle, et sur le coup, je suis bien incapable de retenir ce cri qui s'échappe de mes lèvres, de douleur, et de surprise mêlée.. Tu n'aurais jamais dû faire cela, je peux accepter beaucoup de chose, pour Alec, mais je n'accepterais pas que tu mettes ma vie en danger, et que tu me tues. Ce n'est sans doute pas sous les coups d'une gamine comme toi, que je vais mourir ce soir, tu as pris tes rêves pour des réalités, ma jolie. Sauf que je dois admettre qu'elle aussi, semble doué, pour le combat, je me retrouve vite dans une sacré galère, cette lame sous ma gorge, qui brûle ma peau. Putain, c'est qu'elle a bien l'intention de me tuer, en plus..

« Je ne comptes pas quitter ton frère comme ça »

J'ai été sympa, jusqu'ici, mais faut pas abuser, non plus, lorsqu'on s'attaque à ma vie, j'ai moi aussi mes ressources. Je me fiche de cette douleur, autour de mon cou, qui me brûle un peu plus à travers mon action, je me penche de manière brutale, et rapide, de manière à ce qu'elle bascule au dessus de moi, et se retrouve au sol. Je prends deux secondes, pour respirer, une fois cette lame loin de ma gorge. Celle, enfoncée dans mon corps, me fait bien plus mal, surtout qu'elle bouge, à chacun de mes mouvements, mais si je veux rester en vie, je n'ai d'autre choix que de l'accepter, et de me battre avec cette douleur. Je vais même jusqu'à lui offrir un sourire, alors que je suis au dessus d'elle. Un sourire hypocrite, mais de toute façon, y a-t-il eu autre chose que de l'hypocrisie dans notre discussion, depuis le début ?

« Tu as encore besoin de faire des progrès, en matière de combat, si tu pensais pouvoir me vaincre aussi facilement.. Tu as oublié que j'étais comme toi, avant »

Si tu n'avais pas oublié ce détail, peut-être que je ne serais plus de ce monde, mais ce n'est pas le cas. Tu aurais mieux fais de planter ta lame directement dans mon cœur, cela t'aura épargner de louper ton coup, et quelques souffrances, bien que pour toi, il se s'agira que d'un mauvais mal de crâne demain. Je frappe un grand coup de poing, contre sa tête, de manière à l'amener direct au pays des rêves, au moins quelques minutes, que je puisse décamper sans risque. Et quand je suis sur, qu'elle n'est plus consciente, je tourne enfin les talons, pour partir rejoindre Kate, j'ai du mal à admettre que j'ai besoin de son aide, mais à mon plus grand malheur, je ne crois pas que j'arriverais à retirer cette lame seule.

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


Quand votre raison de vivre, n'est plus, deux choix s'offrent à vous, abandonner, baisser les bras, ou recommencer, repartir à zéro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un nom peut tout changer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nom peut tout changer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une révélation qui peut changer tout un destin
» Peut-on changer de nom de dresseur ?
» Mieux vaut ne pas songer au passé, rien ne le peut changer.
» T'écrire est souvent plus facile que te parler ♪ ♦ Lisabeth & Lilieth
» Amour avec un grand A

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vamp Academy :: Archive :: Rps Laure & Liora-
Sauter vers: